Image

Quel est le phénomène de l'aube du matin chez les diabétiques

Les médecins d'endocrinologues connaissent le phénomène de l'aube du matin dans le diabète sucré. Derrière le beau terme se cache une brusque augmentation de la glycémie, à un moment où la personne est encore au lit tôt le matin. Une maladie aussi complexe que le diabète exige sans aucun doute un contrôle total de l’état du corps, car la glycémie peut constituer une menace grave pour la santé humaine.

Examinons les causes du syndrome, ainsi que les moyens d'y faire face. L'information sera utile aux patients présentant le premier et le deuxième type de diabète.

Les causes

Dans le corps humain, tout est interconnecté et chaque action a son opposition. Par exemple, l'hormone insuline s'oppose à son antagoniste du glucagon. Et si le premier sucre dans le sang est utilisé, son opposé le produit. Outre la gluconique, l'organisme produit d'autres substances dont la présence provoque une augmentation de la concentration en glucose. Cette hormone de croissance est une hormone de croissance, générée par l'hypophyse, le cortisol qui synthétise les glandes surrénales, ainsi qu'une hormone stimulant la thyroïde (elle produit également l'hypophyse antérieure). Le pic de leur sécrétion se situe précisément au petit matin, ou plutôt dans l'intervalle de quatre à huit heures. L'activité de tous les systèmes avant le réveil est inhérente à la nature. Le corps, grâce à cela, se secoue avant le nouveau jour, se réveille pour le travail.

La période d'activité des glandes surrénales et de la glande pituitaire est individuelle. À de nombreux égards, elle dépend de l'âge.

Un organisme sain comprend simultanément un mécanisme de compensation, à savoir la production d'insuline, mais dans le cas d'un diagnostic de "diabète", cela ne se produit pas.

Le syndrome de l'aube du matin est typique chez les adolescents et les enfants, car il est provoqué principalement par l'hormone de croissance (somatotropine) synthétisée par l'hypophyse. À mesure que les enfants grandissent en cycles, les sauts de glucose le matin ne seront pas permanents non plus. Au fil des ans, le taux de somatotropine diminue, la personne moyenne atteint 25 ans.

Les symptômes

Diabète insulino-dépendant: la hausse du sucre du matin est un inconvénient majeur. Étant donné que la condition est répétée périodiquement, nous devons prendre des mesures pour l'améliorer. Parmi les causes du phénomène, les endocrinologues en distinguent plusieurs:

  • une dose d'insuline trop faible;
  • un souper copieux;
  • maladies inflammatoires;
  • état stressant;
  • une erreur dans le calcul de la dose d'insuline dans le contexte du syndrome de Somogy.

Le traitement est effectué de deux manières, mais implique nécessairement une correction de la dose d'insuline, qui, pour une raison quelconque, n'était pas suffisante avant le repas du matin.

Dans certains cas, il est tout à fait suffisant de transférer l'injection ultérieurement. Une telle astuce fonctionne avec l'utilisation de ce qu'on appelle "l'insuline de durée moyenne", telle que "Protophan" ou "Bazal". Ils ont un pic prononcé, qui peut être modifié de manière à ce que l'action du médicament se produise au moment de la production des antagonistes des hormones de l'insuline. Ainsi, ils se compensent avec succès.

Les analogues du "goulot d'étranglement" n'ont pas de telles propriétés, et le transfert du temps de leur introduction ne permet pas de compenser le cidre de l'aube du matin. Dans ce cas, une administration supplémentaire du médicament sera nécessaire, le moment de l'injection doit être dans ce cas pour la période de 4 à 5 heures du matin. La posologie du médicament est calculée sur la base de la différence entre le taux de glucose établi, qui est reconnu comme le seuil standard et l’augmentation maximale. Afin de ne pas déclencher le processus d'hypoglycémie, la dose choisie est corrigée pour le bien-être. Une insuline courte avant le petit-déjeuner est également introduite en tenant compte de la substance active déjà disponible.

La troisième façon de vaincre le syndrome de la maladie du matin avec le diabète de type 1 est la plus coûteuse, à savoir l'utilisation d'une pompe à insuline. Elle va se débarrasser de la nécessité de se réveiller pour faire une injection. Après avoir programmé l'appareil pendant un certain temps, vous pouvez injecter automatiquement la préparation hormonale. Ainsi, le glucose ne sera pas augmenté et le patient évitera les conséquences désastreuses associées à cela.

Glycémie matinale du diabète de type 2

Il faut comprendre que l'effet de l'aube du matin sur le diabète de type 2 n'est pas un phénomène ponctuel, mais une condition permanente. Bien loin du syndrome est observée chez aucun patient, et un pourcentage de ce chiffre est inférieur à celui du premier type de la maladie, il est nécessaire de connaître les causes de ce phénomène, et en tout cas, il n'est pas ignoré. Le foie d'une personne en bonne santé synthétise jusqu'à 6 g de glucose pendant une heure. Mais avec le diagnostic de «diabète de type 2», cet indicateur augmente. La résistance à l'insuline des tissus corporels entraîne le fait que la nuit, un taux élevé de sucre est observé au repos. La génération de l'hormone insuline antagoniste, qui se produit aussi plus proche de matin, conduit au fait que l'analyse de sang à jeun montre augmentation de la concentration en sucre. La majorité de la situation est corrigée après avoir mangé.

Le danger de ce phénomène réside dans le fait que diverses complications du diabète progressent intensivement. Parmi eux, des maladies dangereuses telles que la cataracte, la néphropathie (fonctionnement rénal), la neuropathie (lésion périphérique NA).

Il convient de noter que l'hyperglycémie se produit non seulement dans le contexte d'une violation ponctuelle du régime, mais qu'elle est provoquée par les processus survenant régulièrement dans l'organisme.

C'est-à-dire que pour s'en débarrasser, vous devez ajuster la thérapie.

Syndrome de Somoji - quelle est sa différence

Les symptômes de "l'aube du matin" sont similaires à ceux du syndrome de Somogy. Cependant, la cause de l'hyperglycémie pour les deux cas sera différente. Pour clarifier le diagnostic, il est nécessaire de surveiller le taux de sucre au fil du temps, de trois heures du matin à sept heures du matin. Certains médecins recommandent de prendre des mesures à minuit, à une fréquence d'une heure. Si l'hyperglycémie du matin se caractérise par une augmentation en douceur, sans oscillations "ascendantes et descendantes", nous avons affaire à un phénomène qui porte un nom romantique.

Pour effectuer une analyse de sang chez les enfants pendant une courte période, il est préférable d'utiliser des dispositifs non invasifs (atraumatiques). Ils déterminent la concentration de sucre par la méthode de thermospectroscopie. Les appareils de prélèvement sanguin ne nécessitent pas un tel dispositif. Un des appareils les plus populaires et les plus abordables est "Omelon". L'appareil supprime les indicateurs de la pression artérielle et du pouls, les convertissant en un indicateur du niveau de sucre.

