Image

Calcul permettant de déterminer la dose nécessaire d’insuline administrée

Le calcul de la dose d'insuline est nécessaire pour que le patient atteint de diabète puisse maintenir une vie normale et aider en cas de rechute. Le dosage de l'insuline est représenté par des unités d'action biologiques - ED. Ce médicament est vendu dans des flacons spéciaux. Un flacon de 5 ml contient 200 unités d'insuline. Par des calculs simples, on peut déterminer que 1 ml de la substance contient 40 unités du médicament. Pour l'introduction d'une dose d'insuline, une seringue spéciale est utilisée, sur laquelle sont marquées les marques de DE.

Comment déterminer le nombre d'unités de pain

Le principal "marqueur" du régime alimentaire des patients diabétiques est celui des glucides. Afin de déterminer leur contenu dans un produit particulier, l'unité de panification XE servant d'unité de calcul conventionnelle est utilisée. On croit qu'il contient 12 g de glucides purs et qu'il est capable d'augmenter le taux de sucre dans le sang de 1,7 à 2,7 mmol / l. Pour déterminer la quantité de glucides dans le produit final, la quantité de glucides nécessaires, l'emballage du produit divisé par 12. Par exemple, un pain d'emballage d'origine a indiqué que 100 g contient 90 g de glucides, en divisant ce nombre par 12, on obtient que dans 100 grammes de pain contient 7,5 UH.

Comment déterminer l'indice glycémique

La charge glycémique est un indicateur qui reflète la qualité et la quantité de glucides dans les aliments. Pour le calculer, vous devez connaître l'indice glycémique - IG en pourcentage. Cet indicateur reflète la vitesse à laquelle les glucides sont absorbés par l'organisme. Cela permet approximativement de déterminer comment le taux de sucre dans le sang augmentera après la digestion d'un produit donné par rapport à la norme. Par exemple, l'IG de 80 dit que, après que le patient mange 50 grammes d'un produit particulier, le niveau de sucre dans le sang sera de 80% de cette valeur, qui est observée dans le sang après la consommation de 50 grammes de glucose pur.

Introduction et calcul de la dose d'insuline nécessaire

Lors du calcul de l'insuline, vous devez tenir compte du degré de compensation pour le diabète. Il faut également se rappeler que chaque jour, un patient diabétique ne peut pas entrer plus d'une unité du médicament par kilogramme de poids corporel, sinon une surdose peut survenir.

Posologie pour les patients présentant différents degrés de maladie:

  1. A qui 1 degré de la maladie a été détecté récemment - 0,5 U / kg.
  2. À qui 1 degré de diabète, et durée de l'indemnisation fait 1 an et plus - 0,6 ED / kg.
  3. Qui a 1 degré de diabète et l'état de compensation instable est de 0,7 U / kg.
  4. Qui a un diabète décompensé - 0,8 U / kg.
  5. À qui le diabète est compliqué l'acidocétose - 0,9 ED / kg.
  6. Les femmes enceintes au 3ème trimestre sont affectées à 1,0 U / kg.

En raison de l'introduction d'insuline prolongée, l'effet d'imiter le comportement de l'hormone naturelle est atteint. Ce médicament est généralement administré avant le petit-déjeuner et avant le dîner. Dans d'autres repas, le médicament n'est généralement pas administré. La dose efficace d'un médicament court et ultracourte par jour devrait varier de 14 à 28 unités. Cet indicateur peut varier selon les circonstances et le niveau de sucre dans le sang. Cela nécessite une auto-surveillance constante, effectuée à l'aide d'un glucomètre.

Lors de la détermination du dosage de l'insuline, il est nécessaire de s'appuyer sur des données sur:

  • niveau de glucose dans l'urine et le sang;
  • heure de la journée;
  • la quantité de glucides qu'il est prévu de consommer après l'injection;
  • activité physique avant et après les repas.

Les facteurs ci-dessus sont déterminants dans le calcul, mais pas les seuls.

Lors du calcul de l'insuline, la formule suivante doit être utilisée: la posologie quotidienne, le poids corporel, et ensuite divisé par 2. Par exemple, la posologie quotidienne est de 0,7 unité. En le multipliant par la masse du corps, égale à 70 kg, on obtient 49. En divisant par 2, on obtient 24 (valeur arrondie). Autrement dit, au petit-déjeuner, vous devez entrer 14 unités et au dîner 10 unités.

Nous calculons la CIM: 49-24 = 25. Par conséquent, nous obtenons cela avant le petit-déjeuner, vous devez entrer 9-11ED, avant le déjeuner 6-8 ED et avant le dîner 4-6 ED. Ensuite, vous devez ajuster le volume du médicament en fonction du niveau de glycémie. Nous avertissons: ce calcul est approximatif et nécessite une correction obligatoire. Afin de réduire avec succès les indicateurs augmentés, il est nécessaire de prendre en compte la concentration actuelle de glucose.

Si vous surveillez constamment votre glycémie, calculez correctement la dose d'insuline et suivez toutes les recommandations du médecin, vous pouvez mener une vie longue et active.

La technique d'administration de l'insuline: algorithme et calcul, dose fixée en insulinothérapie

L'insuline est l'hormone du pancréas, responsable de la régulation du métabolisme des glucides dans l'organisme. Si l'insuline ne suffit pas, cela conduit à des processus pathologiques dus à l'augmentation de la teneur en sucre dans le sang.

Dans le monde moderne, un tel problème est résolu tout simplement. La quantité d'insuline dans le sang peut être régulée au moyen d'injections spéciales. Ceci est considéré comme la principale méthode de traitement du diabète sucré de type 1 et rarement du deuxième type.

La dose de l'hormone est toujours déterminée individuellement, en fonction de la gravité de la maladie, de l'état du patient, de son régime alimentaire et du tableau clinique dans son ensemble. Mais l’introduction de l’insuline pour tous ne fait qu’un et s’effectue conformément à certaines règles et recommandations.

Il est nécessaire de prendre en compte les règles de l'insulinothérapie, pour savoir comment se déroule le calcul de la dose d'insuline. Quelle est la différence entre l'introduction de l'insuline chez les enfants et la façon de diluer l'insuline?

Caractéristiques du traitement du diabète sucré

Toutes les actions dans le traitement du diabète sucré poursuivent un objectif: la stabilisation du glucose dans le corps du patient. La norme s'appelle généralement la concentration, qui n'est pas inférieure à 3,5 unités, mais elle ne dépasse pas la limite supérieure de 6 unités.

De nombreuses causes entraînent une altération de la fonction pancréatique. Dans la plupart des cas, un tel processus s'accompagne d'une diminution de la synthèse de l'hormone insuline, ce qui entraîne une violation des processus métaboliques et digestifs.

Le corps ne peut plus recevoir de l'énergie de la nourriture consommée, il accumule beaucoup de glucose, qui n'est pas absorbé par les cellules, mais reste simplement dans le sang d'une personne. Lorsque ce phénomène est observé, le pancréas reçoit un signal indiquant qu'il est nécessaire de produire de l'insuline.

Mais comme sa fonctionnalité est rompue, l'organe interne ne peut plus fonctionner dans le premier mode à part entière, la production d'hormones est lente et sa production est faible. La condition d'une personne s'aggrave et, avec le temps, le contenu de sa propre insuline approche de zéro.

Dans ce cas, la correction de la nutrition et un régime strict ne suffiront pas, vous aurez besoin de l'introduction d'une hormone synthétique. Dans la pratique médicale moderne, il existe deux types de pathologie:

  • Le premier type de diabète (appelé insulino-dépendant), où l'introduction d'une hormone est vitale.
  • Le deuxième type de diabète (indépendant de l'insuline). Avec ce type de maladie, le plus souvent une alimentation adéquate, et votre propre insuline est produite. Cependant, dans les cas urgents, il peut être nécessaire d'administrer l'hormone pour éviter une hypoglycémie.

En cas de maladie de type 1, la production d'hormones dans le corps humain est complètement bloquée, ce qui perturbe le travail de tous les organes et systèmes internes. Corriger la situation aidera seulement fournir des cellules avec un analogue d'hormone.

Traitement dans ce cas pour la vie. Un patient diabétique doit s'injecter chaque jour. Les particularités de l’administration d’insuline sont qu’elle doit être administrée en temps opportun afin d’exclure un état critique, et s’il ya un coma, il faut connaître les premiers soins pour un coma diabétique.

C'est l'insulinothérapie dans le diabète qui vous permet de surveiller la glycémie, de maintenir la fonctionnalité du pancréas au niveau requis, sans permettre les échecs dans le travail d'autres organes internes.

Calcul du dosage hormonal chez l'adulte et l'enfant

La sélection de l'insuline est une procédure purement individuelle. Le nombre d'unités recommandées à 24 heures est affecté par différents indicateurs. Celles-ci incluent les pathologies liées, le groupe d'âge du patient, "l'expérience" de la maladie et d'autres nuances.

Il a été constaté que, en général, le besoin d'un jour pour les diabétiques ne dépasse pas une unité d'hormone par kilogramme de poids corporel. Si ce seuil est dépassé, la probabilité de complications augmente.

Le dosage du médicament est calculé comme suit: la dose quotidienne du médicament doit être multipliée par le poids du patient. De ce calcul, on peut voir que l'introduction de l'hormone dépend du poids du patient. Le premier indicateur est toujours établi en fonction de la tranche d’âge du patient, de la gravité de la maladie et de sa «durée de service».

