Image

Symptômes de réduction de la glycémie

Le glucose dans le corps doit être maintenu dans les limites de concentration autorisées, sinon il peut y avoir des problèmes de santé. Il convient de noter que le taux de sucre dans le sang (hypoglycémie) tombe chez une personne en bonne santé et chez un diabétique de type 1-2 pour différentes raisons et il est nécessaire de comprendre pourquoi il est tombé si rapidement et quels sont les symptômes. Il est nécessaire de le faire à temps pour commencer le traitement et éviter des conséquences irréversibles.

De plus, l'hypoglycémie peut entraîner de graves complications, notamment un coma profond et la mort. Il y a un tel problème à cause du manque de glucose dans le corps, qui nourrit les cellules nerveuses, déclenchant ainsi des processus pathologiques indésirables.

Causes de maladie

Les diabétiques sont souvent tourmentés par la question de savoir pourquoi le sucre dans le sang ne tombe pas, car c'est la cause principale de la maladie, mais quand il tombe en panne, le plus important est de savoir Les facteurs qui affectent ce processus dans le diabète sucré peuvent être:

  • Lorsque vous mangez avec des glucides rapides (simples);
  • Si le dosage des médicaments réducteurs de sucre n'est pas correctement sélectionné;
  • Après avoir bu de l'alcool sans nourriture. Une telle cause peut entraîner une hypoglycémie, car les boissons alcoolisées bloquent la synthèse du glucose dans le foie;
  • Si vous utilisez des médicaments spéciaux pour traiter le diabète avec de l'alcool;
  • Avec des portions mal sélectionnées ou si la nourriture n'est pas utilisée au même moment et à la même heure;
  • Si vous injectez une dose d'insuline incorrecte;
  • Si le diabétique est soumis à un stress physique constant. En fait, dans ce cas, il est nécessaire de consulter le médecin au sujet du changement du dosage des préparations.

Les causes d'une chute brutale de la glycémie chez les diabétiques sont compréhensibles, mais chez les personnes en bonne santé, d'autres coupables sont à l'origine de cette baisse et la diminution de la glycémie est due à de tels facteurs:

  • Dans le cas où, à l'insu du médecin, on a utilisé des médicaments spécifiques, par exemple des médicaments réducteurs de sucre;
  • Dans les maladies des organes internes;
  • Après avoir consommé des boissons alcoolisées en quantités excessives;
  • Quand une personne est persécutée par un stress constant et une activité physique intense;
  • Si vous suivez des régimes stricts dans lesquels une faible concentration de glucides;
  • Lorsqu'il y a de grands intervalles entre les repas (plus de 8 à 9 heures);
  • Après le réveil, il n'y avait plus de nourriture depuis longtemps;
  • Si l'alimentation est une énorme quantité de nourriture avec des glucides rapides.

En mettant l'accent sur cette liste, il est facile de comprendre pourquoi la glycémie peut chuter de manière spectaculaire, mais il est également important de connaître les symptômes de l'hypoglycémie, qui sont divisés en 3 types selon l'évolution de la maladie.

Hypoglycémie légère

Lorsque le sucre dans le sang tombe en dessous de 03.05 à 03.08 mmol / l, il est nécessaire de commencer à faire quelque chose pour sa normalisation, car en cas d'inactivité, le problème pourrait empirer, mais l'hypoglycémie facilement identifié par des symptômes:

  • Faiblesse générale, une sensation de froid (frissons);
  • Transpiration, surtout autour de la tête et du cou;
  • La tête tourne;
  • Poursuivre un sentiment de faim;
  • Nausée, jusqu'au vomissement;
  • Irritabilité ou dépression;
  • Échecs du rythme cardiaque;
  • Engourdissement et picotement du bout des doigts sur les mains et les pieds, ainsi que sur les lèvres;
  • Perte d'acuité visuelle. De plus, il peut y avoir un brouillard devant vos yeux.

Dans une telle situation, il suffit de manger quelque chose avec un concentré accru de saccharose ou de préparer un thé sucré. Il devient alors plus facile, mais si le diabète sucré 1-2 type est réduite à 3,5 mmol / l ou moins, le patient est généralement pas immédiatement savent et peut éviter le problème en contrôlant le glucose dans le sang, par exemple, en utilisant un glucomètre.

Hypoglycémie moyenne

Si le taux de sucre dans le sang chute brusquement à 3 mmol / l et moins, ce processus peut être accompagné de ces symptômes:

  • La malignité sur toutes bagatelles;
  • Perte de concentration;
  • Violation de la conscience. Dans ce cas, la personne cesse partiellement de s'orienter dans l'espace;
  • Crampes sur tout le corps
  • La parole avec une telle pathologie devient incompréhensible et lente;
  • Problèmes de marche, car la coordination des mouvements est altérée;
  • Faiblesse générale
  • Émotions incontrôlables, y compris les pleurs.

Si le sucre a tellement baissé dans le sang, dans un tel cas, il est nécessaire de cesser de prendre des médicaments réducteurs de sucre, de prendre rendez-vous avec un médecin pour savoir quoi faire en présence de tels symptômes.

En ce qui concerne ces signes chez les diabétiques, ils doivent abandonner temporairement l'insuline ou d'autres médicaments (avant une visite chez l'endocrinologue) et procéder à un contrôle minutieux de la concentration de glucose.

Hypoglycémie sévère

À un stade sévère de la maladie, une chute brutale du taux de sucre à 1,9 mmol / L et moins dans le sang présente de tels symptômes:

  • Convulsions sévères;
  • Entrer dans le coma et la mort;
  • AVC extensif
  • La température corporelle chute en dessous de la normale.

Il convient de noter qu'une forte diminution de la glycémie a des conséquences terribles, mais si ce phénomène persiste pendant longtemps, le cerveau et le système cardiovasculaire sont endommagés. En outre, il arrive parfois qu’il n’y ait aucun signe de pathologie si une personne prend des bêta-bloquants.

Concentration réduite de glucose dans le sommeil

Un tel processus pathologique peut se produire même dans le sommeil et le matin, le patient a mal à la tête. Dans cette situation, l'hypoglycémie se manifeste comme suit:

  • Transpiration accrue;
  • Rêves cauchemardesques;
  • Anxiété
  • Sons étranges produits pendant le sommeil;
  • Le somnambulisme (marche dans un rêve), y compris la chute du lit.

Ces symptômes nécessitent une intervention immédiate, car si rien n'est fait, la maladie peut s'aggraver et se caractériser par des signes de courant sévère. L'endocrinologue, qui effectuera une inspection et désignera une enquête, peut aider à résoudre ce problème.

La symptomatologie décrite est typique chez les personnes en bonne santé et malades atteintes de diabète 1 ou 2 types de personnes, mais elle en diffère par sa manifestation et il y a de telles raisons:

  • Dans le cas du diabète, le premier et le deuxième type de patients présentent souvent des symptômes d'hypoglycémie après avoir mangé, car la teneur en sucre dans le sang est réduite à cause de médicaments spéciaux ou de l'insuline. Dans le même temps, la concentration en glucose ne peut pas être inférieure à la norme, et même au niveau de 5 à 7 mmol / l;
  • Si le diabète est supérieur à 10-15 ans, les signes d'une diminution de la concentration en glucose deviennent moins visibles.
  • Les bébés réagissent mal à une faible concentration de glucose et les signes ne sont pas observés jusqu'à 3,3-3,5 mmol / l. Dans le même temps, les premières manifestations commencent à se rapprocher de 2,4-2,7 mmol / l. À son tour, chez l'adulte, le problème devient déjà tangible à 3,7 mmol / l.

Cours de thérapie

Si l'hypoglycémie est à un stade facile et moyen, alors souvent un morceau de sucre, 1-2 cuillères de miel ou mangez un bonbon comme un caramel. À partir des boissons, vous pouvez boire du thé ou du jus sucré. Il convient de noter que vous n'avez pas besoin de tout manger avec un grand concentré de saccharose. Par exemple, si le produit contient des matières grasses, il ne permettra pas d'absorber rapidement le glucose. Le problème ne sera donc pas résolu.