Avec le syndrome de Somoji, la modification de la concentration de glucose est inégale et est causée par le fait qu'une trop grande quantité d'hormones pénètre dans le corps par les injections.

En termes simples, le syndrome de Somogy est une surdose d'insuline banale, que le corps tente de niveler, en y connectant ses propres réserves. C'est-à-dire que le patient lui-même stimule la synthèse d'antagonistes pour l'insuline. Pendant la journée avec ce trouble, il y a des changements, souvent très prononcés, allant de l'hyperglycémie à l'hypoglycémie et vice versa. Confirmer que le diagnostic aidera l'analyse d'urine, avec une surdose d'insuline dans l'urine apparaît l'acétone.

Déterminez qu'il y a un excès chronique d'insuline, vous pouvez pour des symptômes tels que:

  • détérioration générale de la condition,
  • faiblesse,
  • maux de tête,
  • un linceul ou des points lumineux devant les yeux,
  • le déclin des forces,
  • la dépression,
  • sommeil perturbé et sommeil,
  • un mauvais appétit ou au contraire une sensation de faim constante.

Bien entendu, le tableau clinique global n’est pas un indicateur déterminant, car il peut être causé par de nombreuses maladies. La clarification du diagnostic d'hypoglycémie de ricochet (syndrome de Somogy) nécessite des analyses supplémentaires.

Le traitement de cette pathologie doit être choisi par un spécialiste, un médecin endocrinologue, qui observe constamment le patient. Il comprend parfaitement le tableau clinique de l'évolution de la maladie, ainsi que la thérapie en cours. Avec une maladie aussi dangereuse que le diabète, la discipline du fer et le respect de toutes les recommandations médicales constituent un gage de maintien de l’efficacité. En ce qui concerne la santé des enfants, une lourde responsabilité incombe aux parents.

Syndrome (phénomène, effet) de l'aube du matin chez les diabétiques de type 1 et de type 2

Le phénomène de l'aube du matin est un terme mystérieux et beau, compréhensible par tous. En fait, il ne s'agit que d'un changement brusque de la glycémie le matin avant le réveil. Le syndrome est noté chez les patients atteints de diabète sucré. Mais cela peut aussi être pour des personnes en parfaite santé.

Si les variations de la glycémie dans le sang sont insignifiantes et ne dépassent pas la norme, le syndrome de l'aube du matin se déroule complètement sans douleur et de manière imperceptible. Habituellement, cet effet se produit dans la période de 4 à 6 heures du matin, mais peut être observé encore plus près dans 8 à 9 heures. Souvent, une personne est en ce moment endormie et ne se réveille pas.

Mais avec le syndrome du diabète sucré provoque une gêne et cause des dommages sérieux au patient. Ce phénomène est le plus souvent observé chez les adolescents. Dans le même temps, il n'y a pas de raison apparente pour le saut de sucre: l'insuline a été injectée à temps, une crise d'hypoglycémie n'a pas précédé les changements de glycémie.

Informations importantes: le syndrome des nausées matinales avec diabète de type 2 est un phénomène régulier, pas un seul. Ignorer cet effet est extrêmement dangereux et déraisonnable.

Précisément pour savoir pourquoi ce phénomène se produit, les médecins ne peuvent pas. On croit que la cause réside dans les caractéristiques individuelles du corps du patient. Dans la plupart des cas, le diabétique se sent complètement au coucher. Cependant, le matin pour des raisons inexpliquées, les antagonistes hormone-insuline sont libérés.

Le glucagon, le cortisol et d'autres hormones sont synthétisés très rapidement, et ce facteur provoque une forte augmentation de la glycémie dans une certaine période de la journée - le syndrome de l'aube du matin.

Comment détecter le phénomène de "l'aube du matin" dans le diabète

Le moyen le plus sûr d’établir le syndrome de l’aube du matin est de mesurer le sucre pendant la nuit. Certains médecins conseillent de commencer à mesurer le taux de glucose à 2 heures du matin et d'effectuer une mesure de contrôle après une heure.

Cependant, pour obtenir une image complète, il est conseillé d’utiliser le compteur satellite, par exemple toutes les heures de 00h00 à 6h00 du matin.

Ensuite, les résultats sont comparés. Si le dernier indicateur diffère significativement du premier, si le sucre n'a pas diminué, mais a augmenté, même si ce n'est pas nettement, il y a un syndrome de l'aube du matin.

Pourquoi ce phénomène se produit-il dans le diabète sucré?

  • Dîner serré avant le coucher;
  • Dose d'insuline insuffisante pour le diabète de type 2;
  • Secousse nerveuse la veille;
  • Développement d'une infection virale ou d'un rhume;
  • S'il y a un syndrome Somogy - un calcul incorrect du dosage de l'insuline.

Comment prévenir l'effet

Si vous avez souvent ce syndrome dans le diabète, vous devez savoir comment vous comporter correctement afin d'éviter les conséquences indésirables et l'inconfort.

Déplacement de l'injection d'insuline pendant plusieurs heures. C'est-à-dire que si le dernier avant un rêve, un nyxis était généralement fait à 21h00, maintenant il devrait être fait à 22h00-23h00. Cette méthode aide dans la plupart des cas à prévenir le phénomène. Mais il y a des exceptions.

La correction du programme est déclenchée uniquement si l'insuline d'origine humaine de durée d'action moyenne est utilisée - il s'agit de Khumulin NPH, Protafan et autres. Après l'administration de ces médicaments contre le diabète, la concentration maximale d'insuline est atteinte environ 6 à 7 heures.

Si vous injectez de l'insuline ultérieurement, le pic d'action du médicament sera juste au moment où le niveau de sucre changera. Ainsi, le phénomène sera évité.

Besoin de savoir: le changement du calendrier des injections n'affectera pas le phénomène, si Levemir ou Lantus sont administrés, ces médicaments n'ont pas le pic d'action, ils ne supportent que le niveau existant d'insuline. Par conséquent, ils ne peuvent pas modifier le taux de sucre dans le sang s’il dépasse la norme.

L'introduction de l'insuline à courte durée d'action tôt le matin. Afin de calculer correctement la dose nécessaire et de prévenir le phénomène, le niveau de sucre est mesuré en premier pendant la nuit.

En fonction de l'augmentation de la dose, la dose d'insuline est déterminée.

Cette méthode n'est pas très pratique car avec une dose mal déterminée, une crise d'hypoglycémie peut survenir. Et pour régler la dose requise avec précision, il est nécessaire de mesurer les niveaux de glucose pendant plusieurs nuits consécutives. La quantité d'insuline active qui sera reçue après le repas du matin est également prise en compte.

