Image

Symptômes et signes du diabète chez les enfants

Le diabète des enfants Est une manifestation chronique d'une concentration accrue de glucose dans le sang. En d'autres termes, cette maladie endocrinienne, qui se manifeste très souvent chez les enfants d'âge scolaire et par rapport aux adultes, est plus aiguë. Si le traitement approprié n'est pas mis en œuvre, la pathologie acquerra une évolution sévère et progressive. Les facteurs provoquants sont une augmentation du métabolisme, caractéristique d'un organisme en croissance.

Quel est le diabète des enfants?

Le diabète sucré est une maladie chronique qui affecte le système endocrinien et qui est causée par un manque d'insuline. Cette hormone est nécessaire pour garantir la consommation de sucre dans toutes les cellules. Chez un enfant en bonne santé, le pancréas produit une hormone de l'insuline responsable de la distribution du glucose dissous dans les cellules. Lorsque le diabète se développe, le glucose est incapable de pénétrer dans les cellules, il reste donc dans le sang et devient un élément inutile. A ce niveau, le glucose reste une source importante de nutrition pour le corps humain. Il vient avec de la nourriture dans le corps, puis à l'intérieur de la cellule, il se transforme en énergie pure. C'est cette énergie qui permet au corps de fonctionner pleinement.

En cas d'insuffisance d'insuline, le glucose reste dans le sang. Cela, à son tour, devient dense et ne peut tolérer les composants nutritifs et l'oxygène pour les cellules. Les parois des capillaires deviennent imperméables et perdent leur élasticité. Cette situation est une menace pour les nerfs.

Le diabète des enfants entraîne une violation de tous les types de métabolisme:

  • glucides;
  • une protéine;
  • graisse;
  • minéral
  • eau-sel.

Il existe deux types de maladies - la première et la seconde. Ils ont quelques différences en ce qui concerne le développement clinique et le traitement. Le premier type de maladie chez les enfants se produit en raison d'un manque d'insuline. Le pancréas le produit en quantités insuffisantes ou ne le produit pas du tout. En conséquence, le corps du patient n'est pas en mesure de faire face à ses fonctions: il ne traite pas la quantité de sucre reçue et augmente sa concentration dans le sang. Dans le premier type de diabète, le traitement implique une insulinothérapie. Chaque jour, le patient reçoit des injections d'insuline, administrées en quantités spécifiques.

Le diabète du deuxième type se caractérise par la production d'insuline en quantité appropriée, parfois supérieure à la normale. Mais cette hormone est inutile, parce que les tissus de l'organisme d'un enfant, pour une raison quelconque, perdent leur sensibilité à l'insuline sans la reconnaître.

Symptômes de la maladie chez les enfants

Les symptômes du diabète sucré chez les enfants se développent très rapidement, alors lorsqu'ils sont détectés, vous devez immédiatement amener votre enfant chez le médecin. Si vous ignorez cette pathologie, vous devriez être préparé aux conséquences négatives.

Mauvaise humeur

La première manifestation de la pathologie est une mauvaise humeur chez un enfant. Vous pouvez reconnaître cela par les symptômes suivants:

  • le bébé pleure souvent et croasse;
  • chez les enfants de 5 ans et plus, rien ne provoque la joie, même l'achat d'un cadeau ou d'une bonne estimation;
  • l'adolescent ne montre aucun intérêt.

Faiblesse et mauvaise performance académique

En plus de la mauvaise humeur, il existe encore des symptômes tels que la détérioration du bien-être général. Un enfant peut ressentir de la faiblesse sans raison, de la léthargie, il devient apathique. Ces symptômes devraient préoccuper les parents. Ils disent que la cellule ne peut plus produire de glucose lui-même, de sorte que l'énergie dans laquelle le sucre est transformé en cellules n'est pas suffisante pour la vie du corps de l'enfant. En conséquence, le bébé se fatigue très vite. Les enfants atteints de diabète sucré sont en retard de développement physique et mental. Par conséquent, la charge scolaire pour un tel patient devient très difficile.

Un désir constant de boire et une sensation de nausée

Ces symptômes du diabète chez les enfants indiquent que le corps a échoué. Elle se manifeste par des manifestations spécifiques d’anomalies du fonctionnement du tube digestif. Ici, il est nécessaire d'exclure les troubles intestinaux. Les enfants ont une sensation de nausée, une soif constante et vont souvent aux toilettes.

Un symptôme important du diabète chez les jeunes patients est la somnolence accrue. Le glucose dans le sang provoque une stupeur et une faiblesse aiguës. Le gamin peut littéralement s'endormir, même si avant cela il dormait toute la nuit. Dans ce cas, les parents doivent immédiatement appeler une ambulance, sinon l'enfant risque de tomber dans le coma. Avec le diabète, le patient veut dormir 1 à 4 heures après avoir mangé.

Perte de poids forte

Lorsqu'un enfant commence à perdre du poids sans raisons apparentes, cela devrait préoccuper les parents. Après tout, ce symptôme indique souvent la présence de diabète. Avec la pathologie, la concentration de sucre qui pénètre dans les cellules diminue et leur nutrition diminue également. Sans glucose, le corps de l'enfant n'est pas capable de recevoir de l'énergie, ce qui entraîne son épuisement. Le sucre est une source d'énergie importante pour le corps de l'adulte et de l'enfant.

Déficience visuelle

Le diabète sucré donne une impulsion au déclenchement de processus dans le corps, qui affectent négativement divers organes, souvent devant les yeux. Avec un excès de sucre dans le sang, il se forme des graisses qui se déposent sur les organes muqueux. Cela conduit à une perturbation des reins, des vaisseaux sanguins et du cristallin. Sa turbidité se produit progressivement et l'enfant commence à voir pire.

De plus, une concentration accrue de sucre dans le sang chez un enfant peut avoir un effet toxique. Le glucose a un effet destructeur sur les vaisseaux sanguins de la rétine, réduisant la vision d'une personne.

Dysfonctionnement de la peau

Les symptômes du diabète sucré chez les enfants peuvent se manifester par des éruptions cutanées. C'est le plus commun chez les adolescents. À cette époque, il y a une restructuration du corps, ce qui entraîne une acné, une augmentation de la graisse du derme. C'est avec le diabète que ces manifestations s'intensifient. Le patient peut être visité par de fortes démangeaisons, des ulcères, des champignons et de l'eczéma.