La dose quotidienne d'insuline synthétique peut varier:

  1. Au stade initial de la maladie, pas plus de 0,5 U / kg.
  2. Si le diabète sucré peut être traité dans l'année, 0,6 ED / kg est recommandé.
  3. Avec une forme sévère de la maladie, l'instabilité du glucose dans le sang est de 0,7 U / kg.
  4. La forme décompensée du diabète est de 0,8 U / kg.
  5. S'il y a des complications, 0,9 unité / kg.
  6. Pendant la grossesse, en particulier, au troisième trimestre - 1 unité / kg.

Une fois les informations sur le dosage par jour reçues, un calcul est effectué. Pour une intervention, le patient ne peut pas entrer plus de 40 unités de l'hormone et, pendant la journée, la dose varie de 70 à 80 unités.

De nombreux patients ne comprennent toujours pas comment calculer la dose, ce qui est important. Par exemple, le patient a un poids corporel de 90 kilogrammes, sa dose par jour est de 0,6 U / kg. Pour calculer, il vous faut 90 * 0,6 = 54 unités. C'est le dosage total par jour.

Si l'exposition à long terme est recommandée, le résultat doit être divisé en deux (54: 2 = 27). La posologie doit être répartie entre l'administration du matin et celle du soir, dans un rapport de deux pour un. Dans notre cas, il s’agit de 36 et 18 unités.

L'hormone "courte" reste 27 unités (sur 54 diurnes). Il doit être divisé en trois injections consécutives avant les repas, en fonction de la quantité de glucides que le patient compte consommer. Ou partagez les "portions": 40% le matin et 30% le midi et le soir.

Les enfants ont besoin de beaucoup plus d’insuline que les adultes. Caractéristiques de dosage pour les enfants:

  • En règle générale, si le diagnostic n'a eu lieu que dans une moyenne de 0,5 par kilogramme de poids.
  • Après cinq ans, le dosage est augmenté à une unité.
  • À l'adolescence, il y a une augmentation de 1,5 ou 2 unités à nouveau.
  • Ensuite, le besoin du corps est réduit et une unité suffit.

En général, la technique d'introduction de l'insuline chez les petits patients n'est pas importante. La seule fois qu'un enfant d'un petit âge ne s'injecte pas lui-même, les parents doivent donc surveiller.

Seringues pour administration d'hormones

Tous les médicaments d'insuline doivent être réfrigérés, la plage de température recommandée pour le stockage - 2-8 degrés au-dessus 0. Souvent, le médicament est disponible sous forme d'un stylo spécial qui est facile à transporter, si au cours de la journée, vous devez faire beaucoup d'injections.

Ils peuvent être conservés pendant 30 jours maximum et les propriétés du médicament sont perdues sous l'influence de la chaleur. Les commentaires du patient montrent qu'il est préférable d'acheter un stylo-seringue équipé d'une aiguille intégrée. Ces modèles sont plus sûrs et fiables.

Lors de l'achat, vous devez faire attention au prix de la division de la seringue. Si pour un adulte - il s'agit d'une unité, puis pour un enfant de 0,5 unité. Pour les enfants, il est préférable de choisir des jeux courts et fins ne dépassant pas 8 millimètres.

Avant de pouvoir fabriquer de l'insuline dans une seringue, vous devez l'examiner attentivement afin de vérifier sa conformité aux recommandations du médecin: le médicament convient-il, qu'il s'agisse de l'emballage complet ou de la concentration du médicament?

L'insuline pour injection doit être tapée comme suit:

  1. Se laver les mains, traiter avec un antiseptique ou porter des gants.
  2. Ensuite, le capuchon du flacon est ouvert.
  3. Le bouchon de la bouteille est traité avec du coton, trempez-le dans de l'alcool.
  4. Attendez une minute pour que l'alcool s'évapore.
  5. Ouvrez l'emballage contenant la seringue à insuline.
  6. Retournez le flacon de médicament et composez la dose souhaitée du médicament (une pression excessive dans le flacon aidera à obtenir le médicament).
  7. Retirez l'aiguille de la fiole du médicament, définissez le dosage exact de l'hormone. Il est important de s’assurer qu’il n’ya pas d’air dans la seringue.

Lorsqu'il est nécessaire d'introduire de l'insuline à effet prolongé, alors l'ampoule contenant le médicament doit être «roulée dans les paumes» jusqu'à ce que le médicament devienne sombre.

S'il n'y a pas de seringue à insuline unique, vous pouvez utiliser un produit réutilisable. Mais en même temps, il est nécessaire d'avoir deux aiguilles: à l'aide de l'une, le médicament est préparé, avec l'aide de la seconde, l'introduction est faite.

Où et comment l'insuline est-elle administrée?

L'hormone est injectée par voie sous-cutanée dans le tissu adipeux, sinon le médicament n'aura pas l'effet thérapeutique souhaité. L'introduction peut être effectuée dans l'épaule, l'abdomen, la partie supérieure avant de la cuisse, le pli externe de la fesse.

Les médecins ne recommandent pas d'injecter des médicaments seuls dans l'épaule, car il est possible que le patient ne soit pas en mesure de former un "pli cutané" et d'effectuer une injection intramusculaire du médicament.

La région de l'abdomen est la plus judicieuse à choisir, surtout si des doses courtes d'hormones sont administrées. Grâce à cette zone, le médicament est absorbé le plus rapidement.

Il est à noter que le domaine des injections doit être changé tous les jours. Si cela n'est pas fait, la qualité d'aspiration de l'hormone changera, le glucose sanguin sera observé, malgré le fait que le dosage correct ait été introduit.

Les règles pour l'introduction de l'insuline ne permettent pas les injections dans les zones modifiées: cicatrices, cicatrices, contusions, etc.

Pour entrer dans le médicament, vous devez prendre une seringue ordinaire ou une seringue. L'algorithme d'introduction de l'insuline est le suivant (prenons pour base que la seringue contenant de l'insuline est déjà prête):

  • Traiter le site de l'injection avec deux tampons imprégnés d'alcool. Un tampon traite une grande surface, le second désinfecte la zone d'injection.
  • Attendez environ trente secondes jusqu'à ce que l'alcool s'évapore.
  • Un bras forme un pli graisseux sous-cutané et l'autre insère l'aiguille à un angle de 45 degrés par rapport à la base du pli.
  • Sans relâcher les plis, appuyez contre la butée du piston, introduisez le médicament et retirez la seringue.
  • Ensuite, vous pouvez libérer le pli cutané.

Les médicaments modernes pour réguler la concentration de glucose dans le sang sont souvent vendus dans des seringues spéciales. Ils sont réutilisables ou jetables, diffèrent par leur dosage, sont livrés avec des aiguilles remplaçables et intégrées.

Le fabricant officiel des fonds fournit une instruction permettant l'introduction correcte de l'hormone:

  1. Si nécessaire, mélangez le médicament en agitant.
  2. Vérifiez l'aiguille en laissant l'air sortir de la seringue.
  3. Tournez le rouleau situé à l'extrémité de la seringue pour ajuster le dosage souhaité.
  4. Former un pli de la peau, faire une injection (similaire à la première description).
  5. Retirez l'aiguille, puis elle ferme le capuchon et défile, puis elle doit être jetée.
  6. La poignée à la fin de la procédure, fermez.

Comment faire pousser de l'insuline et pourquoi est-ce nécessaire?

De nombreux patients se demandent pourquoi l'insuline doit être diluée. Supposons qu'un patient est un diabétique du premier type, a un physique mince. Supposons qu'une insuline à courte durée d'action diminue le sucre dans son sang de 2 unités.

Avec un régime alimentaire pauvre en glucides, la glycémie augmente à 7 unités et il souhaite la réduire à 5,5 unités. Pour ce faire, il doit piquer une unité d'une hormone courte (le chiffre est approximatif).

Il est à noter que "l'erreur" d'une seringue à insuline est 1/2 échelle. Et dans la grande majorité des cas, les seringues se répartissent en deux unités et il est donc très difficile de les dactylographier exactement. Il faut donc chercher une autre solution.

Afin de réduire la probabilité d'introduire le mauvais dosage, il est nécessaire de diluer le médicament. Par exemple, si vous diluez le médicament 10 fois, vous devrez entrer 10 unités de médicament pour entrer une unité, ce qui est beaucoup plus facile avec cette approche.

Exemple de dilution correcte du médicament:

  • Pour diluer 10 fois, vous devez prendre une partie du médicament et neuf parties du "solvant".
  • Pour la dilution 20 fois, une partie de l'hormone et 19 parties du "solvant" sont prises.

L'insuline peut être diluée avec une solution physiologique ou de l'eau distillée, les autres liquides sont strictement interdits. Diluez ces fluides soit directement dans la seringue, soit dans un récipient séparé juste avant l'injection. En option, une fiole vide dans laquelle il y avait auparavant de l'insuline. Conservez l'insuline diluée ne doit pas dépasser 72 heures au réfrigérateur.

Le diabète sucré est une pathologie grave qui nécessite une surveillance constante du glucose dans le sang et qui doit être régulée par des injections d'insuline. La technique de saisie est simple et accessible, l'essentiel est de calculer correctement la dose et de pénétrer dans la graisse sous-cutanée. La vidéo de cet article montrera simplement la technique d'introduction de l'insuline.