Pompe à insuline Cette méthode permet de prévenir efficacement le phénomène en définissant différents horaires d'administration de l'insuline en fonction de l'heure de la journée. L'avantage principal est qu'il suffit de faire les réglages une fois. Ensuite, la pompe elle-même entre une quantité donnée d'insuline à l'heure définie, sans la participation du patient.

Le phénomène de l'aube chez les diabétiques

Le diabète sucré est l'endocrinopathie la plus répandue parmi la population mondiale. Le phénomène de l'aube du matin est une augmentation de la glycémie le matin, généralement de 4 à 6 heures, mais se poursuit parfois jusqu'à 9 heures. Le phénomène a pris son nom en raison de la coïncidence de la hausse du glucose à l'aube.

Pourquoi ce phénomène est-il observé

Si nous parlons de la régulation hormonale physiologique du corps, il est normal d’augmenter le monosaccharide dans le sang le matin. Cela est dû à la libération quotidienne de glucocorticoïdes, dont la libération maximale est effectuée le matin. Ces derniers ont la propriété de stimuler la synthèse du glucose dans le foie, qui se déplace ensuite dans le sang.

Chez une personne en bonne santé, la libération de glucose est compensée par l'insuline, qui est produite en quantité suffisante par le pancréas. Dans le diabète sucré, selon le type, l'insuline n'est pas produite dans la bonne quantité de corps, ou les récepteurs dans les tissus sont résistants. Le résultat est une hyperglycémie.

Quel est le danger du phénomène?

En outre, le développement de conditions aiguës est possible en raison des fluctuations soudaines du sucre dans le sang. Ces états incluent le coma: hypoglycémique, hyperglycémique et hyperosmolaire. Ces complications se développent à une vitesse fulgurante - de quelques minutes à plusieurs heures. Anticiper leur attaque dans le contexte des symptômes déjà présents est impossible.

Tableau "Complications aiguës du diabète sucré"

Comment découvrir la présence du phénomène en vous

La présence du syndrome est confirmée par une augmentation du glucose chez les diabétiques le matin, étant donné que la nuit, l'indicateur était normal. Pour ce faire, il faut mesurer pendant la nuit. À partir de minuit, puis de 15h à 7h du matin. Si vous observez une augmentation en douceur du sucre le matin, alors dans le phénomène de l'aube du matin.

Le diagnostic doit être distingué du syndrome de Somogy, qui se manifeste également par une augmentation de la libération de glucose le matin. Mais ici, la raison réside dans l'excès d'insuline administrée la nuit. Une surabondance du médicament conduit à un état d'hypoglycémie, auquel le corps inclut des fonctions de protection et sécrète les hormones du sein. Ces derniers aident le glucose à sécréter dans le sang - et à nouveau le résultat d'une hyperglycémie.

Ainsi, le syndrome des nausées matinales se manifeste indépendamment de la dose d’insuline administrée la nuit, et Somogyi est dû à la surabondance du médicament.

Comment faire face au problème

Avec l'augmentation du sucre dans le sang, vous devez toujours vous battre. Et avec le syndrome de l'aube, les endocrinologues recommandent ce qui suit:

  1. Transférer l'injection nocturne d'insuline 1-3 heures plus tard que d'habitude. L'effet de doses prolongées du médicament se produira le matin.
  2. Si vous ne pouvez pas tolérer la nuit du médicament, vous pouvez faire une petite dose d’insuline dans les heures précédant l’aube, de 4 heures à 4 heures 30 du matin. Ensuite, vous échapperez à l'ascension. Mais dans ce cas, une sélection spéciale de la dose du médicament est nécessaire, car même avec un léger surdosage, vous pouvez provoquer une hypoglycémie, qui n'est pas moins dangereuse pour l'organisme des diabétiques.
  3. La manière la plus rationnelle, mais la plus coûteuse est la mise en place d'une pompe à insuline. Il surveille les taux de sucre quotidiens et vous, connaissant votre régime alimentaire et votre activité diurne, déterminez le niveau d'insuline et le temps qu'il passe sous votre peau.

Prendre l'habitude de vérifier constamment la glycémie. Consultez votre médecin et surveillez et ajustez votre traitement si nécessaire. C'est ainsi que vous pouvez éviter de graves conséquences.

Syndrome diabétique - le phénomène de l'aube du matin: causes, symptômes, méthodes de prévention

Près de 50% des diabétiques avec l'expérience, les diabètes de type 1 et de type 2 peut savoir ce que le phénomène de l'aube et de savoir comment faire face à ce syndrome, mais il est certain parents savent presque tous les adolescents atteints de diabète insulinodépendant.

Le syndrome de l'aube du matin est particulièrement caractéristique chez les enfants diabétiques de l'adolescence


Pour le type II «diabétique de type II», ce beau terme peut être une «surprise» désagréable, ce qui complique encore la vie, rendant nécessaire le contrôle du taux de sucre le matin. Il est important pour eux de découvrir la cause de l'hyperglycémie du matin, car la méthode de correction du glucose en dépendra directement.

Les symptômes de l'hyperglycémie le matin

Indépendamment des causes de l'hyperglycémie du matin, il peut être reconnu par les manifestations suivantes:

  • un mauvais rêve, souvent accompagné de rêves cauchemardesques;
  • augmentation de la transpiration;
  • sentiment de frustration immédiatement après le réveil;
  • somnolence avant l'heure du déjeuner;
  • augmentation de l'irritabilité;
  • attaques d'agression non motivée;
  • un changement d'humeur marqué
  • la haine du monde qui nous entoure.

Important! Les symptômes ci-dessus dans le phénomène de l'aube du matin peuvent se manifester avec différents degrés d'intensité et dans différentes combinaisons, mais peuvent être complètement absents. Le symptôme le plus important, le plus vrai et le plus fréquent de ce syndrome est la migraine du matin.

Causes de l'augmentation de la glycémie le matin

L'hyperglycémie de jour ou une augmentation de la concentration de sucre dans le sang le matin est un phénomène inhérent aux personnes en bonne santé. Pourquoi la glycémie augmente-t-elle pendant le sommeil?

Cela peut être dû aux raisons suivantes:

  • souper dense et «sucré» et niveau basal d'insuline hormone insuffisant dans le sang, qui est intensément détruit par le foie au petit matin;
  • sécrétion améliorée naturelle des hormones contrinsulaires.

Dans les deux cas, le pancréas sain réagit rapidement et de manière identique - il produit simplement une quantité supplémentaire d'hormone insuline responsable de l'utilisation du sucre. Par conséquent, les effets du syndrome des nausées matinales chez la grande majorité des personnes en bonne santé passent sans aucun symptôme ni manifestation, et ceux qui ont des problèmes légers le matin ou le matin les emportent et se sentent vigoureux et pleins d’énergie.