L'utilisation d'aliments sucrés en grande quantité

Souvent, chez les enfants de 3 ans souffrant de diabète, il est nécessaire de manger quelque chose de sucré. À quoi ce signe devient prononcé et les parents ne le remarquent pas, ils ne peuvent pas. Ce désir naît du faible travail des cellules et des tissus des organes, mais le besoin de glucose ne diminue pas.

Les parents doivent savoir à quel point le diabète est dangereux pour leur enfant. Les symptômes de cette maladie insidieuse devraient donc être connus de tous. Après tout, le diabète à un stade précoce de développement ne peut pas se faire sentir. Et seule l’attention attentive de Maman et Papa ne lui permettra pas de se cacher.

Les symptômes présentés chez l'enfant sont un signe de traitement urgent pour l'endocrinologue. Si quelqu'un dans la famille a déjà eu le diabète, alors il est logique de supposer que la cause du développement de la maladie chez l'enfant est la dépendance héréditaire. Et le degré de parenté ou d'âge n'a pas d'importance.

Vous pouvez en savoir plus sur les symptômes du diabète chez un enfant à partir de la vidéo du Dr Komarovsky:

Symptômes de la maladie

Si le bébé est à risque de diabète, il est utile de surveiller de près sa santé et de prendre en compte tous les changements de comportement qui n'étaient pas inhérents à lui auparavant. Les premiers signes de diabète chez les enfants sont prononcés et manifestent de cette manière:

  1. Polyurie Il s'agit d'un processus pathologique qui survient souvent chez un enfant de 2 ans et plus et s'accompagne d'une incontinence nocturne. Les parents ne considèrent pas ce signe sérieusement, pensant qu'avec l'âge, tout passera.
  2. Polydipsie. Ce signe se développe à la suite d'un sentiment constant de soif.
  3. Perte de poids rapide, malgré un bon appétit.
  4. Avec le diabète, une grande quantité d'urine est libérée par le bébé. Il a une couleur claire mais une densité élevée. Les signes les plus évidents du diabète chez l'enfant sont la présence de sucre et d'acétone dans les urines.
  5. Dans le sang d'un bébé, qu'il donnait à jeun, ils trouvaient une concentration en sucre de 120 mg%.

Les signes de diabète chez les enfants ne diffèrent pas beaucoup des symptômes de la maladie chez l'adulte. La principale manifestation de la pathologie reste une concentration accrue de sucre dans le sang et une importante libération d'urine. Le dernier signe provoque la déshydratation des tissus, ce qui conduit à une soif accrue chez les enfants malades. C'est sur ces signes que les parents doivent faire attention en premier.

Les symptômes tels que la soif persistante, la bouche sèche, le malaise et la faiblesse sont subjectifs. Une véritable menace peut être dite lorsque le taux de sucre dans le sang est constamment élevé.

Si, après avoir mangé, il y a une augmentation périodique de la concentration de sucre dans le sang, il s'agit de la "première hirondelle", indiquant la présence de diabète et une raison sérieuse d'appeler un médecin. Les signes présentés sont appelés prédiabète. Les symptômes objectifs de la maladie chez l'enfant sont des niveaux de sucre constamment plus élevés dans le sang. Cette condition s'appelle hyperglycémie. Il se caractérise par l'excrétion du sucre dans l'urine.

Les symptômes ci-dessus sont caractéristiques du diabète de type 1. Si nous parlons de la maladie du second type, elle se caractérise par un développement asymptomatique et une lente augmentation des symptômes. Par conséquent, le processus de diagnostic du diabète de type 2 est plus compliqué. Après tout, les parents traitent souvent leurs enfants avec un médecin, non avec les symptômes de la maladie, mais avec les complications.

Il y a des cas où dans le diabète sucré du second type, il y avait peu de symptômes spécifiques:

  • démangeaisons;
  • suppuration, grippage persistant sur la peau;
  • maladies inflammatoires de la peau difficiles à traiter;
  • bouche sèche;
  • faiblesse dans les muscles;
  • fatigue et léthargie, qui se produisent constamment;
  • guérison prolongée des plaies;
  • saignement des gencives;
  • détérioration de l'acuité visuelle.

La prévention

Pour que votre enfant ne soit pas diagnostiqué avec une maladie comme le diabète, vous devez respecter certaines règles de prévention.

Bonne nutrition

Tout d'abord, vous devez fournir au bébé la nutrition adéquate. Cela comprend également le maintien de l'équilibre de l'eau. En plus de l'insuline, le pancréas doit produire une solution aqueuse de bicarbonate. Grâce à lui, le sucre pénètre mieux les cellules.

Pour maintenir l'équilibre hydrique, il est nécessaire que l'enfant boit chaque matin et avant chaque repas 1 verre d'eau. Ce faisant, il devrait utiliser de l'eau pure.

Si un enfant a un excès de poids, les parents doivent réduire le nombre de calories par jour. Assurez-vous de faire attention aux graisses et aux glucides d'origine végétale et animale. Réduisez le nombre de portions par jour et surveillez le contenu calorique des produits que l'enfant utilise.

Assurez-vous d'inclure dans le menu:

Exercice

Les activités sportives ont un effet bénéfique sur l'obésité et permettent également de s'assurer que le sucre ne reste pas dans le sang, même s'il est en surabondance. Il ne faut que 30 minutes pour faire du sport afin d'améliorer l'état du patient. Les parents doivent s'assurer que l'enfant n'est pas très fatigué. Il est préférable de répartir la charge - 3 fois pendant 15 minutes par jour.

Faire du sport ne signifie pas enregistrer le bébé dans la section sportive. Tout ce qui lui sera demandé, ce sont des jeux dans la rue, en marchant dans les escaliers et sans utiliser l'ascenseur.

Pas de stress

Les troubles nerveux sont une sorte de provocateur non seulement pour le diabète, mais aussi pour une foule d'autres maladies. Les parents doivent expliquer à leur enfant qu'il n'est pas nécessaire de communiquer avec des personnes négatives, et encore plus de leur rendre la pareille. Si une telle situation ne peut être évitée, vous devez contrôler vos paroles et vos pensées et ne pas succomber aux émotions. Il est facile d'apprendre cela pour que les parents puissent faire face à la tâche, sans demander d'aide aux spécialistes.

Suivi avec le médecin traitant

Le pédiatre fait pour chaque enfant son calendrier de visites. Le nombre de visites dépend de l'impact des facteurs négatifs sur le corps, qui affectent le développement du diabète. Si l'enfant est en surpoids et qu'il existe des cas de diabète sucré chez des membres de la famille, vous devriez toujours venir à la réception et faire une analyse du sucre. Pour vérifier le niveau de sucre dans le sang aujourd'hui, il est devenu possible et à la maison à l'aide d'un appareil spécial, qui est montré sur la photo. Ses parents peuvent trouver dans n'importe quelle pharmacie.