Calcul et dose d'insuline

Le calcul de la dose d'inuline est effectué en tenant compte des caractéristiques individuelles de l'organisme, mais pas plus de 1 unité pour 1 kg de poids du patient. Ainsi, au stade initial du diabète, la dose recommandée d'insuline ne dépasse pas 0,5 DE pour 1 kg de poids. Dans le diabète, la compensation instable de plus de 12 mois, une dose de - 0,7 unités pour 1 kg de poids corporel, le stade de la maladie, lorsque dekompensiruyuschy - 0,8, et en acidocétose - 0,9, diabétique enceinte - 1.

Caractéristiques de l'administration d'insuline

Le plus souvent, l'hormone est administrée avant les repas le matin et le soir. Au moment de l'exposition, il existe plusieurs types d'insuline: une action prolongée, courte et ultracourte. Seul le médecin traitant, après avoir évalué la gravité de la maladie, sera en mesure de choisir le traitement adéquat et la dose nécessaire du médicament. Calcul dose d'insuline prolongée pèse 80 kg, la phase initiale du diabète ressemble: 0,5 * ED 80 = 40 kg 40 * 50% = 20 U PEI. 12 unités doivent être entrées avant le petit-déjeuner et les 8 autres avant le dîner. Pour le calcul de la dose d'insuline à action courte est la suivante: 0,5 * ED 80 = 40 kg, 40 - 20 = 20 unités: 10 unités - pendant le petit déjeuner, le déjeuner 6 U 4 U - pendant le dîner.

Afin de contrôler strictement la glycémie et la santé, il est recommandé d'acheter un glucomètre, de suivre toutes les recommandations du médecin, de respecter le régime alimentaire et le régime quotidien. Alors, le diabète sucré ne deviendra pas un obstacle à la qualité et à la longévité.

Calcul et introduction de l'insuline

L’insuline est produite en flacons de 5 ml 1 ml peut contenir - 100 unités.

L'insuline est administrée par voie sous-cutanée 20 minutes avant les repas. Il existe de nombreux types d’insuline. En termes de durée, ils sont divisés:

- Insuline à action rapide (ultra courte) - efficace après 5 minutes et 1,5 heure;

- insuline à courte durée d'action -administré 15-20 minutes avant les repas¸ est efficace 2-4 heures;

- Action prolongée de l'insuline (analogue de l'insuline) - valide de 8 à 12 heures;

-Insuline et analogues de l'action combinée (30% court et 70% prolongé).

Les insulines et les analogues d'insuline à action ultra-courte et à action courte sont transparents. Prolongé - nuageux, alors quand vous devez mélanger, rouler entre vos mains, vous ne pouvez pas trembler, car cela change la qualité des médicaments.

Les flacons contenant de l'insuline doivent être conservés au réfrigérateur à une température de +1, +6 C. La congélation de l'insuline n'est pas autorisée. Une heure avant l'injection, il faut l'obtenir du réfrigérateur. L'insuline doit être protégée contre l'exposition directe aux rayons du soleil. l'activité de l'insuline est réduite.

Objectif fonctionnel de l'UGP: réduire le sucre dans le sang, en introduisant un dosage précis à un moment précis.

Indication: sur rendez-vous d'un médecin.
Ressources matérielles: Instruments, outils, dispositifs médicaux Plateau pour injection, une seringue d'insuline (si la dose d'insuline U 100, la seringue seulement de l'insuline 100 UI), l'aiguille stérile pour injection sous-cutanée, une pince à épiler non stériles

Médicaments - une bouteille d'insuline, d'alcool, d'antiseptique cutané, un récipient avec des. solution

Autres consommables - gants, tasse, récipient impénétrable pour le transport de seringues usagées, récipient pour recueillir des aiguilles, emballage avec du savon liquide pour perles stériles, sac pour déchets de classe B

Caractéristiques de la méthode d'exécution d'un service médical simple:

préparation à la procédure:

-effectuer l'identification du patient (le nom du patient doit coïncider avec le nom figurant sur la fiche de destination);

- Parlez au patient de la nomination d'un médecin, expliquez le déroulement et le but de la procédure;

- obtenir le consentement à tenir, se laver les mains à un niveau hygiénique, traiter avec un antiseptique;

- Dites au patient qu'après une injection de 20 minutes (si insuline à action rapide), vous devez manger (prévention des complications);

- examinez l'emballage de la seringue, vérifiez la durée de conservation et l'étanchéité, ouvrez l'emballage et récupérez la seringue, sans porter atteinte au contrôle de l'infection;

-lire le nom du médicament, la posologie, la date d'expiration, vérifier avec la fiche de rendez-vous du médecin;

- ouvrir le couvercle du flacon avec des ciseaux ou des pincettes (non stériles);

- prenez une boule de pince à épiler stérile, mettez-la dans votre main, mettez une paire de pinces à épiler dans un verre;

-humidifier la balle dans de l'alcool ou un antiseptique et traiter le bouchon en caoutchouc, placer la balle dans le bac à déchets et laisser le flacon pour sécher l'alcool;

- prendre une seringue à insuline, si l'aiguille n'est pas amovible, puis composer la dose d'insuline prescrite par le médecin (voir le kit du flacon);

-Si une seringue à insuline avec une aiguille amovible, retirez cette aiguille et le bouchon et mettez-le dans un plateau stérile, et attachez l'aiguille à l'ensemble et composez la seringue d'insuline 2 ED plus que le médecin désigné, tk. L'air reste dans l'aiguille "zone morte";

- retirer l'aiguille de la trousse et la mettre dans le bac à déchets, attacher une aiguille stérile à la seringue pour l'injection sous-cutanée (dans un plateau stérile);

- libérer l'air de la seringue (dans le capuchon) en laissant dans la seringue la dose prescrite de médicament prescrite par le médecin;

-Préparez le plateau pour l'injection - placez une serviette à deux couches sur le fond avec une pince à épiler;

- dans le plateau sur la serviette, mettre - la seringue avec le médicament, à l'aide d'une pince à épiler - 3 balles (2 balles avec de l'alcool, une stérile sèche) et recouvrir le tout d'une serviette;

- Demander au patient de prendre une position confortable et de faire de la place pour l'injection;

- examiner le site d'injection (dans le but de prévenir la lipodystrophie, il est nécessaire de faire une grille d'iodure sur le bras pour mettre l'injection dans chaque cellule);

- mettez les gants, appliquez une grosse boule sur la grande surface du site d'injection et placez-la dans le bac à déchets, la seconde place l'injection et placez-la également dans le bac à déchets, laissez sécher la peau;

- recueillir la peau dans un pli dans une certaine cellule et effectuer une injection sous-cutanée;

- si l'aiguille est inférieure à 1 cm, l'injection est effectuée à un angle de 90 ° C

-après l'administration du médicament, sans retirer l'aiguille, il est nécessaire de compter jusqu'à "10" mentalement, car ceci améliore l'absorption d'insuline;

- à l'endroit de la ponction, attachez une balle sèche et retirez délicatement l'aiguille, massez le site d'injection ne peut pas être fait;

-- Placez tous les déchets dans le bac (ne mettez pas le capuchon sur l’aiguille);

- renseignez-vous sur le bien-être du patient, rappelez-vous encore une fois la prise de nourriture après 20 minutes;

- balles, plateaux, serviettes de table, seringue, désinfecter l’aiguille pendant une heure dans une solution à 3% de chloramine (toutes séparément);

- retirer les gants et les désinfecter pendant une heure dans une solution à 3% de chloramine;

- Lavez-vous les mains et prenez des notes sur la fiche de suivi du patient.

Je te le rappelle! Le site d'injection du patient doit être modifié pour prévenir les complications de la lipodystrophie (disparition de la couche graisseuse sous-cutanée)

/ Insulinothérapie pour le diabète sucré de type 1

Insulinothérapie pour le diabète sucré de type 1

• Insulinothérapie intensive ou basique

Dépôt d'insuline (IPD) est administré 2 fois par jour (matin et soir), est introduit l'insuline (CIM) à action rapide avant les repas principaux et sa dose dépend du nombre de prévu pour recevoir des unités de pain alimentaire (BU), le niveau de la glycémie avant les repas les besoins en insuline par 1 XE à ce moment de la journée (matin, après-midi, soir) - condition sine qua non est la mesure de la glycémie avant chaque repas.

L'insuline est une longue durée d'action (SPD) a présenté 2 fois par jour (matin et soir), l'insuline à action rapide (ICD) est administré 2 fois par jour (avant le petit déjeuner et avant le dîner) ou avant les repas, mais la dose et le nombre de XE sont solidement fixés ( la dose du patient auto de l'insuline et le nombre de HE ne change pas) - il n'y a pas besoin de mesurer la glycémie avant chaque repas

Calcul de la dose d'insuline

Dose d'insuline quotidienne totale (SCDI) = poids du patient x 0,5 U / kg *

- 0,3 U / kg pour les patients présentant un diabète de type 1 nouvellement diagnostiqué pendant la rémission ("lune de miel")

- 0,5 U / kg pour les patients avec une durée moyenne de maladie

- 0,7-0,9 U / kg pour les patients ayant des antécédents de maladie

Par exemple, le poids du patient est de 60 kg, le patient est malade pendant 10 ans, alors l'ICDD est de 60 kg x 0,8 U / kg = 48 U

dosage DJP est un tiers de la norme MPEG, plus la dose SDI divisée en 2 parties - 2/3 administrés le matin avant le petit déjeuner et un tiers est administré le soir avant le coucher (SDI dose souvent est divisée en deux parties en deux)

Si SODI 48 U, alors la dose de IPD est de 16 Unités, et avant le petit-déjeuner est introduit 10 U, et avant d'aller au lit 6 Ud

La dose de DCI est 2/3 de l'ICD.