Chez les patients souffrant de diabète sucré, un taux élevé de sucre le matin peut être dû à diverses raisons. À partir d'eux, les noms des conditions pathologiques se produisent.

Le syndrome de surabondance chronique d'insuline est un phénomène de ricochet, le syndrome de Samogy.

Chez les diabétiques de type I, l’état d’hyperglycémie du matin peut être la continuation de la nuit.

Le syndrome de Samoji est la conséquence d’une longue surdose de doses d’injections d’insuline mal calculées, ce qui déclenche inévitablement la chaîne pathologique suivante:

  • hypoglycémie;
  • Trop manger;
  • augmentation de la sécrétion d'hormones de contre-insuline;
  • sauts de glucose dans le plasma sanguin.

Pour les patients atteints de diabète de type 2, qui n’injectent pas d’insuline, le syndrome de Samoji n’est pas typique. Cependant, dans certains cas, les patients qui violent de manière malveillante et continue le régime alimentaire pendant les heures du soir et ne corrigent pas le taux de sucre dans le sang avant d'aller au lit avec des préparations hypoglycémiques peuvent avoir une image très similaire.

Attention! Un taux élevé de glucose le matin peut être causé non seulement par un surdosage, mais aussi par des doses insuffisantes en soirée d’une hormone insuline de durée moyenne.

Le phénomène de l'aube du matin

Ce syndrome peut se manifester chez les diabétiques de tout type de diabète sucré, y compris chez les femmes enceintes atteintes de diabète gestationnel. Au nom de ce syndrome, le mot "phénomène" n'est pas apparu accidentellement.

Le fait est que si vous mesurez le taux de sucre dans le sang pendant la nuit, jusqu’à environ 4 heures, ce sera dans la norme, mais de 5 heures à 7 heures et parfois jusqu’à 9 heures, la glycémie commence grandir

Aujourd'hui, ce phénomène s'explique par les raisons suivantes:

  • de 4-00 à 6-00, les glandes endocrines produisent intensivement des hormones contre-insuline - le glucagon, le cortisol, l'adrénaline, mais surtout la somatotropine (hormone de croissance);
  • à ce moment, le foie extrait l'insuline de la circulation sanguine, de sorte qu'elle n'interfère pas avec le travail des hormones ci-dessus, et avec elle, convertit ses propres réserves de glycogène en glucose, ce qui est nécessaire pour un "travail" hormonal réussi.

Ces processus sont suffisants pour que les diabétiques cassent le rapport du glucose et de l’insuline dans le sang:

  • chez les patients atteints de diabète sucré, le premier type de cellules bêta affectées du pancréas ne peut tout simplement pas produire la bonne quantité d'hormone insuline pour «éteindre» le glucose sécrété par le foie;
  • chez les diabétiques du deuxième type, le foie devient insensible à l'insuline et synthétise le glucose plus que nécessaire, ce qui, associé à la production inévitable de glucose en réponse à la sécrétion d'hormones, provoque un saut de sucre dangereux.

Pour information Les scientifiques pensent que le principal responsable du syndrome des nausées matinales est la sécrétion de l'hormone de croissance. En tout état de cause, on peut expliquer que ces manifestations sont particulièrement prononcées chez les adolescents diabétiques en période de croissance rapide et extrêmement rares chez les personnes âgées atteintes de diabète de type 2.

Comment distinguer le syndrome de Samoj du phénomène de l'aube du matin

La différenciation du syndrome de surdosage chronique en insuline hormone est un processus laborieux qui nécessite les efforts conjoints d'un endocrinologue et d'un diabétique du premier type, ainsi qu'à l'adolescence et chez ses parents.

Pour confirmer la présence du phénomène de l'aube matinale, il est recommandé aux patients atteints de diabète de type quelconque, préoccupés par leur mauvaise santé et de poursuivre leurs migraines, de mesurer plusieurs jours de glucose dans le plasma sanguin.

Avant de vous coucher, puis toutes les heures jusqu'à 9 heures du matin, à partir de 3 heures du matin. En présence du phénomène de l'aube du matin, la concentration en glucose sera d'au moins 1,5-2 mmol / l au-dessus des indices nocturnes et nocturnes.

Méthodes de lutte contre le syndrome de l'aube matinale

Étant donné que le sucre dans le sang «saute» dans chaque patient de différentes manières, y compris le matin, les méthodes de combat ne sont pas les mêmes. Tout le monde devra choisir son propre chemin.

À ce jour, les recommandations suivantes existent:

  1. Veillez à ce que le dîner ne dure pas plus de 19 heures.
  2. Il est essentiel de limiter l'apport en fibres le soir.
  3. Distribuez la dose quotidienne d’insuline hormone de sorte qu’une seule injection d’insuline à action prolongée soit effectuée entre 1 heure et 3 heures. Avant l'injection, assurez-vous de vérifier le niveau de sucre.
  4. Les injections "supplémentaires" d'insuline courte à 3-00, à 4-00 ou à 5-00 sont efficaces, mais elles nécessitent un comptage et une observation du dosage exact (0,5 à 2 unités) et une clarification du moment spécifique de l'injection.
  5. Pour les diabétiques du deuxième type, prenez Glucophage Long au coucher. En même temps, immédiatement après le réveil, vous devez effectuer une mesure de contrôle avec un glucomètre. Si un comprimé à 500 mg ne suffit pas, alors la dose doit être prélevée et progressivement augmentée. La dose maximale pour la nuit est de 4 comprimés. En même temps, immédiatement après le réveil, vous devez effectuer une mesure de contrôle avec un glucomètre.

Si les méthodes ci-dessus n'apportent pas le résultat souhaité, il n'y a qu'une seule façon de contrôler le taux de sucre dans le sang - un traitement par pompe à toute heure.

Important! Si la mesure du taux de sucre dans le sang la nuit était inférieure à 3,5 mmol / l, soyez vigilant! Ne pas injecter accidentellement de l'insuline dans le sommeil et ne pas oublier de prendre du glucose en comprimés.

Dans le cas du syndrome de la maladie du matin chez les femmes enceintes atteintes de diabète gestationnel, il est atteint par l'une des méthodes ci-dessus. Il est recommandé aux futures mères atteintes de diabète avant la conception d'utiliser immédiatement une pompe à insuline, mais soyez extrêmement prudent et surveillez le niveau de glycémie, en veillant à ce que l'acidocétose ne se développe pas.

En conclusion, nous souhaitons vous rappeler que le diabète sucré se réfère à des pathologies chroniques graves qui constituent une menace pour la vie. Par conséquent, avant toute action susceptible d'affecter le degré de concentration de sucre dans le sang, qu'il soit petit ou grand, vous devez obtenir l'approbation du médecin traitant.

Quel est le phénomène de l'aube du matin dans le diabète sucré et quelle est la dangerosité de ce syndrome?