Autres articles sur le sujet:

Médecin-thérapeute de première catégorie, centre médical privé "Dobromed", Moscou. Conseiller scientifique de la revue électronique "Diabetes-sugar. Ru".

Causes, signes et traitement du diabète chez les enfants

Description de la maladie

La maladie se manifeste à différents âges. Le diabète se produit chez les nouveau-nés. Il est de nature congénitale, mais son incidence est faible. La maladie est plus fréquente chez les enfants de 6 à 12 ans. Le métabolisme dans l'organisme de l'enfant, y compris les glucides, se produit beaucoup plus rapidement que chez l'adulte. L'état du système nerveux non encore formé sur ce fond affecte la concentration de sucre dans le sang. Plus l'enfant est jeune, plus la maladie est grave.

Le diabète sucré est diagnostiqué chez 1 à 3% des adultes. Les enfants sont malades dans 0,1 à 0,3% des cas.

Le développement du diabète chez les enfants présente une similarité avec la maladie chez les adultes. Les caractéristiques de la maladie dans l'enfance sont associées à l'état du pancréas. Ses dimensions sont petites: à 12 ans la longueur est de 12 centimètres, son poids est d'environ 50 grammes. Le mécanisme de production d'insuline est ajusté de 5 ans, de sorte que la période de 5-6 à 11-12 ans est critique pour la manifestation du diabète sucré.

En médecine, il est courant de diviser le diabète en deux types: le diabète insulino-dépendant et le diabète non insulino-dépendant (1 et 2, respectivement). Selon les statistiques, les enfants sont plus souvent atteints de diabète sucré du premier type. C'est pour lui qu'un faible niveau de production d'insuline est caractéristique.

Signes et symptômes du diabète chez les enfants

Les parents doivent prêter attention à certaines caractéristiques du comportement de l’enfant, afin de consulter le plus rapidement possible un médecin. Le diabète sucré se développe rapidement, si vous ne faites pas les manipulations nécessaires à temps, un coma diabétique peut survenir.

Les principaux signes de diabète chez les enfants:

bouche sèche et désir constant de boire;

mictions fréquentes, urine bien collante;

forte diminution de la vision;

insatilité dans les aliments dans un contexte de perte de poids;

faiblesse, fatigue accrue et irritabilité.

La manifestation d'un ou de plusieurs symptômes à la fois est la base de la prise de contact avec un médecin. Il prescrira les tests nécessaires, sur la base desquels il est possible d'établir un diagnostic précis.

Les maladies symptomatiques comprennent des manifestations typiques et atypiques. Les symptômes atypiques peuvent être remarqués par les parents. Il se plaint des maux de tête constants, des performances scolaires réduites et de la fatigue.

Les principaux symptômes (typiques) du diabète chez les enfants:

polyurie ou incontinence urinaire. Les parents de jeunes enfants acceptent par erreur ce signe pour l'incontinence précoce de l'urine. Il est donc important de connaître les premiers signes du diabète.

la polydipsie, accompagnée d'un sens douloureux de la soif. Un enfant peut boire jusqu'à 10 litres de liquide par jour et la bouche sèche persistera;

perte de poids abrupte dans un contexte d'appétit accru ou de polyphagie;

l'apparition de démangeaisons sur la peau, la formation pustuleuse. La peau devient sèche;

après la miction, il y a des démangeaisons dans la région génitale;

augmente l'excrétion de l'urine (plus de 2 litres par jour). Sa couleur est lumineuse. L'analyse de l'urine montre une densité et une teneur en acétone élevées. Peut-être l'apparition de sucre dans l'urine, il ne devrait pas être normal;

l'analyse du sang à jeun révèle une augmentation de la glycémie supérieure à 5,5 mmol / l.

Lorsque soupçonné de diabète sucré chez un enfant est un diagnostic extrêmement important en temps opportun et un traitement compétent.

Causes du diabète chez les enfants

Les causes du diabète chez les enfants sont nombreuses. Les principaux sont:

l'hérédité. La maladie est très fréquente chez les parents. Les parents atteints de diabète sont susceptibles à 100% d'avoir des enfants qui recevront tôt ou tard le même diagnostic. La maladie peut survenir chez le nouveau-né et dans 25 ans et dans 50 ans. Il est nécessaire de surveiller le taux de sucre dans le sang chez les femmes enceintes, tk. le placenta l'absorbe bien et favorise l'accumulation dans les organes et tissus en développement du fœtus;

infections virales. La science médicale moderne a prouvé que la rubéole, la varicelle, la parotidite virale (oreillons) et l'hépatite virale perturbent le fonctionnement du pancréas. Dans une telle situation, le mécanisme de développement de la maladie est présenté de telle manière que les cellules du système immunitaire humain détruisent simplement les cellules d'insuline. Mais l'infection transférée conduira au développement du diabète sucré seulement en cas d'hérédité lourde;

trop manger. Une augmentation de l'appétit peut causer l'obésité. Il s’agit en particulier de produits glucidiques facilement assimilables: sucre, chocolat, farine sucrée. À la suite d'un apport fréquent de ces aliments, la charge sur le pancréas augmente. L'épuisement progressif des cellules d'insuline conduit au fait qu'il cesse d'être produit;

faible niveau d'activité motrice. Le manque de mobilité entraîne un excès de poids. Une activité physique constante augmente le travail des cellules responsables de la production d'insuline. En conséquence, le taux de sucre dans le sang se situe dans la plage normale;

rhumes persistants. Le système immunitaire, confronté à une infection, commence à développer activement des anticorps pour le combattre. Si de telles situations se répètent souvent, le système s'use et l'immunité est supprimée. En conséquence, les anticorps, même s’il n’ya pas de virus cible, continuent à être produits, détruisant leurs propres cellules. Il y a une défaillance du pancréas, entraînant une réduction de la production d'insuline.

Liste des meilleurs produits qui augmentent l'immunité!

Traitement du diabète chez les enfants

Actuellement, la médecine n'a pas trouvé de méthode capable de guérir complètement un enfant du diabète. Le traitement par conduction a pour objectif principal la normalisation des processus métaboliques dans le corps pendant une longue période. La surveillance de l'état du patient par les parents (ou indépendamment, en fonction de l'âge de l'enfant) est effectuée en permanence.

