Image

Le diabète est-il dangereux pour l'homme?

Le diabète sucré est considéré comme une maladie grave en raison de ses complications. En outre, à un stade précoce du développement de la pathologie, il n’est pas facile de l’identifier même avec la connaissance des principales manifestations symptomatiques. Par conséquent, il peut être formé pendant longtemps, ayant un effet destructeur sur tout le corps. À cet égard, il devient urgent de s'interroger sur ce qui est dangereux au sujet du diabète.

Cette information est recommandée pour l'étude de toute personne, puisque personne n'est complètement à l'abri de l'apparition d'une telle pathologie. La connaissance aidera à l'avenir à former une vision adéquate de la maladie en identifiant les conséquences possibles et en créant des mesures préventives pour prévenir l'apparition de nombreuses complications.

Qu'est-ce que le diabète?

Le terme «diabète» en traduction littérale du latin signifie «expiration». Ce choix des médecins romains repose principalement sur l'une des manifestations les plus fréquentes de la maladie: la miction fréquente.

Au fil du temps, les experts ont constaté que le processus d'élimination de l'urine du corps le laisse et le sucre - a donc formé le nom complet de la pathologie.

Affecté par une telle maladie, il y a des perturbations dans le métabolisme, ce qui entraîne le sucre, qui pénètre dans le corps avec de la nourriture, ne peut pas être divisé et absorbé. Pour cette raison, il reste dans le sang, puis une partie sort avec de l'urine.

Une augmentation du taux de glucose est la cause de la formation de pathologies cardiovasculaires. De plus, le diabète sucré affecte la rétine de l'œil, ce qui entraîne une mauvaise vue. Une autre complication est associée à une insuffisance rénale et hépatique.

Il convient de garder à l'esprit que toute déviation de la norme de la teneur en sucre dans le sang entraîne des conséquences graves, jusqu'au coma.

Le diabète réduit considérablement l'espérance de vie. Mais avec la détection rapide de la maladie et le recours à des mesures de traitement et de récupération, le patient peut assurer une existence digne pendant plus d’une décennie.

Causes de complications

La formation de complications ne se produit pas simplement parce que certaines causes affectent l’intensité des conséquences.

  • Tout d'abord, il est nécessaire d'attribuer le niveau élevé de sucre. Et dans ce cas, sa permanence est importante. Après tout, le corps résiste pendant un certain temps à un tel état, essayant de retirer du sang l'excès de glucose. Mais au bout du compte, ses ressources sont épuisées, ce qui a des répercussions sur toutes les structures. En fait, la détection rapide de la pathologie est un moment clé dans la prévention de la formation de complications. Cependant, il est impossible de définir des délais précis, puisque chaque organisme est individuel, chacun ayant donc son propre point critique.
  • La présence de changements brusques du taux de sucre est également un critère important. L'intervalle autorisé entre les valeurs minimale et maximale est de 5 mmol / l.
  • Le taux d'augmentation ou de diminution du glucose joue un rôle dans l'apparition des complications. En particulier, il est nécessaire d’allouer le deuxième indicateur - il ne doit pas dépasser 4 mmol / l par heure. Il est important de se rappeler qu'en cas de diminution rapide du taux de sucre, le corps peut activer une fonction protectrice qui provoquera une réaction post-hypoglycémique - le glucose dans le sang devient de plus en plus, mais il est très difficile de normaliser au moins un certain contenu.
  • Vulnérabilité individuelle du corps. Dans ce cas, même avec le respect de toutes les recommandations médicales, le risque de formation de complications sur le fond du diabète sucré est élevé. Habituellement, cela dépend du degré d'implication de la glande thyroïde.

De toute évidence, la dernière cause de complications ne peut pas être en quelque sorte corrigée.

En ce qui concerne les deux premiers, en suivant les instructions d'un spécialiste, ils peuvent presque complètement être exclus de la sphère d'influence sur le corps.

Complications aiguës

Selon des études diagnostiques du diabète, les experts identifient deux catégories de complications possibles: aiguë, caractéristique de la pathologie de type 1 et chronique, de type 2.

Un trait distinctif du premier groupe est un événement soudain, ce qui le rend très dangereux pour la cause de l'incontrôlabilité totale. En ce qui concerne le facteur de développement, dans la plupart des cas, il s’agit d’une chute brutale de la glycémie.

À cet égard, on peut distinguer les complications aiguës suivantes du diabète sucré:

  • Coma diabétique. La réaction du corps à une forte augmentation du taux de glucose. Cela se manifeste par une confusion de conscience avec une violation brutale du processus respiratoire. Il y a souvent une odeur spécifique d'acétone. Si une personne similaire se retrouve dans la rue ou au volant d'une voiture, le risque de blessure grave est élevé, car le patient est perdu et n'est pas toujours en mesure de prendre immédiatement le contrôle de son corps. Si vous ne consultez pas un médecin dans les délais, la personne perd complètement conscience à l'avenir et peut mourir.
  • Acidocétose. Il se caractérise par l'accumulation dans le sang de produits métaboliques à la suite desquels des dysfonctionnements se produisent dans tous les systèmes du corps.
  • Coma hypoglycémique. Il se forme à la suite d'une forte diminution du taux de sucre. Se produit généralement après un effort physique important, après avoir bu de l'alcool ou si le patient a utilisé une dose trop importante de médicaments pour réduire le glucose.
  • Coma acide lactate. L'une des complications les plus dangereuses du diabète. En raison des violations dans les structures du corps, le niveau d'acide lactique dans le sang augmente. Les manifestations sont assez vives, elles consistent en l'apparition de douleurs dans les muscles, ainsi que d'une forte apathie et de somnolence. Avec le développement de la maladie, la douleur dans la région abdominale augmente. Si le patient ne fournit pas une assistance médicale en temps opportun, le coma peut alors s’effondrer.

Le danger du diabète sucré de type 1 se caractérise par le fait que l’état du patient peut se détériorer considérablement en très peu de temps. Par conséquent, lorsque les premières manifestations surviennent chez des personnes proches, le patient doit immédiatement s'assurer de son hospitalisation immédiate, car pour des raisons de préservation de la santé et de la vie, le compte dure des heures.

Complications chroniques

Les complications chroniques ne surviennent que dans le cas d'un taux de sucre constamment élevé et d'une augmentation de l'insuline dans le sang. Sont caractéristiques du diabète sucré de type 2.

De telles conséquences se forment progressivement, mais il est plutôt difficile de les exclure. Souvent, vous ne pouvez que réduire le degré de défaite.

À la suite de telles complications, le patient est trop tôt pour perdre sa capacité de travail, il existe certaines violations de l'activité de systèmes internes importants, des accidents vasculaires se développent, ce qui aboutit finalement à la mort dans la plupart des cas.

