Image

Quelles sont les causes du diabète sucré: pourquoi cela se produit chez les adultes et les enfants, les causes de l'apparition

Le diabète sucré est une maladie qui se développe dans le système endocrinien, qui se traduit par une augmentation des indicateurs de sucre dans le sang d'une personne et d'insuffisance chronique d'insuline.

Cette maladie perturbe le métabolisme des glucides, des protéines et des graisses. Selon les statistiques, l'incidence du diabète sucré augmente chaque année. Cette maladie affecte plus de 10% de la population totale dans différents pays du monde.

Le diabète sucré survient lorsque l'insuline chronique ne suffit pas à réguler la glycémie. L'insuline est une hormone formée dans le pancréas appelée îlots de Langerhans.

Cette hormone participe directement au métabolisme des glucides, des protéines et des graisses dans les organes humains. Le métabolisme des glucides dépend de la consommation de sucre dans les cellules des tissus.

L'insuline active la production de sucre et augmente les réserves de glucose dans le foie en produisant un composé glucidique spécial de glycogène. De plus, l'insuline empêche la dégradation des glucides.

L'insuline affecte principalement le métabolisme des protéines en améliorant la libération des protéines, des acides nucléiques et en prévenant la dégradation de la protéine.

L'insuline agit comme conducteur de glucose actif dans les cellules adipeuses, améliore la libération de corps gras, permet aux cellules de fournir aux tissus l'énergie nécessaire et prévient la décomposition rapide des cellules graisseuses. L'inclusion de cette hormone favorise l'entrée dans les tissus cellulaires du sodium.

Les fonctions fonctionnelles de l'insuline peuvent être perturbées si le corps subit une pénurie aiguë d'insuline pendant l'isolement, ainsi que l'effet de l'insuline sur les tissus des organes.

Un manque d'insuline dans les tissus cellulaires peut se produire si le pancréas est endommagé, ce qui entraîne la destruction des îlots de Langerhans. Qui sont responsables de reconstituer l'hormone manquante.

Quelles sont les causes du diabète sucré?

Le diabète sucré du premier type survient précisément en l'absence d'insuline dans l'organisme provoquée par un pancréas inadéquat, alors que moins de 20% des cellules des tissus capables de fonctionner pleinement.

La maladie du deuxième type survient si l'effet de l'insuline a été perturbé. Dans ce cas, une affection se développe, appelée résistance à l'insuline.

La maladie est exprimée par le fait que la norme de l'insuline dans le sang est constante, mais sur les tissus, elle n'agit pas correctement en raison de la perte de sensibilité cellulaire.

Lorsque l'insuline n'est pas suffisante dans le sang, le glucose ne peut pas pénétrer complètement dans la cellule, ce qui entraîne une forte augmentation de la glycémie. En raison de l'apparition de méthodes alternatives de traitement du sucre dans les tissus, le sorbitol, le glycosaminoglycane et l'hémoglobine glyquée s'accumulent.

Le sorbitol, à son tour, provoque souvent le développement de cataractes, perturbe le fonctionnement de petits vaisseaux artériels et épuise le système nerveux. Les glycosaminoglycanes affectent les articulations et aggravent la santé.

Pendant ce temps, d'autres moyens d'absorber le sucre dans le sang ne suffisent pas pour obtenir toute la quantité d'énergie. En raison de la violation du métabolisme des protéines, la synthèse des composés protéiques est réduite et la dégradation des protéines est également observée.

C'est la raison pour laquelle une personne présente une faiblesse dans les muscles, la fonctionnalité du cœur et des muscles squelettiques est perturbée. En raison de l'oxydation accrue des graisses par les peroxydes et de l'accumulation de substances toxiques nocives, des lésions vasculaires se produisent. En conséquence, le niveau de corps cétoniques dans le sang augmente, agissant comme des produits d'échange.

Causes du diabète

Les causes du développement du diabète chez l'homme peuvent être de deux types:

Les causes auto-immunes du diabète sont associées à un dysfonctionnement du système immunitaire. Avec une faible immunité, la formation d'anticorps dans le corps, qui endommagent les cellules des îlots de Langerhans dans le pancréas, qui sont responsables de l'isolement de l'insuline.

Un processus auto-immun se produit en raison de l'activité des maladies virales, ainsi que de l'effet des pesticides, des nitrosamines et d'autres substances toxiques sur l'organisme.

Les causes idiopathiques peuvent être tout processus associé à l'émergence du diabète, qui se développe de manière indépendante.

Pourquoi il y a un diabète sucré du second type

Dans le deuxième type de maladie, la cause la plus probable du diabète est la prédisposition héréditaire, ainsi que la gestion des modes de vie malsains et la présence de maladies secondaires.

Les facteurs de développement du diabète de type 2 sont:

  1. Prédisposition génétique d'une personne;
  2. Excès de poids;
  3. Une nutrition inadéquate;
  4. Stress fréquent et à long terme;
  5. La présence d'athérosclérose;
  6. Médicaments;
  7. Présence de maladies;
  8. Période de grossesse; dépendance à l'alcool et tabagisme.

Prédisposition génétique d'une personne. Cette raison est la principale parmi tous les facteurs possibles. Si le patient a un parent dans la famille qui souffre de diabète, il existe un risque que le diabète apparaisse en raison d'une prédisposition génétique.

Si l'un des parents souffre de diabète, le risque de développer la maladie est de 30% et si la maladie est présente chez le père et la mère, dans 60% des cas, le diabète est hérité par l'enfant. Si l'hérédité est disponible, elle peut se manifester dès l'enfance ou l'adolescence.

Par conséquent, il est nécessaire de surveiller attentivement la santé d'un enfant présentant une prédisposition génétique afin de prévenir le développement de la maladie à temps. Plus le diabète sucré est détecté tôt, plus la probabilité que les petits-enfants souffrent de cette maladie est faible. Vous pouvez résister à la maladie en observant un certain régime.

Excès de poids. Selon les statistiques, il s’agit de la deuxième cause qui conduit au développement du diabète sucré. Cela est particulièrement vrai pour le diabète de type 2. Avec la plénitude ou même l'obésité, le corps du patient présente un grand nombre de tissus adipeux, en particulier dans l'abdomen.