Un traitement compétent, l'absence de complications et un état normal prolongé de l'enfant permettent de prévoir des conditions favorables à la vie et à la poursuite du travail.

La science médicale moderne travaille dans le domaine du traitement du diabète de plusieurs manières:

des méthodes universelles et indolores d'introduction de préparations d'insuline dans le corps de l'enfant sont en cours d'élaboration;

les méthodes de transplantation de cellules pancréatiques responsables de l'isolement de l'insuline sont à l'étude;

des méthodes et des médicaments sont testés, dont les tâches sont la normalisation de l'appareil immunologique modifié de l'enfant.

Le traitement du diabète est l'endocrinologue.

Le stade initial de la maladie peut être corrigé dans un hôpital.

Les étapes suivantes du diabète nécessitent un examen médical

Chez les enfants, le traitement commence par la sélection du régime optimal, convenu avec le médecin et ajusté en fonction de la gravité de la maladie. Le respect du régime alimentaire est requis. l'enfant reçoit plusieurs médicaments pendant la journée. Leur réception dépend du moment de manger. Le régime de traitement doit être strictement observé, sinon l'efficacité des médicaments sera considérablement réduite.

La teneur calorique des aliments est calculée dans les proportions suivantes: - petit-déjeuner - 30% - déjeuner - 40%, déjeuner - 10%, dîner - 20%. Une attention particulière est requise par le calcul des aliments glucidiques. La quantité totale par jour ne doit pas dépasser 400 grammes.

Médicaments

Le traitement médicamenteux implique l'utilisation de préparations d'insuline et de cours d'angioprotecteurs. Les médicaments auxiliaires sont les vitamines, les hépatotropes et la cholagogue.

Application de l'insuline

L'insuline, utilisée dans le traitement des enfants diabétiques, agit brièvement. Ces propriétés sont possédées par les préparations de protofan et d'actropides. La composition est administrée par voie sous-cutanée avec un stylo seringue spécial. C'est pratique et permet à l'enfant lui-même d'apprendre à un moment donné à administrer le médicament sans aide extérieure.

Transplantation de pancréas

Dans les cas particulièrement difficiles, la transplantation de pancréas est utilisée. Effectuer soit le remplacement complet du corps, ou des parties de celui-ci. Mais il existe un risque de rejet, de manifestation de réactions immunitaires à un organe étranger et de développement de complications sous forme de pancréatite. Les médecins voient la transplantation avec le pancréas embryonnaire comme prometteuse, sa structure réduit le risque de développer des réactions négatives.

Les expériences de transplantation de cellules β des îlots de Langerhans, basées sur les cellules β de lapins et de porcs, se sont révélées de courte durée. Entré dans la suspension de la veine porte, a permis aux patients atteints de diabète de gérer sans insuline pendant moins d'un an.

Prévention du diabète chez les enfants

Les enfants, dès les premiers jours de leur vie, sont nourris artificiellement et risquent davantage de contracter le diabète. Les mélanges contiennent des protéines de lait de vache, qui dépriment le pancréas. Le lait maternel est le premier dispositif préventif qui réduira le risque de contracter la maladie. Nourrir jusqu'à un an ou plus renforcera l'immunité de l'enfant et protégera contre les maladies infectieuses pouvant déclencher le développement du diabète.

Dans le cas des enfants plus âgés, il est nécessaire de surveiller le régime alimentaire, sa composition et le régime d'admission. Le régime alimentaire doit être équilibré et diversifié, exclure de grandes quantités de graisses et de glucides. Assurez-vous de manger des fruits et des légumes.

Liste des meilleurs produits pour aider au diabète sucré

Les mesures préventives se réduisent à la définition d'un groupe à risque: la présence dans la famille de diabétiques, de troubles métaboliques chez l'enfant et d'obésité. Les enfants présentant des signes similaires sont enregistrés auprès de l'endocrinologue et sont examinés deux fois par an. Si le diagnostic est établi, un suivi régulier et des bilans mensuels du médecin traitant sont effectués afin de corriger le programme de traitement, de détecter en temps utile les périodes d'exacerbation et de prévenir les complications graves au cours de la maladie.

La fréquence et les méthodes des méthodes d'examen sont déterminées en fonction du stade de la maladie.

Les patients atteints de diabète subissent un examen annuel de spécialistes étroits: oculiste, cardiologue, neurologue, néphrologue, chirurgien et autres. Les études obligatoires pour eux sont un électrocardiogramme, une analyse d'urine et les activités qui aideront au début à détecter les violations d'organes et de systèmes.

La guérison complète du diabète est impossible. Un traitement compétent et rapide permettra une rémission, et l'enfant sera en mesure de mener une vie normale, en se développant conformément à son âge.

Signes et symptômes du diabète chez les enfants, causes de la maladie, traitement et prévention

Selon l'Organisation mondiale de la santé, chaque 500ème enfant est atteint de diabète. C’est l’une des maladies incurables les plus dangereuses pour les enfants de tous âges, des nourrissons aux adolescents. C'est la deuxième place parmi toutes les maladies chroniques de l'enfant. La première tâche des scientifiques du monde entier est la découverte et le développement de méthodes efficaces pour lutter contre cette maladie désagréable.

Le diabète sucré chez les enfants est une maladie dangereuse; les parents sont obligés de comprendre comment contrôler le sucre et si nécessaire de piquer l'insuline

Qu'est-ce que le diabète et pour quelles raisons se produit-il?

Le pancréas joue un certain rôle dans l'organisme: il est responsable de la production d'une hormone spéciale, l'insuline, dont la fonction principale est de réduire le taux de glucose qui pénètre dans le sang avec les aliments. Si le pancréas commence à produire une quantité d'insuline insuffisante ou si ses caractéristiques qualitatives changent, et qu'il cesse de favoriser l'élimination du glucose, une maladie endocrinienne est diagnostiquée: le diabète.

Le mécanisme du pancréas est ajusté à environ 5 ans, ce qui explique pourquoi le diabète chez le nouveau-né se produit rarement, le pic des symptômes de la maladie chez les enfants tombe à l'âge de 5 à 11 ans. Les causes du diabète ne sont toujours pas complètement définies et provoquent une controverse parmi les endocrinologues du monde entier.

