Image

Gangrène des membres inférieurs dans le diabète sucré

Les jambes sont l'une des principales cibles de cette maladie. Gangrène - la mort des tissus vivants de l'organe, qui s'assombrit et peut complètement noircir. Dans le cas du diabète sucré, cette pathologie dure souvent très longtemps, menaçant l'amputation et la mort.

Qu'est-ce que la gangrène diabétique des jambes

Le sucre à haute concentration détruit les vaisseaux sanguins. La circulation est difficile et les cellules sont condamnées à la famine en oxygène. En l'absence de nutrition, l'inflammation, la dégradation et la mort des tissus se produisent. Les artères et les veines des organes les plus éloignés, les jambes les plus lourdes, sont plus fréquentes. Selon les medstatistics, plus de 50% des patients sont atteints de gangrène des membres inférieurs dans le diabète sucré. Sauver la jambe ne peut que tous les deux patients.

La gangrène dans le diabète sucré est insidieuse car une personne pendant de nombreuses années ne soupçonne pas le développement latent de la nécrose (nécrose) dans les membres inférieurs, car la sensibilité de la peau est réduite. Lorsque les signes du pied diabétique deviennent évidents, le temps nécessaire au traitement conservateur est manquant. Le diabétique est menacé d'amputation de la jambe et même de mort.

Types de gangrène des membres inférieurs

Chez les patients âgés maigres, un pied diabétique sec se développe souvent. Le processus de nécrose des tissus peut se produire lentement et de manière presque imperceptible. Les diabétiques perçoivent les premiers symptômes de la défaite comme une caractéristique inévitable de leur âge. Cependant, de longues fissures non cicatrisées, des plaies et des ulcères aux jambes avec le diabète - des signaux de détresse!

Gangrène sèche - une conséquence de troubles circulatoires chroniques. N'ayant pas le pouvoir, les muscles des membres inférieurs perdent de la masse et "fondent" progressivement. Souvent, la gangrène sèche est observée immédiatement sur les deux jambes. Au fil des ans, les zones touchées, plus souvent les doigts, se dessèchent tellement qu'elles deviennent momifiées. Avec une nécrose complète, ils peuvent tomber.

La gangrène sèche en cas d’infection passe à une forme humide. Ce type de complication du pied diabétique se développe souvent chez les personnes pleines, habituées au fait que les jambes gonflent souvent. En raison de la saturation élevée en eau et en graisse, les cellules mortes ne peuvent pas rétrécir. Dans les tissus se développe un processus infectieux violent - pourriture.

Nécrose sèche

Cette maladie est caractérisée par un long développement. La gangrène sèche des membres inférieurs commence par une ischémie (restriction de l'approvisionnement en sang) et une inflammation des vaisseaux sanguins. On touche ensuite les tissus mous auxquels le sang ne coule pas. Il existe une frontière claire entre les zones endommagées et les zones saines. Progressivement, la zone de nécrose s'élargit. Tissus, perte de liquide, dessèchement, noircissement et momification. La fin de ce processus est l’auto-amputation, le rejet des parties mortes du corps par le corps.

Gangrène humide

La cause de ce type de complication est une pénurie aiguë soudaine de sang dans les membres. La nécrose des tissus se développe rapidement. La pénétration de l'infection provoque un processus inflammatoire violent. La jambe se gonfle, s'assombrit, provoquant une douleur intense. Comme il n'y a pas de barrière entre les tissus sains et les tissus en décomposition, l'infection se propage rapidement dans l'organisme. En conséquence, il existe un risque de sepsie (contamination du sang).

Les causes

Des facteurs qui peuvent provoquer la principale cause de nécrose tissulaire - une pénurie de sang dans les membres - sont très fréquents. Ce sont:

  • blessures des membres inférieurs avec une perte de sang importante;
  • brûlures, gelures des pieds;
  • intoxication grave avec des champignons, ergot, produits chimiques toxiques;
  • infection bactérienne;
  • endartérite oblitérante, dans laquelle les caillots de sang coupés provoquent une catastrophe vasculaire;
  • infarctus du myocarde, cerveau, poumon;
  • l'athérosclérose;
  • thrombophlébite;
  • ostéochondrose cervicale aiguë;
  • escarres étendues, etc.

Polyneuropathie des jambes

Car ce type de pathologie se caractérise par la défaite de plusieurs nœuds nerveux à la fois. La neuropathie dans le diabète sucré est une complication causée par une diminution du taux de transmission des impulsions électriques qui régulent le fonctionnement du système circulatoire. Ceci est une conséquence de la forte concentration de glucose, qui persiste longtemps dans l'organisme. Ainsi, si une personne souffre de diabète depuis environ 5 ans, une polyneuropathie survient chez 15% des patients et, si elle a entre 25 et 30 ans, chez 70 à 75% des patients.

Au début, la complication est causée par un engourdissement local des pieds, des brûlures des pieds, des "frissons", de légères douleurs nocturnes dans les pieds, des tibias. Dans le futur:

  • la sensibilité des jambes aux fluctuations de température est affaiblie;
  • la peau devient rouge, se couvre de taches sombres;
  • épaissir les ongles;
  • les muscles des doigts sont affaiblis;
  • les douleurs dans les jambes ou les pieds s'amplifient;
  • la largeur du pied augmente;
  • les pieds plats apparaissent;
  • articulation de la cheville déformée.

Colmatage des vaisseaux dans le contexte de l'athérosclérose

L'excès de glucose endommage surtout les petits vaisseaux des jambes. Non seulement les cellules subissent une privation d'oxygène. La condition des artérioles et des capillaires est aggravée par l'athérosclérose. Les vaisseaux sont obstrués par des plaques de cholestérol, envahis par la végétation, devenant impraticables pour la circulation sanguine. Pour cette raison, la douleur dans les jambes est pire avec les charges. La marche accélérée, la montée des escaliers deviennent un problème. La peau des jambes est sèche, squameuse et irritante.

Les symptômes

Les deux types de pathologie présentent initialement les mêmes symptômes. La différence est seulement dans la durée de progression de ces complications. La gangrène sèche peut se développer pendant des années et devenir humide en quelques heures ou quelques jours. Par la suite, l'image de la maladie reçoit des différences significatives. Reconnaître la menace de gangrène peut être pour de tels motifs:

  • les pieds commencent souvent à geler;
  • la peau des pieds pâles;
  • la sensibilité tactile des membres est affaiblie;
  • les sections de jambe séparées deviennent engourdies;
  • la coordination des mouvements devient instable;
  • il y a de la boiterie;
  • de plus en plus souvent des douleurs dans les jambes, des brûlures aux pieds.

Comment commence la gangrène des membres inférieurs?