En outre, lorsque le cours de la maladie est grave, il est urgent d’appeler une ambulance. Les médecins qui arrivent injecteront immédiatement du glucose pour améliorer la condition et, après 20 à 30 minutes, vérifieront sa concentration dans le sang.

Si la condition ne s'améliore pas, le patient sera amené à l'hôpital de service. En général, le traitement dépendra de la cause d'un taux de glucose aussi bas, car vous devez savoir ce qui a amené la personne dans un tel état, afin de ne pas permettre une répétition de la situation. De plus, la durée du séjour du patient sous le compte-gouttes dépendra du facteur qui a provoqué l'hypoglycémie.

Méthodes de traitement de l'hypoglycémie dans le diabète

Pour prévenir ou corriger une situation, les diabétiques peuvent, en suivant les conseils suivants:

  • Avec une diminution du glucose après les repas avec beaucoup de glucides simples, vous devez ajuster le régime alimentaire et ajouter des aliments absorbés de longue durée.
  • Les portions doivent être petites;
  • Les repas par jour devraient être d'au moins 5-6;
  • Avec des signes d'hypoglycémie dans un rêve, il ne fait pas mal de manger de la nourriture de nuit, qui consiste en glucides complexes et est longtemps absorbé;
  • Avec l'insulinothérapie, la chute de sucre peut être arrêtée en réduisant la dose du médicament.

Méthodes de traitement chez une personne en bonne santé

Les personnes sans pathologie doivent réfléchir à ce qui aurait pu causer la maladie dans leur cas. Peut-être y a-t-il eu des changements dans le régime ou le mode de vie, car chaque détail est important. Si vous ne pouvez pas déterminer la cause vous-même, vous devez consulter un médecin qui interrogera le patient et enverra les tests. Dans ce cas, si le facteur qui a provoqué l’hypoglycémie a été déterminé, il suffit de manger un bonbon ou un biscuit et tout passera et ne laissera pas passer les erreurs qui ont conduit à ce problème.

Il y a beaucoup de raisons à la chute du sucre, mais il est possible de les éviter tout en maintenant un mode de vie sain et une alimentation adéquate. En outre, un tel problème survient même dans le cas du diabète sucré, si le régime alimentaire a été incorrectement sélectionné ou si une dose incorrecte du médicament est utilisée.

Le sucre est tombé dans le sang

Si une personne en bonne santé tombe brusquement en glycémie, alors, dans son corps, il y a eu des violations graves, qu'il est important de prêter attention et de consulter le médecin pour déterminer la cause. Les provocateurs de cette condition sont différents, l'un des plus dangereux étant le diabète. Par conséquent, il est important de déterminer les facteurs qui influencent la réduction de la glycémie, puis de commencer à éliminer cette maladie désagréable.

Quelles sont les causes de la baisse de la glycémie?

Le principal provocateur de l'hypoglycémie est une violation de la production d'insuline par le pancréas. Avec une hyperfonction de ce corps, l'insuline dans le sang dépasse la norme, à la suite de quoi le glucose chute brusquement, n'ayant pas eu le temps d'effectuer la fonction. Une telle violation se produit pour diverses raisons, les autres facteurs qui affectent une forte diminution de la glycémie sont les suivants:

  • dosage incorrectement prescrit de médicaments contenant de l'insuline;
  • intervalles importants entre les repas;
  • violation du régime alimentaire pour le diabète de type 1 et de type 2;
  • abandon délibéré de nourriture et épuisement;
  • violation de l'équilibre eau-sel;
  • néoplasmes dans le pancréas;
  • charges physiques et psychoémotionnelles excessives.

Avec un taux de sucre extrêmement bas dans le sang, un coma hypoglycémique peut se développer chez une personne dont l'issue est imprévisible et la période de récupération est longue. Par conséquent, il est important de surveiller le taux de sucre dans le sang tous les jours, en particulier avec le diabète insulino-dépendant.

Causes rares

Si le glucose dans le sang diminue rapidement, il ne peut pas toujours parler de diabète. Rarement, mais toujours affecter la baisse de la glycémie dans les situations suivantes:

  • pathologie dans le fonctionnement de la glande pituitaire;
  • maladie hépatique chronique;
  • manipulation chirurgicale sur l'estomac ou les intestins;
  • hypoglycémie réactive, qui se manifeste uniquement lorsqu'une personne n'a pas mangé à temps, après avoir mangé, les symptômes disparaissent et la condition est normalisée;
  • maladies auto-immunes;
  • pathologies cardiaques et rénales.
Retour au sommaire

Quels symptômes te dérangent?

Avec le sucre réduit, la personne développe les symptômes suivants:

  • acuité visuelle réduite, fonce dans les yeux, mouches apparaissent;
  • une personne ressent une forte faim et un désir de manger sucré;
  • Les bras et les jambes deviennent froids, engourdis;
  • pendant la marche, la faiblesse et l'instabilité se font sentir;
  • le patient lance des sueurs froides, s'inquiète des frissons;
  • aggrave la santé globale, développe la faiblesse, la somnolence, peut podtashnivat.

Ces symptômes indiquent un manque de glucose et de jeûne du cerveau. Chez les diabétiques, les signes sont beaucoup plus aigus et, avec une hypoglycémie prolongée, la situation peut aboutir à une issue fatale. Par conséquent, il est important que ces patients régulent constamment le sucre, ce qui aidera à éviter de graves conséquences. Si une hypoglycémie est survenue chez une personne en bonne santé, mais que le sucre après un repas est redevenu normal, il n'y a pas lieu de s'inquiéter, car ces signes sont physiologiques. Si la situation ne se normalise pas, une personne ne se sent pas à l'aise, il convient d'appeler une "ambulance" et de découvrir la cause d'une telle condition.

Danger de pathologie

Si une personne a fortement chuté de sucre, le premier organe souffrant de pathologie - le cerveau. En raison du manque de glucose du corps souffre de la famine, la communication entre les neurones est perdu, l'état du patient se détériore rapidement, la situation dans le diabète peut entraîner le coma hypoglycémique, dont les conséquences sont imprévisibles.

Si le diabète est diagnostiqué chez un enfant, les parents doivent surveiller de près la glycémie et suivre un schéma d'injection de médicaments contenant de l'insuline. Avec un excès d'insuline, qui pénètre dans le corps de l'enfant en raison du non-respect de la posologie, le glucose dans le plasma est réduit, ce qui entraîne de tristes conséquences.

Que dois-je faire?

Quelle que soit la raison pour laquelle le taux de glycémie a été réduit, il est important de remplir immédiatement cet élément dans le plasma sanguin. Pour ce faire, il est recommandé de prendre immédiatement un glucide simple, qui a une action rapide. Ce peut être du sucre ordinaire, du miel, de la confiture, des bonbons au chocolat ou un verre de jus. Les pathologistes de cette manière peuvent être éliminés dans la phase initiale de l'attaque. Pour éviter une seconde vague d'hypoglycémie, il est nécessaire d'utiliser un glucide complexe. Ainsi, du pain avec du beurre, de la bouillie de sarrasin, du café ou du thé noir avec du sucre conviendront.

Si une personne s'est évanouie et que la consommation orale de glucides est impossible, une injection de médicament contenant du glucose est effectuée. Par conséquent, avec le diabète et l'approche d'une crise, il est important que le patient prenne la situation en main et prévienne l'apparition de complications. Si vous arrêtez les symptômes à un stade précoce, les complications peuvent être évitées.

La prévention

Une chute brutale de la glycémie peut être évitée si vous prenez des mesures préventives visant à stabiliser la maladie. Tout d'abord, une personne souffrant d'hypoglycémie est importante pour connaître la cause du problème et commencer le traitement. Si la maladie survient dans le diabète sucré, il est important de surveiller régulièrement la glycémie. Les indicateurs sont mesurés le matin à jeun, le jour et la nuit, avant de se coucher. En aucun cas, ne devrait se coucher avec des résultats faibles. Premièrement, il est important de normaliser la performance en utilisant un glucide simple. Si le problème persiste, injectez du glucose.

