Image

Diabète sucré de type 1

Le diabète sucré de type 1 se rapporte à l'organe-maladie auto-immune classique, ce qui conduit à la destruction des cellules ß insulinoprodutsiruyuschih carence absolue en insuline du développement du pancréas.

Les personnes qui souffrent de cette maladie ont besoin d'une insulinothérapie pour le diabète de type 1, ce qui signifie qu'elles ont besoin d'injections quotidiennes d'insuline.

Les conditions diététiques, l'exercice régulier et la surveillance constante de la glycémie sont également très importants pour le traitement.

C'est quoi

Pourquoi cette maladie survient-elle et qu'est-ce que c'est? Le diabète sucré de type 1 est une maladie auto-immune du système endocrinien, dont le principal symptôme diagnostique est:

  1. L'hyperglycémie chronique est une augmentation du taux de sucre dans le sang.
  2. La polyurie, conséquence de cela: soif; perte de poids appétit excessif ou diminué; fatigue générale sévère du corps; douleur à l'abdomen.

Le plus souvent tombent malades jeunes (enfants, adolescents, adultes de moins de 30 ans), peut être congénitale.

Le diabète se développe quand il se produit:

  1. Production insuffisante d'insuline par les cellules endocrines pancréatiques.
  2. La perturbation de l'interaction de l'insuline avec des cellules de tissu de corps (résistance à l'insuline) par suite de changements dans la structure ou la réduction du nombre de récepteurs spécifiques pour l'insuline, en changeant la structure de l'insuline ou des troubles de la transmission des mécanismes intracellulaires de la signalisation des récepteurs des organelles de cellules.

L'insuline est produite dans le pancréas - un organe situé derrière l'estomac. Le pancréas consiste en un groupe de cellules endocrines appelées îlots. Les cellules bêta dans les îlots produisent de l'insuline et la libèrent dans le sang.

Si les cellules bêta ne produisent pas suffisamment d'insuline ou le corps ne répond pas à l'insuline, qui est présent dans le corps, le glucose commence à accumuler dans le corps, plutôt que absorbé par les cellules, conduisant au diabète ou de prédiabète.

Les causes

Bien que le diabète soit l’une des maladies chroniques les plus répandues sur la planète, en science médicale, il n’existe toujours pas de preuve non équivoque des causes de cette maladie.

Souvent, pour la possibilité de développer un diabète, les conditions préalables suivantes sont nécessaires.

  1. Prédisposition sur la génétique.
  2. La désintégration des cellules β qui composent le pancréas.
  3. Cela peut se produire, à la fois sous des effets indésirables externes et sous auto-immun.
  4. La présence de stress psycho-émotionnel de nature constante.

Le terme "diabète" a été introduit pour la première fois par le médecin romain Aretius, qui a vécu au deuxième siècle de notre ère. Il a décrit la maladie comme suit: «Le diabète est une souffrance terrible, peu fréquente chez les hommes, qui dissout la chair et les membres dans les urines.

Les patients, sans cesse, sécrètent de l'eau dans un flux continu, comme dans les conduites d'eau ouvertes. La vie est courte, désagréable et douloureuse, la soif est insoutenable, l'apport en liquides est excessif et ne correspond pas à l'énorme quantité d'urine due à un diabète encore plus grand. Rien ne peut les empêcher de prendre des liquides et de libérer de l'urine. Si, pendant une courte période, ils refusent de prendre un liquide, ils se dessèchent dans la bouche, la peau et les muqueuses sèchent. Les patients ont des nausées, ils sont nerveux et meurent peu de temps. "

Que se passe-t-il si je ne guéris pas?

Le diabète sucré est terrifiant par son influence destructrice sur les vaisseaux sanguins humains, petits et grands. Médecins aux patients qui ne sont pas engagés dans le traitement du diabète sucré de type 1, les prévisions donnent des résultats décevants: le développement de toutes les maladies cardiaques, des dommages aux reins et aux yeux, la gangrène des extrémités.

Par conséquent, tous les médecins recommandent seulement que, dès les premiers symptômes, vous devez vous rendre dans un établissement médical et effectuer des tests de dépistage du sucre.

Conséquences

Les conséquences du premier type sont dangereuses. Parmi les conditions pathologiques peuvent être identifiés comme suit:

  1. Angiopathie - lésion des vaisseaux sanguins sur fond d'insuffisance énergétique des capillaires.
  2. Néphropathie - la défaite des glomérules rénaux dans le contexte des troubles de l'approvisionnement en sang.
  3. Rétinopathie - Dommages à la rétine de l'œil.
  4. Neuropathie - dommages aux membranes des fibres nerveuses
  5. Pied diabétique - caractérisé par de multiples lésions des membres avec mort cellulaire et l'apparition d'ulcères trophiques.

Sans une insulinothérapie substitutive, un patient diabétique de type 1 ne pourra pas vivre. Avec une insulinothérapie inadéquate, contre laquelle les critères de compensation SD ne sont pas atteints et que le patient est en état d'hyperglycémie chronique, les complications tardives commencent à se développer rapidement et à progresser.

Les symptômes

La maladie héréditaire de diabète de type 1 peut être détectée par ces symptômes:

  • soif constante et, par conséquent, mictions fréquentes, entraînant une déshydratation du corps;
  • perte de poids rapide;
  • sensation constante de faim;
  • faiblesse générale, détérioration rapide du bien-être;
  • l'apparition du diabète de type 1 est toujours aiguë.

Après avoir découvert les symptômes du diabète, vous devez passer immédiatement un examen médical. Si un tel diagnostic se produit, le patient a besoin d'une surveillance médicale régulière et d'une surveillance constante de la glycémie.

Diagnostic

Le diagnostic de diabète de type 1 dans la plupart des cas, en fonction de la détection d'une hyperglycémie importante à jeun et pendant la journée (postprandiale) chez les patients présentant des manifestations cliniques graves carence absolue en insuline.

Résultats montrant qu'une personne est diabétique:

  1. Le glucose dans le plasma sanguin sur un estomac vide est de 7,0 mmol / L ou plus.
  2. Pendant le test de deux heures pour la tolérance au glucose était un résultat de 11,1 mmol / l et au-dessus.
  3. Le sucre dans le sang avec une mesure aléatoire était de 11,1 mmol / L ou plus, et il y avait des symptômes de diabète.
  4. Hémoglobine glyquée HbA1C - 6,5% ou plus.

S'il y a un lecteur de glycémie à la maison, mesurez simplement le sucre pour eux sans avoir à aller au laboratoire. Si le résultat est supérieur à 11,0 mmol / l, c'est probablement le diabète.

Méthodes de traitement du diabète sucré de type 1

Il faut tout de suite dire que le diabète du premier degré ne peut être guéri. Aucun médicament ne peut régénérer les cellules qui meurent dans le corps.

Les objectifs du traitement du diabète de type 1:

  1. Gardez la glycémie aussi proche de la normale que possible.
  2. Surveiller la pression artérielle et d'autres facteurs de risque cardiovasculaire. En particulier, avoir des résultats d'analyse sanguins normaux pour le «mauvais» et le «bon» cholestérol, la protéine C-réactive, l'homocystéine, le fibrinogène.
  3. Si les complications du diabète se manifestent, alors découvrez-le dès que possible.
  4. Plus le sucre chez un diabétique est proche des paramètres normaux, plus le risque de complications dans le système cardiovasculaire, les reins, la vue et les jambes est faible.

La principale orientation dans le traitement du diabète de type 1 est le contrôle constant de la glycémie, des injections d'insuline, de l'alimentation et de l'exercice régulier. Le but est de maintenir la glycémie dans les limites normales. Un contrôle plus strict de la glycémie peut réduire le risque de crise cardiaque et d'accident vasculaire cérébral lié au diabète de plus de 50%.

Insulinothérapie

Le seul moyen possible d'aider un patient atteint de diabète de type 1 est de prescrire une insulinothérapie.

Le traitement est prévue plus tôt, meilleure sera l'état général du corps, comme une première étape du diabète est caractérisé par un degré de production insuffisante d'insuline par le pancréas, et en outre il cesse de produire du tout. Et il est nécessaire d'entrer de l'extérieur.

Pris individuellement doses, tout en essayant de simuler les fluctuations de l'insuline humaine en bonne santé (maintien d'un niveau de fond de la sécrétion (technique non-écriture) et postprandiale - postprandiale). Pour cette utilisation insulines ultracourtes, à court, à action intermédiaire et longue durée d'action dans diverses combinaisons.

Habituellement, l'insuline prolongée est administrée 1 à 2 fois par jour (matin / soir, matin ou soir). Une petite insuline est injectée avant chaque repas - 3 à 4 fois par jour et au besoin.