Le diabète sucré est une maladie nécessitant un contrôle de l'état de santé. Les patients qui dépendent d'injections d'insuline savent qu'il est nécessaire de vérifier régulièrement la glycémie après un repas pour éviter qu'elle augmente. Mais même après une pause nocturne dans l'alimentation, certaines personnes subissent un saut de sucre malgré l'introduction rapide de l'hormone.

Ce phénomène a été appelé le syndrome de l'aube du matin en raison de l'augmentation des taux de glucose dans les heures précédant l'aube.

Quel est le syndrome des nausées matinales avec le diabète sucré de type 1?

Dans le syndrome de l'aube du matin, une augmentation de la glycémie se produit entre quatre et six heures du matin et, dans certains cas, elle se prolonge.

Dans le diabète sucré des deux types chez les patients, il se manifeste par les particularités des processus en cours dans le système endocrinien.

De nombreux adolescents sont affectés par cet effet pendant la période des changements hormonaux, pendant la croissance rapide. Le problème est qu'un saut de glucose dans le plasma se produit la nuit, quand une personne dort rapidement et ne contrôle pas la situation.

Un patient sensible à ce phénomène, sans le savoir, est susceptible d’exacerber les modifications pathologiques du système nerveux, des yeux et des reins inhérentes au diabète sucré. Le phénomène n'est pas une fois, les crises se produiront régulièrement, aggravant l'état du patient.

Pour déterminer si le patient est susceptible de développer un syndrome, vous devez effectuer une mesure de contrôle à deux heures du matin, puis à une heure de plus.

Pourquoi le sucre augmente-t-il chez les diabétiques le matin?

Hormone l'insuline favorise l'utilisation du sucre dans le corps et son contraire est le glucagon, produit.

En outre, certains organes libèrent des substances qui favorisent la montée du glucose dans le plasma. C'est une glande pituitaire qui synthétise l'hormone somatotropine, les surrénales qui produisent le cortisol.

C'est le matin que la sécrétion des organes est activée. Chez les personnes en bonne santé, cela n'affecte pas, car en réponse, le corps produit de l'insuline, mais pour les diabétiques, ce mécanisme ne fonctionne pas. Ces sauts de sucre matinaux causent des inconvénients supplémentaires aux patients, car ils nécessitent une intervention thérapeutique urgente.

Les principales causes du syndrome comprennent:

  • dosage de l'insuline mal ajusté: augmenté ou faible;
  • manger tardivement;
  • stress fréquent.

Symptômes du phénomène

L'hypoglycémie, qui se développe le matin, s'accompagne de troubles du sommeil, de rêves anxieux et d'une transpiration accrue.

Un homme se plaint de mal de tête après le réveil. Il se sent fatigué et endormi toute la journée.

Le système nerveux du patient réagit avec irritabilité, agressivité ou état apathique. Si vous prenez l'urine d'un patient, il peut contenir de l'acétone.

Quel est le danger de l'aube du matin?

Elle augmente ou conduit à une hyperglycémie si les mesures de stabilisation de la maladie n'ont pas été prises en temps opportun ou si elle diminue fortement après une administration supplémentaire d'insuline.

Un tel changement se traduit par l'apparition d'une hypoglycémie, qui n'est pas moins dangereuse pour un diabétique qu'une augmentation de sucre. Le syndrome survient constamment, le risque de complications augmente avec lui.

Comment se débarrasser de la maladie?

Si les symptômes de la maladie sont détectés, le patient peut prendre les mesures suivantes:

  1. l'administration d'insuline plus tard. Dans ce cas, vous pouvez appliquer des hormones de longueur moyenne: Protafan, Bazal. L'effet principal des médicaments viendra le matin, lorsque les hormones et les antagonistes de l'insuline seront activés;
  2. injection supplémentaire. L'injection se fait environ quatre heures du matin. Le montant est calculé en tenant compte de la différence entre la dose habituelle et l’état requis pour la stabilisation;
  3. utilisation d'une pompe à insuline. Le programme de l'appareil peut être installé de manière à ce que l'insuline soit délivrée au bon moment et que le patient dorme en même temps.

Vidéos connexes

Sur le phénomène de l'aube du matin dans le diabète sucré en vidéo:

L'apparition de l'effet lever du soleil du matin est associée à une augmentation du taux de glucose dans le plasma. Cette condition est causée par la production d’hormones contreinsulaires par certains organes dans les heures précédant l’aube. Le problème le plus courant concerne les adolescents, ainsi que les diabétiques, car leur corps n'est pas capable de produire de l'insuline en quantité suffisante.

Le danger de l'effet est que l'hyperglycémie qui en résulte aggrave les maladies chroniques des patients. Pour le stabiliser, il est conseillé aux diabétiques de reporter l’injection de l’hormone ultérieurement ou d’utiliser une pompe à insuline.

  • Stabilise le niveau de sucre pendant longtemps
  • Restaure la production de pancréas d'insuline

Le phénomène de l'aube du matin dans le diabète sucré

Les personnes atteintes de diabète connaissent un phénomène tel que l'hyperglycémie du matin, qui a reçu un nom poétique - l'aube du matin. Ce syndrome est souvent observé lors du développement du diabète de type 2 et du 1 er stade. La cause du développement de ce phénomène n’a pas été étudiée à fond, mais les médecins s’accordent à dire qu’elle est la conséquence des processus naturels internes de l’organisme.

Quel est cet effet du matin?

Derrière le beau nom - l'aube du matin, le corps n'est pas aussi agréable au saut de glycémie au lever du soleil. Le syndrome de l'aube du matin avec le diabète sucré de type 2 et le premier est observé chez certains patients, l'apparition des particularités des processus endocriniens internes du corps. Il ne dépend pas du type de maladie diabétique, mais il est souvent observé chez les adolescents diabétiques, en raison de la production intensive d'hormone de croissance, appelée l'un des facteurs d'apparition du syndrome. Selon les normes provisoires, cet effet est observé de 4 à 8 heures du matin, dans de rares cas jusqu’à 9 heures.

Comment se manifeste-t-il?

Le phénomène de l'aube du matin se manifeste par une forte augmentation du taux de glucose le matin. Une forte augmentation de la quantité de glucose se produit lorsqu'une personne dort et ne peut pas prendre des mesures pour la réduire. Elle conduit au développement de pathologies des organes de la vision, des reins ou du système nerveux périphérique, auxquelles les personnes diabétiques sont exposées. C'est le danger du syndrome. Médecine a confirmé que ce phénomène ne peut pas être une fois, avec l'établissement d'une propension à l'hyperglycémie du matin, les cas seront répétés, provoquant des pathologies indésirables.