Les mesures préventives comprennent l'observance du régime alimentaire, un mode de vie sain, le rejet des mauvaises habitudes, une activité physique modérée. Si vous vous sentez plus mal et perdez le contrôle de la situation, il est préférable d'appeler une ambulance. Il est interdit de s'automédiquer si l’hypoglycémie est de nature inconnue et que le nombre de crises augmente.

Pourquoi la glycémie chez les diabétiques diminue fortement?

L'hypoglycémie, ou une baisse de la glycémie, n'est pas moins dangereuse que son augmentation. Cette maladie est l'une des complications du diabète de type 2. Lors de sauts brusques de glucose chez le patient, la détérioration rapide d'une condition est observée, il peut y avoir un coma ou, dans de rares cas, une issue fatale.

Les causes de la chute du sucre chez les patients atteints de diabète de type 2

Selon les statistiques, sur le nombre total de patients diabétiques, environ 80% souffrent d'un deuxième type de maladie. Avec le diabète insulino-dépendant, le pancréas produit suffisamment d'insuline, mais le corps ne réagit pas au maximum. En conséquence, le glucose s'accumule dans le sang, mais ne pénètre pas dans les cellules du corps. Chez les diabétiques de type 2, la glycémie diminue, contrairement au diabète insulino-dépendant. Une chute brutale supplémentaire du glucose peut survenir pour les raisons suivantes:

  • Manger de la nourriture avec beaucoup de glucides simples. Les patients diabétiques doivent être préparés au fait que toute leur vie, ils devront suivre un régime particulier. Il est choisi par le médecin traitant et dépend des indicateurs individuels du patient. Les glucides simples se trouvent dans le lait, la confiserie, certains fruits et légumes. Ils sont très rapidement digérés dans le corps et la sensation de faim apparaît après quelques heures. Les glucides non utilisés sont convertis en tissu adipeux.
  • Prise simultanée de médicaments contre le diabète et les boissons alcoolisées. L'alcool fort réduit le taux de glucose dans le sang et les symptômes de l'hypoglycémie sont similaires à ceux de l'intoxication alcoolique. L'alcool bloque l'action du médicament et cela menace sérieusement les diabétiques.
  • Abus de boissons alcoolisées. Chaque diabétique sait qu'avec sa maladie, la consommation d'alcool peut avoir de graves conséquences. Si une personne boit à la maison, aucun exercice n'a, saisi tout ce gâteau sucré avec du thé, alors, en principe, il devrait y avoir aucune complication. Cependant, la situation change radicalement si un patient diabétique a bu à une fête, puis a marché quelques kilomètres à pied, ne pas manger des bonbons en général, le risque d'hypoglycémie est très élevé.
  • Un grand intervalle de temps pour le prochain repas. Le régime alimentaire d'un patient diabétique doit comprendre de petites portions, environ cinq à six fois par jour. Si une personne adhère à un menu compilé et à un temps de repas constant, il ne devrait pas y avoir de sauts soudains de la glycémie. Cependant, si vous sautez un repas, le niveau de sucre peut baisser de manière significative. Par exemple, dans le théâtre ou dans la rue, il n'est pas accepté, mais un bonbon à avoir dans votre poche pour un tel cas est tout simplement nécessaire.
  • Surdose d'une dose unique d'insuline. programme d'insuline est fait en collaboration avec le médecin traitant, et tout écart par rapport à la norme de l'individu peut avoir un impact négatif sur la santé du patient, par exemple, l'hypoglycémie peut se produire.
  • Grande activité physique. L'insulinothérapie et le régime glucidique sont sélectionnés individuellement pour chaque patient. Mais dans tous les cas, tout cela est calculé sur la base d'une activité physique stable: course lente, nage, marche rapide. Mais des charges excessives peuvent complètement effacer tout le traitement choisi. Par conséquent, n'abusez pas de l'éducation physique, laissez la charge être constante et en petites quantités.

Ce qui est dangereux, c'est la chute de la glycémie

Avec une forte diminution du glucose dans le sang, une hypoglycémie se produit. Le cerveau en souffre en premier. Cet organe humain est très compliqué et le moindre échec dans son travail peut causer des dommages irréparables à tout le corps. Avec l'aide du sang, les cellules du cerveau, les neurones, sont livrées avec tous les nutriments nécessaires. La nature est agencée de sorte que le glucose pénètre dans les cellules du cerveau sans l'aide de l'insuline. Ainsi, quelle que soit la quantité d'insuline dans le corps, les neurones sont assurés contre la famine du glucose. Avec l'hypoglycémie, le cerveau ne reçoit pas la quantité nécessaire de sucre et la famine énergétique des neurones commence. C'est pourquoi il est si grave la forte diminution du sucre dans le sang. Le processus d'affamer les cellules survient en quelques minutes, et cette période suffit déjà pour qu'une personne ressente une confusion et tombe dans un coma hypoglycémique. À partir des processus qui se déroulent dans le cerveau pendant le coma, cela dépend des conséquences que le patient subira.

Avec le diabète de type 2, chaque patient a sa propre limite inférieure de glycémie. Les médecins sont repoussés par la statistique moyenne de 3 mmol / l.

Symptômes d'une baisse de la glycémie

La chute de glucose ne peut pas passer inaperçue pour le patient, il existe plusieurs symptômes spécifiques à cette condition:

  • Phase zéro. Il y a une sensation de faim et il est si facile que le patient ne puisse pas comprendre - c'est vrai ou faux. Dans ce cas, un assistant indispensable sera un glucomètre qui aidera à déterminer si le taux de sucre dans le sang diminue ou non. Si l'indicateur commence à tomber et s'approche de la marque de 4 mmol / l, c'est le premier signe d'hypoglycémie. Pour la normalisation de l'état, il suffit de manger un morceau de sucre et de le boire avec du jus de pomme.
  • La première phase Sentiment clair de faim. Pour arrêter l’approche de l’hypoglycémie dans le temps, il faut manger beaucoup de fruits, de produits laitiers, de pain. S'il n'y a pas de possibilité de mordre, le patient commence à transpirer, dans les jambes il y a une faiblesse, des tremblements dans les genoux, des maux de tête, la peau pâlit. Les symptômes sont tellement évidents que l'apparition de l'hypoglycémie ne peut être manquée. La première phase peut encore être corrigée: l'esprit est légèrement trouble, mais une personne est tout à fait capable de mâcher un morceau de sucre ou de boire du soda sucré.
  • La deuxième phase Au début de la deuxième phase, l'état du diabétique se détériore rapidement. La langue du patient devient engourdie, la parole devient indistincte aux yeux de deux personnes. Si une personne est encore consciente, il lui suffit de boire une boisson sucrée. À propos d'un morceau de sucre à oublier - il y a de grandes chances de s'étouffer. Si le processus n'est pas arrêté à temps, une troisième phase se produira, dans laquelle un morceau de sucre ou de soda ne sera pas utile.
  • La troisième phase Au début de la phase 3, une personne perd connaissance et tombe dans le coma. La gravité des conséquences de l'état inconscient dépend des autres et de leur capacité à fournir les premiers secours. Lorsque les 3 phases arrivent, les événements se développent généralement dans deux directions:
    • À côté du diabétique, il y a une personne qui sait quoi faire dans cette situation. Tout d'abord, il est nécessaire de nettoyer la bouche de la victime à partir de tranches de nourriture et de ne pas essayer de lui verser une boisson violemment. Ensuite, l’équipe d’ambulance est appelée et pendant qu’elle va, elle peut mettre un petit morceau de sucre sous la langue du patient. Habituellement, pour les diabétiques, qui ont perdu connaissance, l'ambulance arrive rapidement. Les médecins font une injection de glucose par voie intraveineuse et il reste à espérer un résultat positif.
    • Si un diabétique n'a pas de chance et qu'il s'est évanoui à côté d'étrangers qui ne connaissent pas sa maladie. Pendant que l'ambulance roule, alors qu'ils essayent de comprendre la cause de l'état inconscient - de précieuses minutes disparaissent. Pendant tout ce temps, le cerveau subit une famine en oxygène et les conséquences peuvent être les plus horribles.