Ainsi, parmi les conséquences chroniques du diabète sont les suivantes:

  • La rétinopathie. La rétine de l'œil est affectée, entraînant une altération de la vision jusqu'à la cécité complète.
  • Néphropathie. Caractérisé par des effets néfastes sur les éléments de la filtration rénale. Si vous ne respectez pas un régime strict, le corps se bouchera très vite, ce qui entraînera un «flétrissement» transitoire.
  • Macroangiopathie des membres inférieurs. Il y a des plaques d'athérosclérose, qui provoquent un gonflement des jambes et une claudication intermittente. En outre, la douleur est possible avec un effort physique sur les jambes.
  • Encéphalopathie. Il affecte le cerveau et conduit avec le temps à de graves maux de tête, une faiblesse, une perte de mémoire et de conscience. Toute influence sur le cerveau est très grave, car cet organe est responsable du fonctionnement de nombreux systèmes. Il est également important de comprendre que cela détermine la capacité de la personne à travailler. Ainsi, dans le cas de survenue de troubles cérébraux, le patient est encore aggravé par les processus mentaux.
  • Polyneuropathie périphérique. Des violations de l'activité des terminaisons nerveuses des membres sont formées. En ce qui concerne les manifestations, il est possible d'identifier un engourdissement partiel ou des picotements. Parfois, la complication s'accompagne de sensations douloureuses et de crampes nocturnes.
  • Neuropathie autonome. Il existe des dysfonctionnements dans le travail des terminaisons nerveuses du système nerveux autonome des structures internes. Il est considéré comme l'une des conséquences les plus fréquentes du diabète. A une valeur clé dans la perte de capacité de travail et une diminution de la qualité de vie des patients. En outre, augmente le risque de mort subite, car la pathologie affecte le travail du cœur, de l'estomac, des intestins. De plus, un dysfonctionnement sexuel se forme.
  • Ostéoarthropathie. Une complication rare mais très grave du diabète qui, sans traitement approprié, entraîne une incapacité. Caractérisé par des dommages au tissu osseux et aux articulations, entraînant la destruction de la forme des membres.
  • Vous devriez également envisager une hyperglycémie chronique - une augmentation de la glycémie. C'est l'un des facteurs les plus importants dans la formation de la maladie coronarienne et ses conséquences. Cela est dû au fait que la pathologie détruit les parois des vaisseaux coronaires. En conséquence - une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral qui, avec un degré élevé de probabilité, peut entraîner la mort.

Ainsi, après avoir analysé ce qui menace le diabète de type 2, nous pouvons conclure qu'une telle maladie amène le patient lentement mais de manière incontrôlable.

Oui, le patient peut se conformer à toutes les prescriptions du médecin, mais la forme chronique justifie son objectif - le corps disparaîtra progressivement, malgré les efforts du patient. Cependant, il est utile de comprendre que les mesures thérapeutiques et réparatrices ralentissent les processus destructeurs, de sorte que leur adhérence est nécessaire pour augmenter l'espérance de vie.

En ce qui concerne le type de diabète le plus dangereux: 1 ou 2, il est impossible dans ce cas de donner une réponse sans ambiguïté, car chaque forme présente certaines complexités qui caractérisent la gravité de chaque manifestation.

Ce qui menace le diabète sucré

Le diabète sucré fait référence à des maladies particulières, car il n’est pas si facile à détecter. Pendant longtemps, il ne donne aucun signal, détruisant ainsi le corps. Beaucoup de gens ne devinent même pas ce qui est dangereux pour le diabète et consultent un médecin déjà aux stades avancés de la maladie.

Le mot "diabète" signifie "expiration". Ce nom de la maladie a été suggéré par des médecins romains. Ils ont donc associé le nom à un symptôme caractéristique - une miction fréquente. Le diabète est appelé sucre, car avec l'urine, le sucre s'échappe du corps.

Le danger du diabète

Avec le diabète de type 1, le pancréas cesse de produire de l'insuline pour une raison quelconque. Si les cellules du corps sont résistantes à l'insuline, elles parlent de diabète de type 2. Quel que soit le type, le niveau de glucose reste élevé. À cause de cela, le travail de presque tous les organes est perturbé.

En outre, l’augmentation du taux de sucre aux marqueurs critiques pour le diabète de type 1 et de type 2 menace la vie. En plus de la réduire, elle met aussi la vie en danger. Cela est particulièrement vrai pour les hommes, les enfants et les femmes en période de gestation.

Quel que soit le type, le diabète est particulièrement dangereux pour les vaisseaux sanguins. Les artères et les capillaires sont également affectés. Cela perturbe l'apport de sang à tous les organes du corps humain. Les dommages aux petits vaisseaux oculaires sont particulièrement dangereux: des cataractes ou une dystrophie du nerf optique se développent.

En raison d'un apport sanguin insuffisant aux reins, une insuffisance rénale chronique se développe. Un apport insuffisant de sang aux organes génitaux provoque une impuissance sexuelle chez les hommes. Voici une liste complète de toutes les complications qui apparaissent à la suite du diabète sucré de type 1 ou de type 2:

  • la neuropathie, c'est-à-dire la perte de sensibilité des mains ou des pieds;
  • ulcères non cicatrisants de longue durée, gangrène et en conséquence - perte de membres;
  • crise cardiaque ou accident vasculaire cérébral;
  • pathologie du foie;
  • la cécité;
  • maladies infectieuses;
  • hyperglycémie
  • l'acidocétose, ainsi que le coma cétoacidotique;
  • lésions cérébrales diabétiques;
  • défaite des os et des articulations (ostéoarthropathie);
  • défaite des terminaisons nerveuses;
  • troubles de la puissance chez les hommes.

Comme vous pouvez le constater, la cible du diabète est l'organisme entier, car il n'y a pas un seul organe qui ne soit affecté par une glycémie élevée.

Complications aiguës du diabète

Ils se développent principalement en raison du saut de sucre. Souvent, prévenir les complications aiguës peut être très difficile, car la détérioration du patient peut se développer rapidement. Un algorithme d’action commun pour les proches de ces patients est l’hospitalisation immédiate, car dans la plupart des cas, le compte dure des heures.

Les pharmacies veulent à nouveau profiter des diabétiques. Il existe une drogue européenne moderne et sensée, mais elle reste discrète. Ceci

Les complications aiguës du diabète sucré sont de telles conditions.

  1. Le coma diabétique est une réaction à une forte augmentation du taux de sucre dans le sang. Elle se caractérise par une confusion de conscience, une violation de la respiration et l'apparition d'une odeur spécifique d'acétone.
  2. L'acidocétose est l'accumulation de produits métaboliques finaux dans le sang. Caractérisé par une violation de toutes les fonctions du corps.
  3. Le coma hypoglycémique est une chute brutale du taux de glucose dans le sang. Se produit, en règle générale, après avoir bu, avoir fait des efforts physiques ou lorsque le patient a pris une dose excessive de drogues réductrices de sucre.
  4. L'acide lactique ou le coma acide lactique est une complication extrêmement dangereuse et rare du diabète. Il se caractérise par une augmentation du taux de lactate (acide lactique) dans le sang. Les symptômes de la maladie se développent rapidement, sans précurseurs et manifestent une douleur dans les muscles, une apathie et une somnolence. Il y a une douleur dans l'abdomen. Avant l'apparition du coma, les patients n'ont pas d'odeur d'acétone. En l'absence d'assistance médicale, un effondrement se développe.