Des indicateurs similaires montrent qu'une personne est moins sensible aux effets de l'insuline des tissus cellulaires dans le corps. C'est ce qui cause le développement du diabète chez la plupart des patients. Par conséquent, les personnes ayant une prédisposition génétique à l'apparition de la maladie, il est important de surveiller attentivement leur régime alimentaire et de ne manger que des aliments utiles.

Mauvaise alimentation. Si le régime alimentaire du patient contient une quantité importante de glucides et que les fibres ne sont pas observées, cela conduit à l'obésité, ce qui augmente le risque de développer un diabète chez l'homme.

Stress fréquent et à long terme. Nous notons ici les régularités:

  • En raison des stress fréquents et des expériences psychologiques dans le sang humain, il existe une agglomération de substances telles que les catécholamines, les glucocorticoïdes, qui provoquent l'apparition du diabète chez le patient.
  • En particulier, le risque de développer la maladie est présent chez les personnes qui ont un poids corporel accru et une prédisposition génétique.
  • Si l’hérédité n’a pas de facteurs d’excitation, provoquer le diabète peut être la plus grave des crises émotionnelles, qui déclencheront plusieurs maladies à la fois.
  • Cela peut conduire à une diminution de la sensibilité à l'insuline aux tissus cellulaires du corps. Par conséquent, les médecins recommandent dans toutes les situations d'observer le maximum de tranquillité d'esprit et de ne pas s'inquiéter de bagatelles.

La présence de l'athérosclérose à long terme, l'hypertension artérielle, les maladies ischémiques coeur. Les maladies à long terme entraînent une diminution de la sensibilité des tissus cellulaires à l'hormone insuline.

Médicaments. Certains médicaments peuvent provoquer le développement du diabète. Parmi eux:

  1. les diurétiques,
  2. hormones synthétiques glucocorticoïdes,
  3. en particulier les diurétiques thiazidiques,
  4. certains médicaments antihypertenseurs,
  5. agents antinéoplasiques.

En outre, l’utilisation à long terme de tout médicament, en particulier des antibiotiques, conduit à des violations de l’utilisation du sucre dans le sang.

Présence de maladies. Des maladies auto-immunes telles que l'insuffisance chronique du cortex surrénal ou la thyroïdite auto-immune peuvent déclencher l'apparition du diabète sucré. Les maladies infectieuses deviennent la principale cause de l’apparition de la maladie, en particulier chez les écoliers et les enfants d’âge préscolaire, qui tombent souvent malades.

La cause du développement du diabète sucré dans le contexte de l’infection est généralement la prédisposition génétique des enfants. Pour cette raison, les parents, sachant qu'une personne dans la famille souffre de diabète, devraient être aussi attentifs à la santé de l'enfant que possible, ne pas commencer le traitement des maladies infectieuses et effectuer régulièrement des tests de glycémie.

Période de grossesse. Ce facteur peut également provoquer le développement du diabète, si ce n'est prendre les mesures préventives et le traitement nécessaires à temps. La grossesse en tant que telle ne peut pas provoquer le diabète, tandis qu'une nutrition déséquilibrée et une prédisposition génétique peuvent faire leur travail insidieux.

Malgré l'arrivée des femmes pendant la grossesse, vous devez surveiller attentivement le régime alimentaire et ne pas autoriser les aliments gras excessifs. Il est également important de ne pas oublier de mener une vie active et de faire des exercices spéciaux pour les femmes enceintes.

Dépendance à l'alcool et tabagisme. Des habitudes néfastes peuvent aussi faire une blague cruelle avec le patient et provoquer le développement du diabète. Les boissons contenant de l'alcool tuent les cellules bêta du pancréas, ce qui entraîne l'apparition de la maladie.

Causes du diabète

Le diabète sucré est une maladie accompagnée d'une augmentation du taux de sucre dans le sang, résultant de l'insuffisance absolue ou relative de l'hormone insuline.
L'insuline produit des cellules spéciales du pancréas, appelées cellules β. Sous l'influence de facteurs internes ou externes, le travail de ces cellules est perturbé et la déficience en insuline, c'est-à-dire le diabète sucré, se produit.

Les gènes sont responsables de tout

Le facteur principal dans le développement du diabète est le facteur génétique - dans la plupart des cas, cette maladie est héréditaire.

  • Au cœur du développement du diabète de type I se trouve une prédisposition génétique le long de la voie récessive. En outre, ce processus est souvent auto-immune (le système immunitaire endommage les cellules ß, ce qui les rend incapables de produire de l'insuline). Des antigènes, prédisposant au diabète, ont été identifiés. Avec une certaine combinaison de ces facteurs, le risque de développer la maladie augmente considérablement. Ce type de diabète est souvent associé à d'autres processus auto-immuns (thyroïdite auto-immune, goitre toxique, polyarthrite rhumatoïde).
  • Le diabète sucré de type II est également transmis par héritage, mais par la voie dominante. Dans ce cas, la production d'insuline ne s'arrête pas, mais diminue fortement, ou l'organisme perd la capacité de le reconnaître.

Facteurs provoquant le développement de la maladie

Avec une prédisposition génétique au diabète de type I, le principal facteur de provocation est une infection virale (parotidite, rubéole, coxsackie, cytomégalovirus, entérovirus). Les facteurs de risque sont également les suivants:

  • antécédents familiaux (si, chez des proches parents, il existe des cas de cette maladie, la probabilité de les voir chez une personne est plus élevée, mais toujours très loin de 100%);
  • appartenir à la course Europoïde (le risque de tomber malade chez les représentants de cette race est beaucoup plus élevé que celui des Asiatiques, des Hispaniques ou des Noirs);
  • La présence d'anticorps dirigés contre les cellules β dans le sang.

Les facteurs prédisposant au diabète de type II sont beaucoup plus importants. Cependant, la présence de tous ne garantit pas le développement de la maladie. Néanmoins, plus ces facteurs sont importants pour une personne donnée, plus il risque de tomber malade.

  • Syndrome métabolique (syndrome d'insulinorésistance) et obésité. Comme le tissu adipeux est le lieu de formation d'un facteur qui inhibe la synthèse de l'insuline, le diabète sucré chez les personnes présentant un excès de poids est plus que probable.
  • Athérosclérose sévère. Le risque de développer la maladie augmente si le taux de «bon» cholestérol (HDL) dans le sang veineux est inférieur à 35 mg / dL et le taux de triglycérides supérieur à 250 mg / dL.
  • Hypertension artérielle et maladies vasculaires (accident vasculaire cérébral, crise cardiaque) dans l'anamnèse.
  • Dans l'anamnèse - le diabète est apparu pour la première fois pendant la grossesse ou la naissance d'un enfant pesant plus de 3,5 kg.
  • Dans l'anamnèse - un syndrome des ovaires polykystiques.
  • Âge avancé
  • Présence de diabète sucré chez des proches parents.
  • Stress chronique.
  • Manque d'activité physique.
  • Maladies chroniques du pancréas, du foie ou des reins.
  • Acceptation de certains médicaments (hormones stéroïdiennes, diurétiques thiazidiques).