Les principaux facteurs de développement de cette maladie endocrinienne chez les enfants sont:

  • Prédisposition héréditaire. Le risque de signes de diabète augmente de manière significative si l’enfant a au moins un des parents ou des parents de sang plus éloignés ont ce diagnostic. La maladie peut survenir à la fois dans l'enfance et à l'âge adulte.
  • Des infections virales différées, telles que la rubéole, l'hépatite, les oreillons, la varicelle.
  • La surconsommation permanente de produits glucidiques, contribuant à l'obésité. Il y a une augmentation de la charge sur le pancréas, une diminution progressive de la fonction de production d'insuline.
  • Un mode de vie sédentaire. Avec une bonne activité motrice, le métabolisme augmente, tous les tissus et organes du corps, y compris le pancréas, agissent avec une efficacité accrue.
  • Maladies catarrhales fréquentes ou zèle excessif des parents dans le durcissement, à la suite de quoi il y a des échecs dans le travail de l'immunité, à la suite de quoi les anticorps commencent à détruire leurs propres cellules du corps.
  • Réaction allergique, empoisonnement aux toxines, prise d'antibiotiques, stress, anomalies génétiques du pancréas.

Maladies et symptômes de la maladie

Le diabète sucré des enfants se manifeste de deux manières principales:

  • le diabète de type 1 insulinodépendant se caractérise par une déficience aiguë de développement personnel de la sécrétion d'insuline;
  • Le diabète de type 2 non insulino-dépendant est déterminé par l'insensibilité des tissus corporels insulino-dépendants à l'hormone produite par le pancréas.

Chez les enfants, le diabète de type 1 est le plus fréquent, ce qui semble être dû à des lésions pancréatiques. Le diabète non insulino-dépendant en endocrinologie pédiatrique est beaucoup moins courant, cette maladie étant diagnostiquée dans la plupart des cas chez les adultes après 40 ans.

Le diabète sucré chez les enfants se développe rapidement. Pour reconnaître la maladie dans les premiers stades, les parents doivent examiner toutes les manifestations atypiques de la condition et du comportement de l'enfant.

Signes cliniques du diabète chez les enfants:

  • besoin accru de boire, se manifestant de jour comme de nuit, le volume de liquide bu atteint 10 litres par jour, tandis que l'enfant a une bouche sèche constante;
  • augmentation de la production d'urine, énurésie, dans laquelle l'urine devient très légère, collante, lorsqu'elle est laissée, laisse une trace d'amidon sur le linge;
  • Humeur dépressive chez les enfants de plus de 7 ans, fatigue, léthargie, humeurs non motivées;
  • perte de poids corporel dans un contexte d'appétit habituel ou accru;
  • détérioration de la vision;
  • affaissement du tissu musculaire;
  • l'apparition de formations pustuleuses et fongiques sur la peau, des coupures et des égratignures durables, une éruption cutanée sévère chez le nourrisson;
  • inconfort après la miction, vulvite chez les filles;
  • des plaintes de douleurs abdominales, de nausées, de vomissements et l'apparition d'une forte odeur d'acétone ou de pommes acides provenant de la bouche (nous vous recommandons de lire: pourquoi l'enfant sent-il bon la bouche?).

Méthodes de diagnostic

Le diagnostic du diabète chez l'enfant se fait par étapes: il faut d'abord confirmer le diagnostic, puis déterminer le type de diabète et sa gravité, après quoi l'organisme doit être examiné pour rechercher d'éventuelles complications. La première étape commence par la définition des signes visuels du diabète chez les enfants: examen, évaluation du développement physique général, état cutané de l'enfant, enquête auprès des parents.

Pour clarifier le tableau final, un certain nombre d'études de laboratoire sont assignées:

  • analyse générale du sang et de l'urine;
  • un test sanguin pour le sucre pris sur un estomac vide;
  • surveillance du taux de glucose pendant la journée;
  • test de tolérance au glucose pour déterminer la présence de sucre sur un estomac vide et après avoir pris une solution de glucose.

De plus, l'enfant est prescrit une échographie de la région abdominale, un examen vasculaire chez le cardiologue, une consultation de l'urologue, de l'oculiste. Le diagnostic final est fait par le médecin uniquement sur la base des résultats de toutes les études ci-dessus.

Caractéristiques du traitement du diabète chez les enfants

La médecine moderne, malheureusement, est toujours impuissante face à la guérison complète du diabète. Un traitement réussi est considéré, dans lequel l'organisme de l'enfant conserve ses fonctions et ses processus métaboliques pendant longtemps sans changement.

Avec la détection en temps opportun des signes de maladie et de surveillance compétent et qualifié l'état de l'enfant, il n'y a pas de complications, vous pouvez faire une attitude positive aussi bien dans l'avenir proche et lointain. Étant donné que le diabète peut vivre une vie longue et intéressante.

Diabète insulino-dépendant

Le traitement du diabète insulino-dépendant repose sur le principe de la substitution artificielle de l'insuline, insuffisamment produite par le pancréas. Dans ce cas, il convient de tenir compte du fait que la production de l'hormone par le corps se produit avec une intensité différente en fonction du moment de l'ingestion.

La thérapie de substitution chez les enfants réalisée en utilisant de préférence insulinosoderzhaschih médicaments à action brève (de 4 à 8 heures) avec un remplacement possible pour un seul formulations à action intermédiaire (de 9 à 14 heures). La composition est administrée par voie sous-cutanée, tout en étant applicables adapté pour les diabétiques seringue - la poignée avec une aiguille très fine. Il est simple à utiliser, et les enfants, allant de 12 - 13 ans peut s'injecter.

L'introduction du médicament dépend directement du moment de la prise alimentaire, dont le taux quotidien est recommandé pour être distribué 6 fois. Le contrôle du taux de sucre dans le sang est effectué quotidiennement, à l'aide d'un glucomètre individuel.

En cas d'excès involontaire de la dose d'insuline, l'enfant doit augmenter le taux de sucre à l'aide de bonbons au chocolat, mais cela peut se faire dans des cas isolés. Les règles d'un régime équilibré sont déterminées par les caractéristiques du régime restrictif, dont les principes de base sont présentés dans le tableau.

Utilisation de produits dans le régime alimentaire des enfants atteints de diabète de type 1:

Qu'est-ce qui cause le diabète chez les enfants?

Cette maladie est l'une des pathologies les plus courantes du système endocrinien. Il se caractérise par le fait que l'organisme éprouve des problèmes avec la production de l'hormone insuline, qui aide à la division du glucose dans le sang.

Pour la production d'une hormone importante, les cellules du pancréas répondent. En cas de pathologies de cet organe, la production d'insuline diminue ou s'arrête complètement. Le sucre s'accumule dans le sang, ce qui entraîne une forte augmentation de son niveau et, par conséquent, une menace de conséquences graves pour le corps de l'enfant.