L'étape initiale de la complication peut être déterminée par l'état de la peau. Le début de la gangrène ressemble à ceci:

- les pieds ou les orteils rougissent;

- puis pâlir, devenir cyanotique;

- Enfin, ils s'assombrissent au noir;

- le site du patient est clairement délimité par le site sain.

- la peau pâlit immédiatement;

- un réseau de veines dilatées apparaît;

- les jambes gonflent fortement;

- il n'y a pas de frontière entre les tissus affectés et les tissus sains.

La gangrène s'arrête à des stades ultérieurs de développement

La progression de la maladie se manifeste par de tels symptômes:

- le contraste entre la peau rose et noire s'intensifie;

- le membre diminue et se déforme;

- la sensibilité du pied disparaît complètement;

- il n'y a pas de pouls dans le membre;

- la douleur s'intensifie progressivement, surtout la nuit;

- l'état général du diabétique est satisfaisant, il n'y a aucun signe d'intoxication.

- il y a des bulles brunes qui éclatent rapidement;

- des ulcères trophiques malodorants se forment;

- la température monte brusquement;

- il y a une tachycardie, un tremblement des extrémités;

- une douleur aiguë et soudaine transperce, ne pas être enlevée même par des préparations puissantes;

- un état critique du patient est aggravé par les convulsions, les vomissements et le délire.

Traitement

Une forme sèche de la maladie peut être traitée avec des méthodes conservatrices. Une condition importante est la diminution de la concentration de sucre dans le sang. Les blocus de novocain, les inhalations d'oxygène sont appliquées. La circulation sanguine améliore les préparations Reopoliglyukin, Trental, Vazaprostan, Actovegin et autres Streptokinase, l'héparine favorisent la dissolution des caillots sanguins. Les complexes multivitaminiques renforcent l'immunité.

La forme humide de la maladie est à la base de l'hospitalisation d'urgence dans le service de chirurgie de la clinique. Ce type de gangrène des membres inférieurs dans le diabète nécessite une intervention chirurgicale pour les signes vitaux. Les chirurgiens essaient toujours de garder les membres du patient. Pour cela, tous les tissus nécrotiques doivent être éliminés avec une thérapie de détoxication simultanée. Les médecins prescrivent des antibiotiques pour la gangrène des membres inférieurs, les médicaments hormonaux anti-inflammatoires, les diurétiques.

Mesure radicale - retrait du pied ou de la jambe. Une amputation élevée de la jambe avec une gangrène à un âge avancé entraîne la mort d'un patient sur deux tout au long de l'année. Cependant, la chirurgie de la microchirurgie, le stenting (expansion par des dispositifs spéciaux) des vaisseaux, la chirurgie plastique des veines sont des technologies innovantes qui permettent à de nombreux diabétiques de préserver leurs membres et de rétablir leur mobilité.

Gangrène diabétique

Selon les statistiques, la moitié des patients présentent une gangrène dans le diabète sucré. Le plus souvent, il y a une gangrène des membres inférieurs, affectant les pieds et les mollets des jambes, bien que les doigts puissent également souffrir. Étant donné que les plaies du diabète sucré ne guérissent pas bien et que la probabilité d'infection est élevée, la gangrène du pied devient une conséquence du pied diabétique. Le noircissement et la pourriture consécutive d'une partie d'un membre affectent négativement l'état mental et physique d'une personne, mais la pathologie peut être évitée.

Pourquoi développer la gangrène?

Souvent, en raison des effets négatifs sur le corps du diabète sur sa jambe, il se produit une nécrose qui se transforme en abcès. En l'absence de traitement, la zone qui s'aggrave augmente progressivement, capturant de nouveaux tissus et os. Le résultat est la gangrène.

Les raisons suivantes expliquent le développement de la gangrène chez les diabétiques:

  • Ischémie. La défaite des vaisseaux sanguins avec le sucre perturbe la circulation sanguine, les capillaires et les gros vaisseaux sont obstrués en raison de l'athérosclérose développée. La privation d'oxygène dans les tissus entraîne la formation de nécrose, qui s'envenime.
  • Infection Le pied diabétique entraîne la formation d'ulcères non cicatrisants auxquels l'infection peut se joindre. La reproduction dans les plaies des bactéries anaérobies conduit à la gangrène.
Retour au sommaire

Types de pathologie

Selon la cause et les caractéristiques du flux, la gangrène diabétique sèche et humide des membres inférieurs est différente. Le premier type de pathologie commence de manière imperceptible et chez la personne âgée le développement de la maladie ne provoque pas de suspicion. On croit que les problèmes avec les jambes sont naturels pour les personnes âgées. Si le doigt s'assombrit ou noircit, des points noirs apparaissent sur la peau des jambes, ce qui indique un développement de la gangrène.

Type gangreneux sec

La gangrène sèche chez les diabétiques se produit en raison de la défaite progressive des membres inférieurs. Une lente détérioration de la circulation sanguine permet à l'organisme de s'adapter et de se protéger. La phase initiale est accompagnée d'une douleur intense, mais la sensibilité est alors perdue. Le plus souvent, la pathologie affecte les orteils. Si les doigts s'assombrissent ou si l'un d'eux semble plus noir que les autres, cela indique un développement de la nécrose. La zone touchée ne pourrit pas, mais sèche, momifiée. L'opération est effectuée pour prévenir le développement de l'infection et la complication de la gangrène humide, ainsi que du point de vue de l'esthétique.

Type humide

Gangrène humide des pieds chez un patient atteint de diabète sucré se produit rapidement. La principale cause de la pathologie est l'ischémie soudaine ou les lésions infectieuses des plaies existantes. Ce type de gangrène est associé non seulement au pied diabétique, mais également aux lésions tissulaires qui provoquent des brûlures, des gelures, des coupures et des traumatismes. Même une brûlure mineure peut entraîner la perte du pied.

Avec la gangrène humide, la zone affectée du tissu n'est pas noire, mais violette ou bleu-vert. Le doigt du patient pourrit, mais ne dessèche pas. Il y a un gonflement, il y a une odeur désagréable de pourriture. Lorsque vous appuyez sur un doigt malade, vous entendez un son spécifique qui provoque une accumulation de sulfure d'hydrogène. L'état général du patient s'aggrave en raison d'une intoxication. S'il n'y a pas de traitement, une intoxication sanguine peut commencer. Si une gangrène humide se développe dans le diabète sucré, une amputation est nécessaire.

Symptômes de la pathologie

Stade initial

L'apparition de la maladie est déterminée par l'apparence de la peau. Au stade initial, les symptômes suivants sont typiques de la gangrène sèche:

  • la peau des pieds et des doigts devient rouge;
  • la rougeur de la peau se transforme en cyanose et en noirceur;
  • la zone du patient est clairement délimitée par la zone saine.