Causes du diabète chez les enfants

Les enfants souffrent principalement du diabète sucré de type I. Les facteurs qui augmentent la probabilité d'un enfant souffrant de cette maladie la plus grave sont les suivants:

  • prédisposition génétique (hérédité);
  • poids corporel du nouveau-né supérieur à 4,5 kg;
  • maladies virales fréquentes;
  • diminution de l'immunité;
  • maladies métaboliques (hypothyroïdie, obésité).

À quel médecin appliquer

Un patient diabétique doit être sous la supervision d'un endocrinologue. Le diagnostic des complications du diabète nécessite la consultation d'un neurologue, d'un cardiologue, d'un ophtalmologiste, d'un chirurgien vasculaire. Pour clarifier la question, quel est le risque de développer un diabète chez un futur enfant, lors de la planification de la grossesse, les parents qui ont des cas de cette maladie dans leur famille devraient visiter la génétique.

Quelles sont les causes du diabète sucré?

Les statistiques montrent que la pathologie sévère du pancréas, c'est-à-dire le diabète, devient très fréquente chez une population d'un groupe d'âge diversifié. Il s'agit d'une maladie chronique des systèmes endocriniens du corps humain, dont la principale caractéristique est une augmentation significative du glucose dans le sang, ainsi qu'une violation du métabolisme des glucides.

Au cœur du développement du diabète, les experts constatent un manque d'hormone spécifique - l'insuline, produite par des cellules spéciales du pancréas. C'est lui qui prend la part la plus active dans les glucides, ainsi que le métabolisme des protéines et des graisses. Par conséquent, son manque devient la principale cause du déséquilibre dans les activités des divers sous-systèmes du corps humain.

Mécanisme de développement de la pathologie et facteurs négatifs

Ce qui cause le diabète sucré n'a pas été vérifié de manière fiable jusqu'à présent. Les experts ont étudié en profondeur le mécanisme de développement du diabète, ainsi que les principaux facteurs négatifs qui multiplient la possibilité de la maladie.

L'influence de l'hormone - insuline sur les processus métaboliques se manifeste:

  • Pénétration accrue du glucose dans les tissus.
  • Activation de mécanismes alternatifs de synthèse des glucides.
  • Créer un dépôt de sucre dans les cellules du foie.
  • Suppression de la dégradation des protéines responsables de la formation des fibres musculaires.
  • Promouvoir l'entrée de molécules de glucose dans le tissu adipeux.
  • Activation de la production d'éléments contenant des graisses.
  • Décélération de la dégradation des graisses.

Qu'est-ce qui cause le diabète?

S'il existe une violation significative de la sensibilité des cellules de l'organisme humain à l'insuline ou à un faible volume de sa production, les organes commencent à ressentir un effet négatif du glucose accumulé dans la circulation sanguine. De tels moments sont très dangereux pour le corps humain, par exemple le développement du coma diabétique.

La production hormonale à faible volume est souvent causée par des processus auto-immuns négatifs dans le pancréas: des cellules spéciales meurent lorsque le processus négatif affecte plus de 2/3 - le diabète se développe dans la première variante du cours.

Ce qui cause le diabète sucré de la deuxième variante du courant: l'insuline dans le corps humain est produite en volume suffisant, mais son effet sur les cellules est déséquilibré - elles ont perdu leur sensibilité. Développement d'une résistance à l'insuline - le glucose est incapable de pénétrer dans les tissus et de rester dans la circulation sanguine.

Le corps humain essaie d'activer des mécanismes alternatifs pour convertir le glucose en énergie, mais ils s'accompagnent d'une accumulation d'éléments négatifs.

À l'avenir, le métabolisme des protéines est également perturbé, une faiblesse musculaire précoce inhabituelle apparaît, l'organe cardiaque commence à fonctionner avec des interruptions importantes. Le métabolisme des graisses s'accompagne d'importantes altérations - les tissus et les organes sont fortement endommagés.

Spécialistes engagés dans l'étude de la pathologie diabétique, les principaux facteurs prédisposants négatifs suivants sont indiqués. De quel diabète peut-il apparaître chez telle ou telle personne:

  • Dépassement significatif des paramètres des poids individuels.
  • Théorie virale de l'origine de la pathologie.
  • Présence de cas de diabète déjà enregistrés chez les proches parents du sang.
  • Situations stressantes chroniques.
  • La présence d'autres pathologies somatiques graves, par exemple l'hypertension artérielle ou la pancréatite.
  • Abus de produits alcooliques ou empoisonnement aux métaux lourds.
  • Période de porter le bébé.

De ce qu'il y a un diabète idiopathique, le mellite pour aujourd'hui n'est précisément pas établi ou installé. Les spécialistes ne signalent qu'un échec dans l'équilibre hormonal du corps humain, conduisant à un trouble métabolique - une personne atteinte de diabète.

Prédisposition héréditaire

La majorité des spécialistes de la prédisposition héréditaire négative voient la cause principale des causes du diabète.

Les données statistiques, ainsi que la recherche spéciale prouvent de façon concluante - le diagnostic du diabète chez un parent augmente la possibilité de manifestation de la pathologie chez un enfant jusqu'à 30%. Si le diabète est présent chez les deux parents, dans 70% des cas, la progéniture souffrira également de cette pathologie grave.

Le diabète, "donné" par héritage, se manifeste chez l'enfant à l'adolescence ou au début de l'enfance. Il faut en tenir compte - non pas la pathologie elle-même est transmise, mais seulement la possibilité de son développement. En l'absence de facteurs négatifs - alcoolisme, restauration rapide de loisir, pancréatite de forme sévère - chez l'homme, le diabète peut ne pas apparaître.

La plupart des personnes qui connaissent la présence des plus proches parents du diabète sont absolument convaincues que la pathologie se produira et qu’elles sont pratiquement impossibles à se protéger.