Cependant, avec la dose spécifique système de insulinothérapie intensifiée CIM avant chaque repas déterminé par le nombre de prévu pour recevoir des unités de pain alimentaire (BU), le taux de glucose sanguin avant de manger, le besoin d'insuline sur I XE à un moment donné de la journée (matin, après-midi, soir)

Le besoin d'un DAI au petit-déjeuner est de 1,5-2,5 U / 1 XE. dans l'après-midi - 0,5-1,5 U / 1 XE, pour le dîner 1-2 U / 1 XE.

Avec la normoglycémie, le DCI est administré uniquement pour l'alimentation, avec hyperglycémie, une insuline supplémentaire est ajoutée pour la correction.

Par exemple, le matin, le patient a un taux de sucre de 5,3 mmol / l, il prévoit de manger 4 XE, son besoin en insuline avant le petit-déjeuner est de 2 U / CH. Le patient doit entrer 8 U d'insuline.

La dose d'insuline classique ou un ICD est divisé en 2 parties - 2/3 administré avant le petit déjeuner et avant le dîner est introduit troisième (48 U Si MPEG, puis la dose de 32 UI de la CIM, et avant le petit déjeuner administré 22 U, et avant uleynom 10 E), ou la dose de DCI est divisée approximativement en 3 parties administrées avant les repas principaux. La quantité de XE dans chaque repas est fixée de manière rigide.

Calcul du montant requis de HE

Le régime avec le diabète de type 1 est un isocalorique physiologique, son objectif est d'assurer la croissance et le développement normaux de tous les systèmes corporels.

Ration calorique quotidienne - le poids idéal x x

X est la quantité d'énergie / kg, en fonction du niveau d'activité physique du patient

32 kcal / kg - activité physique modérée

40 kcal / kg - activité physique moyenne

48 kcal / kg - activité physique intense

Poids corporel idéal (M) = hauteur (cm) - 100

Poids corporel idéal (W) = hauteur (cm) - 100 - 10%

Par exemple, un patient travaille comme caissier dans une caisse d'épargne. La taille de la patiente est de 167 cm et son poids idéal est de 167-100-6,7. environ 60 kg, et compte tenu de l'activité phylactique modérée, la calorie quotidienne de son régime alimentaire est de 60 x 32 = 1900 kcal.

Les calories quotidiennes sont de 55 à 60% de glucides

En conséquence, la part des glucides est de 1900 x 0,55 = 1045 kcal, soit 261 g de glucides. Je XE = 12 g de glucides, c'est-à-dire chaque jour, le patient peut manger 261: 12 = 21 XE.

De plus, la quantité de glucides pendant la journée est répartie comme suit:

C'est à dire pour le petit-déjeuner et le dîner, notre patient peut manger 4-5 HS, pour le déjeuner 6-7 XE, pour les collations 1-2 XE (de préférence pas plus de 1,5 XE). Cependant, avec un schéma intensifié de thérapie à l'insuline, une distribution aussi stricte des glucides dans les repas n'est pas nécessaire.

Calcul de la dose et de l'algorithme d'administration de l'insuline

Directeur de "l'Institut du diabète": "Jetez le lecteur et les bandelettes de test. Plus de Metformine, Diabeton, Siofor, Glukofazh et Yanuvia! Traitez-le avec ceci. "

Insuline - ce médicament, réduisant la concentration de sucre dans le sang, est dosé en unités d'insuline (IE). Produit en flacons de 5 ml, 1 ml d'insuline contient 40 EI, 80 EI ou 100 EI - voir l'étiquette attentivement.

L'insuline est injectée avec une seringue à insuline jetable spéciale pour 1 ml.

D'un côté de l'échelle sur le cylindre - divisions pour ml, sur l'autre - fission pour EI, et effectuer la préparation de la préparation, après avoir estimé l'échelle de division. L'insuline est injectée w / c, iv.

But: thérapeutique - pour abaisser le niveau de glucose dans le sang.

Indications:

1. diabète sucré de type 1;

2. coma hyperglycémique.

Contre-indications:

1. coma hypoglycémique;

2. Réaction allergique.

Équipement:

Stérile: plateau Toufick avec des boules de coton ou de gaze, une seringue d'insuline avec une aiguille, la seconde aiguille (si un changement de l'aiguille sur une seringue) de 70% d'alcool, une préparation d'insuline, des gants.

Nesterilno: ciseaux, divan ou chaise, récipients pour la désinfection des aiguilles, des seringues, des pansements.

Préparation du patient et des médicaments:

1. Expliquer au patient la nécessité d'observer le régime alimentaire lorsqu'il prend de l'insuline. L'insuline à courte durée d'action est injectée 15 à 20 minutes avant les repas, son effet réducteur de sucre commence dans 20 à 30 minutes, atteint son effet maximal après 1,5 à 2,5 heures, la durée totale de l'action est de 5 à 6 heures.

2. L'aiguille dans le flacon contenant de l'insuline et du c / k ne peut être injectée qu'après le séchage du bouchon de flacon et que le site d'injection contient 70% d'alcool, tk. l'alcool réduit l'activité de l'insuline.

3. Lorsque vous composez la solution d'insuline dans la seringue, composez 2 EI supplémentaires, la dose prescrite par le médecin, tk. Il est nécessaire de compenser les pertes lors du retrait de l'air et de la deuxième aiguille (à condition que l'aiguille soit amovible).

4. Des flacons d’insuline stockés dans le réfrigérateur, ne leur permettant pas de geler; éviter la lumière directe du soleil; avant l'introduction à la température ambiante.

5. Après ouverture, la bouteille peut être stockée pendant 1 mois, le capuchon en métal ne doit pas être déchiré, mais plié.

Algorithme d'exécution:

1. Expliquer au patient le déroulement de la manipulation, obtenir son consentement.

2. Porter une robe propre, un masque, traiter les mains à un niveau hygiénique, enfiler des gants.

3. Lisez le nom de l'insuline, la posologie (40,80,100 EI dans 1 ml) - devrait correspondre à la prescription du médecin.

4. Regardez la date, la date d'expiration - doit correspondre.

5. Vérifiez l'intégrité du paquet.

6. Ouvrez l'emballage avec la seringue à insuline stérile sélectionnée, placez-le dans un plateau stérile.

7. Ouvrez le couvercle en aluminium en le traitant avec de l'alcool à 70% deux fois.

8. Percez le bouchon de la bouteille en caoutchouc après séchage de l'alcool, composer l'insuline (la dose prescrite par le médecin et plus 2 IE).

9. Changer l'aiguille. Relâchez l'air de la seringue (2 ED laissez dans l'aiguille).

10. Mettez la seringue sur un plateau stérile, préparez 3 boules de coton stériles (2 humidifiées avec de l'alcool à 70%, 3ème - sec).

11. Traiter d'abord la peau avec un 1 m, puis avec une balle de 2 watts (avec de l'alcool), la troisième pince (sèche) dans la main gauche.

12. Recueillez la peau dans un pli triangulaire.

13. Insérez l'aiguille dans la base du pli sous un angle de 45 ° à une profondeur de 1-2 cm (par 2/3 de l'aiguille), en tenant la seringue dans la main droite.

14. Entrez l'insuline.

15. Appuyez sur le site d'injection sec balle ouatée

16. Retirez l'aiguille en la tenant par la canule.

17. Jeter la seringue et l’aiguille jetables dans un récipient contenant 3% de chloramine pendant 60 min.

18. Retirez les gants et placez-les dans un récipient contenant une solution désinfectante.

19. Se laver les mains, égoutter.

Complications possibles avec l'administration d'insuline:

1. Lipodystrophie (disparition du tissu adipeux au site de nombreuses injections, formation de cicatrices).

2. Réaction allergique (rougeur, urticaire, œdème Quincke).

3. État hypoglycémique (avec surdose). Observé: irritabilité, transpiration, faim. (Aide avec hypoglycémie: donnez au patient du sucre, du miel, des boissons sucrées, des biscuits).

Comment déterminer le nombre d'unités de pain

Le principal "marqueur" du régime alimentaire des patients diabétiques est celui des glucides. Afin de déterminer leur contenu dans un produit particulier, l'unité de panification XE servant d'unité de calcul conventionnelle est utilisée. On croit qu'il contient 12 g de glucides purs et qu'il est capable d'augmenter le taux de sucre dans le sang de 1,7 à 2,7 mmol / l. Pour déterminer la quantité de glucides dans le produit final, la quantité de glucides nécessaires, l'emballage du produit divisé par 12. Par exemple, un pain d'emballage d'origine a indiqué que 100 g contient 90 g de glucides, en divisant ce nombre par 12, on obtient que dans 100 grammes de pain contient 7,5 UH.