Pour protéger votre enfant contre l’apparition de cette maladie désagréable, tout parent doit savoir pourquoi cela peut se produire. Connaissant toutes les informations nécessaires, vous pouvez prendre des mesures préventives à temps, vous permettant de préserver la santé de votre enfant. Bien sûr, il y a un tel facteur qui influence le développement de la maladie, comme l'hérédité. Mais dans ce cas, avec des mesures préventives correctement prises, l'apparition de la maladie peut être retardée pendant de nombreuses années.

Caractéristiques de la maladie dans l'enfance

Le diabète est divisé en deux types: un type de maladie indépendant de l'insuline et un type insulino-dépendant. Chez les enfants, le plus souvent une espèce insulino-dépendante, appelée type I, est diagnostiquée. Cette maladie dure toute la vie et a ses propres particularités de flux durant l'enfance. Cela est dû au fait que le pancréas chez les enfants est très petit. À l'âge de 12 ans, il atteint un poids d'environ 50 grammes. Tous les processus métaboliques dans le corps de l'enfant se déroulent beaucoup plus rapidement que chez un adulte. Complètement le processus de production d'insuline dans le corps est établi que par 5 ans. C'est pourquoi les enfants âgés de 5 à 12 ans sont plus susceptibles de souffrir du diabète chez les enfants. Pour les enfants avec une hérédité médiocre, cette période est critique. Puisque c'est dans l'enfance que la formation du corps se produit, plus un enfant a cette maladie tôt, plus son évolution sera grave et ses conséquences plus graves.

Causes du diabète chez les enfants

Les causes du diabète chez les enfants peuvent être variées. Un certain nombre de facteurs externes et internes peuvent déclencher le développement de cette maladie chez l'enfant. Aux raisons les plus répandues, en raison de ce que cette maladie apparaît dans l'enfance, portez:

  • l'hérédité;
  • malnutrition;
  • régime perturbé;
  • rhumes, ou maladies virales graves transférées.

Surpoids et malnutrition

Si la famille n'est pas cultivé une bonne nutrition, et l'enfant dans un grand nombre d'utilisations et des bonbons, des produits à base de farine et le chocolat, qui est des hydrates de carbone digestibles, la charge sur le pancréas dans le corps augmente grandement les enfants. Progressivement, cela entraîne une déplétion des cellules pancréatiques. En conséquence, la quantité d'insuline produite indépendamment progressivement réduite et peut cesser complètement avec le temps.

Le développement de l'obésité conduit naturellement à l'accumulation de tissu adipeux en excès. Et à son tour, il devient un lieu où la synthèse de l'insuline est activement inhibée.

Maladies catarrhales constantes

Les rhumes fréquents chez l'enfant provoquent une activation du système immunitaire. Puisque l'immunité doit protéger le corps contre les virus et les bactéries, avec des rhumes fréquents, elle est obligée de produire constamment des anticorps. Si ce processus commence à être chronique, le système immunitaire n'arrête pas de produire ces anticorps même s'il n'y a pas de menace directe pour le corps. Le résultat de ces troubles immunitaires est que les anticorps produits attaquent les cellules pancréatiques, la détruisant ainsi de manière indépendante. Étant exposé à des destructions similaires, le pancréas cesse de développer l'insuline nécessaire à l'activité de haut niveau d'un organisme.

Prédisposition héréditaire au diabète

L'hérédité est un facteur qui peut affecter de manière significative l'apparition de la maladie chez l'enfant. Si nous parlons de l'hérédité de la part des parents, en particulier de la mère, le risque de diabète chez un enfant est très élevé. Il peut se manifester au plus jeune âge et au fil du temps. Si, malgré tout, la mère chez qui on a diagnostiqué un diabète a décidé d’accoucher, il est nécessaire de contrôler strictement la glycémie pendant la grossesse.

Cette exigence est due au fait que le placenta a la propriété de bien sucer et stocker le sucre du sang de la mère. Dans le cas de son niveau élevé, il y a une accumulation régulière de glucose dans les tissus et les organes en développement qui se développe dans l'utérus du fœtus. Cela conduit à la naissance d'un nouveau-né atteint de diabète congénital.

Conséquence des maladies transférées

Les maladies infectieuses transmises par l'enfant avec un certain nombre de facteurs concomitants peuvent provoquer l'apparition de la maladie en conséquence grave.

Il est prouvé que le développement du diabète chez un enfant est affecté par des maladies telles que:

  • parotidite virale
  • hépatite
  • varicelle;
  • la rubéole.

L'infection du corps par des virus à l'origine du développement de ces maladies provoque l'activation d'une puissante défense immunitaire. Les anticorps produits par l'immunité commencent à détruire le virus pathogène et avec lui les cellules pancréatiques. En conséquence, il y a un échec dans la production d'insuline.

Il est important de noter que l'apparition de diabète sous forme de complications après le transfert de ces maladies n'est possible que si l'enfant a une prédisposition héréditaire.

L'hypodinamie comme facteur de risque

Une mobilité réduite et l'absence d'effort physique, même élémentaire, peuvent également entraîner le développement du diabète. L'accumulation de tissu adipeux aidera à supprimer la production d'insuline dans le corps. Il est également prouvé que l'exercice peut augmenter le travail des cellules responsables de la production de cette hormone. Un enfant pratiquant systématiquement un sport, le taux de sucre dans le sang ne dépasse pas le taux admissible.

Ce que vous devez faire attention à temps pour remarquer la maladie

Il arrive souvent que les parents soient habitués à reconnaître la maladie et à ne s'inquiéter qu'après l'apparition de certains symptômes spécifiques. La larme, les changements fréquents d’humeur et l’irritabilité peuvent être perçus par beaucoup comme de simples caprices enfantins ou comme un signe de détérioration. Malheureusement, dans certains cas, un tel comportement déraisonnable de l'enfant peut être un signe de diabète précoce.

Le fait est qu'avec l'apparition de cette maladie, l'insuline n'est pas produite à la bonne quantité. Cela n'aide pas le sucre à être totalement absorbé par le corps. Les cellules de divers organes, y compris le cerveau, reçoivent moins que la quantité d'énergie requise. Cela provoque non seulement l'irritabilité, mais aussi la léthargie constante, la faiblesse et la fatigue de l'enfant.