Les experts ont longtemps été discrédité ce mythe - en dépit du rôle important de la prédisposition génétique à la pathologie « sucre », pour activer la première option du diabète dans les deux jumeaux ont hérité de leurs parents pathologie nécessite un virus spécial qui endommage les cellules du pancréas de l'organe. Une personne malade de la pathologie virale - souffrira du diabète, et l'autre - bien éviter dangereux, vivre longtemps, presque complètement en bonne santé.

L'absence de mauvaises habitudes, la normalisation des paramètres de poids individuels, la charge physique optimale sont à la base de la prévention de la deuxième variante du diabète. Mais il est recommandé d'être aussi attentif que possible à sa propre santé et à la santé de sa progéniture. Si la pathologie est diagnostiquée chez les grands-parents, il existe un risque de transmission de la pathologie au cours de la génération.

Paramètre de poids individuellement élevé

Des kilogrammes supplémentaires sont un autre facteur négatif, qui provoque le diabète sucré de la seconde variante du cours. Passion pour les aliments gras, non-respect des recommandations nutritionnelles, surcharge du corps humain - il décompose les processus métaboliques.

Au fil du temps, les tissus, ainsi que les organes, deviennent insensibles à l'insuline - le glucose ne pouvant plus pénétrer dans les cellules, il reste à circuler dans le sang: le cerveau humain ne reçoit pas d'impulsion de saturation correspondante. Après avoir mangé le pancréas, même fonctionnant correctement, produit de l'insuline un peu plus tard que nécessaire - le corps "ne remarque pas" les produits qui sont arrivés.

La deuxième variante du diabète est causée précisément par la résistance à l'insuline, qui se développe le plus souvent dans le contexte d'une obésité déjà existante. Le tissu adipeux déposé à la taille, ainsi que les hanches, n'est pas simplement un «stock stratégique» préparé par le corps humain en cas de situation alimentaire négative.

Les tissus gras produisent également des hormones spécifiques, ainsi que d'autres substances qui réduisent significativement la sensibilité de tous les tissus à l'insuline. C'est pourquoi le diabète sucré de la seconde variante de l'écoulement apparaît.

Pathologie virale

En tant que complication du diabète subissant les maladies infectieuses humaines, il est possible variante de développement est indiqué par des experts ainsi que la prédisposition génétique négative.

Dans un sous-groupe spécial de risque - les enfants, ainsi que les adolescents qui ont des parents de sang qui souffrent de diabète. Toute une série de maladies virales - de la grippe banale à la rougeole et à la varicelle - peuvent déclencher un diabète dormant dans le corps du bébé.

Dans l'organisme d'un individu, les agents viraux sont attaqués par des anticorps spécifiques produits en quantités significatives après identification spéciale d'un corps étranger.

Une fois le virus vaincu, les forces immunitaires du corps humain sont normalement «endormies». Cependant, dans certains cas, sans doute à cause d'une hérédité négative, il existe un déséquilibre du système immunitaire humain. Des anticorps continuent à se produire, attaquant déjà les tissus du corps - le premier sous un tel coup et à recevoir les éléments du pancréas.

Après un certain intervalle de temps, la production d'insuline s'arrête presque complètement - une personne développe un diabète.

Situations stressantes

Si l'anamnèse d'un individu est déjà grevée par des paramètres excessifs du poids individuel, ainsi que par l'hérédité négative - le diabète sucré: à partir duquel il se produit dans des situations stressantes, les spécialistes ne l'ont pas complètement étudié.

Le mécanisme de la pathologie, selon leur version dans ce cas est un peu différent: lors de situations stressantes dans le corps humain produit par certaines substances qui réduisent, et dans certains cas, bloquer complètement la sensibilité des cellules et des organes à l'insuline.

Beaucoup se retrouvent avec le diabète après la mort d'un proche ou après une période de travail particulièrement chargée. Les experts n'excluent pas une telle variante de la pathologie - mais seulement le diabète de la première variante du courant.

Si la deuxième option est diagnostiqué le diabète - il est plus probable déjà en cours dans le corps de l'individu, que l'on ne savait pas. La situation stressante n'a fait qu'accélérer la manifestation des symptômes négatifs.

Au cours d'une situation stressante la nécessité d'une douce augmente de façon répétée - de sorte que la personne a une habitude négative de « grippage » les problèmes existants. Le besoin d'insuline augmente également plusieurs fois. Le pancréas fonctionne dans la limite de ses capacités. En cas de prédisposition héréditaire négative, un programme auto-immun pour l'apparition du diabète est lancé.

La prévention dans ce cas sera la capacité de se détendre - assister à une variété de formations psychologiques aidera à apprendre. Dans nos moments difficiles et difficiles, éviter les situations stressantes est plutôt difficile et il est donc recommandé que tout le monde possède une méthode de relaxation individuelle.

Période de port de l'enfant

Augmente le risque de diagnostiquer une pathologie "sucrée" et une incidence fœtale. Les experts précisent spécifiquement - il doit nécessairement y avoir une prédisposition héréditaire négative.

Pour une raison quelconque, il est considéré comme - la future mère peut manger tout ce qu'elle veut et en quantités maximales. Le pancréas ne peut tout simplement pas faire face à l'abondance des aliments sucrés et gras. L'insuline est produite en quantités limites. Les cellules sont épuisées - le mécanisme d'apparition du diabète gestationnel est déclenché.

La condition, en règle générale, ne nécessite qu'une correction soigneuse du régime alimentaire d'une femme enceinte. Cependant, après la naissance du bébé, il est recommandé que la mère surveille régulièrement le paramètre du glucose dans le sang - il est tout à fait possible que le diabète gestationnel soit la première "cloche" de la pathologie de la deuxième variante du cours.

Autres raisons

En outre, les experts attribuent aux facteurs responsables du diabète sucré:

  • Enthousiasme excessif pour les produits alcoolisés - il a le plus grand effet destructeur sur les cellules du pancréas.
  • maladies auto-immunes, par exemple, la thyroïdite ou le lupus et la glomérulonéphrite. Dans ces pathologies comme les propres cellules du corps humain sont attaqués par des complexes immuns, comme dans le cas de réalisation de diabète auto-immun.
  • Apport prolongé de sous-groupes individuels de médicaments, par exemple, traitement antibiotique irrationnel.