Comment déterminer l'indice glycémique

La charge glycémique est un indicateur qui reflète la qualité et la quantité de glucides dans les aliments. Pour le calculer, vous devez connaître l'indice glycémique - IG en pourcentage. Cet indicateur reflète la vitesse à laquelle les glucides sont absorbés par l'organisme. Cela permet approximativement de déterminer comment le taux de sucre dans le sang augmentera après la digestion d'un produit donné par rapport à la norme. Par exemple, l'IG de 80 dit que, après que le patient mange 50 grammes d'un produit particulier, le niveau de sucre dans le sang sera de 80% de cette valeur, qui est observée dans le sang après la consommation de 50 grammes de glucose pur.

Introduction et calcul de la dose d'insuline nécessaire

Lors du calcul de l'insuline, vous devez tenir compte du degré de compensation pour le diabète. Il faut également se rappeler que chaque jour, un patient diabétique ne peut pas entrer plus d'une unité du médicament par kilogramme de poids corporel, sinon une surdose peut survenir.

Posologie pour les patients présentant différents degrés de maladie:

  1. A qui 1 degré de la maladie a été détecté récemment - 0,5 U / kg.
  2. À qui 1 degré de diabète, et durée de l'indemnisation fait 1 an et plus - 0,6 ED / kg.
  3. Qui a 1 degré de diabète et l'état de compensation instable est de 0,7 U / kg.
  4. Qui a un diabète décompensé - 0,8 U / kg.
  5. À qui le diabète est compliqué l'acidocétose - 0,9 ED / kg.
  6. Les femmes enceintes au 3ème trimestre sont affectées à 1,0 U / kg.

En raison de l'introduction d'insuline prolongée, l'effet d'imiter le comportement de l'hormone naturelle est atteint. Ce médicament est généralement administré avant le petit-déjeuner et avant le dîner. Dans d'autres repas, le médicament n'est généralement pas administré. La dose efficace d'un médicament court et ultracourte par jour devrait varier de 14 à 28 unités. Cet indicateur peut varier selon les circonstances et le niveau de sucre dans le sang. Cela nécessite une auto-surveillance constante, effectuée à l'aide d'un glucomètre.

Lors de la détermination du dosage de l'insuline, il est nécessaire de s'appuyer sur des données sur:

  • niveau de glucose dans l'urine et le sang;
  • heure de la journée;
  • la quantité de glucides qu'il est prévu de consommer après l'injection;
  • activité physique avant et après les repas.

Les facteurs ci-dessus sont déterminants dans le calcul, mais pas les seuls.

Lors du calcul de l'insuline, la formule suivante doit être utilisée: la posologie quotidienne, le poids corporel, et ensuite divisé par 2. Par exemple, la posologie quotidienne est de 0,7 unité. En le multipliant par la masse du corps, égale à 70 kg, on obtient 49. En divisant par 2, on obtient 24 (valeur arrondie). Autrement dit, au petit-déjeuner, vous devez entrer 14 unités et au dîner 10 unités.

Nous calculons la CIM: 49-24 = 25. Par conséquent, nous obtenons cela avant le petit-déjeuner, vous devez entrer 9-11ED, avant le déjeuner 6-8 ED et avant le dîner 4-6 ED. Ensuite, vous devez ajuster le volume du médicament en fonction du niveau de glycémie. Nous avertissons: ce calcul est approximatif et nécessite une correction obligatoire. Afin de réduire avec succès les indicateurs augmentés, il est nécessaire de prendre en compte la concentration actuelle de glucose.

Si vous surveillez constamment votre glycémie, calculez correctement la dose d'insuline et suivez toutes les recommandations du médecin, vous pouvez mener une vie longue et active.

Règles générales de calcul

Une règle importante de l'algorithme de calcul de la dose d'insuline est que le patient n'a pas besoin de plus d'une unité d'hormone pour chaque kilogramme de poids. Si vous ignorez cette règle, il y aura une surdose d'insuline, ce qui peut entraîner un état critique - le coma hypoglycémique. Mais pour un choix précis de la dose d'insuline, il est nécessaire de prendre en compte le degré de compensation de la maladie:

  • Aux premiers stades de la maladie de type 1, la dose nécessaire d'insuline est choisie sur la base d'au plus 0,5 unité d'une hormone pour chaque kilogramme de poids.
  • Si le diabète sucré de type 1 est bien compensé au cours de l'année, la dose maximale d'insuline sera de 0,6 unité d'hormone par kilogramme de poids corporel.
  • Dans le cas du diabète de type 1 grave et des fluctuations constantes de la glycémie, il faut jusqu'à 0,7 unité de l'hormone par kilogramme de poids corporel.
  • En cas de diabète décompensé, la dose d'insuline sera de 0,8 U / kg;
  • Avec diabète gestationnel - 1,0 unité / kg.

Ainsi, le calcul de la dose d'insuline s'effectue selon l'algorithme suivant: Dose quotidienne d'insuline (DE) * Poids corporel total / 2.

Exemple: Si la dose quotidienne d'insuline est de 0,5 unité, elle doit être multipliée par le poids corporel, par exemple 70 kg. 0,5 * 70 = 35. Le nombre résultant 35 devrait être divisé par 2. Le nombre 17,5 sera obtenu, ce qui devrait être arrondi, c'est-à-dire 17.

Quelle dose d'insuline est nécessaire pour 1 unité de pain

Une unité de pain est un concept introduit pour faciliter le calcul de la dose d’insuline administrée juste avant de manger. Ici, dans le calcul des unités de grains, tous les produits contenant des glucides ne sont pas pris, mais seulement "comptés":

  • pommes de terre, betteraves, carottes;
  • produits céréaliers;
  • fruit sucré
  • bonbons.

En Russie, une unité de grain correspond à 10 grammes de glucides. Une unité de grain équivaut à une tranche de pain blanc, une pomme de taille moyenne, deux cuillères à café de sucre. Si le corps incapable de produire de l'insuline indépendamment reçoit une unité de grain, le taux de glycémie augmente de 1,6 à 2,2 mmol / l. Autrement dit, ce sont les indicateurs sur lesquels la glycémie diminue, si vous entrez une unité d'insuline.

Il en résulte que pour chaque unité de grain adoptée, il est nécessaire d'introduire au préalable environ 1 unité d'insuline. C'est pourquoi, il est recommandé que tous les diabétiques acquièrent une table d'unités de pain afin de produire les comptes les plus précis. De plus, avant chaque injection, vous devez surveiller la glycémie, c'est-à-dire connaître le taux de sucre dans le sang avec un glucomètre.

Si le patient présente une hyperglycémie, c'est-à-dire un taux de sucre élevé, le nombre nécessaire d'unités de l'hormone doit être ajouté au nombre approprié d'unités de grains. Avec l'hypoglycémie, la dose d'hormone sera moindre.

Exemple: Si un patient diabétique a un taux de sucre de 7 mmol / l une demi-heure avant un repas et qu'il envisage de manger 5 XE, il doit entrer une unité d'insuline à courte durée d'action. Ensuite, l'indice de glycémie initial diminuera de 7 mmol / l à 5 ​​mmol / l. Cependant, pour compenser 5 unités de grains, vous devez entrer 5 unités de l'hormone, la dose totale d'insuline est de 6 unités.

Comment choisir une dose d'insuline dans une seringue?

Pour remplir une seringue ordinaire avec un volume de 1,0-2,0 ml avec la bonne quantité de médicament, il est nécessaire de calculer le coût de la division de la seringue. Pour cela, il est nécessaire de déterminer le nombre de divisions dans 1 ml de l'instrument. L'hormone de production nationale est vendue en flacon à 5,0 ml. 1 ml correspond à 40 unités d'une hormone. 40 unités d'une hormone doivent être divisées en ce nombre qui se révélera au calcul des divisions dans 1 ml de l'outil.

Exemple: Dans 1 ml de la seringue 10 bars. 40:10 = 4 unités. C'est-à-dire que dans une division de la seringue, 4 unités d'insuline sont placées. La dose d'insuline à injecter doit être divisée par le prix d'une division. Vous obtenez donc le nombre de divisions sur la seringue qui doivent être remplies d'insuline.

Il existe également des stylos-seringues contenant un flacon spécial rempli d'hormones. Lorsque vous appuyez ou faites pivoter le bouton de la seringue, l'insuline est injectée par voie sous-cutanée. Avant l'injection dans des seringues-stylos, vous devez définir la dose souhaitée, qui entrera dans le corps du patient.

Comment administrer l'insuline: règles générales

L'introduction de l'insuline s'effectue selon l'algorithme suivant (lorsque le volume de médicament requis a déjà été calculé):

  1. Les mains doivent être désinfectées, porter des gants médicaux.
  2. Le flacon de médicament doit être enroulé pour être agité uniformément, désinfecter le couvercle et le bouchon.
  3. Dans la seringue, aspirez l’air dans la quantité dans laquelle l’hormone sera injectée.
  4. Un flacon contenant des médicaments doit être placé verticalement sur la table, retirez le capuchon de l'aiguille et insérez-le dans le flacon par le bouchon.
  5. Appuyez sur la seringue pour que l'air de celui-ci pénètre dans le flacon.
  6. Retourner le flacon et recueillir dans une seringue de 2 à 4 unités de plus que la dose qui devrait pénétrer dans l’organisme.
  7. De la fiole pour obtenir l'aiguille, pour libérer l'air de la seringue, en ajustant la dose au nécessaire.
  8. Lieu où l'injection sera faite, désinfecté deux fois avec un morceau de coton et un antiseptique.
  9. Introduire l'insuline par voie sous-cutanée (avec une dose importante de l'hormone, l'injection est effectuée par voie intramusculaire).
  10. Traiter le site d'injection et les outils utilisés.