Régime alimentaire

Pour avoir un bon contrôle du diabète de type 1, vous devez apprendre beaucoup d'informations différentes. Tout d'abord, découvrez quels aliments élèvent votre sucre et lesquels ne le sont pas. Le régime diabétique peut être utilisé par toutes les personnes qui suivent un mode de vie sain et qui veut préserver la jeunesse et un corps solide pendant de nombreuses années.

Tout d'abord c'est:

  1. Exclusion des glucides simples (raffinés) (sucre, miel, confiserie, confiture, boissons sucrées, etc.); utiliser principalement des glucides complexes (pain, céréales, pommes de terre, fruits, etc.).
  2. Respect des repas réguliers (5-6 fois par jour en petites portions);
    Restriction des graisses animales (graisses, viandes grasses, etc.).

Une inclusion suffisante des légumes, des fruits et des baies dans le régime est utile, car ils contiennent des vitamines et des oligo-éléments, sont riches en fibres alimentaires et assurent un métabolisme normal dans le corps. Mais il faut garder à l'esprit que dans la composition de certains fruits et baies (pruneaux, fraises, etc.), il y a beaucoup de glucides, de sorte qu'ils ne peuvent être consommés qu'en tenant compte de la quantité quotidienne de glucides dans l'alimentation.

Pour le contrôle du glucose est utilisé un tel indicateur, comme l'unité de grain. Il est introduit pour contrôler la teneur en sucres dans les aliments. Une unité de grain équivaut à 12 grammes de glucides. Pour l'utilisation d'une unité de grain, une moyenne de 1,4 unité d'insuline est requise. Ainsi, il est possible de calculer les besoins moyens du corps du patient en sucres.

Le diabète n ° 9 associé au diabète implique un apport en graisses (25%), des glucides (55%) et des protéines. Une restriction plus sévère des sucres est nécessaire chez les patients présentant une insuffisance rénale.

Activité physique

En plus du traitement de l'alimentation, la thérapie à l'insuline et l'auto-contrôle minutieux, les patients doivent maintenir leur forme physique, en appliquant l'exercice qui a déterminé par le médecin traitant. Un tel ensemble de méthodes pour aider à perdre du poids, prévenir le risque de maladies cardio-vasculaires chroniques sosudistnyh hypertension artérielle.

  1. Pendant les séances, la sensibilité des tissus de l'organisme à l'insuline et le taux d'absorption augmentent.
  2. Augmente la consommation de glucose sans portions supplémentaires d'insuline.
  3. Avec un entraînement régulier, la normoglycémie se stabilise beaucoup plus rapidement.

L'exercice a un effet profond sur le métabolisme des glucides, il est donc important de se rappeler que pendant l'entraînement, le corps utilise activement les réserves de glycogène, de sorte qu'après une hypoglycémie de classe, on peut observer.

Encyclopédie de la santé

MedBlog Konstantin Mandra

Diabète sucré de type I

Bonne journée, cher ami! Dans cette histoire, je parlerai du diabète sucré - une maladie qui, malheureusement, est loin d’être rare. Le concept du diabète est large, je diviserai donc l'information en trois parties. Le premier sera consacré au diabète de type I, le deuxième au type II, et dans le troisième, aux principes du traitement du diabète. Eh bien, commençons. Maintenant, à propos du diabète de type I.

Localisation du pancréas

Pour un concept mécanisme d'action l'insuline est un exemple clair:

Prenons une personne qui va déjeuner. Normal sur un estomac vide Le taux de glucose est de 3,3-5,5 mmol / l. Notre personne est en bonne santé, donc avant de manger avec lui, disons que le taux de glucose est de 4,1 mmol / l. Après le déjeuner, toute la nourriture était divisée dans le tractus gastro-intestinal aux substances les plus simples et elles étaient aspirées dans le sang. Y compris le glucose. Par conséquent - son niveau a augmenté supérieur à 5,5 mmol / l. S'il y avait tellement de glucose dans le sang tout le temps, cela entraînait de graves conséquences. L'organisme n'est pas rentable! Et donc les cellules pancréatiques sécrètent une hormone L'INSULINE QUI RÉDUIT LE NIVEAU DE GLUCOSE. La diminution est due aux récepteurs (substances protéiques qui aident à "attraper" le glucose du sang dans les tissus). Ils sont dans les muscles, le foie, les tissus adipeux. Le nom de leur GLUT-4. En conséquence, après 2 heures, le taux de glucose revient au niveau de base de 3,3-5,5 mmol / l. Jusqu'au prochain repas. L’insuline restante n’est plus nécessaire et, par conséquent, en réponse à une diminution du taux de glucose, l’hormone GLUCAGON, ce qui réduit l'effet de l'insuline, de sorte que le glucose ne tombe pas en dessous de 3,3 mmol / l. Notre corps aspire à l'équilibre toujours et partout. Et dans cet exemple, il est clairement visible. Gamme optimale de sucre dans le sang - 3,5-5,5 mmol / l au repos.

Fluctuations du niveau de glucose tout au long de la journée. La flèche montre les méthodes d'écriture.

Entre autres, l'insuline constitue également l'apport de glucose sous forme de glycogène dans le foie pour un « jour de pluie » qui mangent pendant la famine, mais stimule également la synthèse des protéines et des graisses. En d'autres termes, INSULINE - hormone anabolisante. En d'autres termes, cela affecte positivement le processus de croissance et de développement des tissus.

Cette information que vous devez savoir pour comprendre, POURQUOI surgit le sucre? Dans le cas du diabète sucré, il y a de grandes lacunes dans l'échange de glucose. Pour faciliter la compréhension, nous analyserons deux situations:

  1. Diabète sucréJetaper. La principale cause de développement est une absence complète ou presque complète d'insuline. L'absence absolue de l'insuline se produit le plus souvent à un jeune âge en raison d'une défaillance du système immunitaire, comme lorsque notre système de défense attaque ses propres cellules du pancréas qui produisent l'insuline. Le résultat: pas de constructeurs d'hormones - aucune hormone elle-même. Comme il s'agit d'un manque absolu d'insuline - une condition appelée insuffisance absolue d'insuline.

Nous savons maintenant que l'insuline réduit le niveau de glucose (d'une autre manière, le sucre) du sang. Si ce n'est pas le cas, la glycémie reste élevée après l'ingestion. Ce que cela mènera, je vous le dirai plus tard.

  1. Diabète sucréIItype.Ici la situation est différente. L'insuline est et peut même être augmentée. Mais RECEPTEURS D'INSULINEGLUT4 ne répond pas sur l'action de l'insuline. Ce type se produit à l'âge de 40 ans et plus. La raison réside dans la prédisposition héréditaire à un tel défaut dans les recettes. De plus, au fil du temps, les cellules pancréatiques qui sécrètent de l'insuline meurent également d'épuisement. Des décennies, ils ne peuvent pas allouer autant d'insuline. Un tel état s'appelle insuffisance d'insuline relative. Relative, car l'insuline est suffisante, mais elle n'est pas active car les cellules subordonnées ne répondent pas à ses commandes. En conséquence, les tissus ne prennent pas de glucose dans le sang et leur niveau devient plus élevé que la normale.

Le graphique après l'ingestion de nourriture dans le diabète, nous constatons que le niveau de glucose n'est pas retourné à la normale au bout de 2 heures - 03.03 à 05.05 mmol / l. Une source de glucose est bien comprendre déjà supérieure à 5,5 mmol / l.

Modifications du taux de glucose dans la norme (A), avec violation de la tolérance au glucose (B) et du diabète sucré (B) après avoir mangé.

Sur le concept de tolérance réduite au glucose, je vous le dirai plus tard.

Ainsi, il s'avère que le taux de glucose constamment élevé dans le sang est la principale manifestation du DIABÈTE DU SUCRE. Quel que soit le type, de type I ou de type II, le diabète chez la femme enceinte ou la prise de certains médicaments.

Et maintenant, préparé, nous pouvons commencer à analyser

DIABÈTE DU SUCRE Je type.

Un autre nom pour ce diabète - JUVENILE (JEUNESSE), vous permettra de deviner qui est malade. Ce sont principalement des enfants et des jeunes. L'incidence maximale de ce diabète tombe à 11-13 ans. Il y a certainement des cas où les patients sont malades après 40 ans, mais cela arrive très rarement.