La gangrène humide se développe comme suit:

  • la peau devient pâle;
  • un modèle de vaisseaux élargis apparaît;
  • œdème des jambes se développe;
  • Il n'y a pas de frontière claire entre le patient et la zone saine.

Stade tardif

À l'avenir, lorsque la maladie est sèche, les symptômes suivants sont observés:

  • le contraste entre la partie saine et douloureuse de la jambe devient brillant;
  • la jambe / le doigt devient plus petit, la déformation apparaît;
  • la sensibilité est perdue;
  • le pouls disparaît dans le membre;
  • il y a des douleurs pires la nuit;
  • l'état de santé général du patient est normal, l'intoxication est absente.

Pour le développement tardif d'un type de gangrène humide, les symptômes suivants sont typiques:

  • Sur la peau se forment des cloques brunâtres qui se cassent;
  • il y a des plaies purulentes qui dégagent une puanteur;
  • la température du patient augmente et la pression artérielle diminue;
  • développe une tachycardie;
  • il y a des tremblements dans les membres et des douleurs intenses qui ne peuvent pas être éliminées même avec l'aide d'analgésiques puissants;
  • l'état général du patient est lourd, des convulsions apparaissent, des nausées, des vomissements s'ouvrent.
Retour au sommaire

Traitement de la gangrène dans le diabète sucré

Les premiers signes de gangrène chez les diabétiques nécessitent un traitement immédiat. Le traitement de la gangrène dans le diabète commence par l'élimination des premiers signes de la maladie. Pour éviter de retirer un doigt ou une jambe, il est nécessaire de traiter les ulcères existants. Pour ce faire, prescrire des onguents de guérison. Indépendamment du problème apparu, rien ne peut être fait. Si un patient a une gangrène humide à un stade tardif de son développement, il est indispensable de sauver sa vie sans amputation.

La méthode préférée de traitement de la gangrène est une intervention chirurgicale.

Médicaments

Le traitement conservateur est appliqué au type sec de la maladie. Le type humide à l'aide de médicaments ne peut être guéri qu'au tout début du développement, lorsque des ulcères se sont formés. Dans le cadre de la thérapie, il faut:

  • Pour compenser le diabète. Le patient se voit prescrire un médicament anti-sucre et un régime strict.
  • Retirez la charge du membre malade. Il est recommandé d'immobiliser une jambe malade.
  • Fournir le corps en oxygène. Une série d'inhalations d'oxygène est effectuée.
  • Restaurer la circulation sanguine. Attribuez les médicaments suivants: "Reopoliglyukin", "Trental", "Vazaprostan".
  • Enlevez les thrombus. Appliquer des médicaments tels que la streptokinase et l'héparine.
  • Soigne les plaies. Prescrire des remèdes locaux de cicatrisation. L'onguent de guérison "Levomekol" est populaire.
  • Éliminer l'inflammation et l'infection. Les antiseptiques et les antibiotiques sont utilisés, par exemple, Miramistin.
  • Renforcer l'immunité. Le patient se voit prescrire des complexes vitaminiques.
Retour au sommaire

Intervention opératoire

La gangrène humide dans le diabète ne peut souvent pas être éliminée sans chirurgie. Avec une intoxication grave du corps d'une autre manière pour aider le patient est impossible. Pendant l'opération, retirez le tissu, les doigts et le pied affectés. Selon l'ampleur de la pathologie, une amputation élevée jusqu'à la hanche est possible. La méthode permet d'éviter l'infection du sang, d'éliminer l'intoxication et d'empêcher une issue fatale. Avec la pathologie sèche, l'amputation est nécessaire pour prévenir l'infection et le développement de la septicémie.

Médecine traditionnelle

La médecine traditionnelle permet d'arrêter la décomposition et de guérir le début du dépérissement des tissus à condition que les méthodes traditionnelles soient utilisées conjointement avec les méthodes conservatrices. Il est difficile de supprimer la pathologie humide à l’aide de méthodes traditionnelles. Les recettes suivantes sont populaires:

  • Un chiffon doux et naturel imbibé de lait acide homogène et appliqué sur la zone affectée.
  • Filtrer le tissu naturel avec de l'huile de girofle et faire une compresse.
  • Appliquez une compresse de pain de seigle rouillé avec du sel sur le membre malade.
Retour au sommaire

Quelles prévisions?

Avec une pathologie sèche, développée dans le contexte du diabète, le pronostic est favorable. La zone touchée est capable de se séparer. L'opération dans ce cas n'est pas requise. Malgré cela, si le doigt sur la jambe est noirci par le diabète, il est nécessaire de consulter un médecin. Avec un type de maladie humide, les prévisions sont moins optimistes, la probabilité de développer les complications suivantes est élevée:

  • dommages toxiques du coeur, du foie, des reins;
  • la septicémie
  • hémorragie pulmonaire;
  • résultat fatal.
Retour au sommaire

La prévention

Dans le cadre de la prévention, il convient de respecter strictement le régime prescrit par le médecin pour la détection du diabète. Vous devez surveiller en permanence le niveau de glucose dans le corps. Il est important de mener une vie saine, de faire du sport, de bouger beaucoup. Il est recommandé d'inspecter les jambes quotidiennement afin de détecter les blessures et les fissures, d'éviter les blessures, les coupures, les brûlures et les engelures. Les chaussures doivent être confortables. Dans le diabète, même frotté avec de nouvelles chaussures, l'hydropisie peut causer la perte de jambes.

Gangrène avec diabète

Le diabète sucré est une maladie caractérisée par la pathologie des processus métaboliques du corps due à l'insuffisance absolue ou relative de l'insuline (hormone pancréatique). La maladie est terrible pour ses complications précoces et tardives. La gangrène dans le diabète sucré est l'une de ces conditions, c'est-à-dire la nécrose des cellules et des tissus d'un organisme vivant.

La gangrène est dangereuse parce que les zones mortes dégagent des toxines qui pénètrent dans la circulation sanguine et sont transportées dans tout le corps, l'empoisonnant. Cela entraîne des complications au niveau des reins, du foie, du cœur et d'autres organes vitaux.

Pourquoi développer des problèmes de pieds?

La «maladie sucrée» de tout type est considérée comme une menace pour les membres inférieurs du patient. Dans le contexte d'une hyperglycémie prolongée, des lésions vasculaires apparaissent. La particularité de la condition est que la couche interne des artères chez une personne en bonne santé doit produire des substances spéciales qui permettent au vaisseau de se développer. Chez les diabétiques, cette substance est synthétisée en petite quantité. La perméabilité des parois vasculaires augmente et une quantité importante de monosaccharides pénètre dans l'endothélium.