Les dangers du diabète chez les hommes

Les conséquences du diabète chez les hommes se manifestent principalement par l’affaiblissement de la fonction sexuelle. Les statistiques affirment que chez les hommes, le diabète est plus malin. Parmi les conséquences de cette maladie chez les hommes, il convient de noter:

  • troubles de la miction et parfois - rétention urinaire aiguë;
  • l'alopécie, et il diffère de l'androgène, le plus commun chez l'homme;
  • inflammation du prépuce et du gland du pénis;
  • L'obésité ou, inversement, une perte de poids inexpliquée;
  • changements brusques de pression;
  • démangeaisons dans l'aine ou l'anus;
  • une diminution de la qualité de la semence sur le fond d'une diminution de la production de testostérone par les glandes sexuelles;
  • violations de la grossesse chez les femmes.

Mais surtout, la vie des hommes est diminuée par une diminution de la fonction sexuelle et de l’impuissance.

Les dangers du diabète chez les enfants

Le plus souvent, les enfants développent un diabète de type 1. Il a une malignité aiguë. Le risque de la maladie chez les enfants est caractérisé par:

  • retard de croissance;
  • élargissement du foie;
  • probabilité élevée de coma hypoglycémique;
  • excrétion d'urine en grande quantité (jusqu'à 6 litres par jour ou plus);
  • le développement de l'obésité;
  • développement fréquent d'empoisonnement à la cétone.

Les lésions diabétiques des vaisseaux sanguins et de la rétine chez les enfants sont rares. Cependant, chez les enfants avec le développement du diabète de type I, l'apparition d'anomalies mentales et comportementales est possible.

Risque de maladie pour les femmes enceintes

Le diabète pendant la grossesse est dangereux non seulement pour le corps de la mère, mais aussi pour le fœtus. Lorsqu'une maladie, peu importe son type, survient au début de la grossesse, elle peut provoquer une fausse couche.

Beaucoup de femmes enceintes ne pensent pas au danger que représente le diabète. Après tout, la forte teneur en sucre provoque le développement de pathologies graves. Chez les enfants, ils peuvent apparaître dès les premiers jours de la naissance. Et le cœur et le cerveau des enfants souffrent le plus.

Le diabète aux derniers stades de la grossesse entraîne une croissance accélérée du fœtus. Et un autre danger, avertissant le bébé: après la naissance, le niveau de glucose dans son sang peut tomber à un niveau dangereux.

En raison de troubles métaboliques pendant la grossesse, la fœtopathie se développe chez le fœtus. Il est caractérisé par:

Le diabète est souvent appelé «tueur silencieux». Après tout, environ 25% des patients ne soupçonnent pas l'apparition d'une pathologie grave. Mais le diabète n'est plus une phrase! Le chef diabétologue Alexander Korotkevich a expliqué comment traiter le diabète une fois pour toutes. En savoir plus

  • grand poids du bébé;
  • un abdomen élargi avec des extrémités minces;
  • dépôt de graisse sous la peau;
  • détresse respiratoire;
  • la jaunisse;
  • propension à former des caillots sanguins en raison d'une augmentation de la densité sanguine;
  • violation du contenu des oligo-éléments dans le sang.

Le risque de complications pendant la grossesse augmente considérablement si une femme a déjà reçu un diagnostic de «diabète gestationnel» lors d'une grossesse précédente et si le poids des enfants précédents était supérieur à 4 kg à la naissance.

Ainsi, le diabète sucré I et II menace de graves complications pour tout l'organisme. Par conséquent, les patients doivent être particulièrement prudents et attentifs à leur santé, à temps pour constater des signes d’adversité imminente.

À quelle vitesse la glycémie peut-elle être réduite chez les diabétiques?

Les statistiques de l'incidence du diabète deviennent plus tristes chaque année! La Russian Diabetes Association déclare que chaque dixième résident de notre pays souffre de diabète. Mais la vérité cruelle réside dans le fait que ce n'est pas la maladie elle-même qui fait peur, mais ses complications et le mode de vie auquel elle conduit.

Apprenez à vous débarrasser du diabète et améliorez toujours votre condition. En savoir plus

À quel point le diabète est dangereux

Bien que chacun sache depuis longtemps que le diabète peut constituer une menace sérieuse pour la vie du patient, de nombreux patients négligent le diagnostic qu’ils ont établi et continuent à mener un mode de vie habituel. Mais cela entraîne des conséquences irréversibles, qui peuvent entraîner non seulement l’apparition d’un handicap, mais aussi la mort subite. Et ce qui est dangereux au sujet du diabète et comment prévenir sa progression, vous le découvrirez maintenant.

Quelques mots sur la pathologie elle-même

Avant de parler de ce qui est si terrible au sujet du diabète, vous devez dire quelques mots sur le mécanisme de son développement. Et pour cela, vous devez considérer ses types. Ainsi, le diabète sucré se produit:

  • Le premier type Elle se caractérise par des lésions des cellules pancréatiques et une production insuffisante d'insuline. Mais c'est cette hormone qui est responsable du clivage et de l'absorption du glucose. Par conséquent, son manque de sucre ne pénètre pas dans les cellules des tissus mous et commence à se déposer dans le sang.
  • Le deuxième type Cette maladie est caractérisée par un pancréas normal et un taux d'insuline suffisant dans l'organisme. Mais, pour une raison quelconque, les cellules des tissus mous et les organes internes commencent à perdre de leur sensibilité et cessent donc d’absorber le glucose, ce qui entraîne leur accumulation dans le sang.
  • Gestationnel On l'appelle aussi le diabète des femmes enceintes, puisque c'est avec le développement de la gestose que se produit sa formation. Il se caractérise également par une augmentation de la glycémie, mais pas parce que les cellules pancréatiques sont endommagées, mais parce que la quantité d'insuline produite est insuffisante pour fournir le corps à la femme et à son bébé. En raison du manque d'insuline, le sucre commence à être traité beaucoup plus lentement, de sorte que sa partie principale se dépose dans le sang. Le diabète gestationnel est considéré comme une maladie temporaire et disparaît après la naissance.

Il existe également un autre concept - le diabète insipide. Son développement se produit dans le contexte d'une synthèse inadéquate de l'hormone antidiurétique (ADH) ou d'une sensibilité réduite des tubules rénaux. Et dans le premier et le deuxième cas, il y a une augmentation de la quantité d'urine libérée par jour et l'apparition d'une soif inextinguible. L'augmentation de la glycémie dans cette maladie ne se produit pas, on parle alors de non-sucre. Cependant, les symptômes généraux sont très similaires au diabète sucré ordinaire.

Compte tenu du fait que le développement durable a différents types, les conséquences de leur développement sont également différentes. Et pour comprendre ce qui menace le diabète, vous devez considérer chacune de ses espèces plus en détail.

Diabète de type 1 et ses conséquences

En parlant de ce que le diabète de type 1 est dangereux, vous devriez immédiatement dire que cette maladie est très souvent accompagnée de l'apparition d'une hyperglycémie et d'une hypoglycémie. Dans le premier cas, il y a une forte augmentation du taux de sucre dans le sang. Et il peut atteindre des niveaux critiques - 33 mmol / l et plus. Et ceci, à son tour, provoque l’apparition d’un coma hyperglycémique, qui entraîne non seulement des dommages aux cellules cérébrales et un risque élevé de paralysie, mais aussi un arrêt cardiaque.