Les causes de ce diabète peuvent être deux:

  1. Autoimmune. Lorsque l'immunité d'une personne détruit ses propres cellules pancréatiques. L'organisme se nuit. Cela peut se produire après une infection virale (par exemple, les oreillons - communément « porc »)., Entraînant une maladie du tissu conjonctif systémique (lupus érythémateux systémique, la dermatomyosite, l'arthrite rhumatoïde, etc.) après une lésion du pancréas et même chez les enfants résultant effets nocifs du lait de vache entier en bas âge (certainement pas tous). En conséquence, la majorité des cellules meurent bêta du pancréas, comme origine pancréatite - inflammation de la prostate. En conséquence, l'insuline ne se forme pas. Les commandes de tissus "prennent" le glucose du sang n'arrivent pas. Il y a une augmentation chronique persistante du niveau de sucre - HYPERGLICEMIE.
  2. Idiopathique. Lorsqu'il n'est pas possible de relier l'apparition d'une pancréatite auto-immune à une cause quelconque. Sinon, la cause est inconnue.

La question est: qu'est-ce qui est si dangereux dans cet état d'hyperglycémie? Après tout, une grande quantité de glucose dans le sang devrait idéalement être bénéfique pour le corps. Plus les matières premières sont énergétiques, mieux c'est.

"Ce n'est pas vrai." Le fait est que tout ce glucose est situé dans le sang et non dans les tissus. Par conséquent, les tissus ne peuvent pas l'utiliser pour leurs besoins énergétiques, car tous les processus de production d'énergie ont lieu dans les cellules et non dans le sang. Il en résulte un déficit énergétique.

Le tableau clinique du diabète chez les enfants n'est qu'une manifestation de ce déficit énergétique. Les symptômes du diabète sont prononcés:

  1. Polyurie Traduire dans un langage simple cette augmentation de la miction, qui provoque un grand inconfort chez l'enfant.
  2. Polydipsie. Forte soif. Un adolescent peut boire de 5 à 10 litres d'eau par jour. Et même s'il ne ressent pas le sentiment d'étancher sa soif depuis longtemps.
  3. Polyphagie. Sentiment de faim constante. Il est lié au déficit énergétique. La réaction protectrice du corps vise son élimination. Mais il s’agit d’un cercle vicieux: plus une personne a de la nourriture, plus le taux de glucose est élevé. Seulement dans le sang, pas dans les tissus. De quoi le corps est peu utile.
  4. Glucosurie. L'apparition de glucose dans l'urine. Il se pose à cause de sa forte concentration dans le sang. Les reins ne sont pas en mesure de retarder complètement l'ingestion de sucre dans l'urine, car celle-ci est trop importante.
  5. Augmentation du niveau de corps cétoniques. Il se produit à la suite de l'activation d'un moyen supplémentaire d'obtenir de l'énergie - le fractionnement des graisses (un processus sophistiqué appelé lipolyse). En raison du fait que ce processus est très actif. L'enfant perd littéralement les yeux. Pendant une semaine, une perte de 5 à 10 kg est possible. Par conséquent, une forte diminution du poids corporel est également un symptôme caractéristique du diabète sucré.

Ces symptômes se développent rapidement et, en une semaine, il peut y avoir une maladie grave et potentiellement mortelle non traitée - comète cétoacidémique. La raison en est une concentration très élevée de corps cétoniques, qui ont un effet toxique direct sur le cerveau. Il y a une perte de conscience, l'enfant est somnolent, inactif. Sans traitement à l'insuline, il n'y a qu'un seul moyen - vraie mort.

Pour reconnaître (diagnostiquer) le diabète sucré, je peux utiliser des méthodes de laboratoire. Pour ce faire, déterminez:

  1. Le niveau de glucose sur un estomac vide. Normalement, cette valeur ne doit pas dépasser 6,1 mmol / l
  2. Le niveau des corps cétoniques.
  3. Les données de l'analyse générale de l'urine pour la détection de la cétonurie et de la glucosurie, c'est-à-dire déterminer s'il y a des corps cétoniques et du sucre dans l'urine, qui sont des signes de diabète.
  4. Données d'un test de tolérance au glucose par voie orale. Pour ce faire, le niveau de glycémie à jeun est déterminé. Ensuite, donner 75 g de glucose sous forme liquide. Après 2 heures, le sucre est à nouveau déterminé. La signification de la détermination de ce test pour le diabète de type I est faible. Mais dans le diabète de type II, il est possible de détecter le prédiabète sous la forme d'une violation de la tolérance au glucose, lorsque le traitement prescrit est le plus efficace. Le taux de glucose initial sera alors normal et après 2 heures au-dessus de 7,8 mmol / l.

Le traitement du diabète sucré de type I est réduit à Durée de vie la réception de l'insuline sous forme d'injections, ainsi que la conformité avec le régime et la formation d'un mode de vie pour laquelle il y a une spéciale « école du diabète », où le patient apprend à déterminer correctement les doses d'insuline et les méthodes d'administration, en comptant les aliments consommés, etc.

La principale raison du traitement est le remplacement de la propre insuline absente par une insuline externe dans l'ampoule de la pharmacie. Maintenant, le degré de qualité des médicaments permet de maintenir la glycémie au niveau de sécurité nécessaire - 3,3-5,5 mmol / l. Il est également nécessaire de compter les aliments consommés pour une administration supplémentaire d’insuline. Sur les bases de l'insulinothérapie pour le diabète sucré de type I et II, je vous dirai dans un article séparé.

La principale chose dans le diabète sucré - aussi longtemps que possible pour retarder l'apparition de complications tardives. Ils apparaissent à cause du niveau de glucose constamment élevé. Une telle quantité de sucre dans le sang entraîne un effet néfaste direct sur les gros et les petits vaisseaux, entraînant un apport sanguin important à certains organes. Les complications peuvent être les suivantes:

  1. Macroangiopathie diabétique. La défaite des gros vaisseaux à la suite du développement rapide de l'athérosclérose. Elle se manifeste par une maladie coronarienne, des accidents vasculaires cérébraux, une athérosclérose oblitérante des vaisseaux des membres inférieurs, etc.
  2. Néphropathie diabétique. Défaite des reins.
  3. Angiopathie diabétique. Défaite de la rétine des yeux.
  4. Pied diabétique. Défaite du pied sous forme d'ulcères trophiques, de troubles sensibles, de déformations des articulations des jambes.
  5. Neuropathie diabétique. La défaite des nerfs périphériques, manifestée par la défaite de la douleur, de la température, de la sensibilité tactile, ainsi que des troubles végétatifs (violation du rythme cardiaque, augmentation de la transpiration, troubles du sommeil, etc.).

Toutes ces complications dangereuses seront décrites en détail dans l'article sur le diabète sucré de type II. Cependant, il convient de noter qu’avec le diabète de type I, les petits vaisseaux sont plus souvent atteints, ce qui se traduit par des lésions de la rétine des yeux et une néphropathie.

Il est également possible de compliquer déjà le traitement par l'insuline - il s'agit d'une hypoglycémie (abaissement du taux de glucose inférieur à 2,2-2,8 mmol / l), résultant d'une introduction incorrecte ou intempestive de l'insuline.

La maladie est grave, surtout si l'on tient compte du fait que le diabète de type I survient pendant l'enfance et que, par conséquent, toutes les complications tardives peuvent survenir. loin, si vous n'utilisez pas une insulinothérapie appropriée pour le reste de votre vie.

Ce type de diabète ne prend que quelques pour cent de tous les types de diabète. Et en premier lieu, le diabète sucré de type II. À propos de ce que je vais dire dans le prochain numéro. J'espère que vous étiez intéressé. Soyez en bonne santé, cher ami!

Diabète sucré de type 1: signes, régime et prévention du diabète sucré de type 1

Il y a seulement quelques décennies, le diabète était considéré comme une maladie liée à l'âge - à un jeune âge, ils en souffraient peu. Malheureusement, il y a eu récemment une tendance au développement du diabète sucré à un âge relativement jeune. Les causes du développement de la maladie chez les personnes âgées et les jeunes varient: si le flétrissement général du corps fonctionne et que le nombre de pancréas y contribue, alors, chez un jeune organisme, cela est dû à une carence en insuline. Auparavant, cette forme de diabète était appelée "diabète sucré insulino-dépendant". Le diabète sucré de type 1 est maintenant plus courant. C'est une maladie d'échange caractérisée par une hyperglycémie.

Glossaire des termes: l'hyperglycémie est un symptôme clinique, indiquant une augmentation de la teneur en glucose (sucre) dans le sérum sanguin.

La principale différence entre le diabète de type 1 et le type 2 est que, dans le second cas, l'organisme peut produire de l'insuline de manière indépendante et, par conséquent, réduire progressivement le taux de sucre dans le sang. Avec le premier type de maladie, l'insuline n'est pas auto-produite et le patient est directement affecté par la prise de médicaments réducteurs de sucre et d'injections d'insuline.

Le diabète de type 1 débute généralement par une évolution si aiguë de la maladie que le patient peut même nommer le jour où les premiers signes d’hyperglycémie sont apparus:

  • Bouche sèche;
  • Soif
  • Augmentation de la miction.