Bien sûr, ces signes ne sont pas les principaux lors du diagnostic du diabète sucré et peuvent être causés par d'autres maladies ou réactions du corps de l'enfant. Mais encore, comme ils aident à soupçonner que quelque chose ne va pas avec la santé d'un enfant, vous ne devriez pas les ignorer. Signalant l'apparition de la maladie peut et d'autres changements que les parents ne devraient pas non plus être ignorés:

  • l'enfant demande constamment un verre, il n'arrive pas à étancher sa soif;
  • il y a une augmentation de l'appétit et une perte de poids simultanée;
  • il y a parfois des vomissements, l'enfant se plaint de nausées fréquentes;
  • il y a des mictions fréquentes.

Si plusieurs de ces symptômes se manifestent systématiquement, ou du moins l'un d'entre eux, il est utile de consulter un médecin qui vous prescrira les diagnostics nécessaires.

Symptômes de la maladie

Après que cette maladie affecte le corps de l'enfant, elle commence à montrer des symptômes spécifiques. Les symptômes les plus fréquents qui accompagnent le développement du diabète chez un enfant sont:

  • longues plaies non cicatrisées, lésions fongiques fréquentes de la peau;
  • perte de poids et croissance lente, problèmes de développement physique;
  • augmentation de l'appétit et soif difficile à éteindre;
  • mictions fréquentes et, dans certains cas, l'énurésie.

Chaque symptôme a ses propres causes et devient une réaction du corps à un manque d'insuline.

Polydipsie

Les quantités insuffisantes d'insuline contribuant à l'accumulation de sucre dans le sang, il devient difficile pour les reins de remplir leur fonction de filtration. Ils sont difficiles à gérer avec une teneur élevée en sucre. La charge augmente considérablement et ils essaient de retirer un liquide supplémentaire du corps, ce qui fait ressentir à l'enfant une soif obsessionnelle.

Les enfants peuvent se plaindre de sécheresse de la bouche, de sécheresse de la peau et de son pelage. Cette situation est dangereuse car ne pas comprendre ce qui se passe, un enfant en grande quantité peut boire des jus, des sodas et d'autres boissons contenant du sucre. Une telle utilisation de liquides nocifs en grande quantité ne fait qu’aggraver le développement du diabète chez les enfants.

Polyphagia - un sentiment constant de faim

L'augmentation de l'appétit et le sentiment de faim proviennent du fait que les cellules de tout le corps souffrent d'une faim énergétique. Le glucose est simplement éliminé du corps par l'urine, sans nourrir le corps au niveau approprié. Les cellules affamées commencent à envoyer un signal au cerveau de l'enfant, indiquant qu'il n'a pas assez de nourriture et de nutriments. Un enfant peut absorber de la nourriture en grandes quantités, mais la sensation de satiété persiste pendant un court moment.

Perte de poids et croissance lente

Malgré l’appétit accru, un enfant atteint de diabète ne prendra pas de poids. En raison de la faim constante d'énergie, l'organisme de l'enfant est obligé de chercher d'autres sources de nutrition. Dans le corps, un processus intensif de destruction des tissus adipeux et musculaires peut commencer. En outre, un enfant atteint de diabète peut considérablement ralentir la croissance de son corps.

Énurésie

En raison de la soif constante, l'enfant commence à consommer une grande quantité de liquide, ce qui entraîne une miction rapide. La vessie avec une boisson abondante est presque toujours dans un état rempli. Si un enfant va souvent aux toilettes fréquemment pendant la journée, il lui est alors difficile de contrôler ce processus.

L'énurésie nocturne peut être l'un des premiers symptômes du diabète. S'inquiéter, c'est si vous n'avez pas remarqué la miction nocturne au lit après le bébé. Lorsque vous changez de lit, vous devez faire attention à l'urine. Il peut produire une odeur d'acétone forte et désagréable, être collante au toucher et laisser une trace blanche non naturelle après le séchage.

Un autre symptôme doit être pris en compte à temps. Étant donné que l'urine des enfants dans le diabète sucré contient presque toujours de l'acétone, une irritation des organes génitaux externes et des voies génito-urinaires peut survenir lors de l'urination. Très souvent, les enfants, en particulier les filles, peuvent se plaindre de démangeaisons au niveau du périnée.

Conséquences du développement de la maladie dans l'enfance

L’un des principaux problèmes de cette maladie est la capacité du diabète à réduire l’immunité de l’enfant. Toute maladie infectieuse peut être accompagnée de complications graves. Par exemple, un rhume peut entraîner une pneumonie. Les égratignures, les abrasions, les coupures et les plaies ne peuvent pas guérir pendant longtemps. Peut-être une infection fréquente par des virus fongiques, car l'immunité cesse de protéger correctement le corps de l'enfant.

La réduction de l'acuité visuelle devient souvent une conséquence de cette maladie. Ceci est associé à la faim d'énergie des cellules et au déséquilibre de l'eau dans le corps. En outre, une autre complication majeure est connue, connue sous le nom de "pied diabétique". Dans le cas où le niveau de sucre n'est pas contrôlé pendant une longue période, des changements pathologiques irréversibles dans le tissu musculo-squelettique, les vaisseaux et les nerfs commencent à se produire dans l'organisme. Le résultat est la défaite des membres, jusqu'à la formation de gangrène.

La prévention

  • Pour protéger l'enfant de cette maladie, il est nécessaire de prendre des mesures préventives régulières. Tout d'abord, vous devez surveiller le régime. L'enfant doit manger fractionné, mais souvent environ 5-6 fois par jour. Bien sûr, la nourriture doit être équilibrée et contenir toutes les vitamines nécessaires au corps en croissance.
  • Il n'est pas nécessaire d'exclure complètement le sucré du régime alimentaire des enfants en bonne santé, mais le nombre de ces produits doit être strictement contrôlé.
  • Si un enfant en bas âge a déjà un excès de poids ou le stade initial de l'obésité, les parents sont fortement encouragés à demander conseil à un endocrinologue. Si nécessaire, le médecin effectuera le diagnostic et sera en mesure de fournir ses recommandations. Vous pouvez également visiter un nutritionniste pour enfants, qui est capable de développer un système non seulement utile, mais aussi délicieux.
  • Étant donné que l'activité physique contribue à la dissolution du glucose dans le sang et réduit le taux de sucre, il ne faut pas les négliger. Environ 2 à 3 fois par semaine, l’enfant doit participer à des exercices physiques accessibles et réalisables.

Comment sauver du diabète le plus petit

En ce qui concerne les nourrissons, en particulier si leur poids dépasse 4,5 kg à la naissance ou s'il existe une prédisposition familiale à la maladie, les parents ne doivent pas oublier les avantages de l'allaitement. Si possible, il est fortement recommandé à l'enfant d'allaiter au moins 1 an. Cela contribuera à renforcer l'immunité des enfants et à réduire le risque de maladies virales, qui peuvent ensuite déclencher le développement du diabète.