Tous les facteurs négatifs ci-dessus par eux-mêmes ou en combinaison peut causer le diabète, à partir de laquelle il y a une maladie chez un patient particulier peut dire à un médecin. réduit de manière significative la possibilité d'apparition de maladies suivant ces règles simples, laisse échapper professionnels lors d'un examen médical: suivi des paramètres individuels de poids, une bonne alimentation et l'exercice, le respect du mode veille, ainsi que le rejet de toutes sortes de mauvaises habitudes.

Causes du diabète

Le diabète est actuellement diagnostiqué plus souvent. Dans les pays développés à forte économie, un nombre croissant de personnes sont diagnostiquées chaque année. Cela est dû aux préférences culinaires et à un mode de vie sédentaire. Pourquoi le diabète se produit-il chez les enfants et les adultes?

Les facteurs provoquants

Causes du diabète sucré chez l'homme et la femme, qui provoquent des défaillances de la fonction sécrétoire du pancréas et conduisent à l'apparition de pathologies:

  • prédisposition génétique;
  • malnutrition;
  • l'obésité;
  • stress chronique;
  • alcoolisme;
  • maladies auto-immunes;
  • hypertension, athérosclérose;
  • mode de vie sédentaire;
  • maladies virales transférées;
  • grossesse;
  • maladies rénales et hépatiques chroniques;
  • utilisation à long terme de glucocorticoïdes, antitumoraux, hormonaux, diurétiques.

Les personnes dont les proches sont atteints de diabète sont beaucoup plus susceptibles de développer cette maladie. Par conséquent, les patients à risque sont encouragés à adopter un mode de vie sain, à suivre une nutrition appropriée et à subir des examens réguliers par un endocrinologue.

Diabète insulino-dépendant

Quelles sont les causes du diabète sucré insulinodépendant de type 1 chez l'enfant, quelles sont les principales causes de cette maladie et comment identifier les symptômes de la pathologie? Les troubles du pancréas dans les maladies de type 1 provoquent des processus auto-immuns. Le corps commence à percevoir ses propres tissus comme un virus et à les combattre activement. En conséquence, le fer devient enflammé, les îlots de Langerhans, qui produisent de l'insuline, sont détruits. Le plus souvent, la maladie est détectée chez les enfants et les adolescents.

Qu'est-ce qui a causé le diabète sucré insulino-dépendant? Une autre façon de développer le diabète de type 1 est idiopathique. Le tableau clinique des deux espèces est très similaire, à la différence près qu’il n’ya aucune preuve d’agressivité auto-immune et de facteurs inflammatoires.

En raison de la présence d'un diabète sucré auto-immune chez l'enfant et d'une carence en insuline? Chez les personnes génétiquement prédisposées, toute maladie virale peut provoquer l'activation de la production d'anticorps dirigés contre les îlots pancréatiques. La maladie est généralement diagnostiquée lorsque environ 80% des cellules meurent. À ce moment-là, une personne présente une carence complète en insuline.

Quelles sont les causes du diabète sucré insulino-dépendant chez les enfants et les adultes, quelle est la complication de la maladie? Le diabète sucré se développe et progresse rapidement avec une pénurie aiguë d'hormone insuline dans le corps. Le niveau de glycémie augmente, tous les processus métaboliques sont violés, le système nerveux, le système circulatoire, les articulations et les membres souffrent.

Le diabète de type I est une maladie incurable. Pour normaliser les processus métaboliques et rétablir le fonctionnement normal du corps entier, les enfants reçoivent une injection d'insuline.

De plus, les patients doivent suivre un régime strict et faible en glucides.

Les principaux symptômes de la maladie chez les hommes, les femmes et les enfants comprennent:

  • forte soif;
  • un sentiment constant de faim;
  • miction fréquente;
  • faiblesse générale, somnolence, fatigue;
  • apathie, état nerveux;
  • furonculose, assèchement de la peau et des muqueuses;
  • perte de poids forte.

Avec un traitement prématuré, un mauvais contrôle des graisses et des glucides consommés, le corps accumule des toxines nocives qui provoquent l'intoxication du corps. Violations développées du système nerveux et circulatoire. Les patients perdent la vue, la gangrène des extrémités se forme, les articulations deviennent enflammées et déformées, des thrombus se forment dans les vaisseaux sanguins. Dans les cas graves, le coma survient, ce qui peut entraîner une invalidité ou la mort.

Diabète des personnes âgées

Pourquoi les adultes ont-ils un diabète de type 2, quelles sont les principales causes de la maladie chez les femmes et les hommes, quelle est la complication? La pathologie de type 2 est une maladie chronique causée par la résistance à l'insuline des tissus périphériques et une déficience relative en insuline ou une violation de la sécrétion de l'hormone protéique.

Chez ces patients, l'insuline est généralement produite, car chez les personnes en bonne santé, il n'y a pas de dysfonctionnement de la glande. Mais les cellules du corps n'absorbent pas cette hormone, entraînant une augmentation chronique du niveau de glycémie. Pour que le glucose soit capturé par les cellules, une grande quantité d'insuline est nécessaire, de sorte que le pancréas commence à produire une hormone forte, ce qui conduit à l'appauvrissement de l'organe.

En raison de la diminution de la résistance des tissus, l'organisme tente d'utiliser le glucose en fractionnant les graisses, ce qui entraîne une détérioration encore plus grande de la digestibilité de l'insuline. Dans ce cas, des corps cétoniques se forment, qui nuisent à tous les organes internes, contribuent au développement de complications diabétiques et au coma.

Stades de développement du diabète de type 2:

  1. Résistance primaire à l'insuline des tissus.
  2. Amélioration de la sécrétion d'insuline pancréatique.
  3. Destruction partielle (décompensation) des îlots de Langerhans.
  4. Décompensation sévère des cellules β.
  5. Modifications structurelles du pancréas (décompensation complète).

Quelles sont les causes du diabète chez les adultes, quelles sont les causes de la maladie chez les femmes? La pathologie du deuxième type peut être diagnostiquée à n'importe quel âge, mais on la trouve le plus souvent chez les personnes de plus de 40 ans qui ont une prédisposition héréditaire, l'obésité, une maladie rénale chronique, le foie, entraînant un mode de vie incorrect. Une telle maladie est également appelée le diabète des personnes âgées. Ce type de maladie est plus fréquent chez les femmes, il est associé à des changements hormonaux pendant la ménopause ou la grossesse.