Le glucose provoque la synthèse d'un grand nombre de glycosaminoglycanes, de lipides et de protéines. En conséquence, la lumière des artères se rétrécit, l'approvisionnement en sang est perturbé. Dans les gros vaisseaux, les lipides se déposent massivement sur la paroi interne et se transforment en plaques athéroscléreuses, qui interfèrent également avec la circulation sanguine normale.

Les tissus cessent de recevoir la quantité nécessaire de sang, d'oxygène, d'autres nutriments et commencent à mourir. Le résultat est les zones de nécrose.

Facteurs concomitants

La gangrène se produit dans le contexte des facteurs provocateurs suivants:

  • une régénération lente des cellules et des tissus, caractéristique des patients atteints de diabète sucré;
  • polyneuropathie - la défaite des cellules nerveuses et des troncs, résultant de perturbations métaboliques dans le corps;
  • pathologie du processus de formation du tissu osseux;
  • l'état d'immunodéficience;
  • l'obésité;
  • mauvaises habitudes (abus d'alcool, tabagisme);
  • chaussures mal sélectionnées.

Important! Dans la plupart des cas, le rôle n'est pas joué par un facteur spécifique, mais par leur combinaison complexe.

Types de gangrène diabétique

En fonction de l'origine, on distingue les types de nécrose des tissus suivants:

  • Type neuropathique - se développe dans le contexte du processus pathologique du tissu nerveux.
  • Type angiopathique - apparaît à la suite d'une destruction vasculaire et de troubles trophiques.
  • Il existe des lésions de type ostéopathique des éléments osseux et des structures du système musculo-squelettique.
  • Type mixte - combine plusieurs types de gangrène.

Au cours et dans la nature des manifestations cliniques, on distingue l'aspect sec et humide de la nécrose tissulaire.

La gangrène sèche se produit lorsque la lumière des artères diminue progressivement. Le processus est étiré pendant 3 à 7 ans. Pendant ce temps, le diabétique a le temps de s'adapter à sa condition. La lésion commence par les orteils et n'a généralement pas de signes de processus infectieux.

La gangrène humide s'accompagne d'une infection, et la multiplication des micro-organismes se produit à un rythme significatif. La pathologie est aiguë et se développe rapidement. Le corps du patient souffre de vives manifestations d'intoxication.

Tableau clinique

Les signes de gangrène dans le diabète sucré dépendent complètement du déroulement, de la nature et du type de processus pathologique. En règle générale, les patients atteints de diabète ont une sensibilité tactile et douloureuse réduite en raison des dommages au tissu nerveux. Les blessures, les fissures, les cors, les égratignures sont souvent négligées. Ceci est inoffensif jusqu'à ce que la pénétration de champignons, de bactéries et d'autres micro-organismes pathologiques à travers l'intégrité de la peau ne se produise pas.

Le stade initial de la lésion se caractérise par un changement de couleur de la peau. Ils peuvent devenir rouge, pâle ou violet-cyanotique. Tous les types de sensibilité (température, douleur, toucher, vibration) sont gravement altérés. Dans les orteils et les pieds, il y a une douleur, une sensation de picotement, de lourdeur.

Les extrémités deviennent froides au toucher. Il y a enflure, peau sèche, perte de cheveux. Au fil du temps, le pied se déforme, les muscles, les tendons et les structures osseuses sont impliqués dans le processus. Les ongles deviennent cassants, se décomposent, leur structure et leur couleur changent. Des lésions fongiques se développent souvent.

Gangrène sèche

Dans le contexte des symptômes ci-dessus apparaît une zone affectée clairement limitée. Il devient brun foncé ou noir, diminue de volume, comme si "sécher".

Gangrène humide

A un début brillant et un développement rapide. La particularité est la suivante:

  • La zone affectée augmente en taille en raison d'un œdème important;
  • la peau devient enflée, devient violette;
  • il y a une odeur fétide spécifique (le résultat de la décomposition des tissus);
  • formation de cloques avec des contenus en putréfaction;
  • absence de limite claire entre les tissus sains et les tissus "malades";
  • symptômes d'intoxication (fièvre, frissons, maux de tête, vertiges, faiblesse);
  • abaissement de la pression artérielle, tachycardie.

Diagnostic

Les caractéristiques des mesures de diagnostic sont présentées dans le tableau.

Gangrène des membres inférieurs dans le diabète sucré

Gangrène - nécrose tissulaire dans la région du corps, sans apport sanguin périphérique; gangrène dans le diabète sucré - le degré extrême de la manifestation du syndrome du pied diabétique, les orteils sur les pieds, les pieds sont affectés. La maladie se développe imperceptiblement, un diabétique depuis plusieurs années ne peut pas deviner qu'il a déjà "mort" les tissus de ses jambes.

Il est important d'appliquer des mesures préventives à temps pour prévenir le développement de cette maladie grave et éviter l'amputation. Les statistiques disent: 80% des décès chez les patients diabétiques sont causés par la gangrène.

Les causes

Chez les personnes atteintes de diabète de plus de 5 ans, les orteils et les pieds deviennent insensibles. Une grande concentration de sucre dans le sang "tue" les terminaisons des cellules nerveuses, tout en violant la perméabilité des vaisseaux sanguins. Les patients atteints de diabète sucré sont plus susceptibles de développer une gangrène ischémique et infectieuse.

La gangrène ischémique dans le diabète est causée par une violation de l'apport sanguin de tissus associé à la défaite des vaisseaux artériels. Sur les tissus privés, des ulcères trophiques se forment, une nécrose des doigts et des pieds est observée. Chez un patient diabétique, les vaisseaux sont la cible principale de «l'attaque».

La gangrène infectieuse chez les diabétiques est causée par des bactéries, des streptocoques et des bâtonnets intestinaux pénétrant dans la plaie. Chez un diabétique, même une plaie insignifiante peut subir une attaque infectieuse.

Les principales causes de la gangrène dans le diabète:

  • Colmatage des vaisseaux causés par l'athérosclérose;
  • Processus lents de régénération des tissus endommagés;
  • Faible immunité;
  • Polyneuropathie
  • Les perturbations dans les processus de formation du tissu osseux.

Les patients présentant un diabète de longue durée non compensé, dont la concentration de glucose dépasse 12 mmol / l et subissent des modifications drastiques, sont à risque.

Facteurs favorisant le développement de la maladie:

  • Fumer;
  • Poids "superflu";
  • Mauvaises chaussures.