Pour une absorption rapide de l'hormone (si injectée par voie sous-cutanée), il est recommandé d'injecter dans l'abdomen. Si l'injection est faite dans la hanche, la succion sera lente et incomplète. L'injection dans les fesses, l'épaule a un taux d'aspiration moyen.

Il est recommandé de changer l'emplacement des injections selon l'algorithme: le matin - dans l'estomac, au déjeuner - à l'épaule, le soir - à la cuisse.

Pour obtenir plus d'informations sur la technique d'introduction de l'insuline, vous pouvez ici: http://diabet.biz/lechenie/tradicionnaya/insulin/tehnika-vvedenija-insulina.html.

Insuline prolongée et sa dose (vidéo)

Une insuline prolongée est prescrite aux patients pour maintenir une glycémie à jeun normale, de sorte que le foie puisse produire du glucose en continu (ce qui est nécessaire au travail du cerveau), car le corps ne peut pas le faire seul.

L'insuline prolongée est injectée une fois toutes les 12 ou 24 heures, en fonction du type d'insuline (aujourd'hui, deux types d'insuline efficaces sont utilisés: Levemir et Lantus). Sur la façon de calculer correctement la dose nécessaire d'insuline prolongée, déclare un spécialiste de la vidéo dans le contrôle du diabète:

La capacité de calculer correctement la dose d'insuline est une compétence que tout diabétique insulinodépendant doit maîtriser. Si vous choisissez la mauvaise dose d'insuline, il peut y avoir un surdosage qui, s'il n'est pas opportun, peut entraîner une issue fatale. La bonne dose d'insuline est la garantie d'une bonne santé chez le diabétique.

Seringues et aiguilles

Pour les injections, utilisez des seringues et des aiguilles. Actuellement, dans le cadre de la propagation du sida, de la toxicomanie, de l'hépatite et d'autres maladies particulièrement dangereuses transmises par transfusion sanguine (avec du sang), le monde entier s'est tourné vers l'utilisation de seringues jetables. La Russie ne fait pas exception. Les seringues en plastique sont fournies avec des aiguilles déjà usées ou avec des aiguilles placées dans un récipient en plastique séparé. Les seringues et les aiguilles jetables sont stérilisées en usine et ne peuvent être utilisées qu'une seule fois.
Dans tous les hôpitaux pour enfants et hôpitaux infectieux, les maternités, les hôpitaux de ville et de district, les seringues en verre ou les seringues combinées à usage multiple ne sont pratiquement pas utilisées. Dans le même temps, tous les hôpitaux, en particulier les zones rurales, éloignés des grandes villes et des voies de communication, n’ont pas la possibilité de fournir aux patients des seringues jetables. Dans de tels cas, les seringues et aiguilles en verre doivent être stérilisées par ébullition dans un stérilisateur électrique ou par autoclavage (stérilisation à la vapeur sous pression) avant utilisation.
Pour ce faire:
- Retirer les seringues métalliques des seringues en verre;
- mettre les seringues, pistons, aiguilles et pinces à épiler du stérilisateur;
- verser suffisamment d'eau stérilisée dans le stérilisateur (s'il n'y en a pas, vous pouvez utiliser de l'eau bouillie);
- Faire bouillir les seringues pendant au moins 20 minutes à partir du point d’ébullition de l’eau;
- Soigneusement, afin de ne pas vous brûler et de ne pas casser les seringues, vidangez l'eau du stérilisateur sans ouvrir complètement le couvercle;.
- Attendez que les seringues refroidissent.

Sélection d'une seringue

La capacité des seringues pour injection est de 1,0, 2,0, 5,0, 10,0, 20,0 ml.
Utilisez des seringues jetables. La seringue de type "Record" est associée à un piston en métal, "Luer" est entièrement en verre. Les seringues-tubes, également jetables, sont remplies d'une substance médicinale. La seringue Janet avec une capacité de 100 et 200 ml est utilisée pour le rinçage des cavités.
Pour chaque injection, il est très important de choisir la seringue et l’aiguille appropriées (Tableau).


Tableau Sélection d'une seringue pour les voies parentérales d'administration du médicament

Test de fuite La seringue doit être étanche, c'est-à-dire que l'air ou le liquide ne doit pas s'écouler entre le cylindre et le piston. En vérifiant le serrage, fermez le doigt avec un doigt et tirez le piston vers vous. Si elle revient rapidement à sa position initiale, la seringue est alors scellée.

Calcul du prix de la division.

Pour composer correctement dans une dose de seringue du médicament, il est nécessaire de connaître « le prix de la division » seringue t. E. La quantité de la solution entre les deux divisions seringue le plus proche. Localiser le cylindre le plus proche à un chiffre sous-cône indiquant le nombre de millilitres, puis compter le nombre de divisions sur le cylindre entre ce nombre et un sous-cône, diviser ce chiffre par le nombre de points - vous trouverez le prix d'une division de la seringue.
Il existe des seringues spéciales qui, avec une petite capacité, ont un cylindre rétréci et allongé, de sorte que la fission correspondant à 0,01 et 0,02 ml peut être appliquée à une grande distance les unes des autres. Cela permet un dosage plus précis lors de l'administration d'agents puissants, de sérums et de vaccins. Pour l'introduction de l'insuline, utiliser une seringue à insuline spéciale d'une capacité de 1,0 à 2,0 ml. Sur le cylindre d'une telle seringue, un millilitre (ml) et une unité (ED) sont indiqués, étant donné que l'insuline est administrée dans l'ED.

Préparation à l'injection

Les injections sont effectuées dans la salle de traitement et les patients gravement malades au lit.
Dans la salle de traitement se trouve une table stérile, recouverte de feuilles stériles, entre lesquelles sont disposées des seringues stériles, des aiguilles et des plateaux. Aux extrémités libres de la feuille sont attachés des pinces spéciales. Vous pouvez ouvrir une table stérile uniquement pour eux.
Sur le bureau de l'infirmière, on trouve: de l'iode, de l'alcool, des serviettes, des articles de toilette stériles, des pinces stériles. La seringue est recueillie sur une table stérile avec des pinces stériles.
Pour l'injection, deux aiguilles sont nécessaires: l'une reçoit un médicament, l'autre reçoit des injections. Deux aiguilles assurent la stérilité. Le col de l'ampoule avant la dissection est également traité avec de l'alcool. Les solutions d'huile sont chauffées à une température de 38 ° C en abaissant l'ampoule dans de l'eau chaude.
Pour effectuer l'injection gravement malade emballage kraft (seringue stérile) et mouillée avec des perles stériles d'alcool sont placés dans un plateau stérile, recouvert de tissu stérile.
Traitement des mains:
- ouvrir le robinet et régler la température et le jet d'eau;
- Laver avec du savon et des avant-bras;
- Laver avec du savon des brosses et des espaces interdigités à gauche et à droite.
- rincer soigneusement la phalange des ongles;
- fermez le robinet avec le coude droit ou gauche;
- Séchez vos mains gauche et droite (utilisez si possible des serviettes);
- traitez les mains avec deux boules de coton imbibées d'alcool: avec une boule, essuyez successivement la surface de la paume, les espaces interdigitaux et la surface arrière du pinceau. Une autre balle traite également la deuxième main.
Assemblage d'une seringue à partir d'un sac kraft:
- ouvrez le sac kraft et retirez la seringue;
- Insérez le piston en le prenant par la poignée dans le cylindre de la seringue;
- prenez l'aiguille pour un ensemble de médicaments pour la canule et placez-le sur le cône de sous-jeu, sans toucher le bout de l'aiguille avec vos mains;
- sécuriser la canule de l'aiguille en la frottant contre le cône sous-aiguille;
- libérer l'air de la seringue;
- mettre la seringue préparée collectée sur la surface interne (stérile) du sac kraft.
Une seringue à usage unique est disponible assemblée. Pour préparer la seringue pour l'injection, ouvrez l'emballage du côté où le piston est sondé (si l'emballage est opaque).
Assemblage de seringue en verre réutilisable:
- ouvrez la table stérile derrière les capuchons attachés aux extrémités de la feuille recouvrant la table:
- Retirez de la main droite la pince stérile de la solution de chlorhexidine et prenez un plateau en forme de rein de la table stérile en le plaçant dans la paume de votre main gauche;
- mettre un piston, un cylindre et 2 aiguilles dans le plateau avec des pinces stériles;
- Placer le plateau avec une seringue sur la table de travail, mettre les pinces dans la solution de chlorhexidine;
- fermer la table stérile avec la feuille pour les troncs pour le linge;
- avec une pince à épiler stérile dans votre main droite, prenez le cylindre et "interceptez" le avec votre main gauche;
- avec les mêmes pincettes, prenez le piston et insérez-le dans le cylindre, fixez le couvercle amovible;
- prendre une aiguille stérile dans la canule et la placer sur le cône hypodermique pour recueillir la solution;
- fixer l'aiguille sur le cône de sous-aiguille;
- Placez les pinces dans un récipient contenant une solution de chlorhexidine et placez la seringue avec l’aiguille dans le bac.
Une seringue est préparée pour une trousse de médicaments.
Les médicaments destinés à l'injection sont fournis dans des flacons fermés par des bouchons en caoutchouc ou dans des ampoules de verre (Fig.).