Habituellement, la maladie dure longtemps sans symptômes visibles, au moment du diagnostic, la pathologie peut exister pendant plus de 3-5 ans.

Les principaux symptômes du diabète de type 2 sont similaires à ceux d'une pathologie insulino-dépendante. La différence est que les patients commencent à prendre du poids rapidement.

Autres formes de diabète

Pourquoi le diabète se produit-il, pourquoi le pancréas fonctionne-t-il chez les adultes et les enfants? Provoquer le développement de la maladie peut maladies inflammatoires d'autres glandes endocrines ou les effets d'un traumatisme mécanique sur le corps. Les processus pathologiques provoquent une perturbation du corps, réduisent ou arrêtent complètement la production d'insuline.

De quoi, où se développe le diabète gestationnel chez les adultes? Cette forme de la maladie affecte les femmes enceintes. La pathologie se développe à la suite d'une diminution de la sensibilité des récepteurs des tissus périphériques à l'insuline produite ou à des lésions des cellules β du pancréas par des facteurs auto-immuns. Après l'accouchement, les indices glycémiques chez les femmes se normalisent généralement, mais par la suite, il existe une forte probabilité de développer un diabète résistant à l'insuline.

Plusieurs raisons expliquent l'apparition du diabète, mais le plus souvent, les symptômes de la maladie sont diagnostiqués chez les personnes à risque et chez les enfants à l'adolescence. La raison pour laquelle il existe des défaillances auto-immunes dans le corps humain par la science n'est pas bien comprise, il est donc impossible d'empêcher le développement d'une pathologie de type 1. Le diabète du deuxième groupe est causé par un stress excessif sur le pancréas. Une bonne nutrition et un mode de vie sain peuvent donc réduire considérablement le risque de maladie.

Diabète sucré

Le diabète sucré est une maladie causée par une sécrétion pancréatique insuffisante de l'hormone insuline responsable de la régulation du glucose (sucre) dans le sang. Cette maladie est caractérisée par une violation du métabolisme glucidique avec une augmentation du glucose dans l'urine et le sang, ainsi que d'autres troubles métaboliques. À ce jour, selon les statistiques, cette maladie sur notre planète affecte environ 150 millions de personnes.

Le diabète sucré distingue deux types principaux: insulino-dépendant (diabète de type 1) et insulinodépendant (diabète de type 2). Dans cet article, nous allons considérer le premier type.

Dans la plupart des cas, le diabète insulino-dépendant se développe chez les personnes de moins de quarante ans, tandis qu'une personne doit constamment s'injecter de l'insuline. La cause principale du développement du diabète de type 1 est la mort des cellules bêta responsables de la synthèse de l'insuline, à la suite de quoi la production de cette hormone cesse complètement ou diminue de manière significative. Cela se produit sous l'influence de divers facteurs: infections virales, processus auto-immun, etc.

Une fois que le virus pénètre dans le corps humain et est détecté par le système immunitaire, des anticorps sont produits pour détruire le virus. Cependant, en raison des caractéristiques individuelles du système immunitaire, la synthèse des anticorps ne s'arrête pas même après la destruction des agents étrangers et ils commencent à attaquer les cellules de leur organisme tout en détruisant les cellules bêta du pancréas.

Causes du diabète

Le principal facteur prédisposant à l'apparition de cette maladie est l'hérédité. Le risque de diabète est très élevé si l'un des proches parents (mère, père, soeur, frère) souffre de cette maladie. Selon les statistiques, la probabilité de transmission selon le père est de 10%, et de 7% environ pour la mère. Si cette maladie est présente chez les deux parents, le risque de diabète est augmenté à 70%.

L’obésité est l’un des facteurs prédisposants, alors tout au long de la vie, vous devez surveiller de près votre poids. En outre, la mort des cellules bêta est possible en raison des lésions du pancréas dues à certaines maladies (cancer du pancréas, pancréatite, maladies des glandes endocrines). Dans ce cas, un traumatisme stupide à la cavité abdominale peut être un facteur de provocation.

De plus, la mort des cellules synthétisant l'insuline peut causer des infections virales :. hépatite infectieuse, la varicelle, la grippe, la rougeole, etc. Ces infections servent de déclencheur, déclencher le développement du diabète. Chez une personne en bonne santé, ces maladies ne peuvent pas causer le développement du diabète, mais en combinaison avec des facteurs tels que l'obésité et l'hérédité, il est probable.

Le stress chronique, la prise de certains médicaments, et divers troubles hormonaux, l'abus d'alcool à long terme et le processus de vieillissement naturel du corps et augmenter le risque de développer le diabète

Symptômes du diabète

Les principaux signes du diabète sont:

- Malgré la sensation constante de faim, il y a une perte de poids rapide

- Sentiment de soif et mictions fréquentes

- Sentiment de faiblesse ou de fatigue générale

- Engourdissement et picotement dans les membres engourdis

- Vision floue, le soi-disant "linceul blanc" devant les yeux

- violation de l'activité sexuelle

- sensation de lourdeur dans les jambes

- guérison lente des maladies infectieuses

- Démangeaisons dans le périnée et démangeaisons de la peau

- baisse de la température corporelle inférieure à la normale

- Crampes des muscles du mollet et fatigue

- guérison lente des plaies

- Sensations de douleur dans la région du coeur

Diagnostic

Le diagnostic du diabète est établie sur la base de ces fonctions de diagnostic comme: augmentation du niveau de glycémie à jeun, l'apparition de sucre dans l'urine, l'augmentation de la consommation et donc l'excrétion de fluide d'isolement, une diminution du poids corporel, l'excrétion urinaire de corps cétoniques

Traitement du diabète sucré

Pour le traitement, utilisez de l'insuline, des hypoglycémiants oraux, un régime alimentaire et une thérapie physique. L'objectif principal des mesures thérapeutiques est de rétablir un poids corporel normal et de normaliser les processus métaboliques perturbés. récupération / rétention de la capacité de travail, ainsi que traitement / prévention des complications vasculaires.