Il est prouvé que fumer pendant une longue période, même chez une personne en bonne santé, peut causer la gangrène. On sait que la nicotine a un effet vasodilatateur, mais sous l'influence du monoxyde de carbone, les vaisseaux perdent de leur élasticité, leur lumière se rétrécit. La nicotine favorise la formation de caillots sanguins dans les vaisseaux.

Les personnes en surpoids ont souvent un gonflement. Tout dommage à la peau entraîne la formation de plaies à long terme.

Des chaussures serrées, serrant les vaisseaux, provoquent une violation de la circulation sanguine dans les jambes.

Les premiers signes de gangrène dans le diabète

Chez les patients atteints de diabète considérablement réduit le seuil de sensibilité à la douleur, ils ne paient pas seulement attention à l'inconfort dans les pieds - les coupures, les éraflures, les ampoules, les fissures. Progressivement, il y a une inflammation lente causée par une infection dans la plaie, un ulcère se forme. De plus, le processus peut se développer rapidement, le patient développe une gangrène diabétique.

Quelques signes qui devraient alerter le patient sur le diabète:

  • Constamment senti la fatigue dans les jambes;
  • Fourmillement dans les pieds;
  • Engourdissement des jambes;
  • Douleur dans les muscles des jambes;
  • La couleur du pied a changé - il est devenu cyanotique ou a rougi;
  • Arrêtez froid au toucher.

La détection de tels phénomènes indique une violation de la circulation périphérique.

Ce que vous devez faire attention aux diabétiques, afin de ne pas manquer l'apparition de la gangrène:

  • Douleur constante dans les jambes;
  • Peau foncée dans la zone affectée (cramoisie ou noire);
  • Débit purulent abondant dans la zone touchée (pas toujours);
  • La pulsation dans le membre n'est pas palpable.
  • Chaleur, frissons, nausée.

Si vous trouvez les symptômes ci-dessus, vous devez consulter un médecin et subir un examen approfondi.

Types de gangrène diabétique

Par le type de lésion tissulaire, la gangrène est classée comme sèche et humide.

Gangrène sèche avec le diabète

Avec une diminution progressive du débit sanguin dans les vaisseaux pendant une longue période, le patient atteint de diabète comprend des mécanismes compensatoires. Si l'organe affecté n'est pas infecté, la gangrène sèche se développe. Habituellement, cette forme de gangrène affecte les orteils. Tout d'abord, il y a beaucoup de douleur; comme le "dépérissement" de la douleur des vaisseaux disparaît, le doigt est momifié.
Avec la gangrène sèche, il n'y a pas d'empoisonnement du corps avec les produits de décomposition des tissus affectés et il n'est pas nécessaire d'appliquer des méthodes radicales pour sauver des vies. L'amputation de l'organe momifié n'est effectuée qu'à des fins esthétiques et préventives.

Gangrène humide avec le diabète

Avec ce type de gangrène, le membre atteint commence à se décomposer, les symptômes sont observés:

  • Forte odeur désagréable
  • Lorsque vous touchez la plaie, vous entendez un son caractéristique dû à l’accumulation de sulfure d’hydrogène;
  • La zone de la lésion de couleur sombre augmente rapidement, de la pointe à la cuisse;
  • L'état du patient s'aggrave en raison de l'empoisonnement des produits de décomposition.

gangrène diabétique humide - une menace pour les personnes qui sont en surpoids (patients DT2) souffrant d'une maladie « pied diabétique ». Si cette complication n'est pas traitée, la plaie devient infectée et le processus fatal de gangrène commence.
En cas de gangrène humide, une excision de la zone touchée et un traitement antibiotique doivent être effectués. Parfois, pour sauver une vie, il est nécessaire de sacrifier un pied, il est possible d'amputer un membre au niveau du genou ou de la hanche.

La prévention

Pour éviter le développement de complications du diabète, il faut avant tout maintenir le taux de sucre à un niveau acceptable. En outre, les patients atteints de CD2, qui ont constamment des problèmes avec leurs jambes, devraient introduire dans leur pratique quotidienne des techniques préventives simples pour les soins des pieds:

  1. Faites quotidiennement des bains de pieds chauds et inspectez leur état.
  2. Les callosités et les cors ne doivent pas coller de sparadrap. "Stripping" vous pouvez endommager la surface de la peau. Les bactéries profiteront immédiatement de votre oubli.
  3. Les rangs sur les jambes sont traités avec de la chlorhexidine. N'utilisez pas de médicaments "asséchants" - iode, manganèse.
  4. Lubrifiez les pieds et les doigts avec des crèmes spéciales aux propriétés adoucissantes et désinfectantes. L'huile de Seabuckthorn fera l'affaire.
  5. Changez souvent de chaussettes, utilisez des bas de laine naturels.
  6. Débarrassez-vous des mauvaises habitudes qui perturbent l'approvisionnement en sang (tabagisme, alcool).
  7. Gardez vos pieds au chaud.
  8. Les chaussures doivent être confortables.

Traitement de la gangrène dans le diabète sucré

Traditionnellement, la gangrène diabétique est traitée de deux manières:

Le traitement conservateur a les objectifs suivants:

  • Compenser le diabète sucré;
  • Prévenir la propagation de l'infection (antibiothérapie);
  • Restaurer les forces de protection (thérapie avec des vitamines et des minéraux).
  • Réduire le fardeau sur les jambes.

Un traitement chirurgical est généralement recommandé si une gangrène diabétique humide est détectée. Les tissus endommagés par la peste sont excisés, les tissus adjacents sont nettoyés.

Lorsque l'amputation « haut » si frappé par un doigt, un pied coupé frappé par pied - jambe coupée sur le genou, Shin frappé - jambe coupée sur la cuisse. En général, l'amputation est réalisée chez les personnes âgées de plus de 70 ans. Les hommes sont 2 fois plus susceptibles que les femmes de subir cette procédure.

Parallèlement, un traitement antibiotique est effectué et une thérapie de rééducation est appliquée.

Une amputation partielle est possible, dans laquelle seule la partie affectée du corps est enlevée; les vaisseaux dans les zones adjacentes sont restaurés, l'ajustement plastique de l'organe enlevé est effectué. Cette méthode vise à maximiser la capacité de marcher.

Actuellement, la gangrène dans le diabète n'entraîne pas nécessairement la perte du membre. Des méthodes modernes sont en cours de développement pour permettre à 95% d'éviter l'amputation en restaurant la circulation sanguine dans les zones touchées:

  • Installation de shunt En contournant le vaisseau sanguin bouché, vous pouvez rétablir le flux sanguin vers la zone touchée. Le tissu mort est rejeté, les ulcères guérissent.
  • Installation du mur Pour restaurer le vaisseau rétréci, un filet spécial (murs) est utilisé. Après l'angioplastie, l'expansion du vaisseau rétréci, les murs installés remplaceront les parois de l'artère affectée. Le flux sanguin va récupérer.
  • Enlèvement des caillots sanguins. Des dispositifs spéciaux ont été développés qui permettent de "casser" un thrombus et d'enlever ses restes de l'artère.