Fig. Récipients contenant des formes posologiques liquides (ampoule et flacon) pour la voie parentérale d'administration du médicament

Les étiquettes indiquent toujours le nom du médicament et sa quantité. Lisez attentivement tout ce qui est écrit sur les étiquettes, en utilisant une loupe si nécessaire. Si le nom du médicament est manquant ou impossible à lire, le flacon ou l'ampoule doit être jeté. Autour du cou de l'ampoule peut être appliquée une ceinture colorée, le long de laquelle il est possible de briser le bout de l'ampoule sans fragments. Le bouchon en caoutchouc des flacons est enroulé avec un capuchon en métal, au milieu duquel se trouve un pétale déchirable. Ce pétale doit être arraché immédiatement avant d’utiliser le médicament.
Si plusieurs doses du médicament se trouvent dans le flacon, le bouchon en caoutchouc doit être essuyé avec un coton-tige imbibé d'alcool.

Ensemble de solution d'ampoule

- Avant d'ouvrir l'ampoule ou le flacon du médicament, lisez son nom, sa dose, sa date de péremption. Ampoule avec une solution d'huile préchauffée dans un bain d'eau à une température de 38 ° C;
Avant cela comment ouvrir l'ampoule, taper légèrement sur le cou pour que toute la solution soit dans sa partie large;
- Une lime à ongles en forme d'ampoule sur le cou et à traiter avec une boule de coton imbibée d'alcool, l'extrémité étroite (supérieure) de l'ampoule se détache;
- prendre le flacon à la main gauche, tenant entre l'index et le majeur et la droite - la seringue, et à introduire doucement une aiguille, composer la quantité requise du médicament (Fig A..);


Fig. Voie parentérale d'administration des médicaments, préparation à l'injection.

a - l'ampoule est ouverte; remplir la seringue avec le contenu liquide de l'ampoule; b-élimination de l'air de la seringue jusqu'à ce que la première goutte émerge de l'aiguille.

- retirer l'aiguille, qui a été tapée en solution, et mettre l'aiguille pour l'injection;
- fixer l'aiguille, soulevez le pistolet vers le haut et, en tenant la seringue en position verticale au niveau des yeux, et laissez l'air un peu (la première goutte) médicament: que vous vérifiez la perméabilité de l'aiguille (figure B..).
La seringue est préparée pour l'injection.

Dilution d'un solide dans un flacon

Certains médicaments pour les injections, y compris les antibiotiques, sont libérés sous forme de poudre cristalline dans des flacons.
Avant utilisation, il est dissous dans une solution isotonique stérile de chlorure de sodium (solution de chlorure de sodium à 0,9%), eau pour préparations injectables, solution de novocaïne à 0,5% à 0,25%. Pour contenir 100 000 unités de substance active dans 1 ml, il est nécessaire de prendre 5 ml de solvant pour un flacon contenant 500 000 unités de DE.
Procéder:
- lire l'inscription sur la bouteille (nom, dose, date d'expiration);
- retirer le couvercle en aluminium avec des pinces non stériles;
- traitez la balle avec un bouchon en caoutchouc à l'alcool;
- mettre dans la seringue la quantité de solvant nécessaire;
- perforer le bouchon avec une aiguille et pénétrer dans le solvant (voir ci-dessous a);
- Retirez le flacon avec l'aiguille du cône de sous-aiguille et secouez le flacon pour obtenir la dissolution de la poudre.

Dilution de médicaments dans le flacon par voie parentérale

Un ensemble de solution à partir d'une bouteille
- Placez l'aiguille avec le flacon où se trouve le soluté, sur le cône hypodermique de la seringue;
- soulever la bouteille et taper le contenu de la fiole (ou une partie de celle-ci) dans la seringue (fig. B);
- retirer le flacon avec l'aiguille du cône hypodermique de la seringue;
- mettre et fixer l'aiguille pour l'injection sur le cône de la seringue;
- vérifier la perméabilité de l'aiguille en passant une solution dans l'aiguille;
- libérer l'air de la seringue et la première goutte de solution au bout de l'aiguille.
La seringue est préparée pour l’injection.

Calcul de la dose d'insuline

L'introduction de l'insuline est une procédure responsable. Une surdose du médicament peut entraîner un coma hypoglycémique grave en raison d'une forte diminution de la glycémie.
L'introduction intempestive ou une dose insuffisante d'insuline peut aggraver les symptômes de la carence en insuline - l'hyperglycémie. Par conséquent, calculer la dose d'insuline devrait être très prudent. À l'heure actuelle, les seringues spéciales sont largement utilisées pour l'administration d'insuline.
La particularité des seringues à insuline est que sur toute leur longueur, il y a 40 divisions et chaque division correspond à une unité d'insuline. Sur le cylindre d'une insuline, une seringue de millilitres (ml) et des unités d'action (ED) dans lesquelles l'insuline est administrée sont indiquées. Pour composer correctement l'insuline dans une seringue sans insuline d'une capacité de 1,0 à 2,0 ml, vous devez calculer le coût de la division de la seringue. Il est nécessaire de compter le nombre de divisions dans une seringue de 1 ml. L'insuline domestique est libérée dans des flacons de 5,0 ml. Dans 1 ml - 40 unités. 40 unités d'insuline, diviser par le nombre de divisions obtenues dans 1 ml de seringue 40:10 = 4 ED - le prix d'une division, soit 0,1 ml = 4 ED.
Divisez la dose d'insuline dont vous avez besoin pour le prix d'une division et vous déterminerez combien de divisions sur la seringue doivent être remplies avec le médicament.
Par exemple: 72 unités: 4 unités = 18 divisions.
L'insuline est administrée par voie sous-cutanée 30 minutes avant les repas. Conservez le médicament dans le réfrigérateur. 30 à 40 minutes avant l’introduction de celui-ci est retiré du réfrigérateur. 30 minutes après l'administration du médicament, le patient doit manger.
Actuellement, les "seringues à insuline" sont utilisées pour introduire de l'insuline contenant un réservoir spécial ("cartouche" ou "stylo") contenant de l'insuline. Dans la seringue avant l’injection, vous devez définir la dose nécessaire. Pourquoi l'aiguille est injectée sous la peau et en appuyant sur le bouton est administré la dose entière d'insuline. Les réservoirs / cartouches d'insuline contiennent de l'insuline sous forme concentrée (dans 1 ml contient 100 unités d'insuline). Les seringues-stylos sont destinées à l'insuline, non seulement pour une action courte, mais également pour l'insuline d'action prolongée et pour un mélange (combinaison) d'insulines. Assurez-vous de lire attentivement les instructions d'utilisation de la seringue à stylet, car différents types de stylos sont disposés et fonctionnent de différentes manières.

Source: Bases de soins infirmiers. Weber VR, GI Chuvakov, Lapotnikov VA 2001.

Insulinothérapie pour le diabète sucré de type 1

• Insulinothérapie intensive ou basique

Dépôt d'insuline (IPD) est administré 2 fois par jour (matin et soir), est introduit l'insuline (CIM) à action rapide avant les repas principaux et sa dose dépend du nombre de prévu pour recevoir des unités de pain alimentaire (BU), le niveau de la glycémie avant les repas besoins en insuline pour 1 XE à ce moment de la journée (matin, après-midi, soir) - une condition préalable est la mesure de la glycémie avant chaque repas.

L'insuline est une longue durée d'action (SPD) a présenté 2 fois par jour (matin et soir), l'insuline à action rapide (ICD) est administré 2 fois par jour (avant le petit déjeuner et avant le dîner) ou avant les repas, mais la dose et le nombre de XE sont solidement fixés ( dose d'insuline du patient seul et la quantité de XE ne change pas) - il n'est pas nécessaire de mesurer la glycémie avant chaque repas

Calcul de la dose d'insuline

Dose d'insuline quotidienne totale (SCDI) = poids du patient x 0,5 U / kg *

- 0,3 U / kg pour les patients présentant un diabète de type 1 nouvellement diagnostiqué pendant la rémission ("lune de miel")

- 0,5 U / kg pour les patients avec une durée moyenne de maladie

- 0,7-0,9 U / kg pour les patients atteints d'une maladie chronique

Par exemple, le poids du patient est de 60 kg, le patient est malade pendant 10 ans, alors l'ICDD est de 60 kg x 0,8 U / kg = 48 U

dosage DJP est un tiers de la norme MPEG, plus la dose SDI divisée en 2 parties - 2/3 administrés le matin avant le petit déjeuner et un tiers est administré le soir avant le coucher (SDI dose souvent est divisée en deux parties en deux)

Si SODI 48 U, alors la dose de IPD est de 16 Unités, et avant le petit-déjeuner est introduit 10 U, et avant d'aller au lit 6 Ud

La dose de DCI est 2/3 de l'ICD.

Cependant, avec la dose spécifique système de insulinothérapie intensifiée CIM avant chaque repas déterminé par le nombre de prévu pour recevoir des unités de pain alimentaire (BU), le taux de glucose sanguin avant de manger, le besoin d'insuline sur I XE à un moment donné de la journée (matin, après-midi, soir)

Le besoin d'un DAI au petit-déjeuner est de 1,5-2,5 U / 1 XE. dans l'après-midi - 0,5-1,5 U / 1 XE, pour le dîner 1-2 U / 1 XE.

Avec la normoglycémie, le DCI est administré uniquement pour l'alimentation, avec hyperglycémie, une insuline supplémentaire est ajoutée pour la correction.