Traitement de l'hypoglycémie

L'état hypoglycémique est dangereux car les cellules du cerveau meurent en quelques minutes. Plus les mesures sont prises pour normaliser l'état du patient, plus les chances de sortir de la situation avec les pertes les plus faibles sont grandes. Actuellement, il existe des médicaments qui peuvent atténuer les symptômes de la réduction aiguë du sucre. Ce sont des médicaments d'une série de bêta-bloquants.

Pour arrêter la prochaine baisse de sucre dans le temps, vous pouvez utiliser les méthodes suivantes:

  • Utilisez le sucre action "rapide" - sucre ou morceau coulant librement. Vous pouvez également boire du thé sucré avec du miel ou de la confiture;
  • Mangez du sucre et, après quelques minutes, prenez-le avec une pomme et allongez-vous. Au zéro et à la première phase, cela suffira à arrêter l'attaque;
  • Avec l'aide de sucre "instantané", il est possible d'empêcher seulement une crise aiguë, mais il y aura alors une seconde vague d'hypoglycémie. Pour l'éviter, vous devez manger du sucre "lent", par exemple un rouleau avec du beurre.

Si l'évanouissement ne peut être évité, une injection de glucose, administrée par voie intraveineuse uniquement par un médecin, peut aider.

Le diabète non insulino-dépendant est dangereux pour réduire la glycémie. Les diabétiques expérimentés ressentent déjà l'approche d'une crise d'hypoglycémie imminente et sont tout à fait capables de mourir au stade initial. Pourquoi le sucre tombe-t-il dans le sang des diabétiques de type 2? Les raisons peuvent être définies: consommation d’alcool, déviation de l’alimentation, forte augmentation de l’activité physique. Pour exclure la baisse des taux de glucose, vous devez suivre scrupuleusement les recommandations du médecin et garder sous contrôle constant le sucre. Ne soyez pas effrayé par l'attaque imminente - au stade initial, il est beaucoup plus facile d'y faire face.

Pourquoi la glycémie chute-t-elle fortement?

Une diminution significative de la quantité de sucre dans le sang est une maladie appelée «hypoglycémie». Ceci est une maladie grave, provoquée par une plus faible concentration de glucose dans le corps. Tous les organes humains ne reçoivent pas une nutrition adéquate et le métabolisme est perturbé. Cela peut entraîner de graves violations du fonctionnement du corps humain. Si vous amenez le patient dans un état critique, il peut alors tomber dans le coma. Les symptômes de la maladie peuvent être différents et s'intensifier à mesure que la maladie progresse. Il y a beaucoup de raisons qui causent une telle violation dans le corps humain.

Causes communes de la violation

L'hypoglycémie est généralement causée par un certain nombre de raisons, telles que:

  1. Insuline accrue dans le pancréas.
  2. L'utilisation d'un grand nombre de médicaments avec une forte dose d'insuline.
  3. Fonctionnement incorrect de l'hypophyse et des glandes surrénales.
  4. Le diabète.
  5. Métabolisme des glucides incorrect dans le foie.

Les causes de l'hypoglycémie sont divisées en médicaments et non médicinaux. Le plus souvent sensible à l'apparition de l'hypoglycémie médicamenteuse chez les personnes atteintes de diabète. Si la dose d'insuline administrée au patient est mal calculée et dépasse la norme, cela peut provoquer divers troubles dans le corps. Pour des raisons non liées à une consommation inadéquate de médicaments, le jeûne est pris en compte. Souvent, après l'abstinence prolongée de nourriture, le corps humain peut réagir à la consommation de glucides en abaissant la glycémie.

Très souvent, les diabétiques souffrent d'hypoglycémie due à la malnutrition. Si le taux de consommation des aliments n'est pas atteint, l'insuline semble être en excès dans le corps humain. En conséquence, le médicament commence à aider à réduire la quantité de sucre dans le sang. Particulièrement sensible au développement d'hypoglycémie chez les patients atteints de diabète depuis longtemps. Ceci est provoqué par le mauvais fonctionnement du pancréas et des glandes surrénales. Les raisons en sont que le glucagon et l'épinéphrine sont produits en quantités insuffisantes. Cela signifie que le corps a une faible défense contre l'hypoglycémie. Provoquer le développement de la maladie ne peut pas seulement se préparer pour les diabétiques, mais aussi pour de nombreux autres médicaments.

Les causes du développement de la maladie résident parfois dans l'état mental du patient. Si une personne est très sensible à divers troubles mentaux, cela peut provoquer une hypoglycémie. Les personnes en mauvaise santé peuvent se présenter mentalement à l'insuline si elles y ont accès. Le traitement de ces patients est effectué dans des cliniques spécialisées.

La raison d'abaisser le niveau de sucre est souvent une consommation excessive d'alcool. Si une personne souffre pendant longtemps d'alcoolisme et néglige en même temps le bon régime, le corps commence à s'épuiser progressivement. Par la suite, une attaque (stupeur) se produit parfois même avec une faible teneur en alcool dans le sang.

Rares raisons de réduire la quantité de sucre

Pourquoi le sucre dans le sang tombe-t-il? La raison peut être une charge physique importante. Une telle défaite peut se produire même chez la personne la plus saine. Parfois, la cause d'une diminution significative de la quantité de sucre devient une perturbation de l'hypophyse. Lorsque le foie est endommagé, la réserve de glucides est considérablement réduite. Cela signifie que le corps humain ne peut pas maintenir la quantité de sucre requise.

Parfois, une hypoglycémie peut survenir chez les patients présentant une maladie du foie après plusieurs heures de jeûne. Ces personnes doivent suivre un régime strict et manger conformément au calendrier. Si le patient ne remplit pas cette condition, alors la quantité de sucre dans son sang peut chuter de manière spectaculaire. Les enfants de moins d'un an sont également exposés à l'hypoglycémie.

La cause de l'hypoglycémie peut être une intervention chirurgicale. Si un patient subit une opération sur l'estomac, cela peut entraîner une diminution de la glycémie. Dans la plupart des cas, cette déviation est provoquée par le non-respect du régime pendant la période de rééducation après l'opération. Le sucre commence très rapidement à être absorbé, ce qui provoque une production excessive d'insuline. Très rarement, avec des lésions gastriques, une hypoglycémie peut survenir sans cause particulière.

Il existe un type distinct de maladie appelé hypoglycémie réactive. Ceci est un malaise qui se produit chez une personne et s'accompagne d'une forte baisse de la quantité de sucre dans le sang. A ce jour, ce phénomène est rare chez l'adulte. La chute du taux de sucre dans le sang est enregistrée lors d'un bref refus de nourriture, mais les résultats de l'étude changent dès que le patient prend de la nourriture. Ce n'est pas la vraie hypoglycémie.

Le plus souvent, une forme réactive de la maladie survient chez les enfants de moins d'un an. Pendant cette période, ils sont particulièrement sensibles à la consommation de fructose ou de lactose. Ces aliments ne permettent pas au foie de produire librement du glucose. Une consommation de leucine provoque une forte production d'insuline pancréatique. Si un enfant mange beaucoup d'aliments contenant ces substances, il a alors une forte baisse de sa glycémie juste après avoir mangé. Chez les adultes, une réaction similaire peut se produire lors de la consommation de boissons alcoolisées à forte teneur en sucre.

Autres causes d'hypoglycémie

Dans de très rares cas, une diminution de la quantité de sucre est provoquée par le développement d'une tumeur de cellules productrices d'insuline situées dans le pancréas. En conséquence, le nombre de ces cellules augmente et la quantité d'insuline produite augmente. Provoquer également une diminution du sucre des néoplasmes qui surviennent en dehors du pancréas, mais contribuent à une augmentation de l'insuline.