Une forte diminution de poids, atteignant parfois 10 à 15 kg par mois, est également l'un des symptômes du diabète de type 1.

Pour confirmer le diagnostic, une analyse biochimique du sang et de l'urine est prescrite. Si l’analyse montre la présence d’une forte teneur en sucre dans le sang, et que l’urine contient de l’acétone et du glucose, le diagnostic est confirmé.

Sd type 1 est une maladie auto-immune, souvent associée à des maladies similaires - goitre toxique diffus (maladie de Graves), thyroïdite auto-immune.

Cours de la maladie

Malgré un début très aigu, le diabète insulino-dépendant évolue assez lentement. La période cachée dure parfois plusieurs années. Et seulement lorsque la destruction des cellules β atteint 80% commence à montrer des symptômes cliniques.

Glossaire de termes: β - les cellules - l'un des types de cellules de la partie endocrine du pancréas. Les cellules bêta produisent une hormone, l'insuline, qui abaisse la glycémie.

Dans le développement du diabète de type 1, on distingue six stades:

  1. Stade de prédisposition génétique. Il convient de noter que seulement 2 à 5% des personnes ayant une prédisposition génétique au diabète de type 1 en sont atteintes. Pour obtenir des données fiables sur la prédisposition à la maladie, il est nécessaire de mener une étude des marqueurs génétiques de la maladie. La présence d'antigènes HLA suggère que le risque de développer un diabète insulino-dépendant est suffisamment grand. Dans le sérum, ce marqueur apparaît 5 à 10 ans avant les premières manifestations cliniques de la maladie.
  2. Le début d'un processus auto-immun. Les facteurs externes qui peuvent déclencher l'apparition de la maladie peut être - les maladies virales (oreillons, rubéole, cytomégalovirus), les médicaments, le stress, la nourriture - des mélanges d'utilisation de lait composé de protéines animales, les produits contenant des nitrosamines. Dans 60% des cas, ce sont les facteurs externes qui sont devenus le bouton "Démarrer" pour le développement du diabète de type 1. A ce stade, il n'y a pas de violation de la sécrétion d'insuline pancréatique, mais le test immunologique détermine déjà la présence d'anticorps.
  3. Développement de troubles immunologiques. On parle parfois d'insulite chronique autologue. A ce stade, les changements métaboliques sont toujours absents, mais les cellules bêta commencent progressivement à se dégrader. Dans le sang, il existe des auto-anticorps spécifiques dirigés contre diverses structures des cellules β - une auto-insuline à l'insuline. Le stade n'a pas de symptômes caractéristiques. Lors du diagnostic (généralement un test de tolérance au glucose par voie intraveineuse), la perte de la première phase de la sécrétion d'insuline est détectée.
  4. Les troubles immunologiques exprimés sont le diabète sucré latent. Bien que la tolérance au glucose soit altérée, il n'y a pas de symptômes cliniques du diabète sucré. Le test de tolérance au glucose par voie orale montre une augmentation du taux de glucose à jeun, provoquée par la destruction de près de la moitié des cellules β. À ce stade, les patients se plaignent souvent de malaise, de furonculose récurrente, de conjonctivite.
  5. Diabète sucré évident du premier type avec sécrétion résiduelle d'insuline. A ce stade, tous les symptômes cliniques de la maladie se manifestent pleinement. La maladie est aiguë - sans traitement approprié, après 2 semaines, une maladie mortelle se développe - l'acidocétose diabétique. La destruction des cellules β atteint 80 à 90%, cependant, la sécrétion résiduelle de l'insuline demeure. Si un traitement insulinique en temps opportun est instauré, chez certains patients, il existe une période d’évolution stable de la maladie - une «lune de miel», caractérisée par un besoin minimal en insuline exogène.
  6. Le diabète sucré explicite avec déficit absolu en insuline est le diabète total. La destruction des cellules β a atteint un niveau critique, la sécrétion d'insuline est complètement interrompue par l'organisme. Le métabolisme normal est impossible sans administration régulière de doses d'insuline.

Dans tous les cas de diabète sucré de type 1, on n'observe pas exactement ce stade du développement de la maladie.

Traitement du diabète sucré insulino-dépendant

Le traitement du diabète de type 1 est le respect strict du régime alimentaire et des injections régulières d’insuline ou la prise de médicaments réducteurs de sucre. Malheureusement, le traitement du diabète n'implique pas de traitement. Le but du traitement est de maintenir le fonctionnement normal du corps et de prévenir l'apparition de complications.

Si la dose d'insuline est calculée correctement, il n'y a pas de différence particulière par rapport au menu d'une personne ordinaire. La différence significative est la nécessité de calculer la quantité de glucides facilement digestibles consommés. Cela vous permet de calculer la quantité d'insuline nécessaire aussi précisément que possible.

  • La nourriture doit être aussi variée que possible;
  • Mode optimal de prise alimentaire - au moins 4 fois par jour, en petites portions;
  • La portion moyenne pour un repas est de 500 à 600 calories. S'il faut réduire le poids, il est encore plus petit.
  • La quantité de glucides peut être augmentée avec l'effort physique - voyages à la datcha, entraînements;
  • Préférer les plats cuisinés pour un couple. Gras, frit, chaud, fumé - seulement en quantité limitée.

Important! Sauter des repas dans le diabète sucré ne peut en aucun cas. Aussi bien que trop manger.

Une attention particulière devrait être portée aux produits contenant des substituts de sucre - certains d'entre eux ne contiennent que légèrement moins de calories que le sucre. Les édulcorants à faible teneur en calories comprennent l'aspartame, le saccharide, le stévioside et le cyclamate. Le fructose, le xylitol et le sorbitol contiennent beaucoup de calories. Ne pas oublier que les substituts de sucre sont pris en compte lors du calcul des doses d'insuline, et pas tous sans ambiguïté, le mal et le bénéfice du fructose sont presque les mêmes!

Il est particulièrement difficile de suivre un régime alimentaire pour les enfants et les adolescents malades. De la part des parents, une surveillance constante est nécessaire pour que l'enfant ne mange pas trop d'aliments interdits et ne provoque pas de complications graves.

Produits strictement interdits pour le diabète sucré de type 1: chocolat, biscuits, sucre, confiture, bonbons et similaires, contenant un grand nombre de glucides à digestion rapide. De fruits - raisins.

La dose d'insuline doit être comptée sur chaque repas et chaque jour, même si le menu d'hier est sensiblement différent de celui d'aujourd'hui. Cela est dû principalement au fait que le besoin en insuline peut varier en une journée.

Attention! L'alcool!

De petites doses d'alcool dans le diabète de type 1 ne sont pas interdites. réception alcool danger dans ce cas - si la personne en état d'ébriété ne peut pas contrôler leur état et pas toujours dans le temps de remarquer les signes dangereux de sucre a augmenté dans le sang et ne pas avoir le temps de faire une injection d'insuline.

De plus, l'état hypoglycémique et ses signes coïncident avec les signes d'intoxication - discours incohérent, violation de la coordination des mouvements. Et si cette condition a commencé dans un lieu public, l’odeur de l’alcool empêche les personnes environnantes d’évaluer le danger pour la vie humaine à temps. En conséquence, le temps nécessaire pour sauver des vies est perdu.

Activité physique

L'activité physique est une condition indispensable à la vie normale de toute personne. Dans le cas du diabète, l'activité physique n'est pas contre-indiquée, mais certaines règles les rendent aussi utiles pour le corps que possible.

  1. Règle un. Le stress physique ne peut être exercé que dans le cadre d'une indemnisation à long terme pour le diabète sucré. Avec un taux de glycémie supérieur à 15 mmol / L, les leçons sont contre-indiquées.
  2. Règle deux. Avec des charges actives - éducation physique, natation, même une discothèque - vous devez manger toutes les heures toutes les demi-heures. en plus. Ce peut être un morceau de pain, une pomme.
  3. La troisième règle Si l'effort physique est suffisamment long, vous devez réduire la dose d'insuline de 20 à 50%. Si l'hypoglycémie se faisait encore sentir, il est préférable de la compenser en prenant des glucides faciles à digérer - jus, boissons sucrées
  4. Règle quatre. Il est préférable de faire des exercices physiques quelques heures après le repas principal. À ce stade, la probabilité de développer une hypoglycémie est faible.
  5. La cinquième règle Les charges physiques doivent tenir compte des caractéristiques individuelles du patient - âge, forme physique, état de santé général.

Nécessairement besoin de boire une quantité suffisante de liquide, car pendant la charge augmente la perte de fluide par le corps. Pour terminer les leçons, il faut réduire l'intensité des exercices et se tourner vers des exercices plus calmes. Cela permettra au corps de se refroidir progressivement et d'entrer dans un mode de fonctionnement plus détendu.