L'insuline synthétisée artificiellement (hormone protéique) est très largement utilisée dans le traitement du diabète sucré (insulino-dépendant). Il peut être injecté uniquement par injection, car en cas de pénétration dans l'estomac, il s'effondre et ne peut donc pas atteindre son objectif biologique direct. Ce médicament est libéré dans un tube de seringue spécial, de sorte que le patient puisse facilement faire une piqûre quand il sent qu'il en a besoin. Dans la plupart des cas, au tout début de la maladie, le corps a encore des cellules produisant de l'insuline, mais leur nombre est très faible et ne répond pas aux besoins nécessaires de l'organisme. Après que l'insuline commence à sortir de l'extérieur, une charge supplémentaire de ces cellules est éliminée et après un certain temps, elles commencent à synthétiser davantage d'insuline. Pendant cette période, la dose d’insuline administrée peut diminuer. Ce processus se produit chez les patients au cours de la première année de la maladie et ne dure malheureusement que peu de temps. Après son achèvement, les doses d'insuline augmentent à nouveau

Régime de diabète

Avec toutes les formes cliniques de diabète sucré, le respect d'un certain régime alimentaire est une nécessité vitale.

Les principaux principes de la diétothérapie comprennent: la sélection strictement individuelle de l'apport calorique quotidien, l'élimination complète des glucides facilement digestibles; teneur strictement calculée en quantités physiologiques de graisses, de protéines, de vitamines et de glucides; Aliment fractionné avec des glucides et des calories uniformément distribués. Le régime utilisé dans le diabète sucré, le rapport des glucides, lipides et protéines dans les aliments transformés, devrait être aussi proche physiologique: 50 - 60% des calories totales devrait tomber sur les hydrates de carbone, 25 - 30% de matières grasses et 15 - 20% protéines. régime alimentaire doit contenir également par poids de corps de kg d'au moins 4 - 4,5 g de glucides, 1 - 1,5 grammes de protéines et de 0,75 - 1,5 g de matières grasses dans une dose quotidienne.

La règle principale de l'alimentation dans le diabète est l'élimination complète ou une restriction importante de la consommation de glucides raffinés, et leur nombre total devrait être d'environ 125 grammes par jour (pour empêcher acidocétose).

Pourquoi le diabète survient-il?

La carence chronique en insuline entraîne le développement du diabète sucré. Cela est dû au fait que l'insuline produite par les îlots endocriniens du pancréas participe activement au métabolisme des graisses, des protéines et des glucides. Par conséquent, l'absence de cette hormone peut entraîner des violations dans le travail de divers organes et systèmes de notre corps. À l'heure actuelle, les spécialistes n'ont pas bien compris ce qui cause le diabète, mais le mécanisme de son apparition et les principaux facteurs qui augmentent le risque de la maladie ont été établis.

Comment se développe le diabète?

L'effet de l'insuline sur le métabolisme des glucides se traduit par une augmentation de la consommation de glucose dans les cellules, une activation de différentes méthodes de synthèse du glucose et une augmentation des réserves de sucre dans le foie. Cette hormone est capable d'inhiber le processus de catabolisme (décomposition) des glucides.

Dans le métabolisme des protéines, l'insuline agit comme un intensificateur de la synthèse des protéines et des acides nucléiques. De plus, il supprime la dégradation des protéines en réponse à l'accumulation de masse musculaire. Favorise cette hormone et l'apport de glucose dans les cellules adipeuses et active également la production de substances contenant des graisses, contrôle le processus d'obtention d'énergie par la cellule et ralentit la dégradation des graisses. Intensifié sous l'influence de l'insuline et de l'apport de sodium dans les cellules.

Le diabète commence à se développer en cas de violation de la sensibilité des cellules à l'insuline ou de la production insuffisante de l'hormone. La faible production d'insuline est le plus souvent due au passage dans le pancréas de processus auto-immuns: ils entraînent la destruction des îlots de cellules de Langerans qui produisent cette hormone. Lorsque le travail des cellules produisant de l'insuline reste inférieur à 1/5, le diabète sucré de type 1 se développe.

La maladie de type 2 se produit si l'effet de l'insuline sur les cellules est altéré. C'est-à-dire que l'hormone est produite par le pancréas en quantité suffisante, mais les cellules ont perdu leur sensibilité. Dans cette condition, également appelée résistance à l'insuline, le glucose ne peut pas pénétrer dans la cellule et reste en circulation dans le sang.

Des méthodes alternatives de conversion du sucre en énergie commencent à être activées, accompagnées d'une accumulation d'hémoglobine glyquée, de sorbitol et de glycosaminoglycanes dans l'organisme. Ces substances contribuent au développement des cataractes, perturbent le fonctionnement des petits vaisseaux (capillaires, artérioles), bloquent certaines fonctions du système nerveux et endommagent les articulations.

Mais d'autres méthodes de traitement du glucose ne suffisent pas à générer de l'énergie. Métabolisme violé et des protéines - la désintégration est activée et la synthèse des composés protéiques est réduite. En conséquence, la faiblesse musculaire se développe, le muscle cardiaque fonctionne par intermittence, les muscles squelettiques s'affaiblissent, déplaçant la charge principale sur les os et les articulations. Le métabolisme des graisses est altéré - l'oxydation des graisses par les peroxydes est activée, les toxines s'accumulent et endommagent les vaisseaux sanguins. De ce fait, le sang est sursaturé en corps cétoniques, ce qui entraîne souvent l’acidocétose (syndrome acétonémique).

Les causes

Les experts qui sont engagés dans l'étude du diabète ne peuvent toujours pas s'entendre sur les causes de la maladie de type 1. Comme il est établi, dans certains cas, la cause de son apparition est une prédisposition génétique. Actuellement, seuls les principaux facteurs de risque qui conduisent au développement du diabète de type 2 sont clairement définis.

Excès de poids

Les kilogrammes supplémentaires provoquent très souvent l'apparition du diabète de type 2. Une mauvaise nutrition, une abondance d'aliments gras et sucrés "surchargent" notre corps et perturbent les processus métaboliques, à partir desquels les cellules deviennent insensibles à l'insuline. Le risque de développer cette maladie est plus élevé si la famille a déjà enregistré des cas de diabète. Cependant, l'obésité peut provoquer le développement de la maladie même s'il n'y a pas de prédisposition génétique à cette maladie.

  • maintien du poids normal;
  • activité physique modérée;
  • bonne nutrition (y compris le rejet des glucides digestibles).

Infection virale

Grippe, rubéole, varicelle, etc. - maladies qui contribuent à l'apparition du diabète (en raison d'irrégularités dans le système responsable de la production d'anticorps). Dans la plupart des cas, l'infection est "activée" uniquement en combinaison avec une prédisposition génétique, de sorte que les parents doivent être particulièrement attentifs aux enfants avec une hérédité médiocre.