L'hyperglycémie survient souvent chez les diabétiques dans le contexte d'une administration tardive d'injections d'insuline et du non-respect des recommandations du médecin en charge de la nutrition. Dans ce cas également, la sédentarité joue un rôle important. Étant donné que moins une personne bouge, moins d'énergie est consommée et plus de sucre s'accumule dans le sang.

L'hypoglycémie est une condition dans laquelle le taux de glucose sanguin, au contraire, diminue jusqu'aux valeurs minimales (il devient inférieur à 3,3 mmol / l). Et s'il n'est pas stabilisé (il est très facile de donner un morceau de sucre ou de chocolat malade), il existe un risque élevé de coma hypoglycémique, qui se heurte également à la mort des cellules cérébrales et à l'arrêt cardiaque.

Compte tenu de cela, les médecins, tous les diabétiques, sans exception, recommandent de mesurer en permanence la glycémie. Et en cas de réduction ou d’augmentation, il est nécessaire de tenter de le normaliser.

En plus du fait que le diabète se heurte à de fréquentes hypoglycémies et hypoglycémies, s'il n'est pas traité, il peut entraîner d'autres problèmes de santé. Premièrement, une glycémie élevée entraîne souvent la désactivation des reins, ce qui se traduit par l'apparition d'une néphropathie et d'une insuffisance rénale.

En outre, le système vasculaire souffre beaucoup de cette maladie. Les parois des vaisseaux perdent leur tonus, la circulation sanguine est perturbée, le muscle cardiaque commence à mal fonctionner, ce qui entraîne souvent un infarctus et un accident vasculaire cérébral. En raison de la mauvaise circulation sanguine, les cellules cérébrales commencent à présenter une carence en oxygène, de sorte que leur fonctionnalité peut également être perturbée et conduire au développement de diverses maladies neurologiques.

Il convient également de noter que le développement du diabète sucré de type 1 perturbe la régénération de la peau. Toutes les plaies et les coupures peuvent se transformer en ulcères purulents, ce qui entraînera l'apparition d'abcès et de gangrène. Lorsque ce dernier survient, il faut procéder à une amputation des membres.

Beaucoup sont intéressés par la question de savoir s'il est possible de mourir du diabète. Il est impossible d'y répondre sans équivoque. Il faut dire que l’espérance de vie avec cette maladie dépend du patient lui-même et de son approche du mode de vie. S'il remplit toutes les recommandations du médecin, il réalise en temps opportun des injections d'insuline et, si des complications surviennent, traite immédiatement, il peut vivre jusqu'à un âge très avancé.

Cependant, il y a eu des cas où des patients, malgré toutes les règles du traitement du diabète, sont morts de cette maladie. Et la raison en est dans la plupart des cas le cholestérol, qui accompagne fréquemment le CD1.

Lorsqu’elle se développe, des plaques de cholestérol se forment sur les parois des vaisseaux, ce qui non seulement perturbe la circulation sanguine, mais a également la propriété de rompre et d’atteindre le muscle cardiaque avec le courant sanguin. S'ils y pénètrent, les conduits musculaires se bouchent et cela provoque l'apparition d'un infarctus.

À propos des autres dangers liés au diabète, il convient de noter qu’elle peut facilement être transférée d’une génération à l’autre. Dans le même temps, les risques de transmission à un enfant sont augmentés si les deux parents souffrent de cette maladie.

Le diabète sucré chez l'homme devient souvent une cause de dysfonction érectile et de développement d'une prostatite, car il affecte également le système génito-urinaire. Et pour les femmes, cette maladie est dangereuse et grave pour la conception d'un enfant, son port et son accouchement.

Chez les personnes âgées, cette maladie peut provoquer:

  • La rétinopathie. La condition dans laquelle le nerf optique est affecté. Caractérisé par une acuité visuelle réduite.
  • Encéphalopathie. Défaite des cellules du cerveau.
  • Neuropathie. La destruction des terminaisons nerveuses et une diminution de la sensibilité de la peau.
  • Ostrortropathie. Destruction des structures articulaires et osseuses.
  • Ketoacidotic coma. C'est le résultat de l'acidocétose (augmentation du taux de corps cétoniques dans le sang), qui se manifeste par l'apparition d'une odeur d'acétone dans la bouche, de vertiges, de somnolence et de soif.
  • A qui avec laktatsidoz. Cette condition se produit dans le contexte de l'accumulation dans le corps d'acide lactique. Il y a une violation des reins, du foie et du coeur.

Diabète sucré de type 2 et ses conséquences

En parlant du diabète de type 2 dangereux, il convient de noter immédiatement que la maladie elle-même, en plus du risque d’ulcères trophiques sur le corps, ne représente pas une menace plus grave. Mais si vous ne réalisez pas son traitement, il peut facilement devenir une cause du développement du diabète de type 1, dont les conséquences ont déjà été examinées ci-dessus.

En outre, avec le CD2, il existe également des risques élevés d’apparition d’hypoglycémie et d’hyperglycémie, car lorsqu’elle se développe, la glycémie augmente constamment. De plus, cette maladie est beaucoup plus souvent héritée que SD1. Le risque de survenue chez l'enfant est de 90%, à condition que les deux parents souffrent de CD2. Si quelqu'un est malade, la probabilité de son apparition dans la progéniture est de 50%.

Le second type de maladie est rarement accompagné de complications graves. Cependant, il n'est pas rare en pratique médicale que des cas de coronaropathie et d'infarctus du myocarde surviennent dans son contexte. En règle générale, cela est dû au fait que les patients eux-mêmes n'observent pas les règles de mode de vie présentées avec CD2. Si le patient traite correctement, adhère à un régime et fait du sport, les conséquences graves sur le fond du CD2 sont extrêmement rares.

Diabète gestationnel

Comme déjà mentionné ci-dessus, le développement du diabète gestationnel se produit pendant la grossesse. Pour la femme, il ne représente pas une menace sérieuse pour la santé, mais cela peut entraîner de nombreux problèmes lors de l'accouchement.

De plus, avec le développement du diabète gestationnel, il existe un risque important de développer un diabète chez un enfant. Par conséquent, après la naissance des enfants doivent être examinés pour cette pathologie. Mais il n’est pas toujours possible de l’identifier immédiatement. Le fait est que cette maladie se développe souvent dans un contexte de surpoids, et si la nouvelle maman parvient à normaliser le poids de son bébé, les risques de diabète diminueront plusieurs fois.

Il convient également de noter que le diabète gestationnel pendant la grossesse se heurte à l'apparition de l'hypoxie fœtale, car il provoque également une violation de la circulation sanguine et un apport insuffisant d'oxygène au bébé. De ce fait, il peut développer différentes pathologies. Le plus souvent, ils sont liés à la fonctionnalité du cerveau et du système nerveux central.