Nutrition pour le diabète sucré de type 1

Régime pour le diabète sucré de type 1

Contenu

Le régime alimentaire du diabète sucré de type 1, ainsi que son traitement, revêtent une grande importance. D'eux peuvent dépendre non seulement d'une existence confortable, mais aussi de la vie d'une personne. Compte tenu de l'expérience accumulée dans la lutte contre cette maladie chronique, les médecins sont arrivés à certaines conclusions, permettant de suivre un régime pour le patient et d'effectuer un traitement.

Caractéristiques du diabète sucré de type 1

Parmi les nombreuses maladies associées au sang, le diabète de type 1 est particulièrement dangereux. L'alimentation et le traitement avec elle sont importants dans la même mesure.

Attention

Selon l'OMS, 2 millions de personnes meurent chaque année du diabète sucré et de ses complications. En l'absence d'un soutien qualifié du corps, le diabète entraîne divers types de complications, détruisant progressivement le corps humain.

Parmi les complications les plus fréquentes: gangrène diabétique, néphropathie, rétinopathie, ulcères trophiques, hypoglycémie, acidocétose. Le diabète peut également entraîner le développement de tumeurs cancéreuses. Dans presque tous les cas, une personne diabétique meurt, est aux prises avec une maladie douloureuse ou devient une véritable personne handicapée.

Que devraient faire les gens avec le diabète? Le Centre de recherche en endocrinologie de l’Académie des sciences médicales de Russie a réussi à trouver un remède capable de guérir complètement le diabète sucré.

Actuellement, le programme fédéral "Nation en bonne santé" se tient dans le cadre duquel chaque médicament de la Fédération de Russie et de la CEI reçoit ce médicament à un prix préférentiel - 147 roubles. Pour plus d'informations, consultez le site officiel de MINZDRAVA.

Le diabète de type 1 est causé par un déficit en glucose. Dans ce cas, il y a un manque d'insuline, ce qui entraîne une augmentation de la concentration de sucre dans le sang. L'insuline est une hormone qui soutient cet indicateur au niveau approprié. Il joue un rôle clé lorsque le glucose pénètre dans les tissus de l'organisme.

Les propres fabricants d'insuline sont des cellules bêta contenues dans le pancréas.

Leur destruction est causée par des actions accidentelles du système immunitaire. C'est ce qui cause le diabète sucré de type 1.

Les signes préliminaires de la maladie peuvent être:

  • bouche sèche et soif constante;
  • besoin fréquent d'uriner et de faim;
  • perte de poids soudaine;
  • perte de force et déficience visuelle;
  • un changement d'humeur prononcé.

Un traitement négligent de ces symptômes peut entraîner une acidocétose. Elle se manifeste par une peau sèche, une déshydratation, des nausées, des vomissements, une respiration profonde, une odeur d'acétone de la bouche, une léthargie, jusqu'à la perte de conscience. Avec cette complication, une attention médicale urgente est nécessaire.

Pendant de nombreuses années, j'ai étudié le problème du diabète. C'est terrible quand tant de personnes meurent et encore plus sont handicapées à cause du diabète.

Je m'empresse de vous informer que le Centre scientifique d'endocrinologie de l'Académie russe des sciences médicales a réussi à mettre au point un traitement curatif complet du diabète sucré. À l'heure actuelle, l'efficacité de ce médicament est proche de 100%.

Autre bonne nouvelle: le ministère de la Santé a mis en place un programme spécial qui compense presque tout le coût du médicament. En Russie et pays de la CEI, les diabétiques jusqu'à peut obtenir une installation à un prix réduit - 147 roubles.

Dans les complications chroniques du diabète de type 1, les reins et le système cardiovasculaire sont affectés. La vision empire. AVC ou crise cardiaque possible. La maladie est plus susceptible d'affecter les enfants et les jeunes.

La vie confortable des patients atteints de diabète sucré est assurée par:

  1. Insulinothérapie
  2. Diétothérapie
  3. Contrôle de la glycémie.
  4. Avec l'aide d'un psychologue.

Application de l'insulinothérapie

Les personnes atteintes de diabète de type 1 ont besoin d'injections régulières d'insuline, produites tout au long de la vie. La préparation est administrée par des seringues, des seringues-poignées ou des pompes fournies pour cette procédure. Les injections sous-cutanées sont effectuées dans la cuisse, le muscle fessier, l'épaule ou l'abdomen.

L'insulinothérapie vous permet de remplacer l'insuline naturelle produite par l'organisme. Par conséquent, il existe une compensation pour la pénurie de votre propre hormone.

L'industrie pharmacologique propose une large sélection d'insuline, qui est divisée en groupes:

  • impact ultra-court. Après l'injection, le médicament commence après un quart d'heure. L'effet maximal est observé après un délai de 1 à 3 heures, la teneur en sucre normale est maintenue pendant 3 à 5 heures. Ce sont des outils tels que: Humalog et NovoRapid FlexPen;
  • action courte. L'apparition de l'effet est observée pendant 30 minutes. L'exposition maximale est observée après 2-4 heures. Le sucre est maintenu jusqu'à 8 heures. Représentants de ce groupe: Régulateur d'humuline, Monosuynsulin MK;
  • action moyenne Fixé au préalable dans une heure et demie après l'injection. Le maximum vient dans les 3-6 heures. La concentration normale en sucre est garantie pendant 8-12 heures. Ce groupe comprend la biosuline H et la monotarde MS;
  • exposition prolongée. L'apparition de l'effet se produit 4 à 8 heures après l'admission. L'exposition maximale est de 8-18 heures, la durée du médicament est de 20-30 heures. Ce sont des moyens tels que: Lantus et Lewemir FlexPen;
  • action combinée des insulines biphasiques. L'effet se manifeste après 20 minutes. Le taux de glucose est complètement restauré après 2-8 heures. Le médicament est observé pendant 18 à 20 heures. À ce groupe appartient Biogulin 70/30.

Les informations sur le dosage de l'insuline, la justesse d'utilisation et le stockage doivent être fournies par un spécialiste. Dans certains cas, au stade initial de la maladie, après l'injection d'insuline, les cellules bêta commencent à mieux fonctionner, ce qui a permis de survivre. En conséquence, le pourcentage de sucre dans le corps est normalisé et les injections ne sont pas nécessaires ou suffisantes en petite quantité. Souvent, les patients atteints de diabète de type 1 considèrent cette maladie comme une guérison complète et cessent de suivre un régime pauvre en glucides, ce qui entraîne des symptômes graves de la maladie.

Les histoires de nos lecteurs

J'ai gagné le diabète à la maison. Cela fait un mois que j'ai oublié les races de sucre et la consommation d'insuline. Oh, comme je souffrais, évanouissement constant, appels d'urgence. Combien de fois est-ce que je suis allé chez des endocrinologues, mais il y en a un seul qui dit: "Prenez de l'insuline". Et maintenant, 5 semaines se sont écoulées, car le taux de sucre dans le sang est normal, pas une seule injection d'insuline et tout cela grâce à cet article. Tous ceux qui ont le diabète - lisez nécessairement!

Lire l'article en entier >>>

En plus de l'insulinothérapie, il est possible de prescrire des médicaments qui soutiennent le foie, car la prise d'insuline entraîne une lourde charge.

Le diabète sucré de type 1 assure à la fois un régime alimentaire et un traitement.

Normes d'un régime chez un diabétique de type 1

La sélection des produits pour le patient est d'une importance primordiale. Le régime alimentaire pour le diabète de type 1 est la base du régime. Le mode de vie, l'activité et les maladies concomitantes sont également pris en compte.

Une augmentation des taux de sucre est observée principalement après avoir mangé. Les diabétiques doivent donc équilibrer leur menu pour qu'il contienne le moins possible de glucides.

Une alimentation soigneusement équilibrée aide à prévenir les complications et le coma. Les injections d'insuline et l'utilisation de médicaments qui abaissent la glycémie sont minimisées.

Le régime alimentaire pour le diabète de type 1 ne se distingue pas particulièrement et ne nécessite pas de jeûne. Les diabétiques recommandent l'utilisation d'aliments à faible teneur en calories et utiles contenant des vitamines et des minéraux. Pour cette période, un tel régime est bien réel.

Le régime est observé par les méthodes suivantes:

  • un glucomètre mesure le pourcentage de sucre dans le sang à tout moment, il n'est pas nécessaire de faire constamment des tests;
  • généralement, les patients eux-mêmes modifient la quantité d'insuline requise;
  • la capacité de déterminer indépendamment la quantité de glucides dans les aliments permet au patient de choisir une dose d'insuline.