Semblable au phénomène de l'aube du matin s'appelle le syndrome de Somogy dans le diabète sucré. Bien que ces deux états aient une dynamique générale de développement, ils sont fondamentalement différents pour des raisons qui les provoquent. Le syndrome de Somoji se produit dans le contexte d'un excès fréquent de la dose requise d'administration d'insuline. En raison des surdoses constantes, le corps produit des antagonistes pour faire face à l'excès d'hormones. Ces substances et provoquer des changements brusques dans le niveau de glucose.

Pourquoi ça se pose?

Les raisons précises de la survenue de cette pathologie spécifique médecins ne sont pas appelés. Cependant, sur la base d'observations médicales et de l'expérience personnelle des patients, il est possible de déterminer de tels facteurs conduisant à l'apparition du phénomène:

  • situations stressantes survenues la veille;
  • dîner trop épais;
  • une dose incorrecte d’insuline hormone injectée le soir;
  • maladies inflammatoires chroniques ou aiguës;
  • caractéristiques du corps.

Le syndrome de l'afflux matinal des médecins du sucre s'associe à l'activation de la sécrétion des hormones de croissance, du cortisol et de l'hormone thyroïdienne. Pour activer les fonctions, le corps augmente le niveau de glucose en tant que source d'énergie. Le saut est généralement contrôlé par le déclenchement de la rate, mais chez les diabétiques, ce processus est perturbé, ce qui provoque le syndrome d'hyperglycémie du matin.

Comment effectuer des mesures de nuit?

Pour bien diagnostiquer le syndrome, vous devez établir un graphique du taux de glucose la nuit. Pour ce faire, vous devez effectuer des mesures avec un glucomètre personnel le soir, après le dîner, puis toutes les heures de 0,00 à 7 heures. Cela déterminera le calendrier des modifications de la glycémie. Il existe de tels dispositifs électroniques spéciaux permettant une surveillance constante de l'état du patient, qui constituent un calendrier des fluctuations des composants sanguins à l'intervalle de temps spécifié. Si l'augmentation est fixée exclusivement lors de l'apparition de l'aube du matin, le patient est diagnostiqué avec la condition correspondante. Le syndrome de surdosage chronique d'insuline (Somogy) peut être observé quelle que soit l'heure de la journée.

Que faire en établissant un syndrome?

Pour ajuster correctement le niveau de glucose, vous devez d'abord consulter votre médecin. Pour normaliser l'hyperglycémie à l'aube, utilisez plusieurs méthodes:

  • Changez l'heure de l'injection du soir d'insuline (à 22: 00-23: 00). Mais cette méthode peut réussir à introduire des médicaments avec de l’insuline humaine et non de l’insuline artificielle.
  • Une injection de médicament à court terme supplémentaire le matin (4: 00-4: 30) pour stabiliser la condition à la référence principale.
  • Utilisez une pompe à insuline spéciale, qui entrera la dose souhaitée du médicament à un certain moment prédéterminé. Cette méthode est simple car elle se déroule sans les efforts du patient.
Retour au sommaire

L'aube du matin peut-elle être prévenue dans le diabète de type 1 et de type 2?

Ce syndrome n'est pas ponctuel, car, par exemple, une violation du régime alimentaire et peut entraîner le développement de complications, il ne peut donc être ignoré. Pour prévenir le développement du syndrome, il est conseillé de suivre le menu, en particulier lors du dîner, et de déterminer correctement la quantité de médicament administrée. Les promenades en soirée aideront à se débarrasser du stress diurne et à bien dormir. Cela aidera à éviter le développement de pathologies concomitantes.

Le phénomène de l'aube du matin dans le diabète sucré

Salutations Tout d’abord, je tiens à féliciter tout le monde pour le début du réveil de la nature et pour la dernière fête de Maslenitsa! J'espère que tout le monde apprécie les crêpes chaudes ce week-end? Aujourd'hui, je commence une série d'articles qui dévoileront les causes des sucres élevés le matin. Cet article vous parlera du phénomène appelé "l'aube du matin" et de la manière de le gérer. Les informations seront très utiles pour les parents d'enfants et d'adolescents atteints de diabète de type 1, ainsi que pour les adultes sous insuline.

L'augmentation des sucres du matin est un problème assez fréquent, auquel ont peut-être été confrontés tous les diabétiques. Pour faire face à ce problème, vous devez comprendre clairement la raison qui l’a causé. Il y a plusieurs raisons, et chacune d'elles est éliminée par sa propre méthode. L'une des raisons de l'augmentation du glucose le matin est le phénomène de "l'aube du matin". Pour d'autres raisons, lisez dans les prochains articles, s'abonner aux nouvelles, afin de ne pas manquer.

Le phénomène de l'aube du matin dans le diabète sucré

Comme vous le savez, tout dans notre corps est interconnecté, chaque action a son opposition. Par exemple, le rythme cardiaque est ralenti par le service sympathique du système nerveux et ralenti par suite du travail parasympathique. L'insuline a le même antagoniste hormonal - le glucagon. Mais en plus du glucagon, il existe d'autres hormones qui augmentent la glycémie.

Ces hormones, comme on les appelle - kontrinsulyarnyh, comprennent l'hormone de croissance (hormone hypophysaire), le cortisol (une hormone du cortex surrénalien), l'hormone de stimulation de la thyroïde (hormone hypophysaire). Toutes ces hormones ont un certain pic de sécrétion qui tombe avant l'aube et les heures de matin, d'environ 4:00-8:00 du matin. Cependant, chez certaines personnes, il y a une sécrétion prononcée jusqu'au déjeuner. Chez les personnes en bonne santé, le pic de la sécrétion d'hormones kontrinsulyarnyh compensée par une augmentation de la sécrétion d'insuline, de sorte qu'ils ont une glycémie élevée dans la matinée n'est pas marqué.

Un tel travail physiologique du système endocrinien est inhérent à la nature afin de préparer le corps à un nouveau jour, d’éveiller tous les systèmes du corps pour un travail supplémentaire au cours de la journée.

Le phénomène de "l'aube du matin" est dû principalement à l'hormone de croissance - la somatotropine. Comme vous pouvez le deviner, l'hormone de croissance est très produite chez les enfants et en particulier chez les adolescents. L'hormone de croissance commence à être sécrétée dans le sang environ 1,5 à 2 heures après s'être endormie, et le pic diminue lors des heures précédant la période de pré-réduction. Donc, l'opinion que les enfants grandissent dans un rêve est scientifiquement justifiée. Au fur et à mesure que les enfants grandissent et sautent, l'augmentation des sucres matinaux tombe exactement sur cette période.

A l'heure actuelle (quelque part d'octobre dernier), mon fils a une telle situation. Le besoin d'insuline augmente périodiquement, puis diminue. Les périodes d'augmentation de la demande se produisent dans les 1,5 à 2 semaines, puis pendant un certain temps, la demande diminue. Cela est dû au fait que chez les enfants, la période de 6 à 7 ans est considérée comme la période du saut de croissance. En effet, nous avons connu une croissance significative au cours de cette période.