Si une femme est diagnostiquée avec ce type de diabète pendant la grossesse, on ne lui prescrit pas de médicaments sérieux. Dans ce cas, il est recommandé de surveiller en permanence la glycémie et le poids. À cette fin, un diabète spécial hypocalorique est prescrit, qui fournit à l'organisme tous les minéraux et vitamines nécessaires, mais ne lui permet pas d'accumuler des dépôts graisseux.

Dans le cas où le régime n’aide pas et que la maladie progresse, des injections d’insuline sont prescrites. Ils sont mis 1 à 3 fois par jour à la même heure avant les repas. Il est très important de suivre le schéma d’injection, car s’il est cassé, il y aura un risque élevé d’hyperglycémie et d’hypoglycémie, pouvant entraîner de graves pathologies chez le fœtus.

Non-diabète sucré

Le non-diabète est beaucoup plus dangereux que tous les types de diabète susmentionnés. Le fait est que, avec cette maladie, une grande quantité de liquide est retirée du corps et, tôt ou tard, une déshydratation se produit, causant la mort de plusieurs personnes. Par conséquent, en aucun cas il ne devrait être autorisé à faire progresser la maladie. Son traitement doit être commencé immédiatement après la détection.

Il convient de noter que la polyurie dans le diabète insipide est préservée même dans le cas où la déshydratation est déjà arrivée. Cette condition est caractérisée par:

  • vomissements;
  • la faiblesse
  • perte de conscience;
  • le vertige
  • troubles mentaux;
  • tachycardie, etc.

S'il n'y a aucune tentative pour reconstituer le liquide corporel au cours de la déshydratation, des problèmes surgissent d'autres organes et systèmes internes. Le cerveau, le foie, les reins, le cœur, les poumons et le système nerveux central souffrent tous d'un manque de fluides, leur fonctionnalité est perturbée par l'apparition de nombreux symptômes qui ne sont en aucun cas associés au développement de la maladie.

Il convient de noter que quel que soit le type de diabète, son traitement doit être traité immédiatement. Après tout, elle affecte pratiquement tous les organes et systèmes internes, ce qui peut entraîner non seulement l’apparition d’une incapacité, mais aussi la mort subite. Cependant, pour traiter le diabète vous-même, après avoir lu divers conseils et recommandations sur les forums et autres sites, il est en tout cas impossible. Vous pouvez le faire uniquement sous la stricte surveillance d'un médecin, en passant constamment les tests et en contrôlant l'état de votre corps dans son ensemble.

Malheureusement, il est totalement impossible de guérir le diabète, mais il est possible de prévenir les complications sur le fond. L'essentiel est de suivre scrupuleusement toutes les recommandations du médecin et de mener un mode de vie correct, où il n'y a pas de place pour les mauvaises habitudes et les mauvaises habitudes alimentaires.

"Slow Killer", c'est aussi un diabète sucré: à quel point la maladie est-elle dangereuse et quelles en sont les conséquences?

Les endocrinologues expérimentés disent que tous les patients atteints de diabète peuvent être divisés en deux catégories.

Les premiers tombent dans la panique et l'hypocondrie, s'écoutent constamment, recherchent tous les nouveaux symptômes.

Ils prennent au hasard des médicaments, que le voisin conseille à l'entrée, se tournent vers les guérisseurs, les herboristes et presque les chamans. Naturellement, cette approche ne peut mener à rien de bon. Le second ignore complètement le problème, espérant seulement "peut-être".

C'est le groupe de patients le plus dangereux. Si vous négligez le traitement, les complications ne vous feront pas attendre. Et, malheureusement, la plus petite, la troisième catégorie. Ces personnes évaluent correctement la situation et aident le médecin, respectant scrupuleusement son rendez-vous.

Cet article est consacré aux patients des deux premiers groupes. Il faut comprendre que le diabète est loin d'être une phrase, il suffit de choisir un traitement adéquat. La seconde ne fait pas mal de savoir quelles complications la maladie est lourde. La tactique "autruche" n’a aidé personne. Dans le même temps, les rendez-vous avec des spécialistes éviteront les complications et amélioreront de manière significative la qualité de vie.

Ce n'est pas par hasard qu'il y a le terme "personne en bonne santé". Il faut s'efforcer de compenser la maladie. Avec le maintien du sucre à un niveau normal, les complications ne se développeront pas. Même si elles le sont, alors avec une maladie compensée, vous pouvez obtenir une régression. Lorsque la compensation est ajustée, la condition s'améliore progressivement.

Comment la glycémie élevée affecte-t-elle le corps?

En règle générale, les causes des complications du diabète sont combinées. Par conséquent, dans tous les cas, il ne peut y avoir aucun facteur provoquant:

  1. augmentation de la concentration en glucose. Si au cours de la journée il est constamment augmenté (en option, des fluctuations mineures sont possibles), les complications ne peuvent pas être évitées. Pendant un certain temps, le corps utilisera des mécanismes compensatoires naturels, alors ils ne sont pas illimités. Si vous identifiez les complications en développement à temps, vous pouvez les inverser. Mais le danger est que les pathologies se développent chez différentes personnes à une vitesse inégale. Il est donc important de respecter le calendrier des examens préventifs. C'est un moyen réel de maintenir la santé et la capacité de travail;
  2. changements rapides et significatifs de la glycémie. L'évolution maximale de la glycémie pendant la journée est de 5 mmol / l chez l'enfant - 7 mmol / l. La vitesse de réduction du sucre est également importante (la valeur maximale est de 4 mmol / l). Si le sucre diminue trop rapidement, les symptômes d'hypoglycémie peuvent apparaître aux valeurs normales du glucomètre.
  3. caractéristiques individuelles. Il arrive que des complications apparaissent même avec un diabète compensé. Heureusement, cela arrive rarement. La raison en est la vulnérabilité individuelle du corps, par le type de "lien faible". Selon les statistiques, 5% des personnes ont des complications même avec une augmentation courte et modérée des sucres.

Si vous ne pouvez pas influencer la dernière raison de quelque manière que ce soit, alors le premier et le second sont tout à fait possibles. Le niveau de glucose constamment élevé est particulièrement dangereux.

Ils attendent les diabétiques "expérimentés" depuis plusieurs années. Leur insidieuse et leur danger est qu'ils ne sont pas aigus, mais progressivement. Même sous condition d'un traitement compétent, il n'y a pas de garantie absolue que des conséquences tardives puissent être évitées.

Effets sur le cœur et les vaisseaux sanguins

Angiopathie - il s'agit d'une lésion vasculaire, qui se développe beaucoup plus rapidement que les autres complications.

Tout d'abord, la structure du tissu vasculaire est perturbée, le risque d'athérosclérose augmente, le risque de thrombose augmente.

La violation de la perméabilité des vaisseaux, la modification de la structure de leurs parois entraînent le fait que l'apport sanguin d'organes et l'apport de nutriments se détériorent progressivement. Parfois, le risque de maladie cardiaque et d'accident vasculaire cérébral qui hante littéralement les diabétiques augmente.

Dangers pour le système nerveux humain

La menace d'accidents vasculaires cérébraux a déjà été dite. En outre, il existe souvent un trouble du système nerveux, tel que la polyneuropathie.