La quantité de glucides dans les aliments est mesurée en XE, ce qui signifie - l'unité de pain, égale à environ 10-12 glucides purs. Ainsi, 25 grammes de pain, un verre de lait, une pêche, 10 grammes de sucre contiennent 1 XE chacun. En utilisant des tables spéciales, vous pouvez calculer XE et équilibrer la nutrition pour les diabétiques.

Les produits contenant des glucides sont classiquement divisés en cinq groupes:

  • Produits de boulangerie, céréales, céréales. Pour les diabétiques de type 1, les produits à faible index glycémique conviennent mieux. Par exemple, 30 grammes de pain avec du son correspondent à 1 XE et, pour le pain blanc, 25 à 1 XE.
  • Produits laitiers La teneur en kéfir et en lait écrémé 1 XE sera d'environ 250 ml. Mais le fromage cottage est très utile, car ici 1 XE est de 700 g.
  • Fruits et jus L'utilisation de tels aliments est mieux minimisée, la teneur en sucres naturels est indésirable pour les diabétiques. Cependant, dans la composition des pommes non sucrées, le drainant et la grenade contiennent des fibres et un glucide complexe, non nocif pour la santé.
  • Bonbons et sucre. Ces produits sont strictement interdits en présence de diabète. La seule exception est l'état hypoglycémique du patient.
  • Légumes ne contenant pas d'amidon. L'utilisation de radis, concombres, choux, oignons, tomates, légumes verts, courgettes et aubergines est tout simplement nécessaire. Des plats savoureux pour les diabétiques provenant de ces aliments devraient constituer la base du régime.

De plus, les glucides sont divisés en digestibles et non digérés. Les premiers peuvent être facilement assimilés (bonbons et sucre), leur utilisation augmente instantanément le sucre. À peine digérés (pain, bouillie) contribuent à augmenter le taux de sucre sur une certaine période de temps, en nutrition avec le diabète de type 1, ils doivent être inclus dans de petites doses.

Les glucides à faible digestibilité n'augmentent pas le sucre. Ils sont en bonne santé et favorisent une fonction intestinale normale.

Le diabète de type 1 comprend la nutrition, qui n'est pas très différente du régime alimentaire d'une personne qui surveille sa santé. Cependant, il est nécessaire de surveiller les glucides consommés.

Le régime diabétique de chaque repas ne doit pas dépasser 8 XE, à savoir:

Vous devez apprendre à distribuer des calories tout au long de la journée.

Vous pouvez utiliser les conseils suivants (% sont indiqués pour le total des repas pendant la journée):

La première moitié de la journée comprend la charge calorique principale. Manger le soir devrait être faible en calories. Vous pouvez augmenter le nombre de repas, mais ne dérogez pas aux règles ci-dessus.

Produits en vedette

La nutrition pour le diabète de type 1 est sélectionnée individuellement, en tenant compte de la gravité du diabète et de la présence de maladies concomitantes. Le régime était basé sur le régime alimentaire n ° 9, ajusté par le médecin-endocrinologue pour chaque individu.

  • Produits de boulangerie environ 200 grammes par jour. L'utilisation de pâtisseries et de pâtisseries à partir de variétés blanches de farine est strictement contre-indiquée.
  • Lait et produits laitiers fermentés, fromage cottage faible en gras et contenant également leurs plats (plats mijotés, gâteaux au fromage). L'utilisation de crème sure et de crème est autorisée dans de rares cas.
  • Les premiers plats: soupe aux champignons, okroshki. Les soupes avec des boulettes de viande, une oreille, une betterave, un borshch ne sont pas recommandées (pour utiliser uniquement de la viande maigre). Bouillons de viande, soupe au lait ou soupes, y compris nouilles, mangues et riz.
  • Céréales de sarrasin à base de sarrasin, flocons d'avoine, orge perlé, riz cru, orge, millet. Les bouillies de porridge sont autorisées. L'utilisation de toutes les céréales doit être conciliée avec les XE qu'elles contiennent, en particulier avec les plats de manga et les pâtes.
  • La viande La viande doit être maigre et cuite à la vapeur, cuite ou bouillie. La viande grasse et les saucisses ne peuvent pas être incluses dans le menu. Le canard et l'oie sont autorisés dans de rares cas, ils doivent enlever la peau.
  • Fromages durs et pauvres en matières grasses (sauf pour les fromages salés).
  • Le poisson, d'origine marine, servi sous forme cuite ou bouillie. Dans de rares cas, le poisson frit est autorisé. Le caviar, les aliments en conserve et les produits à base de poisson ne sont pas inclus dans la liste des plats autorisés.
  • Oeufs. Une omelette protéique est autorisée (les jaunes ne sont utilisés qu'en quantités limitées). Oeufs cuits, une ou deux fois par semaine à 1,5 pcs.
  • Légumes Ils sont préparés par tous les moyens, sauf la friture. Les légumes salés et marinés sont utilisés en quantité limitée.
  • Pommes de terre, carottes, pois, betteraves. Dans ce cas, il est nécessaire de contrôler strictement les glucides.
  • Toutes sortes de choux.
  • Salade
  • Tomatov.
  • Citrouille
  • Concombres
  • Produits contenant du sucre. De l'alimentation, les baies et les fruits sucrés sont exclus même sous forme séchée. Vous pouvez utiliser des mousses et des sorbets. La cuisson au four pour les diabétiques devrait être faite sur la base des édulcorants, de préférence à la maison.
  • Boissons Les compotes sucrées, les jus de fruits (légumes et fruits) et les boissons gazeuses sont interdits. Utilisez de préférence du thé vert et noir (pas fort), du bouillon de canne. Vous pouvez vous offrir du café et du lait.
  • Les sauces, qui doivent être préparées à base de légume, de champignons, de viande ou de bouillon de poisson.
  • Les matières grasses, qui peuvent être utilisées en petites quantités. Beurre - une fois par semaine, légume - uniquement comme vinaigrette pour les salades de légumes.
  • Les assaisonnements épicés et épicés peuvent être utilisés en très petites quantités.
  • Consommation modérée de boissons alcoolisées ne contenant pas de sucre.

Les personnes en surpoids devraient réguler leur régime alimentaire et réduire leur consommation de graisse.

Dans le diabète, le régime de type 1 peut être contre-indiqué lorsque:

  • poids corporel insuffisant pour un certain âge;
  • chargement physique constant;
  • les maladies systématiques, qui sont de nature froide et infectieuse;
  • report d'une opération récente;
  • grossesse et dans la période de construction;
  • processus métaboliques perturbés.

Dans de tels cas, la première chose à faire est de consulter un médecin et d'ajuster le régime alimentaire.

Règles pour manger de la nourriture pour le diabète de type 1

La présence du diabète de type 1 procure une vie normale, il vous suffit d'introduire certaines règles dans votre habitude:

  • Vous pouvez manger cinq fois par jour, mais en petites quantités.
  • En faisant le menu, vous devez penser à ce que vous pouvez manger en ce moment.
  • En un jour, la consommation de kcal ne devrait pas dépasser 3000.
  • Les repas, la consommation d'insuline et l'exercice doivent avoir lieu à un moment clairement défini.
  • Remplacez le sucre par ses substituts.
  • Ajuster l'utilisation des glucides et de l'insuline.
  • La nourriture devrait être suffisante pour maintenir le poids corporel dans la norme (cela peut être calculé indépendamment).
  • Le régime tient compte de la quantité de calories et de la teneur en fibres.

Remèdes populaires

Les recettes populaires pour les diabétiques sont également populaires dans la lutte contre la maladie. Ils facilitent l'évolution de la maladie, préviennent les complications et réduisent la quantité de sucre dans l'organisme. Il est suggéré d'utiliser l'infusion de seigle, de gelée d'avoine, de mûres. L'effet cicatrisant comprend également un mélange de persil, d'ail et de citron (ou une infusion d'écorce de tremble). La préparation des fonds ne prend pas beaucoup de temps, mais nécessite la consultation du médecin traitant.

Il est nécessaire de se rappeler qu'il est beaucoup plus facile de corriger le régime avant l'apparition de la maladie et de n'utiliser que des produits utiles plutôt que de souffrir de la maladie apparue plus tard.

Diète Diabète Type 1: l'essence du régime et des recettes pour la vaisselle diabétique

La nutrition pour le diabète de type 1 n'est pas moins importante que la thérapie à l'insuline prescrite - en combinant ces deux approches, il sera possible de stabiliser l'état du patient. Alors, quel devrait être le régime alimentaire pour le diabète de type 1? Pour répondre à cette question, on ne peut que connaître certains principes du menu pour les diabétiques et les particularités de la pathologie considérée.