Si, pour des raisons objectives, l'allaitement n'est pas possible, il est très important d'aborder le choix de la nutrition alternative. Il est nécessaire d'éviter les mélanges artificiels contenant une protéine de lait de vache. Il est prouvé qu'il opprime le travail du pancréas d'un enfant, ce qui peut entraîner l'arrêt de la production d'insuline par ses cellules.

De telles mesures préventives simples peuvent réduire le risque de diabète chez l'enfant, même si la famille a une propension similaire. Le diabète, comme beaucoup d'autres maladies, est beaucoup plus facile à prévenir que de vivre avec le reste de votre vie.

Diabète sucré chez les enfants

Le diabète est une maladie chronique qui survient en cas de déficit en hormone du pancréas. Le diabète est l'une des maladies les plus fréquentes du système endocrinien chez les enfants. La prévalence du diabète sucré chez les enfants (y compris chez les jeunes enfants) a maintenant augmenté. Les nouveau-nés atteints de diabète sont rarement malades, souvent pendant la puberté.

Types de diabète sucré

Pour assurer toutes les fonctions, le corps a besoin d'énergie. Fondamentalement, cette énergie qu'il reçoit du traitement du glucose (ou du sucre) lorsqu'il entre dans la cellule. Dans le processus de conversion du sucre en énergie, l'insuline participe.

C'est lui qui assure l'apport de sucre dans la cellule pour une conversion ultérieure en énergie. La quantité d'insuline dans l'organisme varie: l'apport alimentaire contribue à la synthèse et à la libération de l'hormone, et dans le sommeil et sous l'influence de certains médicaments, il est moins produit.

Après avoir consommé des glucides, le taux de sucre dans le sang augmente. Mais sous l'action de l'insuline, le glucose est absorbé par les cellules de l'organisme entier, et donc son niveau diminue progressivement (environ 2 heures) jusqu'à des valeurs normales (3,3-5,5 mmol / l). Après cela, le pancréas cesse de libérer de l'insuline.

Lorsque l'insuline ne suffit pas, le taux de glucose dans le sang augmente, car il n'est pas absorbé par les cellules et le diabète se développe. Il existe 1 et 2 types de cette maladie (respectivement insulinodépendant et insulinodépendant). Au type 1, la maladie résulte d'une lésion pancréatique.

Au niveau 2, le fer synthétise l'insuline en quantité suffisante, mais les cellules du corps (leurs récepteurs) n'y réagissent pas et n'utilisent pas de sucre dans le sang, son niveau reste élevé.

Chez les enfants, un type de maladie insulino-dépendant se développe plus souvent.

Les causes

Les raisons de cette maladie chez les enfants sont nombreuses:

  • La prédisposition à la maladie, c'est-à-dire le facteur héréditaire, joue un rôle important. Si les deux parents souffrent de cette maladie, 80% de leurs enfants auront un sous-développement ou une lésion des cellules pancréatiques. Ils courent un risque élevé de développer la maladie, qui peut se manifester peu après la naissance ou dans quelques années ou décennies. Peut prédisposer à la maladie la présence du diabète non seulement chez les parents de l'enfant, mais aussi chez d'autres parents moins proches.
  • L'augmentation du taux de glucose chez la femme pendant la grossesse est également un facteur défavorable pour l'enfant: le glucose traverse librement la barrière placentaire. Son surplus (l’enfant en a besoin en petite quantité) se dépose dans la couche graisseuse sous-cutanée et les bébés naissent non seulement avec un poids corporel important (5 kg et parfois même plus), mais aussi avec le risque de développer le diabète à l’avenir. Par conséquent, une femme enceinte doit respecter le régime recommandé et ne pas se réjouir des parents (comme d’habitude) à la naissance d’un enfant de poids élevé.
  • Nourrir les enfants avec un grand nombre de glucides digestibles (chocolat, bonbons, sucre, confiseries et produits à base de farine) entraîne une surcharge et une déplétion du pancréas: la production d'insuline diminue.
  • L'excès de poids de l'enfant entraîne le dépôt de graisse dans le corps. Les molécules grasses aident à modifier les récepteurs des cellules et cessent de réagir à l'insuline. le sucre n'est pas éliminé même s'il y a suffisamment d'insuline.
  • Le mode de vie sédentaire de l'enfant contribue à l'émergence d'un excès de poids. De plus, l'activité physique elle-même entraîne une augmentation du travail de tous les tissus du corps, y compris les cellules pancréatiques. Ainsi, avec les mouvements actifs, le taux de sucre dans le sang diminue.
  • Les parents qui aiment la stimulation déraisonnable de l’immunité chez l’enfant doivent garder à l’esprit qu’ils causent une violation de l’interaction des deux systèmes: activation et inhibition des réponses immunitaires. Le corps commence à produire constamment des anticorps. Si les anticorps "ne détectent pas" les microorganismes, ils détruisent les cellules de l'organisme, y compris les cellules pancréatiques. L'émergence d'une telle réponse immunitaire pathologique peut être associée à l'apparition fréquente de rhumes ou d'infections virales chez l'enfant. Les virus des oreillons, de la rubéole, de la varicelle et de l'hépatite sont particulièrement défavorables à cet égard.
  • Une réaction allergique (y compris le lait de vache), l'exposition à des facteurs chimiques nocifs, la mucoviscidose, l'utilisation de certains médicaments (médicaments hormonaux, etc.), le stress ou un effort physique excessif peuvent déclencher le diabète chez l'enfant.

Les symptômes

Le diabète chez les enfants comporte plusieurs étapes:

  1. Il y a une prédisposition à la maladie.
  2. Le tissu du pancréas est déjà affecté et il n'y a pas de manifestations de la maladie, il ne peut être diagnostiqué qu'avec l'aide d'examens spéciaux.
  3. Le diabète a des manifestations cliniques et son diagnostic à ce stade n'est pas difficile.

Spécificité de l'évolution du diabète chez l'enfant:

  • un traitement correct sous une forme initiale latente donne un bon résultat;
  • en l'absence de traitement, la maladie progresse rapidement;
  • cours plus grave que chez les adultes.

Au stade initial de la maladie, le taux de sucre dans le sang ne peut augmenter que dans des circonstances ou des stress, et à des stades ultérieurs - le matin à jeun. Violé non seulement le métabolisme des glucides, mais aussi d'autres processus métaboliques, la synthèse des protéines, etc.