Chez les adultes aussi, l'hormone de croissance est produite, mais pas en grande quantité, comme chez les enfants. Et certains adultes ont également une augmentation des sucres du matin. Avec l'âge, il y a une diminution naturelle de la sécrétion de cette hormone.

Comment savoir que c'est un phénomène de l'aube du matin

Ainsi, ce phénomène se caractérise par une augmentation du taux de glucose du matin, malgré le fait que le taux de glucose était relativement stable au cours de la nuit. "L'aube du matin" doit être distinguée du phénomène de Somogy - une surdose chronique d'insuline due à une hypoglycémie persistante et à des réactions post-hypoglycémiques, ainsi qu'à un déficit banal d'insuline basale.

Pour le savoir, vous devez mesurer la glycémie pendant la nuit. En général, il est recommandé de ne le faire qu'à 2h00 ou 3h00 du matin. Cependant, je crois que cela ne donne pas une image claire. Dans ce cas, je vous recommande d'effectuer la détermination à 00h00 et de 3h00 à 7h00 toutes les heures. Si cet écart ne se voit pas une nette diminution du taux de sucre par rapport à 0h00, mais au contraire, il y a une augmentation progressive, nous pouvons supposer que nous sommes confrontés au phénomène de « l'aube ». Bien sûr, ce serait beaucoup plus facile avec le système de surveillance constante "Dekskom", dont j'ai parlé dans le passé.

Comment faire face au phénomène de l'aube du matin

La garantie de l'absence de complications du diabète étant le niveau normal de sucre, nous n'avons pas le droit d'ignorer cette augmentation, d'autant plus que nous en connaissons la raison. Il y a trois façons de faire face au phénomène de "l'aube".

  • Diabétologues recommandent qu'en cas de transfert du phénomène de l'injection d'insuline de base à une date ultérieure - d'environ 22: 00-23: 00 heures du soir. Cette règle fonctionne bien et vous pouvez facilement résoudre le problème. Cependant, cela ne fonctionne pas pour tout le monde. Ici, les caractéristiques individuelles et le type d'insuline jouent un rôle. temps d'injection de traduction permet souvent lors de l'utilisation durée moyenne de l'insuline humaine, comme Humulin NPH, protofan, Insuman Basal et ainsi de suite. Ces insulines ont une action de pic très prononcé en 6-7 heures après l'injection, et en déplaçant le moment de l'injection, nous changeons cette pic, ce qui compensera le début de la hausse des niveaux de sucre. Lors de l'utilisation de pics d'analogues de l'insuline tels que Lantus ou Levemir, cette mesure n'affecte généralement pas le taux de sucre du matin.
  • Une autre façon de faire face au problème consiste à injecter une insuline courte au petit matin. En règle générale, vous devez faire une certaine dose d'insuline à 4: 00-4: 30 du matin pour éviter de lever. La dose est calculée en fonction de la sensibilité à l'insuline. Vous voyez combien le niveau de sucre augmente et calculez la dose d'insuline pour la différence entre le niveau de glucose cible le matin et le nombre maximal d'augmentations. Bien entendu, des contrôles répétés de la dose choisie seront nécessaires pour éviter une hypoglycémie. Il convient également de tenir compte du fait que le matin, l'insuline est encore active et de calculer l'insuline courte pour le petit-déjeuner, en tenant compte de sa quantité dans le sang.
  • Et une autre façon, la plus coûteuse, est de passer à une pompe à insuline. À l'aide de la pompe, vous pouvez ajuster les différents modes d'administration de l'insuline à différents intervalles de la journée. Ainsi, la pompe peut être programmée pour injecter la bonne quantité d'insuline au bon moment sans votre participation à ce moment-là.

Syndrome de l'aube du matin avec du sucre pour diabétiques de type 2

Le diabète sucré est une maladie très insidieuse, car aucun médicament universel n’a encore été mis au point à ce jour. Le seul moyen d'améliorer la vie d'un patient est d'activer les produits d'insuline de différentes manières.

Il existe 2 types de diabète et chaque type présente une symptomatologie spécifique. Ainsi, avec le premier type de maladie, la soif, la nausée, la fatigue et le manque d'appétit apparaissent.

Les symptômes du diabète de type 2 sont la démangeaison de la peau, la vision floue, la fatigue, les troubles du sommeil, la faiblesse musculaire, l'engourdissement des membres, la soif de la bouche sèche et une mauvaise régénération. Cependant, un tableau clinique marqué du diabète, qui est à un stade précoce de développement, ne se manifeste pas.

Il convient de noter que, pendant le développement de la maladie, le patient est confronté non seulement à des symptômes désagréables, mais également à divers syndromes diabétiques, parmi lesquels le phénomène de l’aube du matin. Par conséquent, les diabétiques ont besoin de savoir quel type de phénomène il est et comment il se développe et si on peut le prévenir.

Quel est le syndrome et quelles sont ses causes

Chez les diabétiques, l'effet de l'aube du matin se caractérise par une augmentation du taux de glucose dans le sang, qui se produit au lever du soleil. En règle générale, l’augmentation du taux de sucre de ce matin est observée à 4-9 heures du matin.

Les causes de cette condition peuvent être différentes. Il s’agit de stress, de suralimentation la nuit ou d’introduction d’une faible dose d’insuline.

Mais en général, le mécanisme sous-jacent au développement du syndrome de l'aube du matin est la production d'hormones stéroïdiennes. Le matin (4-6 heures du matin), la concentration d'hormones cotrinsulaires dans le sang atteint son apogée. Les glucocorticostéroïdes activent la production de glucose dans le foie et, par conséquent, la glycémie augmente considérablement.

Cependant, ce phénomène ne se produit que chez les patients diabétiques. Après tout, le pancréas des personnes en bonne santé produit l’insuline en totalité, ce qui permet de compenser l’hyperglycémie.

Il convient de noter que le syndrome de l'aube du matin avec le diabète de type 1 se rencontre souvent chez les enfants et les adolescents, car l'apparition de ce phénomène est favorisée par la somatotropine (hormone de croissance). Mais, du fait que le développement du corps de l'enfant est cyclique, les sauts du matin ne seront pas constants, d'autant plus que la concentration de somatotropine diminue à mesure qu'elle grandit.

Il convient de rappeler que l'hyperglycémie du matin dans le diabète de type 2 se répète souvent.

Cependant, ce phénomène n'est pas typique pour tous les diabétiques. Dans la plupart des cas, ce phénomène est éliminé après avoir mangé.

Quel est le danger du syndrome de la maladie du matin et comment diagnostiquer le phénomène?