Il est rare que le sucre tombe si une personne est atteinte d'une maladie auto-immune. Dans ce cas, le système de l'organisme échoue et il commence à produire des anticorps contre l'insuline. Dans ce cas, le niveau de l'élément dans le corps commence à augmenter fortement, puis diminue. Cela entraîne une modification du taux de sucre dans le sang et favorise la progression de l'hypoglycémie. Cette progression de la maladie est extrêmement rare.

Des taux de sucre réduits sont parfois observés chez les patients présentant une insuffisance rénale ou cardiaque. L'hypoglycémie peut se développer sur la base d'une autre maladie (par exemple, cirrhose du foie, hépatite virale, infection virale ou inflammatoire sévère). Les personnes avec une alimentation déséquilibrée et celles qui ont une tumeur maligne sont à risque.

Symptômes de l'hypoglycémie

Il existe différents degrés de manifestation de cette maladie. Chez certains patients, le niveau de sucre est fortement réduit seulement le matin. Ceci est accompagné par une diminution du tonus, de la somnolence et de la faiblesse. Afin de supprimer ces symptômes de la maladie et de retrouver le rythme normal de la vie, le patient a suffisamment de quoi prendre son petit-déjeuner et retrouver sa force. Parfois, l'hypoglycémie commence à se manifester, au contraire, après avoir mangé. Un tel trouble survient généralement chez les patients atteints de diabète sucré. Il existe des symptômes par lesquels vous pouvez déterminer une chute brutale de la glycémie:

  1. Nausées sévères.
  2. Sentiment de faim.
  3. Perte soudaine de l'acuité visuelle.
  4. Frissons, les membres deviennent très froids.
  5. Irritabilité et fatigue intense.
  6. Engourdissement des mains et des pieds.
  7. Faiblesse dans les muscles.
  8. Augmentation de la transpiration.

Ces symptômes se manifestent par un manque de nutriments qui ne pénètrent pas dans le cerveau. Habituellement, dans ce cas, il aide à utiliser des glucides à digestion rapide. Avant et après avoir mangé, vous devez mesurer le taux de sucre dans le sang. Si après un repas il est revenu à la normale, alors il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Si vous ne prenez pas à temps des aliments contenant des glucides, l'état du patient pourrait s'aggraver et les symptômes suivants apparaîtront:

  1. Convulsions.
  2. Déséquilibre dans les jambes.
  3. Incohérence de la parole

Si le corps ne reçoit pas suffisamment de glucose, une personne peut même perdre connaissance. Une attaque peut survenir avec le patient, ce qui ressemble à une crise d'épilepsie.

Parfois, sur la base de la maladie peut développer un accident vasculaire cérébral et de graves lésions cérébrales.

Cette condition est particulièrement dangereuse pour les personnes atteintes de diabète, car elles peuvent tomber dans le coma.

Symptômes d'abaissement de la glycémie

L'hypoglycémie, à savoir la réduction du taux de sucre dans le sang, est extrêmement dangereuse car le taux de glucose associé à cette maladie est extrêmement bas. L'hypoglycémie par degré de danger n'est pas inférieure à l'hyperglycémie - teneur élevée en sucre. Les organes atteints d'hypoglycémie ne reçoivent pas suffisamment de nutriments du sang appauvri en glucose, car leur teneur diminue. En premier lieu, le cerveau en souffre, ce qui, s’il ne reçoit pas de glucose dans le temps, peut simplement être déconnecté et que son propriétaire tombe dans le coma.

Les causes de la baisse de la glycémie

Pour une raison quelconque, on pense généralement que seul le patient est responsable du contenu normal du taux de sucre. C'est peut-être le jugement et c'est vrai. Dans le corps d'un patient diabétique, le taux de sucre change constamment, mais il atteint parfois des niveaux critiques.

Les diabétiques sont au courant et gardent toujours un bonbon ou un morceau de sucre à portée de main. Mais parfois, il y a une diminution significative du taux de sucre dans le corps des personnes en bonne santé. Pourquoi cela arrive-t-il?

La principale raison d'abaisser la glycémie est un régime très maigre. La famine épuise les réserves internes du corps. Premièrement, les glucides se terminent et ils sont connus pour être la principale source d’énergie.

Ne faites pas de grands écarts entre les repas. Le processus métabolique décompose très rapidement les glucides qui pénètrent dans l'organisme avec les aliments. Certains de ces glucides sont convertis en énergie et le reste est utilisé. Si le dernier repas prend plus de 8 heures, le taux de sucre dans le sang risque d'être faible, ce qui entraînera certains symptômes. Comme la nuit, une personne ne mange pas, alors le matin, il a un faible taux de sucre.

Un effort physique excessif, même avec un régime alimentaire serré, peut provoquer une baisse du taux de sucre. On trouve souvent de tels cas chez les athlètes. En raison du fait que la quantité de glucides consommés dépasse considérablement le nombre de glucides absorbés, un déficit énergétique apparaît dans l'organisme.

Un excès d’aliments sucrés, curieusement, peut également provoquer une diminution de la glycémie. Cela est dû au fait que, avec une consommation excessive de sucreries, de chocolat, de pâtisseries sucrées, l'indice de sucre monte en flèche, mais il chute très rapidement. Le même effet a des boissons gazeuses et de l'alcool.

Symptômes de la réduction du sucre

L'hypoglycémie est de nature très diverse, tout comme ses symptômes. Certaines personnes ont un faible taux de sucre seulement le matin. Ces personnes sont irritables, elles ressentent de la faiblesse dans tout le corps et de la somnolence, et toutes ces conditions sont de véritables symptômes.

En mesurant le taux de sucre avec un glucomètre, l'appareil donne une lecture inférieure à 3,3 mmol / l. Pour normaliser le sucre, une personne suffit juste pour prendre le petit-déjeuner. Tous les symptômes désagréables disparaîtront immédiatement.

L'hypoglycémie peut être la réponse. Cela signifie que le niveau de sucre diminue immédiatement après avoir mangé et que le coefficient de chute est directement proportionnel au temps de jeûne. Cette hypoglycémie est un signe avant-coureur du diabète, dont vous devez connaître les symptômes. Calme le fait que le sucre dans le sang ne tombe pas très fortement et que le patient a le temps de remarquer les signes alarmants:

  • fatigue grave, faiblesse, irritabilité;
  • frissons, tremblement des mains, parfois une poussée de chaleur;
  • vertige, mal de tête;
  • séparation accrue de la sueur;
  • engourdissement des membres, lourdeur dans la jambe, faiblesse musculaire;
  • assombrissement des yeux, mouches, voile blanc, diminution de la vision;
  • un fort sentiment de faim;
  • nausée.

De tels symptômes du corps sont dus au fait que le cerveau subit une famine et un manque d'énergie. Si, après avoir mesuré le taux de sucre, le glucomètre a produit un résultat inférieur à 3 mmol / l, il faut immédiatement manger quelque chose, le sucre dans le sang a chuté trop fortement. Il est souhaitable d'avoir des glucides à digestion rapide dans les aliments. Si vous ne mangez pas en temps opportun, la condition risque de s'aggraver. Des symptômes corporels désagréables sont possibles:

  1. attention distraite;
  2. convulsions;
  3. discours incohérent;
  4. démarche instable.

À ce stade, le patient peut perdre conscience ou une crise d'épilepsie peut survenir. Dans certains cas, un accident vasculaire cérébral se développe et des lésions cérébrales surviennent. Dans un état similaire, un diabétique peut tomber dans le coma. Cela ne peut être permis, car un coma diabétique entraîne souvent la mort.

La nécessité d'un traitement médicamenteux

Pour neutraliser l'hypoglycémie, il existe de nombreuses manières. Pour prendre une décision sur la pertinence de l'un d'entre eux, il est nécessaire de trouver la cause de l'hypoglycémie. Les symptômes et l'hypoglycémie sont les principaux éléments du processus d'évaluation du tableau clinique. Il est donc important de connaître les valeurs de la glycémie, de maintenir constamment la norme.

Afin de contrôler la teneur en sucre, le bon régime doit être organisé en premier. Vous ne pouvez pas vous référer à des produits médicamenteux pouvant entraîner une diminution du sucre. Leur utilisation n'est qu'un bon moyen de prévenir les fluctuations soudaines de la glycémie si une personne présente déjà des troubles métaboliques.