Par exemple, le matin, le patient a un taux de sucre de 5,3 mmol / l, il prévoit de manger 4 XE, son besoin en insuline avant le petit-déjeuner est de 2 U / CH. Le patient doit entrer 8 U d'insuline.

La dose d'insuline classique ou un ICD est divisé en 2 parties - 2/3 administré avant le petit déjeuner et avant le dîner est introduit troisième (48 U Si MPEG, puis la dose de 32 UI de la CIM, et avant le petit déjeuner administré 22 U, et avant uleynom 10 E), ou la dose de DCI est divisée approximativement en 3 parties administrées avant les repas principaux. La quantité de XE dans chaque repas est fixée de manière rigide.

Calcul du montant requis de HE

Le régime avec le diabète de type 1 est un isocalorique physiologique, son objectif est d'assurer la croissance et le développement normaux de tous les systèmes corporels.

Ration calorique quotidienne - le poids idéal x x

X est la quantité d'énergie / kg, en fonction du niveau d'activité physique du patient

32 kcal / kg - activité physique modérée

40 kcal / kg - activité physique moyenne

48 kcal / kg - activité physique intense

Poids corporel idéal (M) = hauteur (cm) - 100

Poids corporel idéal (W) = hauteur (cm) - 100 - 10%

Par exemple, un patient travaille comme caissier dans une caisse d'épargne. La taille de la patiente est de 167 cm et son poids idéal est de 167-100-6,7. environ 60 kg, et compte tenu de l'activité phylactique modérée, la calorie quotidienne de son régime alimentaire est de 60 x 32 = 1900 kcal.

Les calories quotidiennes sont de 55 à 60% de glucides

En conséquence, la part des glucides est de 1900 x 0,55 = 1045 kcal, soit 261 g de glucides. Je XE = 12 g de glucides, c'est-à-dire chaque jour, le patient peut manger 261: 12 = 21 XE.

De plus, la quantité de glucides pendant la journée est répartie comme suit:

C'est à dire pour le petit-déjeuner et le dîner, notre patient peut manger 4-5 HS, pour le déjeuner 6-7 XE, pour les collations 1-2 XE (de préférence pas plus de 1,5 XE). Cependant, avec un schéma intensifié de thérapie à l'insuline, une distribution aussi stricte des glucides dans les repas n'est pas nécessaire.

Pourquoi ai-je besoin d'injections?

Pour diverses raisons, le pancréas commence à mal fonctionner. Le plus souvent, cela se traduit par une diminution de la production de l'hormone insuline, ce qui entraîne une perturbation des processus de digestion et de métabolisme. Le corps devient incapable de recevoir de l'énergie de la nourriture consommée et souffre d'un excès de glucose qui, au lieu d'être absorbé par les cellules, s'accumule dans le sang. Lorsque cette condition survient, le pancréas reçoit un signal sur la nécessité de la synthèse de l'insuline. Mais à cause des violations du travail du corps, l'hormone est libérée en quantités insignifiantes. La condition s'aggrave et la quantité de sa propre insuline tend vers zéro.

Pour corriger une situation, il est possible de ne fournir aux cellules qu’un analogue d’une hormone. La thérapie continue pour la vie. Un patient diabétique effectue des injections plusieurs fois par jour. Il est important de les faire rapidement afin d’éviter les conditions critiques. L'insulinothérapie vous permet de surveiller le taux de sucre dans le sang et de maintenir le pancréas et les autres organes à un niveau approprié.

Règles générales pour l'injection

La technique d'administration de l'insuline est la première chose que les patients apprennent après avoir découvert un diabète sucré. La procédure est simple, mais elle nécessite des compétences de base et une compréhension du processus. Une condition obligatoire est le respect des règles d'asepsie et d'antiseptique, c'est-à-dire la stérilité de la procédure. Pour cela, vous devez vous rappeler les normes sanitaires et hygiéniques suivantes:

  • Les mains avant la procédure doivent être lavées;
  • La zone d'injection est essuyée avec un chiffon humide, propre ou un antiseptique;
  • Pour l'injection, utilisez des seringues et des aiguilles jetables spéciales.

À ce stade, vous devez savoir que l'alcool détruit l'insuline. Lors du traitement de la peau avec ce produit, il faut attendre son évaporation complète, puis procéder à la procédure.

En règle générale, l'insuline est administrée 30 minutes avant de manger. Le médecin, sur la base des caractéristiques de l'hormone synthétique désignée et de l'état du patient, donnera des recommandations individuelles sur les doses du médicament. Habituellement, au cours de la journée, deux types de médicaments sont utilisés: avec une action courte ou prolongée. La technique d'administration de l'insuline est quelque peu différente.

Où mettre une injection?

Toute injection implique certains endroits recommandés pour son comportement efficace et sûr. L'injection d'insuline ne peut être attribuée à une injection intramusculaire ou intracutanée. La substance active doit être administrée dans le tissu graisseux sous-cutané. Lorsque l'insuline pénètre dans le tissu musculaire, son effet est imprévisible et les sensations pendant l'injection sont douloureuses. Par conséquent, l'injection ne peut être mise nulle part: cela ne fonctionne tout simplement pas, ce qui aggravera considérablement l'état du patient.

La technique d'introduction de l'insuline implique l'utilisation des parties suivantes du corps:

  • cuisse supérieure avant;
  • le ventre (la zone près du nombril);
  • pli externe des fesses;
  • épaule.

Dans le même temps pour l'auto-injection, les endroits les plus pratiques sont les hanches et l'abdomen. Deux de ces zones concernent différents types d'insuline. Les accidents vasculaires cérébraux à action prolongée sont de préférence placés dans les hanches et à action rapide - dans la région du nombril ou des épaules.

Comment cela est-il expliqué? Les experts disent que dans le tissu graisseux sous-cutané des hanches et le pli externe des fesses, une absorption lente se produit. Juste ce dont vous avez besoin pour l'insuline à action prolongée. Et, au contraire, la réception pratiquement instantanée par les cellules d'un organisme de substance introduite se produit au niveau de l'estomac et des épaules.

Quels sont les sites d'injection les mieux exclus?

Il est nécessaire d'adhérer à des recommandations claires concernant le choix de la zone d'injection. Ils ne peuvent être listés que ci-dessus. Et si le patient effectue l'injection lui-même, il est préférable de choisir le devant de la cuisse pour la substance à action prolongée et l'estomac pour les analogues de l'insuline ultra-courts et courts. C'est parce que l'injection du médicament dans l'épaule ou les fesses peut être difficile. Souvent, les patients ne peuvent pas former indépendamment un pli cutané dans ces zones pour entrer dans la couche graisseuse sous-cutanée. En conséquence, le médicament est injecté par erreur dans le tissu musculaire, ce qui n'améliore en rien l'état du diabétique.

Éviter les zones de lipodystrophie (zones où il n'y a pas de graisse sous-cutanée) et se retirer du site d'injection précédent d'environ 2 cm. Les injections ne sont pas injectées dans la peau enflammée ou guérie. Pour exclure ces endroits défavorables des procédures, assurez-vous qu'il n'y a pas de rougeurs, de phoques, de cicatrices, de contusions, de signes de dommages mécaniques sur la peau dans la zone d'injection prévue.

Comment bien changer de place de nyxes?

La plupart des diabétiques sont insulino-dépendants. Cela signifie que chaque jour, ils doivent passer plusieurs injections du médicament pour se sentir bien. Dans ce cas, la zone d'injection doit constamment changer: c'est la technique d'introduction de l'insuline. L'algorithme des actions effectuées suppose trois variantes du développement des événements:

  1. Effectuer une injection près du site de l'injection précédente, en déviant d'environ 2 cm.
  2. Séparation de la zone d'introduction en 4 parties. En une semaine, ils en utilisent un, puis ils passent au suivant. Cela permet à la peau des autres sites de se reposer et de récupérer. Les sites d'injection d'un lobe se trouvent également à une distance de plusieurs centimètres.
  3. Divisez la zone sélectionnée en deux et hachez-les alternativement.

La technique d'administration sous-cutanée d'insuline permet à la substance active d'être délivrée au corps au taux requis. De ce fait, il est nécessaire de respecter la constance dans le choix du domaine. Par exemple, si le patient a commencé à injecter le médicament d'action prolongée dans les hanches, il doit être poursuivi. Sinon, le taux d'absorption de l'insuline sera différent, ce qui entraînera éventuellement des fluctuations de la glycémie.

Calcul de la dose du médicament chez l'adulte

Sélection de l'insuline - la procédure est purement individuelle. Le nombre quotidien d'unités recommandées du médicament est affecté par différents indicateurs, notamment le poids et la longueur de la maladie. Les spécialistes ont constaté que, dans le cas général, les besoins quotidiens d’un patient atteint de diabète sucré dans l’insuline ne dépassaient pas 1 unité pour 1 kg de poids corporel. Si ce seuil est dépassé, des complications apparaissent.

La formule générale de calcul du dosage de l’insuline ressemble à ceci:

  • Djour - dose quotidienne du médicament;
  • M est la masse du corps du patient.

Comme on peut le voir d'après la formule, la technique de calcul de l'insuline est basée sur la quantité d'insuline nécessaire à l'organisme et le poids corporel du patient. Le premier indicateur est déterminé en fonction de la gravité de la maladie, de l'âge du patient et de la «durée de service» du diabète.