La méthode d'oxygénation hyperbare aide à arrêter le développement de la gangrène chez le pied diabétique. Le patient est placé dans une chambre spéciale et sa jambe est exposée à un traitement à l'oxygène pur. La méthode permet d'accélérer la guérison des ulcères.

Bien oublié vieux - "biothérapie" à l'aide de larves de mouches. Les larves spécialement cultivées sont placées dans des plaies cicatrisantes. Ils "mangent" des tissus malades; les substances libérées par eux tuent les bactéries et accélèrent la guérison des plaies.

Les patients diabétiques doivent constamment surveiller l'état de leurs pieds. Cela est particulièrement vrai pour les patients présentant un deuxième type de diabète. Au stade initial de la gangrène, le diabète peut être guéri par un ensemble de mesures visant à lutter contre l'infection et à rétablir la circulation sanguine. Si le processus est allé très loin, la jambe à la hanche devient bleue et les «mauvaises» odeurs, seule l'amputation vous sauvera la vie.

Gangrène avec diabète

Gangrène - c'est la mort locale (nécrose) des tissus d'un organisme vivant. Il est dangereux car il empoisonne le sang avec les cadavres et conduit au développement de complications fatales des organes vitaux: les reins, les poumons, le foie et le cœur. La gangrène dans le diabète se produit le plus souvent si le syndrome du pied diabétique se développe et que le patient ne prête pas l'attention nécessaire à son traitement.

Scie chirurgicale pour amputations

La gangrène associée au diabète affecte le plus souvent les orteils ou les pieds. C'est la forme la plus grave du syndrome du pied diabétique. On peut développer pour l'une des deux raisons suivantes:

  1. L'apport sanguin aux tissus des jambes est gravement altéré, car les vaisseaux sanguins sont presque complètement bouchés à cause de l'athérosclérose. C'est ce qu'on appelle la gangrène ischémique.
  2. Le syndrome du pied diabétique a causé des ulcères sur les pieds ou les jambes qui ne guérissent pas pendant longtemps. La gangrène se produit si les bactéries anaérobies commencent à se multiplier dans ces plaies. Cela s'appelle la gangrène infectieuse.

À cause de ce qu'il y a des problèmes avec les jambes dans le diabète

Les types de diabète 1 et 2 - il s'agit d'une menace énorme pour les pieds du patient. Les diabétiques ont souvent des ulcères et des plaies sur les jambes, qui ne guérissent pas longtemps, peuvent s'infiltrer et peuvent entraîner l'amputation ou la mort par gangrène. 12 à 16% des personnes atteintes de diabète font face à ce problème, ce sont des millions de personnes dans le monde entier. Pour des raisons liées au diabète, de nombreux membres inférieurs sont amputés que pour toutes les autres raisons, y compris les accidents de voiture et de moto.

Cependant, les ulcères sur les jambes, qui dans le diabète se développent en plaies suppurantes, ne se produisent jamais soudainement. Ils apparaissent dans les endroits où la peau des jambes a été endommagée. Si vous suivez les règles de soins des pieds pour le diabète, vous pouvez réduire le risque et garder la possibilité de bouger "sur leurs propres deux".

Si un patient atteint de diabète "éprouve" la maladie pendant plus de 5 ans et a pendant tout ce temps gardé une glycémie élevée, il a probablement déjà perdu partiellement ou totalement sa sensibilité dans les jambes. Les pieds cessent de ressentir la douleur, la pression, la température élevée et basse. C'est parce que le sucre dans le sang augmente de façon chronique dans les poisons sanguins, puis tue les nerfs qui contrôlent la sensation dans les pieds. Meurent également les nerfs, qui sont responsables de la répartition de la sueur sur la peau des pieds. Après cela, la peau cesse de transpirer, devient sèche et crépite souvent. La peau sèche est plus sujette aux dommages et à la cicatrisation que lorsqu'elle est correctement hydratée. Les fissures dans la peau deviennent un refuge pour les bactéries dangereuses.

Pourquoi les plaies sur les jambes des diabétiques guérissent-elles si mal? Parce que le sucre élevé dans le sang chronique perturbe la circulation du sang dans les gros et les petits vaisseaux qui alimentent les tissus des jambes. Pour guérir la plaie, vous devrez peut-être un flux sanguin intensif, 15 fois plus élevé que la normale. Si le corps ne peut pas fournir un flux sanguin normal vers le site de la lésion, alors il ne guérit pas, mais au contraire ne fait qu'empirer. La gangrène peut se développer et l'infection se propage partout sur la jambe. De plus en plus, il arrive que l'infection qui cause la gangrène dans le diabète ne puisse pas être traitée avec des antibiotiques, car les bactéries ont développé une résistance à celles-ci.

Gangrène sèche avec le diabète

Avec le diabète, la gangrène peut être sèche ou humide. La gangrène sèche se produit lorsque la perméabilité des vaisseaux sanguins des membres inférieurs diminue progressivement sur plusieurs années. Ainsi, le corps a le temps de s’ajuster, de développer des mécanismes de protection. La gangrène sèche associée au diabète affecte généralement les orteils. Les tissus, qui meurent progressivement, ne sont pas affectés par l'infection.

Dans le cas de la gangrène sèche, il peut y avoir initialement une douleur sévère, mais plus tard, les orteils atteints perdent de la sensibilité. Ils commencent à acquérir un aspect momifié, ils diffèrent visuellement nettement des tissus sains. L'odeur est absente. Puisque l'absorption des toxines dans le sang est très faible, l'état général du patient ne change pas.

La gangrène sèche associée au diabète ne met pas la vie en danger. L'amputation est effectuée pour des raisons esthétiques et pour la prophylaxie afin de prévenir l'infection et que la gangrène ne pénètre pas dans l'humidité.

Gangrène humide

La gangrène humide a des signes opposés. Si les microbes anaérobies infectent une plaie avec un syndrome du pied diabétique, ils s'y multiplient très rapidement. Les tissus augmentent de volume, ils ont une couleur bleu-violet ou verdâtre spécifique. Le membre inférieur affecté prend la forme d'une décomposition cadavérique, et le processus se propage plus rapidement et plus rapidement sur la jambe.