Dans le corps d'une personne en bonne santé, le virus est attaqué par des anticorps qui commencent à être produits en grande quantité après que le système immunitaire ait identifié le matériel étranger. Lorsque le virus est vaincu, les défenses du corps sont "désactivées".

Cependant, il arrive que, dans certains cas, causé, en règle générale, caractéristiques héritées de l'immunité, il y a une défaillance dans le fonctionnement du système: l'anticorps continuer à produire attaquer déjà - en l'absence du virus - les propres cellules du corps.

Et avec une prédisposition génétique au diabète sucré, les cellules pancréatiques responsables de la production d'insuline sont les premières à être attaquées. Après un certain temps, la production de l'hormone cesse pratiquement et la personne présente les premiers symptômes de la maladie:

  • fatigue rapide;
  • forte soif;
  • perte de poids
  • mictions fréquentes;
  • démangeaisons de la peau;
  • réduction des fonctions régénératrices de la peau.

Comme les cellules productrices d'insuline ne meurent pas instantanément, la quantité d'insuline dans le sang commence à diminuer progressivement. Par conséquent, le diabète sucré peut être caché pendant un certain temps, ce qui est très dangereux, car il peut entraîner une acidocétose grave ou d'autres complications graves.

  • renforcer l'immunité;
  • suivi attentif de l'état général de santé (surtout chez les enfants);
  • administration périodique de sang pour le sucre;
  • traitement correct des infections virales et respect de toutes les recommandations du médecin;
  • adhésion à un régime spécial;
  • Prévention du stress

Prédisposition génétique

Selon la plupart des experts, l'hérédité est la principale cause du diabète. Selon les études menées, la présence de diabète chez l'un des parents donne 30% de risque de développer la maladie chez l'enfant. Si le diagnostic de «diabète» a été posé aux deux parents, alors dans 60% des cas, les enfants seront également diabétiques. Dans ce cas, la maladie, réellement héritée, se manifeste généralement très tôt, même à l'adolescence ou même dans l'enfance.

Il existe un lien certain entre le diagnostic et le diabète héréditaire: plus l’âge d’un enfant atteint de diabète est petit, plus il est probable que son futur enfant développe une maladie.

Le rôle de la prédisposition génétique dans la survenue de cette maladie est significatif. Cependant, il est nécessaire de prendre en compte le fait que l'hérédité ne transmet pas le diabète lui-même, mais seulement une prédisposition à celui-ci. C'est-à-dire que s'il n'y a pas d'autres facteurs provoquants, la maladie peut ne pas se développer. Néanmoins, la majorité des personnes en bonne santé qui ont des proches avec une telle maladie sont sûres que tôt ou tard elles tomberont nécessairement atteintes de diabète sucré, et il est tout simplement impossible de l'éviter. En fait, tout est différent: un poids corporel normal, une alimentation adéquate et une activité physique modérée constituent un excellent maintien préventif de la maladie.

Et avec une prédisposition génétique au type de maladie 1 diabète pour activer, vous avez besoin d'un certain virus qui endommage les cellules du pancréas. Il y a des cas où une paire de jumeaux, où les deux enfants « ont reçu » un diabète de type 1 dans l'héritage, la maladie se manifeste que l'un d'entre eux, alors que celui-ci a vécu une personne vie tout à fait en bonne santé, comme son gène n'a pas été activé par le virus.

Mais nous devons être très attentifs à la fois leur santé et la santé de leurs enfants, en tant que gène responsable de la prédisposition au diabète peut être transmis par génération, même s'il n'a pas comparu. En d'autres termes, il ne peut y avoir de diabétiques évidents dans la famille et les parents ou les grands-parents peuvent être porteurs d'un tel gène. Il n'est pas le fait que les enfants recevront le gène est hérité, comme la possibilité de transférer le diabète insulinodépendant non activé est extrêmement faible et est seulement d'environ 5%.

Stress constant

Un autre facteur qui provoque le développement du diabète est le stress. Si le anamnèse du patient prédisposition génétique déjà durci au poids de la maladie et le corps dépasse largement la norme, le stress nerveux peut activer le « sommeil » jusqu'à ce que le gène du temps.

Si, avec l'hérédité, tout est en ordre, le mécanisme d'apparition du diabète sucré peut être quelque peu différent. Le fait est que pendant le stress, certaines substances sont libérées, ce qui réduit la sensibilité des cellules à l'insuline (à des contraintes constantes et complètement bloquées).

Prévention: pour prévenir les stress, une attention particulière doit être portée à leur nutrition (les vitamines B doivent nécessairement être présentes), des techniques de relaxation psychologique (méditation, etc.).

Grossesse

Peut augmenter le risque de diabète de type 2 et de grossesse. Les experts estiment que dans ce cas, le développement de la maladie devrait être associé à des facteurs tels que la prédisposition génétique et le mauvais régime alimentaire de la future mère. Pour une raison quelconque, de nombreuses femmes enceintes croient qu’en attendant le bébé, vous pouvez manger ce que vous voulez et en quantité illimitée.

Mais il arrive que l'organisme de la future mère ne puisse pas faire face à l'abondance d'aliments gras et sucrés, ce qui fait que le taux de glucose dans le sang dépasse la norme. Parfois, une telle condition ne nécessite aucun traitement médical et est facilement ajustée par un régime spécial. Cependant, il est établi que le niveau élevé de sucre enregistré pendant la grossesse peut être le premier signe d'activation du diabète de type 2.

Prévention: contrôle strict de la nutrition en attendant le bébé et délivrance régulière de tests (au niveau du glucose dans le sang).

Les maladies

Outre les infections virales, les maladies suivantes peuvent être à l’origine du développement du diabète de type 2:

  • hypertension artérielle;
  • insuffisance du cortex surrénalien (chronique);
  • cardiopathie ischémique;
  • thyroïdite auto-immune
  • l'athérosclérose.

Prévention: un mode de vie sain et des examens médicaux réguliers.

Alcoolisme

Fait référence aux facteurs qui augmentent le risque de développer le diabète et l'alcoolisme, en présence de cellules B du pancréas responsables de la production d'insuline.

Entretien préventif: il est nécessaire de respecter les normes recommandées concernant la consommation d'alcool - par jour, les hommes ne peuvent pas boire plus de 60 ml de vin rouge sec et les femmes - pas plus de 30 ml.