Ce terme cache une diminution de la sensibilité des membres à la douleur et à la chaleur.

La condition se manifeste par un engourdissement et des fourmillements sous la forme de «gants» et de «bas». Les sentiments désagréables s'intensifient la nuit. À ce phénomène, la faiblesse des extrémités s’unit. Parfois, le patient souffre de douleurs articulaires permanentes.

Qu'est-ce qui menace les organes de la vision?

La rétinopathie est la plus fréquente des complications de la vision. Cette lésion est sur le fond de la rétine oculaire SD.

Lorsque la maladie progresse, son détachement se produit, hémorragie dans le fond de l'œil. La vision se détériore progressivement, même une cécité complète peut survenir.

Si "l'expérience" du diabète est d'environ 20 ans, le risque de rétinopathie est de près de 100%. Souvent, dans le contexte de l'hyperglycémie, les cataractes se développent également, l'opacification de la lentille ophtalmique.

Développement de maladies de la peau, des os et des jambes

Pied diabétique - une des complications les plus désagréables, fréquentes et dangereuses du diabète.

Dans la région des pieds, guérir les ulcères, les ulcères, jusqu'aux sites de tissus morts. La cause des ulcères trophiques est une violation de l'approvisionnement en sang de la peau. Les soins sont très difficiles. Chacun de ces ulcères est une porte ouverte pour l'infection.

Par conséquent, les diabétiques doivent observer avec soin l'hygiène des pieds, éviter les ongles incarnés, choisir correctement les chaussures. Surtout pour les diabétiques, ils fabriquent des chaussettes dépourvues d'élastiques qui compressent la jambe.

Effet effrayant sur les reins et le foie

La violation de la fonction rénale entraîne en fin de compte le développement d'une insuffisance rénale. La maladie (néphropathie diabétique) se développe progressivement, sans se manifester aux premiers stades des symptômes.

Il existe de tels stades de la néphropathie diabétique:

  • hyperfiltration - manifestée par une hypertrophie rénale, une augmentation de leur taille;
  • microalbuminurie. Un signe terrible est l'apparition dans l'albumine protéique de l'urine;
  • macroalbuminurie - une augmentation de la quantité de protéines excrétées dans l'urine, l'hypertension;
  • développement de l'insuffisance rénale.

En ce qui concerne les dommages au foie, sur fond d'hyperglycémie, il existe un syndrome métabolique, accompagné de stéatohépatite, de stéatose, une violation du métabolisme des graisses. L'essence de ces conditions est l'accumulation dans le foie de graisses et, par conséquent, la dégénérescence de ses cellules.

Coma diabétique

Le coma diabétique est typique des deux types de diabète. Il en existe de telles variétés:

  • acidocétose - est l'accumulation dans le sang de corps cétoniques - produits du métabolisme des graisses. Il survient chez les patients atteints de diabète de type 1. Les causes sont des blessures, des inexactitudes dans l’alimentation, des interventions chirurgicales. L'acidocétose se manifeste par une perte de conscience, une forte perturbation du travail des organes vitaux;
  • coma hyperosmolaire. Cette complication est typique des patients atteints de diabète de type 2, plus souvent chez les personnes âgées. Cette affection est caractérisée par une augmentation des concentrations de glucose et de sodium dans le sang, une déshydratation. Manifestations: sensation de soif extrême, augmentation de la diurèse;
  • hypoglycémie - une forte diminution (parfois à des chiffres extrêmement faibles) de la concentration de glucose dans le sang. Cette affection se caractérise par des tremblements, une transpiration excessive, des troubles du comportement (comme une intoxication alcoolique). En l'absence de mesures efficaces d'aide, une perte de conscience, des convulsions, y compris un coma hypoglycémique, sont ajoutées. À l'hypoglycémie peut mener: l'utilisation de boissons alcoolisées, un effort physique important, la prise (et surtout une surdose!) De certains médicaments;
  • coma lactocidal - accumulation d'acide lactique dans le sang. Il survient chez les diabétiques âgés souffrant, en plus du diabète, d'insuffisance rénale, cardiaque et hépatique. Il se manifeste par la chute de la tension artérielle, l'absence de production d'urine et une perte de conscience.

La plupart de ces états se développent presque rapidement. L'exception est un coma hyperosmolaire, progressant progressivement jusqu'à plusieurs semaines. Le principal danger est qu'il n'est pas facile d'identifier ces complications. Il y a tellement de maladies associées qu'il est difficile d'envisager des symptômes menaçants.

Quelles complications peuvent entraîner une grossesse?

Un taux de sucre élevé est dangereux pour les femmes enceintes et les fœtus. Des tests sanguins périodiques sont donc nécessaires.

La concentration maximale de glucose admissible pendant la grossesse est de 5,1 mmol / l:

  • 5,1-7,1 mmol / l - diabète gestationnel;
  • plus de 7,1 mmol / l - un diabète manifeste, c’est-à-dire qui subsistera après la naissance de l’enfant.

Les risques les plus courants pour le diabète sont la grossesse.

  • inflammation des reins;
  • la gestose;
  • complications lors de l'accouchement.

Le risque d'avortement spontané augmente également. Selon les statistiques, c'est la troisième partie de toutes les grossesses contre le diabète. La raison en est un processus de vieillissement prématuré du placenta, qui entraîne une carence en oxygène du fœtus.

Comment le développement durable est-il dangereux pour l'enfant?

Les complications aiguës du diabète chez les enfants et les adolescents sont les mêmes que chez les adultes: coma hyper, hypoglycémique et hyperosmolaire, acidocétose.

En ce qui concerne les complications chroniques, elles sont:

  • système nerveux - neuropathie, encéphalopathie;
  • les reins - la néphropathie;
  • les yeux - rétinopathie.

Une immunité diminuée mène à des maladies infectieuses. Les cas de tuberculose ne sont pas rares.

DM et cancer: existe-t-il un lien?

Les médecins modernes sont certains que le risque de tumeurs malignes chez les diabétiques est plus élevé que celui des personnes en bonne santé. Selon les statistiques, les personnes atteintes de diabète développent souvent des tumeurs de la prostate, du pancréas, des reins, des intestins et de la vessie.

Diabète, anémie concomitante

Le diabète craint ce remède, comme le feu!

Vous avez juste besoin de postuler.

La cause de l'anémie (diminution de la concentration d'hémoglobine) est une violation de la fonction rénale et, par conséquent, une diminution de la sécrétion de l'hormone érythropoïétine.

Les érythrocytes sont normaux et présentent une anémie ferriprive

L'insuffisance de cette hormone entraîne une dégradation du travail de la moelle osseuse réalisant la fonction hématopoïétique. Des causes supplémentaires d'anémie dans le diabète sont des pertes significatives de protéines, excrétées dans l'urine, et une carence en fer.

En plus du traitement par des complexes vitaminiques, l'érythropoïétine est administrée aux diabétiques, ce qui entraîne une normalisation de l'image sanguine.

Caractéristiques du traitement du rhume avec diabète: pilules et herbes

Les diabétiques sont sensibles au rhume en raison d'une diminution de leur immunité. Prenez des médicaments très soigneusement.