La base des méthodes qui abaissent le taux de sucre dans le sang sont les recommandations pour manger des aliments à faible indice glycémique. Étant donné que la liste de ces produits est très vaste, il est possible de développer un régime alimentaire individuel, en tenant compte des préférences gustatives d’une personne.

Compte tenu de la saison, vous devez manger des fruits qui abaissent la glycémie. Ceux-ci comprennent:

Les substances capables d'abaisser le taux de sucre dans le sang et d'origine végétale, en raison de leur faible indice glycémique, ont un effet positif sur le métabolisme des glucides. Le patient doit étudier attentivement le tableau des indices glycémiques.

Dans la nature, il existe un grand nombre de plantes de toutes sortes qui sont indiquées pour être utilisées chez les patients ayant des problèmes avec le système endocrinien. Des plantes similaires sont utilisées pour fabriquer de la farine et, plus tard, des produits à base de farine. Aujourd'hui, la cuisson du pain à partir du blé germé est très populaire.

Des propriétés tout aussi curatives sont les herbes qui agissent pour abaisser le taux de sucre dans le sang. Ils sont suggérés pour être utilisés par les patients qui préfèrent les méthodes de traitement traditionnelles. Ces herbes comprennent:

  1. feuilles de busserole;
  2. feuilles et racines d'une bardane;
  3. semis d'avoine;
  4. Rhodiola rosea.

Des matières premières collectées ou achetées dans la pharmacie peuvent être préparés des teintures et des décoctions. Les fonds obtenus doivent être surveillés en permanence par le niveau de sucre et la supervision d'un endocrinologue.

En plus des remèdes naturels à base de plantes pour le traitement des troubles glycémiques, des médicaments sont utilisés. Ce sont des médicaments en comprimés qui ne sont autorisés que pour les personnes atteintes de diabète de type 2.

Sans examen préalable d'un endocrinologue, les médicaments qui abaissent la glycémie sont strictement interdits. Cette maladie est tellement grave que l'automédication est inacceptable ici. Un tel médicament ne peut être prescrit que par un spécialiste qui tiendra compte du type de diabète, des paramètres glycémiques et des pathologies associées.

À cause de ce que le sucre dans le sang tombe brusquement

La condition dans laquelle la glycémie chute brusquement s'appelle l'hypoglycémie. Une forte diminution de celle-ci menace de graves conséquences. La perte de conscience d'une personne est extrêmement dangereuse car elle peut entraîner un handicap ou la mort. L'hypoglycémie est une maladie caractérisée par une diminution des taux de glucose inférieurs à 2,8 millimoles par litre. Dans ce cas, il y a des symptômes indésirables. Des signes d'hypoglycémie sont observés si la concentration de glucose chute à moins de 2,2 millimoles par litre et que la personne ne présente aucun symptôme défavorable. Il ne peut rien faire pour normaliser l'état, ce qui est extrêmement dangereux.

Ce qui se heurte à la chute du sucre

Chez une personne en bonne santé, la glycémie est automatiquement ajustée. Chez une personne atteinte de diabète sucré, un tel processus ne peut pas être modélisé artificiellement.

Les cellules du corps utilisent le glucose comme source d'énergie. De plus, les structures cérébrales sont capables d'absorber le glucose sans l'influence de l'insuline (le cerveau contrôle le corps et même l'absence à court terme de glucose comme source d'énergie entraîne la mort du patient). Les neurones ont donc directement une alimentation électrique.

Si le taux de glucose dans le sang a fortement diminué, les neurones meurent de faim. Des signes de ceci sont immédiatement apparents: une personne dans cet état ne peut pas penser et contrôler les actions de manière adéquate. Il doit être sauvé de toute urgence. Si, dans un avenir proche, on ne fait rien pour stabiliser le glucose, il faut inévitablement développer un coma hypoglycémique. Les conséquences du coma hypoglycémique sont fatales pour une personne.

Pourquoi la glycémie chute brusquement

Le sucre diminue fortement chez ceux qui suivent un régime strict. Si une personne qui n'a pas de diabète prend de la nourriture, sa glycémie redevient normale. Dans ce cas, le pancréas produit de l'insuline nécessaire à l'assimilation.

L'insuline est très importante dans l'organisme, car elle transfère le glucose (principale source d'énergie) aux cellules où il est utilisé ou stocké sous forme de graisse. La quantité de glucose peut être normale (3,3-5,5 millimoles par litre) uniquement en raison de l'insuline. Si le pancréas ne produit pas d'insuline ou si les cellules et les tissus du corps lui sont résistants, le diabète se développe.

Chez les personnes en bonne santé, la baisse de la glycémie est causée par de tels facteurs.

Les pharmacies veulent à nouveau profiter des diabétiques. Il existe une drogue européenne moderne et sensée, mais elle reste discrète. Ceci

  1. Des interruptions importantes dans l'alimentation
  2. La nutrition en petites portions (dans ce cas, quelques heures après une collation si maigre, les réserves de glucose seront épuisées, ce qui entraînera une diminution de la concentration de cette substance dans le sang).
  3. Régime hypocalorique (hypoglycémie apparaît alors comme une sorte de signal sur la mauvaise nutrition).
  4. Abus doux (ne soyez pas surpris si nous mangeons quelque chose de sucré ou de féculents, est une augmentation du sucre dans le sang et la libération d'insuline Cela conduit le développement de l'hypoglycémie est pourquoi après qu'une personne mange beaucoup de doux, vient d'euphorie, puis - la fatigue, la faiblesse.. ).
  5. L'utilisation de boissons alcoolisées (l'alcool aide à réduire le sucre - cet effet est perceptible après quelques heures après avoir bu).

Chez les patients diabétiques, l'hypoglycémie et ses symptômes sont beaucoup plus fréquents. Les patients augmentent la quantité de glucose après avoir mangé quelque chose de sucré ou pris des comprimés de glucose. Si cela ne se produit pas, le compteur va encore baisser. Parallèlement à cela, les symptômes dangereux augmentent. Si vous ne prenez pas de mesures urgentes, vous pouvez perdre une personne et en quelques minutes. C'est pourquoi il est si nécessaire de réagir à temps aux changements de l'état de santé d'une personne.

Les causes de l'hypoglycémie chez les patients atteints de diabète sucré

Chez les patients diabétiques, les causes de la diminution de la glycémie sont plus diverses. Tous sont associés à une thérapie et à des inexactitudes nutritionnelles. Considérez pourquoi le sucre tombe chez les diabétiques.

  1. Surdosage en insuline, il est associé à une erreur dans le dosage du médicament (surestimé), ainsi qu’un mauvais entraînement du patient. De plus, une hypoglycémie peut survenir en raison d'un dysfonctionnement du stylo à insuline, d'une imprécision du glucomètre.
  2. Erreur médicale (le médecin peut prescrire au patient une dose élevée).
  3. Administration excessive de sulfonylurée, après quoi le taux de glucose est souvent réduit.
  4. Changement dans le médicament
  5. Décélération du sevrage de l'insuline due à l'insuffisance du foie ou des reins.
  6. Administration incorrecte d'insuline (injection intramusculaire au lieu de sous-cutanée). La réduction du taux de sucre se produit également lorsque le site d'injection est massé, après quoi une hypoglycémie progresse rapidement.
  7. Activité physique prolongée. Pour la même raison, une hypoglycémie se développe en raison de l'activité physique «à jeun». En outre, les symptômes de l'hypoglycémie se développent après l'exercice.
  8. Sauter des repas.
  9. Si le corps recevait peu de glucides pour couvrir la dose d’insuline imposée. Il existe également une restriction calorique du régime alimentaire pour tenter de perdre du poids (si le patient n'a pas réduit la quantité d'insuline injectée auparavant).
  10. Après avoir pris de l'alcool, il y a aussi une diminution de la glycémie, parfois elle se produit de manière dramatique.
  11. Malabsorption, c'est-à-dire une détérioration de l'assimilation des aliments. La neuropathie autonome peut ralentir l'évacuation du contenu de l'estomac. Au même moment après avoir mangé, le taux de glucose reste bas.
  12. Le réchauffement provoque également des symptômes d'hypoglycémie. Au cours de cette période, chez de nombreux patients, le besoin de cette hormone diminue de manière significative.