Quelles sont les caractéristiques de l'évolution du diabète de type 1 et quel est son lien avec la formation d'un horaire de repas?

"Le diabète sucré n'est pas une maladie, c'est une sorte de mode de vie" - ce point de vue a été exprimé il y a de nombreuses années et il est pleinement justifié. Le diabète sucré exige que le patient observe strictement le régime alimentaire, le travail et le repos, ainsi que la stricte application de toutes les recommandations médicales. Dans ce cas seulement, il sera possible d'éviter la progression du processus pathologique, qui se traduira par diverses manifestations (du coma diabétique à la perte de la vision).

Il convient de noter que l'apparition du diabète de type 1 est associée à l'insuffisance de la production d'hormones par les îlots du pancréas, dans lesquels se trouvent les cellules responsables de ce processus.

Les raisons qui contribuent au développement de cette violation sont très nombreuses - dans cette situation, le problème ne concerne pas cela, car la tactique de gestion des patients à l'origine de l'état pathologique n'a aucune importance. Ce qui est important, c'est la nécessité d'un traitement de substitution spécifique: l'homme reçoit une injection artificielle d'insuline, une hormone responsable de la baisse de la glycémie. En conséquence, les repas doivent être choisis de telle manière qu’il n’y ait pas d’hypoglycémie (une glycémie trop basse). De même, l'inverse est vrai: les aliments consommés ne devraient pas entraîner une augmentation de la glycémie. En d'autres termes, il est nécessaire de choisir un traitement pour un patient qui maintiendra le taux de sucre au moins entre 6,5 et 8,0 mmol / l.

Ce qui est le plus intéressant - le parcours des médecins traitants - les endocrinologues peignent en détail, mais la correction de la nutrition pour une raison ou une autre ne prend pas la peine de se concentrer. Le maximum - ils diront qu'il y a une possibilité, mais à partir de laquelle il vaut mieux s'abstenir. Il y a une question naturelle: comment manger une personne souffrant du diabète de type 1 pour ne pas entrer à l'hôpital?

Principes généraux - Quels aliments devraient être exclus du régime?

Grâce à la disponibilité des médicaments modernes, les diabétiques ont commencé à vivre beaucoup plus facilement - il n'y a aucun sens à suivre un régime strict, comme c'était le cas auparavant. Cependant, certains aliments devront être oubliés à jamais:

1. Sweet - bonbons, chocolat, marmelade et ainsi de suite. C'est strictement interdit. L'exception est une forte diminution de la glycémie, due à une violation du calendrier de l'insulinothérapie ou du mauvais repas. Une alternative est les produits contenant du fructose. Et puis - avec modération, comme dans certaines réactions biochimiques dans le corps, le fructose peut entrer dans le glucose. La même chose est vraie pour le sucre - au lieu de cela, vous devez utiliser un substitut de sucre (si une personne ne peut pas vivre sans thé ou café sucré);

2. L'alcool - à exclure en principe, est contre-indiqué même aux concentrations les plus faibles;

3. Produits synthétiques contenant un grand nombre d'additifs avec icônes E (boissons contenant des colorants, produits semi-finis divers). Ces «aliments» ne doivent pas être utilisés même en l'absence de diabète.

4. Pain - Limite, il est possible d’utiliser uniquement du pain noir à grains entiers, mieux avec du son.

Liste des produits pouvant être consommés sans aucune restriction

1. Aliments végétaux (fruits et légumes sous forme brute). La seule chose que l'utilisation de pommes de terre, de raisins et de melons devrait être quelque peu limitée, car cela peut entraîner une augmentation du taux de glucose;

2. Produits laitiers, mais seulement sans matières grasses. Fromage blanc, lait, kéfir, lait cuit fermenté - vous pouvez manger en toute sécurité;

3. Porridge - sarrasin, orge perlé. flocons d'avoine. Mais sans ajout de sucre!

4. Variétés alimentaires de viande et de poisson (veau, poulet, poisson blanc). Tous les plats doivent être bouillis ou cuits.

La complexité de choisir un régime pour les patients atteints de diabète de type 1

Selon des données statistiques, la grande majorité des personnes atteintes de diabète sont du premier type: les enfants. À cet égard, il est difficile non seulement de compiler le menu lui-même, mais aussi de motiver le patient à suivre les principes de la nutrition, car dans certains cas, les enfants ne comprennent tout simplement pas la signification de toutes ces activités. Et les contrôler n'est pas toujours possible - très souvent, les «petits diabétiques» à l'école mangent des bonbons et vont au service de soins intensifs avec un coma hyperosmolaire. Et certains au contraire - s'abstenir de manger pour une raison quelconque. Le résultat est similaire, seule la pathogenèse est différente et le taux de sucre dans le sang.

C'est important!
La nutrition pour le diabète de type 1 est faite à partir du moment où la maladie est diagnostiquée. Ne pas exclure la possibilité qu'il y ait une pathologie combinée qui conduira à la liste encore plus restrictive des aliments approuvés. La variante la plus commune est une défaite généralisée par un processus pancréatique auto-immun.

Multiplicité de l'apport alimentaire

Étant donné que dans la grande majorité des cas, les patients souffrant de diabète sucré de type 1 sont administrés 6 fois par jour, l'apport alimentaire devrait également être multiplié par six. Le régime classique pour un diabétique est le suivant:

  • 6. 15 - premier petit déjeuner;
  • 9. Petit-déjeuner de 15 secondes;
  • 12h15 - déjeuner;
  • 15. 15 - goûter;
  • 18h15 - le premier dîner;
  • 21h15 - le deuxième dîner.

D'après le schéma ci-dessus, il sera facile de deviner que l'introduction de l'insuline suit 10 à 15 minutes avant un repas. Un repas de routine semblable est d'adhérer les diabétiques qui prennent de l'insuline en association avec des médicaments pour faciliter l'entrée du glucose à travers la paroi cellulaire (Metformin Diaglizid et d'autres).

Le schéma proposé peut être modifié si le patient est réglé de telle sorte appelé « pompe » - est un dispositif qui contrôle automatiquement le niveau de glucose dans le sang et la libération d'insuline au besoin. Ces patients peuvent manger 4 fois par jour - bien sûr, ils doivent suivre un régime hypocalorique. Il y a les cas cliniques dans lesquels endocrinologues « tenir » leurs patients à une injection unique de libération prolongée d'insuline par jour avec la nécessité de contrôler le niveau de glucose dans le sang. L'insuline d'action courte n'est indiquée qu'en cas d'augmentation du sucre. Mais ce schéma n'est pas applicable à tout le monde.

Calcul de l'énergie (revenu et coûts) pour constituer le menu. Dans quelle mesure cette approche est-elle justifiée?

La principale approche dans la création du menu ne change pas: les calories consommées doivent couvrir les dépenses. Le calcul de l'énergie dépensée et des calories consommées avec de la nourriture pour un patient diabétique de type 1 sera calculé de la manière la plus pratique sur la base du concept d '"unité de pain" (ci-après dénommée XE). Par sa teneur en calories, 1 XE correspond à 12 g de glucose. Un jour, une personne souffrant de diabète de type 1 est censée avoir 18-24 ans. Pour les distribuer selon le graphique ci-dessus, procédez comme suit:

  • Au premier repas - 9-10 unités;
  • Pour le deuxième petit-déjeuner et la collation d'après-midi pour 1-2 unités;
  • Pour le déjeuner 6-7 repas,
  • Pour le premier et le deuxième dîner pour 2 repas.

Calculez la correspondance des produits consommés avec le nombre de XE équivalents en fonction des données de la table spéciale:


C'est-à-dire qu'une personne calcule combien il aura besoin de consommer les produits (et lesquels) afin d'assurer la prise de la quantité susmentionnée de XE dans le corps. Le calcul est déterminé en fonction de chaque repas.

Mais en fait, très peu de patients adhèrent à une approche aussi stricte. Habituellement, la question du choix d'un régime pour un diabétique est beaucoup plus facile à résoudre.
Dans tous les cas, l'insulinothérapie est choisie dans un hôpital du département d'endocrinologie. Là, les patients reçoivent des aliments diététiques selon le tableau n ° 9 de Povzner. À la fin du traitement hospitalier, il suffira au patient d’adhérer au même régime. Dans le même cas, si le patient décide de diversifier son menu, il devrait déjà être engagé dans la quantification du XE consommé.

Dans quels cas ne faut-il pas adhérer aux principes établis de la nutrition?

Chez de nombreux patients au fil du temps observé la progression du diabète de type 1 (cette situation est très souvent vu dans la nature auto-immune de la maladie, lorsque les défenses de l'organisme détruisent les cellules responsables de la production d'insuline). Dans ce cas, l'insulinothérapie prescrite est révisée. En conséquence, vous devrez modifier le calendrier de prise alimentaire, ainsi que les aliments inclus dans le régime. Dans les situations cliniques graves, les patients sont à un moment de la nutrition parentérale (par exemple, tous les nutriments - protéines, les graisses et les hydrates de carbone sont administrés par voie intraveineuse).