La meilleure option est de coordonner la prise des comprimés avec le médecin traitant. Excellent pour éliminer le rhume (nez qui coule, la toux, les maux de tête) thé à la lime ou de l'eau chaude avec l'ajout de gingembre.

Que se passe-t-il si vous ne diagnostiquez pas et ne traitez pas la maladie?

Outre les complications "rapides" du diabète, il existe de nombreuses maladies concomitantes. Si le traitement est négligé, cela peut entraîner une invalidité ou même la mort. Le risque de complications peut être minimisé si la maladie est compensée. Que signifie ce terme?

Le choix du critère de compensation dépend de ces facteurs:

  • âge du patient;
  • "Expérience" de SD;
  • la présence de complications et de maladies concomitantes.

La surveillance de l'état et du taux de sucre dans le sang est nécessaire dans tous les cas. Ironiquement, avec un léger excès de concentration en glucose, il devrait être plus sévère, car le risque d'hypoglycémie augmente, mais pas sous la forme la plus sévère.

Si le diabète s'accompagne de maladies vasculaires, ces «balançoires» sont dangereuses.

Voici les valeurs "cibles" du sucre pour différentes catégories de patients.

  • il n'y a pas de complications du diabète; il n'y a pas de risque de développer une hypoglycémie - 6,5-7,5%;
  • il y a des complications et le risque d'une forte diminution du sucre - 7,0-8,0%.

Les mesures préventives sont également très importantes:

  • le bon régime. Il ne s'agit pas de certains régimes à la mode. Un repas, coordonné avec un nutritionniste et un endocrinologue, sans restauration rapide ni barres chocolatées, est à la disposition de tous.
  • activité physique. Selon les experts, son niveau hebdomadaire pour un diabétique devrait être de 150 heures. Il s'agit d'une promenade quotidienne de 30 minutes, d'une gymnastique hygiénique matinale, de la natation, du vélo, de la remise en forme, etc. Bien sûr, il convient d'éviter des charges excessives;
  • refus complet de l'alcool et des cigarettes;
  • auto-contrôle constant de la pression, du poids corporel et, bien sûr, du sucre. Il est conseillé de tenir un journal diabétique, y enregistrer non seulement les lectures de la pression artérielle, du pouls et du glucose, mais également les aliments consommés. Cela permettra au médecin d'identifier les causes d'un traitement inefficace et de l'ajuster.

Vidéos connexes

Sur les effets du diabète en vidéo:

Selon les statistiques, le nombre de personnes atteintes de diabète sucré dans le monde dépassait les 300 millions. Les manifestations de la maladie sont individuelles pour chaque personne. Seule la coopération avec le médecin traitant, l'accomplissement de toutes les prescriptions évitera la progression de la maladie et les complications qui y sont associées.

  • Stabilise le niveau de sucre pendant longtemps
  • Restaure la production de pancréas d'insuline

Qu'est-ce qui est dangereux au sujet du diabète sucré

La déviation de la glycémie par rapport aux valeurs normales et l'absence de contrôle de l'évolution du diabète peuvent provoquer l'apparition de complications graves. La miction fréquente, la fatigue, la perte de poids, un sentiment constant de soif ne sont que des conséquences mineures de la perturbation de l'organisme entier. Éliminez ces symptômes désagréables et prévenez les problèmes de santé à l'avenir, si vous savez surveiller correctement la glycémie et à quel point le diabète est dangereux. Pour obtenir la compensation de la maladie, un traitement médicamenteux approprié, ainsi qu'un ajustement rigide du régime alimentaire du patient, mais aussi du mode de vie en général, sont possibles.

Pourquoi le glucose n'est-il pas absorbé par l'organisme?

La nécessité du corps humain en glucose s'explique par la participation de cette composante au métabolisme et à la production d'énergie par les cellules. Ces processus ne se déroulent normalement qu'avec la quantité nécessaire d'insuline produite par le pancréas. S'il y a une carence de cette hormone ou une absence complète, développez alors une maladie telle que le diabète.

Il peut être de deux types:

  • Diabète insulino-dépendant, dans lequel il n'y a pas d'insuline propre dans l'organisme;
  • Pas un type de maladie insulino-dépendant. Avec cet état du corps, le pancréas sécrète très peu d'insuline ou une quantité suffisante que les cellules ne perçoivent pas sous l'influence de certains facteurs.

Les premiers symptômes de la maladie

Les premiers signes de l'effet négatif des taux de glucose élevés sur l'organisme entier sont les suivants:

  • Augmentation de la miction (surtout la nuit);
  • Sensation de sécheresse dans la bouche;
  • Un désir constant de boire;
  • Perte de poids
  • Faiblesse et vertiges
  • La présence dans la bouche de l'odeur d'acétone;
  • Une immunité affaiblie, qui entraîne de fréquentes maladies virales et catarrhales;
  • Mauvaise guérison des plaies;
  • Violation de la coagulation du sang;
  • Démangeaisons sur la peau.

Les symptômes énumérés ne doivent pas être ignorés, sinon la maladie progressera considérablement et peut entraîner des violations plus graves.

Diabète: le plus dangereux et comment il affecte le corps

Si l'hémoglobine glyquée a toujours une valeur normale, alors le diabète peut être considéré comme compensé. Avec cette évolution de la maladie, le risque de complications est minime. Si le diabète, dès les premiers stades, a conduit à l’apparition de conséquences négatives, la régression est possible grâce à une bonne compensation. En cas de détection de complications dangereuses dans les premiers stades de la maladie, le niveau normal de sucre peut arrêter le développement de processus pathologiques et optimiser le bien-être du patient.

Le diabète est avant tout un danger pour tous les vaisseaux sanguins qui fournissent du sang à divers organes. Lorsque la maladie affecte les reins, les yeux, les membres, le cœur et le foie. La conséquence d'un tel impact négatif est un accident vasculaire cérébral, une crise cardiaque, une impuissance sexuelle, une cécité, une perte de sensibilité dans les membres.

Types de complications

L'examen des patients dans le diagnostic du diabète peut révéler diverses complications. Ils peuvent être:

  • Les complications aiguës résultant de la forte et de la chute du sucre en peu de temps;
  • Les complications chroniques, qui résultent d'une glycémie constamment élevée.

Les complications aiguës comprennent:

  1. Coma hypoglycémique. La raison - une chute brutale du taux de sucre dans le sang et l’absence de mesures pour sa rapide augmentation. Souvent, le coma survient après avoir bu de l'alcool ou après un effort physique excessif. L'hypoglycémie peut être reconnue par des symptômes tels que la conscience confuse, la vision double, le tremblement des membres, la transpiration, la faim excessive. S'il y a des crampes, vous ne pouvez pas vous passer d'hospitalisation. Dans ce cas, il sera urgent d'élever le sucre à l'aide d'eau douce ou de jus. En cas de perte de conscience, le patient doit mettre sous sa langue des morceaux de sucre et attendre l'arrivée d'une équipe de spécialistes.
  2. Ketoacidotic coma. Cette affection est une conséquence de l'acidocétose, lorsque le métabolisme est rompu et que les corps cétoniques s'accumulent dans le sang. La complication s'accompagne d'une sécheresse de la bouche et d'une odeur d'acétone, de maux de tête, de somnolence et de faiblesse.
  3. Coma avec acidose lactique. Elle se caractérise par une violation du travail des organes tels que les reins, le cœur et le foie, entraînant une accumulation d'acide lactique dans l'organisme.