Que chercher

Un symptôme commun de développer une hypoglycémie est la faim. Si une personne contrôle le diabète et fait toutes les recommandations du médecin, alors il ne devrait pas ressentir une forte faim. Une personne n'a que très peu faim avant un repas prévu.

Cependant, la sensation de faim peut être un signe de fatigue physique. L'hypoglycémie peut ne pas être présente. Dans le même temps, la faim devient un signe de glycémie accrue. Dans ce cas, les cellules et les tissus manquent d’énergie et commencent à envoyer des signaux de faim au cerveau. Par conséquent, si le patient ressent les symptômes de la faim, il doit immédiatement mesurer le taux de glucose dans le glucomètre. Le risque de développer une baisse significative du sucre augmente lorsque:

  • la présence d'hypoglycémie sévère dans l'anamnèse;
  • si une personne ne ressent pas l'apparition de signes d'hypoglycémie (un coma peut survenir subitement);
  • s'il manque complètement de sécrétion d'insuline;
  • Parfois, le faible statut social du patient joue également un rôle dans le développement de l'hypoglycémie.

Une personne devrait essayer de se rappeler des événements conduisant à une hypoglycémie. Cela est préférable si vous avez un contrôle global de la glycémie. Si vous ne le faites pas, vous développerez certainement des complications du diabète avec les conséquences. Le journal est nécessaire pour contrôler tout ce qui conduit à l'hypoglycémie. Après tout, dans cet état, une personne a souvent un problème de mémoire.

Comment prévenir une forte baisse du sucre

Si après avoir mesuré le sucre via le compteur montre qu'il était tombé en dessous de 0,6 niveau cible millimolaire, glucides faciles à digérer sont consommés. S'il n'y a aucun signe d'hypoglycémie, vous devez toujours utiliser des glucides.

Rappelez-vous que réduire le glucose sans symptômes est beaucoup plus dangereux!

Une hypoglycémie sévère a des effets irréversibles sur le corps. Chaque patient devrait avoir un glucomètre. S'il y a un soupçon que le niveau de glucose est bas, vous devez manger un peu de sucré pour le ramasser.

Le diabète est souvent appelé «tueur silencieux». Après tout, environ 25% des patients ne soupçonnent pas l'apparition d'une pathologie grave. Mais le diabète n'est plus une phrase! Le chef diabétologue Alexander Korotkevich a expliqué comment traiter le diabète une fois pour toutes. En savoir plus

Attention: une hypoglycémie prononcée est observée dix fois plus souvent chez les patients atteints de diabète insulino-dépendant. Donc, lorsque vous injectez de l'insuline, vous devez tenir compte de l'heure de la prise. Il est nécessaire de calculer la dose d'insuline de sorte que, au début de son action, le corps contienne déjà la bonne quantité de glucose.

Il est très important de surveiller le taux de glucose avant d'aller au lit. Mais cette expérience vient avec le temps. Il est possible de corréler la quantité d'insuline administrée en fonction de la charge physique et de la nourriture consommée.

Ainsi, une chute brutale du glucose dans le diabète est très dangereuse. Cependant, une surveillance attentive peut prévenir l'apparition de l'hypoglycémie, ainsi que l'apparition de complications du diabète.

À quelle vitesse la glycémie peut-elle être réduite chez les diabétiques?

Les statistiques de l'incidence du diabète deviennent plus tristes chaque année! La Russian Diabetes Association déclare que chaque dixième résident de notre pays souffre de diabète. Mais la vérité cruelle réside dans le fait que ce n'est pas la maladie elle-même qui fait peur, mais ses complications et le mode de vie auquel elle conduit.

Apprenez à vous débarrasser du diabète et améliorez toujours votre condition. En savoir plus

Et si le sucre dans le sang chute brusquement?

Dans les forêts russes chaque année, jusqu'à 15 000 personnes sont perdues. Il est difficile de se perdre dans les forêts modernes ou de se prendre dans les griffes d'une bête prédatrice. Où ce nombre de personnes disparaît-il?

L'air frais, un long marathon, un appétit de loups et une quantité insuffisante d'aliments comestibles créent toutes les conditions nécessaires au développement de l'hypoglycémie.

Une forte diminution de la concentration de glucose est dangereuse pour ses complications sous forme de perte de conscience et de coma hypoglycémique, à partir de laquelle tous ne vont pas.

Le seuil supérieur, auquel les changements hypoglycémiques peuvent être diagnostiqués, est de 3,3 mmol / l (déchargé avec de la nourriture). Très souvent, l'attaque se déroule de manière asymptomatique. Seule une orientation rapide dans la situation, vous pouvez prendre des mesures urgentes pour normaliser les sucres afin de survivre.

Que le sucre faible est dangereux

Chez les personnes en bonne santé, le corps régule le niveau glycémique lui-même. Chez les diabétiques, ce processus ne peut pas être simulé et artificiellement. La principale source d'énergie pour le corps a toujours été le glucose. Même avec une brève absence, les neurones du cerveau meurent de faim.

Les symptômes de carence peuvent être reconnus par le comportement d'une personne: l'anxiété, la peur incompréhensible commencent à se réveiller, il ne contrôle pas ses actions, sa conscience est confuse. À 3,5 mmol / l, la réserve de glycogène est activée, le cerveau travaillant sur le glucose est désactivé.

Pendant 15 minutes, une personne travaille encore, bien qu'il s'assoie, comme une voiture avec de l'essence qui s'épuise. Le glycogène musculaire est consommé rapidement, il y a une faiblesse forte, coups d'onde transpiration abondante, la pression chute, la personne tourne pâle arythmie, le développement, les yeux vertigineuses et sombres, les jambes sont faibles.

Pourquoi y a-t-il de fortes baisses de sucre?

L'hypoglycémie se manifeste par une absorption régulière d'un grand volume de sucreries. Le pancréas surchargé et ses cellules internes travaillent à la limite de leurs forces, synthétisant le maximum d'insuline. Le glucose est absorbé par les tissus. Après une brève euphorie, une faiblesse et une augmentation de l'appétit se développent.

La cause de la faible teneur en sucre n'est pas seulement les préférences culinaires, mais également les maladies du pancréas de nature oncologique. Les pathologies sévères des reins, du foie et de l'hypothalamus s'accompagnent également d'hypoglycémie.

Lorsque le régime hypocalorique est également possible, une forte diminution du glucose. S'il n'y a pas de diabète, ses indices se normalisent après avoir mangé, car l'insuline endogène livrera en temps opportun le glucose aux cellules.

Dans le diabète, le corps ne produit pas d'insuline ou n'est pas suffisamment actif, car la sensibilité des récepteurs cellulaires est réduite. Par conséquent, une partie du glucose n'est pas absorbée, mais transformée en graisses.

Si le sucre dans le sang a fortement chuté, ce qu'il faut faire dépend des circonstances spécifiques. Chez les personnes en bonne santé, une forte baisse du sucre peut, à une certaine période de la nourriture ou de l'absence de son contenu calorique, ainsi que si sur un estomac vide étaient la charge musculaire active dans l'air frais (postiers, porteurs, travailleurs de la route, les bûcherons, les villégiateurs, les ramasseurs de champignons, chasseurs).

Réduit la consommation de sucre de l'alcool. Dans quelques heures, vous pouvez voir ce résultat. Et avec une consommation prolongée d'alcool, et même sans régime alimentaire normal, vous pouvez tomber dans le coma, même avec une faible concentration d'alcool dans le sang.

Les médecins ont le terme de «mort aux bordels» lorsque, après un rapport sexuel actif à jeun, les personnes âgées meurent d'une crise cardiaque et que le patient de quarante ans meurt d'hypoglycémie. Par conséquent, au Japon, les geisha commencent à communiquer avec le client avec une cérémonie du thé et un grand nombre de bonbons.