L'espace sous la peau étant rempli de sulfure d'hydrogène, un son spécifique, appelé crépitation, est entendu lorsqu'on appuie dessus. Une odeur de putréfaction désagréable se dégage du site affecté par la gangrène. L'état du patient est grave en raison d'une grave intoxication. Avec la gangrène humide, seule une amputation urgente peut sauver la vie d'un patient diabétique si le temps n'est pas perdu.

Prophylaxie et traitement de la gangrène dans le diabète sucré

Tout d'abord, vous devez étudier et suivre attentivement les règles relatives aux soins du pied pour le diabète. Les jambes doivent être soigneusement protégées pour minimiser les risques de dommages. Porter des chaussures orthopédiques est fortement recommandé. Un patient diabétique lui-même ou l'un des membres de la famille devrait examiner les traces chaque soir pour voir s'il y a des changements. Les semelles doivent être soigneusement examinées à l'aide d'un miroir.

Si de nouvelles abrasions apparaissent sur le pied, des cloques, des abcès, des ulcères, etc., consultez immédiatement un médecin. Vous ne pouvez pas permettre à quiconque (même un médecin) de couper des cors. Ceci est la cause principale de la formation des ulcères, qui mènent à la gangrène et à l'amputation du pied. Examiner toutes les chaussures portées par un diabétique pour identifier les inconvénients qui entraînent la formation de callosités.

Si le diabète développe une gangrène sèche, le traitement consiste à effectuer une chirurgie vasculaire. Une telle opération, si elle réussit, peut restaurer la perméabilité des vaisseaux sanguins alimentant la jambe affectée. Cela permet souvent aux patients d’éviter l’amputation et de garder la capacité de marcher «sur leurs propres deux».

Avec la gangrène infectieuse humide, il n'y a pas de traitement, sauf en cas d'amputation d'urgence. Et il est effectué beaucoup plus haut que l'endroit où le processus de décomposition est venu. Rappelez-vous que dans une telle situation, refuser une amputation, c'est vous condamner à mort, bien que rapide mais douloureux.

Nous avons donc appris ce qu'est la gangrène sèche et humide dans le diabète. Si vous traitez soigneusement le syndrome du pied diabétique, vous pouvez certainement éviter cette terrible complication. Faites un programme de traitement du diabète de type 2 ou un programme de diabète de type 1.

Gangrène diabétique

La gangrène dans le diabète sucré se développe dans un contexte d'hyperglycémie prolongée et constitue la complication la plus grave pouvant survenir chez un diabétique. La pathologie se caractérise par l'évolution clinique rapide et la nécrose des tissus du pied. Pendant la décomposition des tissus, des substances toxiques sont libérées, ce qui provoque des symptômes d'empoisonnement chez le patient. Au traitement intempestif d'une pathologie à l'amputation du patient est montré.

Caractéristique de la gangrène diabétique de la jambe

Le diabète de gangrène - un état pathologique de l'organisme qui se caractérise par une nécrose locale des tissus, ce qui favorise le syndrome d'intoxication due à la croissance de microorganismes pathogènes sur la surface de la plaie.

Un taux élevé de glucose dans la circulation sanguine entraîne la destruction des parois des vaisseaux. Cela contribue à une mauvaise circulation sanguine dans les tissus, les cellules commencent à connaître une pénurie d'oxygène et de nutriments, provoquant une inflammation, une nécrose des tissus qui est compliquée. En règle générale, les organes cibles sont les membres inférieurs, car ils représentent la plus grande charge qui ralentit la circulation sanguine dans les zones touchées des pieds.

Causes de la pathologie

Dans la plupart des cas, la gangrène se développe chez les diabétiques, qui conservent longtemps une glycémie élevée. En outre, le risque d’état pathologique augmente avec la violation du régime alimentaire et l’introduction intempestive de la bonne dose d’insuline.

Les principales causes de la gangrène sont:

  • Pied diabétique. En cas de non-guérison prolongée des ulcères sur les jambes et les pieds, l'infection se produit, ce qui déclenche l'apparition d'une gangrène infectieuse.
  • Athérosclérose. La violation de la perméabilité des vaisseaux conduit à une privation d'oxygène des tissus, à la suite de quoi les zones de tissus affectées meurent.
  • Polineuropathie. La violation du métabolisme glucidique contribue à la dégradation du système nerveux, qui se traduit par la violation de la circulation sanguine dans les capillaires et les vaisseaux, entraînant la mort prématurée de l'unité structurale de la peau.
  • Thrombose La formation de caillots sanguins dans des vaisseaux de divers diamètres empêche la circulation sanguine, qui se manifeste par une hypoxie et une accumulation de toxines dans les tissus.
  • L'ostéoparose La maladie se manifeste comme une violation des processus métaboliques dans le corps, ce qui réduit la force du tissu osseux et conduit à des fractures fréquentes.

Facteurs provoquant le développement de la gangrène:

  • surpoids;
  • fumer;
  • consommation fréquente d'alcool;
  • hypothermie des extrémités;
  • diminution de l'immunité;
  • port constant de chaussures serrées;
  • blessures fréquentes.

Types de la maladie

Chez les personnes âgées et la constitution normale du corps, un syndrome de pied diabétique principalement sec se développe. La nécrose des tissus se produit progressivement et les patients perçoivent le processus pathologique comme une étape naturelle du vieillissement cutané. Cependant, dans le cas du diabète sucré, les crevasses et les plaies non cicatrisantes sont les premiers signes de l'apparition de la maladie.

Gangrène sèche

Les caractéristiques de cette forme sont la défaite du processus pathologique des deux jambes. La maladie se développe dans un contexte d'athérosclérose chronique, lorsque les membres subissent un déficit constant en nutriments et en oxygène.

La circulation dans des zones limitées entraîne une inflammation des vaisseaux, puis le processus se propage aux tissus mous des zones touchées, puis aux tissus sains. Progressivement, les zones nécrotiques se dilatent, la peau et les muscles perdent leur humidité, ils rétrécissent et deviennent momifiés. En conséquence, les zones nécrotiques elles-mêmes sont rejetées.

En cas d'infection, la gangrène sèche peut passer dans la forme humide de la maladie.

Gangrène humide

Cette forme de complication du syndrome du pied diabétique est affectée par les personnes ayant un poids corporel excessif, qui au cours de la journée se caractérise par un fort gonflement des tissus mous des jambes. Les zones nécrotiques du corps ne rétrécissent pas, car elles sont saturées d'une grande quantité de liquide et recouvertes d'une épaisse couche de graisse. Dans les zones touchées, un processus inflammatoire aigu commence et, avec la fixation de l'infection, la nécrose des tissus se développe instantanément.

Les premiers signes de gangrène

Des signes de gangrène dans le diabète sucré apparaissent dans les premiers stades de l'athérosclérose et de la polyneuropathie, lorsque le système circulatoire est endommagé par l'hyperglycémie pendant une longue période.