Les complications chroniques du diabète comprennent:

  1. La rétinopathie est une lésion des yeux chez les diabétiques.
  2. Néphropathie dans le diabète sucré - lésions rénales.
  3. Angiopathie des jambes qui se manifeste par l'apparition d'une gangrène (manifestations du pied diabétique) ou d'une boiterie.
  4. L'encéphalopathie diabétique est un processus pathologique dans le cerveau.
  5. Destruction des terminaisons nerveuses dans les organes internes (neuropathie).
  6. Polineuropathie - se caractérise par la défaite de toutes les terminaisons nerveuses dans les membres.
  7. La destruction des articulations et des os, caractéristique des ostorortropatii diabétiques.
  8. Cardiopathie ischémique ou apparition de ses complications (infarctus du myocarde).

Pied diabétique

La complication survient à la suite de perturbations des tissus du pied dues à une mauvaise nutrition. Sur les pieds, des ulcères peuvent apparaître et, dans les cas graves, sa déformation est évidente.

Des facteurs capables de provoquer un pied diabétique:

Le risque de complications augmente chez les patients ayant des antécédents de diabète. Les procédures préventives préviennent l'apparition du pied diabétique:

  • Refus de porter des chaussures étroites ou avec un gros talon;
  • Évitez de vous frotter les pieds avec des chaussures inconfortables;
  • Une pédicure doit être faite très soigneusement;
  • Les jambes doivent être lavées quotidiennement avec de l'eau chaude.

Polyneuropathie diabétique

Un taux de sucre constamment élevé dans le sang provoque un apport insuffisant d'oxygène aux terminaisons nerveuses. Cela entraîne une perturbation du métabolisme dans les nerfs et l'apparition des premiers signes de complication.

Les principaux symptômes de la neuropathie:

  1. Douleur dans les jambes.
  2. Une sensation de brûlure dans les muscles des mollets.
  3. Fourmillement.
  4. La douleur est ressentie au moindre contact.
  5. Démarche instable.
  1. Incontinence urinaire.
  2. La diarrhée
  3. Acuité visuelle tombante.
  4. Convulsions.
  5. Violation de la parole
  6. Vertige
  7. Perturbation des réflexes de déglutition.

La polyneuropathie diabétique peut être de deux types:

  1. Sensoriel et moteur. Ce type de polyneuropathie se caractérise par une perte de capacité à ressentir de la pression, des changements de température, des douleurs, des vibrations et une position par rapport aux objets environnants. Le danger de complication est que le patient ne peut même pas le remarquer lorsque la jambe est blessée. Sur le site de la blessure se forment des ulcères, les articulations peuvent être endommagées. Les crises de douleur se manifestent le plus souvent la nuit.
  2. Autonome Pour ce type de polyneuropathie caractérisée par des vertiges, des évanouissements avec une forte augmentation et un assombrissement des yeux. La complication du diabète s'accompagne d'une violation des fonctions du système digestif, ralentissant le processus de prise alimentaire dans l'intestin, ce qui complique davantage la stabilisation de la glycémie.

Rétinopathie diabétique

Avec le diabète non compensé, des lésions oculaires (rétinopathie) sont souvent observées. Cette complication survient chez la majorité des patients ayant plus de 20 ans d'expérience.

Facteurs susceptibles de provoquer une rétinopathie:

  • Niveau élevé de glucose dans le sang;
  • Fumer;
  • Pathologie rénale;
  • Hypertension artérielle;
  • Génétiquement prédisposé;
  • La grossesse;
  • Grande expérience du diabète
  • La personne âgée du patient.

La rétinopathie s'accompagne d'une violation de l'intégrité des vaisseaux sanguins qui alimentent la rétine des yeux. Les capillaires sont les premiers à être affectés. Cela se manifeste par une augmentation de la perméabilité de leurs parois, l'apparition d'hémorragies et le développement d'un œdème de la rétine.

Causes de complications

Les facteurs qui affectent le risque accru de complications diabétiques comprennent:

  1. Hémoglobine glyquée élevée et glycémie élevée chronique dans le sang. Évitez les complications si le taux de sucre est constamment supérieur à 8 mmol / l. Tout d'abord, l'organisme utilisera ses réserves internes pour utiliser des mécanismes compensatoires. Après les avoir épuisés et le manque de mesures pour éliminer l'excès de sucre dans le corps, divers processus pathologiques se développent. Si des complications sont détectées aux premiers stades de développement, leur progression peut être interrompue si les régimes de contrôle du glucose et le régime alimentaire sont bien respectés.
  2. Les fluctuations fréquentes de l'indice de glucose, caractérisées par de fortes variations du taux de sucre, des valeurs minimales aux valeurs élevées. La différence la plus acceptable entre les résultats de ces glucomètres ne doit pas dépasser 3 mmol / l. Sinon, les fortes fluctuations de la glycémie ont un effet négatif sur l’ensemble du corps.
  3. Une caractéristique individuelle du corps du patient, caractérisée par la vulnérabilité et la sensibilité de l'organe affecté.
  4. Absence de sécrétion d'insuline résiduelle. Ce facteur peut être identifié après avoir déterminé l'hormone C-peptide (l'indice du pancréas produit par sa propre insuline), qui agit comme un certain protecteur des organes contre les complications.

Si vous savez quel diabète dangereux, vous pouvez facilement prévenir les conséquences négatives de la maladie. Les deux premiers facteurs ne peuvent être exclus que par le patient lui-même, en utilisant des mesures de la glycémie sur le glucose, l'adhésion au régime de préparation et la nutrition. Si le traitement de la maladie nécessite l'introduction d'insuline, le calcul correct de la posologie du médicament évitera des sauts brusques de l'indice de glucose. Si le patient n'est pas familier avec le schéma de l'insulinothérapie, il sera alors difficile d'obtenir une bonne compensation de la maladie.

Prévention des complications du diabète

Actuellement, le diabète n'est plus considéré comme une maladie terrible, mais constitue un mode de vie particulier, à condition que le traitement nécessaire soit reçu. La base du traitement est le bon système de nutrition, en prenant les médicaments appropriés et en contrôlant soi-même le glucose dans le sang. Si ces conditions sont remplies, les complications ne se produisent pratiquement pas et la qualité de vie ne se détériore pas.

Combattre les conséquences du diabète devrait commencer immédiatement après le diagnostic de la maladie. Une attention particulière devrait être accordée à des moments tels que:

  • Suivez le menu pour un régime faible en glucides;
  • Perte de poids excessif;
  • Règles comportementales pour l'apparition de l'hyperglycémie;
  • Exclusion d'une chute critique de la glycémie.

Plus la thérapie est lancée tôt, plus il y a de chances d'avoir une vie pleine.