Un exemple clair d'hypoglycémie est la mort d'un joueur de hockey russe prometteur, Aleksey Cherepanov, que les Américains voulaient acheter pour 19 millions de dollars. La santé a donc été soigneusement examinée. Le sportif est mort juste pendant le match, alors qu’il avait faim sur la glace, et la nuit avant de passer sans repos normal, à un rendez-vous romantique. Le chef d'équipe de dix-neuf ans à la dernière minute du match a été sauvé d'une crise cardiaque et il a juste eu besoin d'une injection de glucose dans la veine.

Sous le gouvernement soviétique, les normes de soins d'urgence pour des raisons inconscientes comprenaient des injections: 20 cubes de glucose à 40%. Alors que le médecin recueille l'histoire (crise cardiaque, accident vasculaire cérébral, l'alcoolisme, blessure à la tête, l'empoisonnement, l'épilepsie...), l'infirmière doit immédiatement entrer le glucose par voie intraveineuse.

En dehors de la glycémie non pharmacologique, ce qui est le cas chez les personnes en bonne santé, il y a aussi une version médicale de la pathologie. Dans les états hypoglycémiques diabétiques sont souvent, à cause de l'hypoglycémie - l'un des effets secondaires les plus communs de nombreux médicaments réduisant le sucre, sans parler de surdoses.

Le groupe risque surtout connu comme le pancréas Diabétiques plus bas et la performance surrénale aide à réduire le volume de la production d'adrénaline et le glucagon, protéger le corps contre l'hypoglycémie. Le patient et son environnement doivent savoir comment donner les premiers soins à la victime, car le compte dans cette situation dure une minute.

Les conditions préalables à l'hypoglycémie chez les diabétiques

Pourquoi le taux de glucose chute-t-il chez les diabétiques?

  1. Une surdose d'insuline, associée à des calculs imprécis des doses, à un dysfonctionnement du glucomètre et à des stylos pour seringues.
  2. L'erreur des médecins qui ont fait le mauvais schéma de traitement.
  3. Utilisation incontrôlée de médicaments sulfonylurée, déclenchant une hypoglycémie.
  4. Substitution de médicaments sans tenir compte de la durée de leur exposition prolongée.
  5. Retarder l’insuline et d’autres médicaments hypoglycémiants dans le corps en raison de la mauvaise fonction rénale et hépatique.
  6. Injection illettrée d'insuline (au lieu de podkalyvaniya sous la peau - injection intramusculaire).
  7. Si vous massez le site d'injection immédiatement après l'injection, l'hypoglycémie augmente.
  8. Activité physique inadéquate, en particulier dans un état de faim.
  9. Sauter des repas ou des collations légères.
  10. Régime hypocalorique pour perdre du poids sans tenir compte du taux de son insuline.
  11. Avec l'utilisation de boissons alcoolisées fortes, le sucre peut tomber très fortement.
  12. En cas de malabsorption, lorsque les aliments sont mal digérés et que la neuropathie autonome ralentit l'évacuation du contenu de l'estomac, même après un repas copieux, le taux de sucre peut rester inférieur à la normale.

Le sucre dans le sang est tombé: symptômes, que faire?

Vous pouvez reconnaître l'état par de tels signes:

  • Forte faiblesse;
  • Augmentation de la transpiration;
  • Violation du rythme cardiaque;
  • Tremblement des membres;
  • Attaque de panique;
  • Faim incontrôlée;
  • Désordre de la psyché;
  • Évanouissement
  • Coma glycémique

L'appétit incontrôlé est un compagnon fréquent d'hypoglycémie imminente. Chez les diabétiques, de nombreux médicaments provoquent une diminution de l'appétit, puis une faim de loups.

Après un travail physique intensif, la faim peut être simplement un signe de fatigue ou l'un des symptômes des transitions du glucose lorsque les cellules manquent d'énergie et envoient des signaux au cerveau. Avec la faim, les diabétiques doivent d'abord vérifier leur taux de sucre avec un glucomètre.

Le risque de développer une hypoglycémie sévère augmente parfois si:

  1. Dans l'anamnèse - cas d'hypoglycémie grave;
  2. L'attaque se développe de manière asymptomatique et un coma peut survenir de manière inattendue.
  3. L'insuline endogène diabétique n'est pas produite du tout;
  4. Un statut social faible ne permet pas d’assurer une qualité de vie normale.

Les diabétiques et toutes les personnes sujettes à l'hypoglycémie devraient commencer un journal pour surveiller leur profil glycémique avec une description de tous les symptômes spécifiques de leurs conditions.

Le sucre dans le sang est tombé - que dois-je faire?

Pour quelque raison que ce soit, le sucre n'a pas baissé, il est essentiel de combler d'urgence le déficit en glucose. Alors que la victime dans la conscience, il est nécessaire de lui donner des produits avec des glucides rapides et un indice glycémique élevé, qui sont immédiatement absorbés dans le sang.

Des morceaux de sucre, du miel, des bonbons, de la confiture, du jus sucré et des fruits mûrs riches en fructose (bananes, dattes, abricots, melons, raisins). Cela aidera à soulager les symptômes dès le premier stade de la condition pathologique.

L'hypoglycémie est dangereuse en cas d'attaques répétées pour prévenir la prochaine vague d'hypoglycémie, des glucides complexes sont nécessaires, qui sont absorbés plus lentement. Un sandwich avec du beurre et du café ou du thé sucré, ainsi que des bouillies sont tout à fait appropriés.

L'apparition rapide d'hypoglycémies menace principalement les diabétiques atteints du premier type de maladie, lorsqu'une surdose du médicament ou une violation du calendrier de son administration peut entraîner une chute brutale du sucre. Les diabétiques, en règle générale, connaissent leurs problèmes, alors le glucose dans les comprimés, soulageant rapidement une attaque, ils les ont toujours avec eux.

Le risque d'effets hypoglycémiants réduira considérablement l'adhésion au repas: des collations toutes les 3 à 4 heures. Pour les diabétiques atteints du premier type de maladie, le sucre doit être mesuré à jeun, avant chaque injection et la nuit.

Dans le cas du diabète de type 2, il n’existe pas de calendrier aussi rigoureux, mais une fois par semaine, il est souhaitable d’enregistrer les données de glycémie dans le journal. Des recommandations plus précises concernant le type de médicament et la réaction du corps seront données par le médecin.

Comment prévenir un accident

Si le glucomètre a enregistré une diminution de la lecture du sucre de 0,6 mmol / l en dessous de votre norme, vous devriez manger des glucides faciles à digérer. Même en l'absence de symptômes d'hypoglycémie, de tels changements de sucres ne peuvent être négligés, car la réduction asymptomatique du taux de sucre est encore plus terrible.

Avec une tendance aux conditions hypoglycémiques, il est important de toujours avoir un sac de sucre, ainsi que des informations sur leurs problèmes.

10 fois plus susceptibles de souffrir d'hypoglycémie, les diabétiques insulino-dépendants, il est donc très important de calculer la posologie du médicament exactement au moment de l'assimilation des aliments. Parfois, il est conseillé de percer une courte insuline deux fois: au début et au milieu du dîner, si le repas est censé durer longtemps.

La titration d'une dose est nécessaire aux surcharges physiques et émotionnelles, au changement de mode de vie. Si la nature de l'hypoglycémie n'est pas détectée et que la fréquence des crises augmente, l'automédication est dangereuse. Lorsque la raison de la différence en sucres est connue, vous devez d'abord traiter la maladie sous-jacente.

Une réduction nette du sucre est toujours un danger, et avant tout pour le cerveau. Avec une carence en glucose, principale source d'énergie, la connexion entre les neurones est détruite et l'état de la victime s'aggrave devant les yeux. Seules une surveillance systématique de leurs paramètres de vie et le respect des recommandations énumérées aideront à prévenir les problèmes.

Que faire avec une hypoglycémie inattendue, regardez la vidéo.