Reconnaître l'apparition de la gangrène par les indications suivantes:

  • température réduite et sensibilité tactile;
  • pâleur de la peau des membres;
  • engourdissement des sites tissulaires locaux;
  • trouble de coordination;
  • douleur aux jambes pendant le mouvement;
  • épaississement de la couche supérieure de la peau;
  • boiterie pendant le mouvement;
  • une sensation de raideur dans les muscles;
  • crampes musculaires;
  • l'apparition d'ulcères difficiles à cicatriser, de fissures.

Lorsque les premiers signes apparaissent, vous devez immédiatement contacter un chirurgien pour le traitement.

Les symptômes

Les premiers symptômes de la gangrène sont observés dans le syndrome du pied diabétique, lorsque le moindre traumatisme de la peau devient une complication sous forme de nécrose.

Au stade initial, la maladie peut être diagnostiquée par l’état de la peau, sur lequel apparaissent des signes d’altération de la circulation sanguine.

Symptômes de la gangrène sèche:

  • rougissement des doigts des membres;
  • alors la couleur change, devenant bleu pâle;
  • la peau acquiert une teinte noire;
  • délimiter les limites de la zone touchée;
  • démangeaisons permanentes de la peau;
  • sensation de brûlure;
  • déformation du membre.

Symptômes d'une forme humide de la maladie:

  • pâleur de la peau;
  • expansion du réseau veineux;
  • gonflement des tissus mous;
  • l'absence de frontière entre le patient et un site sain;
  • Odeur spécifique de chair en décomposition;
  • quand on palpe la peau, on entend un craquement;
  • l'intoxication générale d'un organisme augmente fortement.

Au stade avancé du processus pathologique, l'état du patient se détériore fortement, il a une température corporelle élevée et une pression artérielle basse, et le syndrome douloureux est mal contrôlé par les médicaments. Dans les tests sanguins, il y a une ESR et une leucocytose accélérées, indicateurs de l'inflammation aiguë dans le corps. Avec une amputation prématurée du membre, cette condition est fatale.

Diagnostic

La complication a un tableau clinique prononcé, le diagnostic de la maladie n'est donc pas difficile.

Algorithme pour effectuer des diagnostics:

  1. Enquête chez le chirurgien.
  2. Consultation de l'endocrinologue.
  3. Analyse générale du sang (détermine la gravité de la steppe des lésions corporelles).
  4. Test sanguin biochimique (détermination du taux de glucose, immunogramme).
  5. Prélèvement sanguin pour la stérilité (identification des microorganismes pathologiques).
  6. Bakposove le contenu de la plaie (identifié comme l'agent responsable de l'infection).
  7. Examen radiographique (déterminera l'étendue de la lésion).
  8. Angiographie (évaluation de l'état vasculaire).
  9. Dopplerography (détermination du taux de circulation de la zone touchée).

Principes de traitement

Le traitement de la gangrène dans le diabète sucré dépend de la gravité de la lésion et de la variété de la maladie. Le spécialiste peut recourir à la fois à un traitement conservateur et à une intervention chirurgicale. Le traitement du processus pathologique vise à restaurer la nutrition cellulaire des tissus et à normaliser le système circulatoire.

Principes de traitement conservateur:

  • Élimination des dommages mécaniques à la peau.
  • Thérapie antibactérienne.
  • Sélection de la dose optimale d'insuline administrée.
  • Thérapie de désintoxication.
  • Traitement antiseptique des zones touchées.
  • Recevoir des diurétiques pour réduire l'enflure.
  • Correction du régime
  • Médicaments spasmolytiques pour éliminer le symptôme de la douleur.
  • L'apport de vitamines et de minéraux pour augmenter la force du corps.

Dans le cas où le traitement médicamenteux n'apporte pas le résultat souhaité ou le degré de lésions cutanées est important, il faut recourir à une méthode chirurgicale.

Principes du traitement chirurgical:

  • Excision de la thrombose formée des vaisseaux sanguins.
  • Contourner la zone affectée en manœuvrant.
  • Mise en place d'un stent pour prévenir la re-sténose des artères.
  • Enlèvement de la zone touchée par amputation.

L'élimination des zones touchées par l'amputation est dans le cas de la gangrène humide, le traitement de la gangrène sèche est basé sur les principes du traitement conservateur.

Médecine Alternative

Le traitement de la gangrène par des remèdes populaires ne peut être utilisé qu'en association avec un traitement médicamenteux, car les patients présentent des symptômes graves. La thérapie de la maladie comprend l'utilisation de plantes médicinales et de plantes qui font partie des moyens d'utilisation externe à la maison.

Les recettes les plus efficaces des remèdes populaires à usage externe:

  • Pommade multicomposant. Mélanger 50 g de chaque composant: miel, savon à lessive, colophane et huile de tournesol. Mettez la masse sur le feu et portez à ébullition. Après refroidissement, ajouter 50 grammes d'aloès, d'oignon et d'ail écrasés. Incorporer les ingrédients. Avant utilisation, le produit doit être chauffé, appliqué sur les zones touchées par de légers mouvements.
  • Compresse d'argile rouge. L'argile se combine avec les oignons finement hachés dans un rapport de 1: 1. Au mélange, ajoutez 1 cuillère à soupe. l. vinaigre, remuer. La masse résultante est appliquée sous forme de compresse, puis enveloppée dans un film, après séchage complet, la procédure est répétée.
  • Applications à base de plantes. Moudre 1 c. l. calendula, 1 c. l. blanc de gui, 1 c. l. trèfle rouge Mélanger les ingrédients et verser de l'eau bouillante, persister pendant 10-15 minutes. Filtrer avant utilisation. Couper la gaze avec une infusion et appliquer sur une plaie 2 fois par jour.

Mesures préventives

La prévention de la maladie comprend les mesures suivantes:

  • Stabilisation à des niveaux normaux de sucre dans le sang.
  • Visite régulière chez un spécialiste pour un examen de routine.
  • Soins hygiéniques des membres.
  • Activité physique pour la normalisation du système circulatoire.
  • Pour soulager la fatigue, faites un massage quotidien.
  • Prenez une position élevée pour améliorer la circulation sanguine.
  • Évitez de porter des chaussures serrées.
  • Nourrir régulièrement la peau avec diverses huiles et crèmes.

Ainsi, la gangrène est une complication formidable du pied diabétique, qui se développe dans le contexte du diabète sucré. Aux premiers signes d'une lésion athéroscléreuse des vaisseaux des membres inférieurs, vous devez consulter un médecin. Ainsi, une complication intempestive conduit à la progression du processus pathologique.