Recettes de plats diététiques.

Il n'est pas nécessaire de penser que les régimes pour diabétiques ne seront certainement pas savoureux et deviendront le test le plus réel de la volonté du patient pendant toute sa vie. Les recettes suivantes permettront de détruire ce stéréotype même pour les pessimistes les plus endurcis.

Snack après-midi parfait - stock de protéines pendant 24 heures

Il faudra préparer des repas pour une portion:
200 g de fromage cottage faible en gras (0%);
250 ml de yaourt à boire faible en gras;
0,5 banane
Tous les ingrédients doivent être couverts dans un mélangeur et bien écrasés. Après cela, refroidissez un peu. Le plat est prêt à l'emploi! Mais il convient de noter que les hydrates de carbone provenant d’un tel cocktail sont absorbés rapidement et pertinents, par exemple lors d’une collation avant un effort physique.

Pommes cuites au four

Beaucoup de diabétiques souffrent du fait qu'ils ne peuvent pas sucrer. Il y a une excellente façon de sortir de cette situation.

Pour préparer ce plat (une portion), vous aurez besoin de:
3-4 pommes (grandes),
200-300 g de noix,
200-300 g d'abricots secs et / ou de pruneaux.

Les pommes sont coupées en deux moitiés, le noyau est coupé. Les pruneaux et les abricots secs sont transférés dans le hachoir à viande. Les cerneaux de noix sont finement coupés au couteau. Après cela, les fruits fumés, ainsi que les noix, sont couverts dans la moitié des pommes, qui se rejoignent ensuite. Les pommes sont emballées dans du papier d'aluminium et envoyées dans un four préchauffé pendant 30 à 40 minutes. Manger un plat est chaud!

La nutrition diététique d'un patient diabétique n'est pas moins importante que l'insulinothérapie. Ce n'est qu'en combinant ces deux approches que l'on peut parvenir à une stabilisation de l'état général du patient.

L'option idéale pour préparer votre régime est de suivre les recommandations de votre médecin-endocrinologue. Dans ce cas, si le patient souhaite utiliser d'autres produits, il doit être guidé par la table des unités de pain, l'index glycémique et la valeur calorique totale adoptée pour l'aliment de jour, et la combinaison de cette valeur avec l'indice de l'énergie utilisée.

Un régime avec le diabète de type 1 peut être savoureux - il y a beaucoup de recettes qui vous permettront de cuisiner des repas exclusivement à partir des composants approuvés.

Régime pour le diabète sucré de type 1

Alimentation dans le diabète de type 1 - est une méthode de maintenir l'organisme diabétique en rémission (disparition des symptômes de la maladie), ainsi que la nourriture et régule le taux de glucose évite l'hypoglycémie (diminution soudaine du sucre). Alimentation dans le diabète de type 1 implique la consommation d'aliments à faible teneur en calories qui contiennent des vitamines et des minéraux.

Caractéristiques d'un régime pour le diabète de type 1

Avec le diabète insulino-dépendant, certaines règles doivent être respectées:

  • Respecter un temps clair pour la consommation de nourriture, pour l'introduction de l'insuline et pour l'entraînement physique;
  • La dose d'insuline est corrigée (dans les grands ou les petits côtés), en fonction de la quantité de glucides consommée. La part quotidienne de produits contenant des hydrocarbures devrait représenter jusqu'à 65% de tous les aliments consommés par jour;
  • Surveiller attentivement le taux de glucose: si le niveau est de 5 à 7 mmol / l avant l'introduction de l'insuline, vous pouvez consommer des aliments 15 minutes après l'injection du médicament. Et si 8-10 mmol / l, vous devez transférer le repas pendant une heure, alors que s'il y a une sensation de faim, il peut être affaibli avec une salade de pommes et de légumes;
  • Des préférences doivent être données aux produits. qui sont lentement absorbés dans les intestins (glucides complexes, fibres);
  • Si l'insuline de l'effet intermédiaire est introduite 2 fois (le matin, le soir), le premier petit-déjeuner doit être libéré, l'insuline administrée le soir arrête déjà son effet. Après 4 heures après la présentation de l'insuline «matinale», vous pouvez manger un repas copieux pour la deuxième fois. Le dîner devrait également être facile, seulement après la présentation de "soirée", l'insuline peut manger étroitement.
  • Si l'exposition prolongée (prolongée) aux hormones est appliquée une fois par jour, vous devez effectuer des injections d'insuline à action brève tout au long de la journée. Dans ce cas, le petit-déjeuner, le déjeuner, le dîner devraient être satisfaisants, et le deuxième petit-déjeuner, la collation de l’après-midi et le deuxième dîner - léger.

Alimentation pour le diabète de type 1

  • Plats salés, fumés et marinés;
  • Crème glacée, chocolat, sucre;
  • Beurre, confiserie;
  • Produits semi-finis; Bouillon de graisse;
  • Boissons gazeuses alcoolisées;
  • Épices épicées, sauces, mayonnaise; Aliments en conserve;
  • Aliments lactiques à haute teneur en matières grasses;
  • Fruits, fruits secs à forte teneur en sucre;
  • Pâtes, semoule, céréales de riz;
  • Pain au son, farine de blé entier;
  • Viande, poisson de variétés à faible teneur en matière grasse;
  • Baies aigres, fruits à faible teneur en sucre;
  • Huile végétale L'oeuf;
  • Produits à base d'acide lactique à faible teneur en matières grasses;
  • Céréales, céréales;
  • Thé vert, café décaféiné;
  • Verts, légumes frais;
  • Confiserie spéciale pour diabétiques avec un substitut de sucre.

Menu pour la semaine avec diabète sucré de type 1

Recettes pour les plats avec le diabète de type 1

1) crêpes sur la farine de seigle avec les myrtilles. Il faudra:

  • Un verre de farine de seigle; Myrtille 100-150 g; ½ cuillère à café de soude;
  • L'oeuf; Une paire d'art. cuillères d'huile végétale; 2 g. stevia d'herbe;
  • Une pincée de sel, caillé avec une teneur en matières grasses de 2%.

Herb Stevia est versé 300 ml d'eau et on laisse reposer pendant au moins ¼ ​​heure, plus le mieux. Rincez les myrtilles et séchez-les. À l'infusion reçue ajouter l'oeuf, le fromage blanc. sel séparément mélangé de la farine dans la farine soigneusement versée dans le mélange résultant, ajoute de la soude, de bleuet, malaxé la pâte de coulée de l'huile végétale. La pâte est prête: cuire les crêpes dans une poêle bien chauffée.

2) Casserole au fromage blanc. Il faudra:

  • Farine à vapeur entière des cuillères;
  • Fromage à pâte faible en gras 150 gr; Oeuf de poulet

Le fromage cottage est mélangé avec de la farine et l'œuf, la masse résultante est cuite dans un four pendant 15 minutes à 160 degrés. Avant de vous présenter à la table, vous pouvez graisser avec une cuillerée de miel.

Sources: http://boleznikrovi.com/diabet/saharnyj-1-tipa-dieta-i-lechenie.html, http://pro-diabet.net/dieta-pri-diabete-1-tipa/, http: / /diabet-doctor.ru/dieta-pri-diabete-1-tipa.html

Tirer des conclusions

Si vous lisez ces lignes, vous pouvez conclure que vous ou vos proches êtes atteints de diabète sucré.

Nous avons mené une enquête, étudié un tas de documents et surtout vérifié la plupart des méthodes et des médicaments contre le diabète. Le verdict est le suivant:

Toutes les drogues, le cas échéant, n’étaient qu’un résultat temporaire, dès que l’accueil s’est arrêté, la maladie a considérablement augmenté.

Le seul médicament qui a donné un résultat significatif est le Dianormil.

Pour le moment, c'est le seul médicament capable de guérir complètement le diabète. Dianormil a montré un effet particulièrement fort dans les premiers stades du développement du diabète sucré.

Nous avons postulé au ministère de la santé:

Et pour les lecteurs de notre site, il y a maintenant une opportunité
commander Dianormil à un prix réduit - 147 roubles. !

Attention! Les cas de vente d'un médicament contrefait Dianormil sont devenus plus fréquents.
En commandant les liens ci-dessus, vous êtes assuré d'obtenir un produit de qualité du fabricant officiel. De plus, en commandant sur le site officiel, vous recevez une garantie de remboursement (y compris les frais de transport), dans le cas où le médicament n’a pas d’effet curatif.