Cette condition est dangereusement grave hyperglycémie, qui ne s'arrête pas jusqu'au moment de l'administration de l'insuline. Et comme vous le savez, les fortes fluctuations de la concentration de glucose dans le sang, dont la norme est de 3,5 à 5,5 mmol / l, contribuent au développement rapide de complications. Par conséquent, les effets indésirables du diabète de type 1 ou de type 2 peuvent être les suivants: cataracte diabétique, polyneuropathie et néphropathie.

En outre, le syndrome de l’aube du matin est dangereux car il apparaît plus d’une fois et se produit chaque jour chez le patient dans un contexte de production excessive d’hormones contre-isolantes le matin. Pour ces raisons, le métabolisme des glucides est perturbé, ce qui augmente considérablement le risque de développer des complications diabétiques.

Il est important de noter qu'il est important de pouvoir distinguer l'effet de l'aube du matin du phénomène de Somogy. Ainsi, ce dernier phénomène est caractérisé par un surdosage chronique en insuline, qui survient dans un contexte d'hypoglycémie constante et de réactions post-hypoglycémiques, ainsi que par un manque d'insuline basale.

Pour détecter l'hyperglycémie du matin, il faut mesurer la concentration de glucose dans le sang chaque nuit. Mais en général, cette action est recommandée de 2 à 3 heures du matin.

En outre, pour créer une image précise, il est souhaitable de faire des mesures de nuit selon le schéma suivant:

  1. le premier à 00h00;
  2. le lendemain - de 3 à 7 heures du matin.

Si, au cours de cette période, il n'y avait pas de diminution significative de la concentration de glucose dans le sang par rapport à minuit, mais au contraire une augmentation uniforme des indices, nous pouvons parler du développement de l'effet de l'aube matinale.

Comment prévenir un syndrome?

Si le diabète sucré de type 2 provoque souvent le phénomène d'hyperglycémie du matin, vous devez alors savoir ce que vous devez faire pour prévenir l'augmentation de la concentration en sucre le matin. En règle générale, pour arrêter l’hyperglycémie, qui survient en début de journée, il suffit de passer l’administration d’insuline pendant deux ou trois heures.

Donc, si la dernière injection avant le coucher a été faite à 21h00, alors l’hormone artificielle doit être injectée à 22h00 - 23h00. Dans la plupart des cas, de telles mesures aident à prévenir le développement du phénomène, mais il existe des exceptions.

Il convient de noter qu'une telle correction du programme ne fonctionne que lors de l'utilisation de l'insuline humaine, qui a une durée d'action moyenne. Ces préparations comprennent:

  • Protafan;
  • Humulin NPH et ami signifie.

Après l'administration de ces médicaments, le pic de la concentration d'hormones est atteint après environ 6 à 7 heures. Si vous injectez de l'insuline plus tard, la concentration la plus élevée d'hormone surviendra, juste au moment où la concentration de glucose dans le sang change. Cependant, il est utile de savoir que la correction du schéma d'injection n'affecte pas le syndrome diabétique si Lantus ou Levemir est utilisé.

Ces médicaments n'ont pas d'action maximale, car ils ne supportent que la concentration d'insuline déjà existante. Par conséquent, avec une hyperglycémie excessive, ces fonds ne peuvent pas affecter ses performances.

Il y a une autre façon d'introduire l'insuline dans le syndrome de l'aube du matin. Selon cette méthode, le patient reçoit tôt le matin une injection d'insuline à courte durée d'action. Pour calculer correctement la dose nécessaire et prévenir l'apparition du syndrome, la première chose à faire est de mesurer le niveau de glycémie pendant la nuit. La dose d'insuline est calculée en fonction de l'augmentation de la concentration de glucose dans le sang.

Cependant, cette méthode n'est pas toujours pratique car une dose mal sélectionnée peut entraîner une crise d'hypoglycémie. Et pour déterminer la posologie souhaitée, les concentrations de glucose doivent être mesurées pendant plusieurs nuits. Il est également important de prendre en compte le volume d'insuline active obtenu après le petit-déjeuner.

La pompe à insuline OmniPod est la méthode la plus efficace pour prévenir le phénomène de l’aube du matin. Elle vous permet de définir différents programmes d’administration d’hormones en fonction du temps. La pompe est un dispositif médical permettant d'introduire de l'insuline, par lequel l'hormone est injectée sous la peau en continu. Le médicament pénètre dans le corps par un système de minces tubes flexibles qui relient le réservoir à l'insuline à l'intérieur de l'appareil avec de la graisse sous-cutanée.

L'avantage de la pompe est qu'il suffit de le configurer une seule fois. Ensuite, l'appareil entrera lui-même le montant de fonds requis à un moment donné.

Sur les symptômes et les principes du traitement du syndrome de la maladie du matin avec le diabète racontera la vidéo dans cet article.

Sucre élevé le matin: syndrome de l'aube du matin

Sucre élevé le matin avec le diabète de type 1 - un phénomène assez commun. Après avoir déterminé pourquoi, le matin avant de manger chez le patient, il est possible de corriger le traitement.

Causes de sucre élevé

Les causes les plus fréquentes d'une augmentation de la glycémie à jeun sont:

  • une petite quantité du médicament administré avant d'aller au lit;
  • hypoglycémie pendant le repos nocturne;
  • syndrome (phénomène) de l'aube du matin avec diabète sucré de type 1 et type 2.

En outre, l’augmentation des valeurs de glucose peut être due à une mauvaise alimentation avant le coucher ou à une violation des règles de la thérapie par insuline.

Un dosage incorrect de l'insuline prolongée dans le diabète de type 1 provoque une augmentation de la glycémie. Cela est dû au fait que les injections ne suffisent pas à maintenir l'état normal du glucose pendant la nuit. Avec une forte dose d'insuline pendant la nuit, le sucre diminue, mais le matin, il y a un saut brusque.

Le syndrome (phénomène) de l'aube du matin est associé au système endocrinien du corps et accompagne souvent les patients à l'adolescence. Cependant, ce phénomène est parfois observé chez les patients adultes.

Il est important de déterminer avec précision la cause de la déviation du sucre par rapport à la norme. Le traitement de ces trois états est fondamentalement différent. Par conséquent, il faut être attentif à son propre organisme.

Le phénomène de l'aube du matin

Le phénomène (syndrome) aube chez les patients atteints de diabète est plus fréquente à l'adolescence, quand il y a hormonal change le corps, mais même les adultes ne sont pas à l'abri de cela.

Le corps humain est conçu de telle manière que dans les heures pré-affaiblies, la production de certaines hormones augmente. Ceci est particulièrement vrai pour l'hormone de croissance, dont le pic maximum est atteint dans les heures pré-plus courtes. En conséquence, l'insuline administrée avant le coucher est activement consommée et détruite avant l'aube. Le phénomène de l'aube du matin est la réponse à la question commune de savoir pourquoi le patient a une glycémie élevée le matin.

Pour déterminer le syndrome de l'aube du matin, il est nécessaire de mesurer les taux de glucose toutes les heures et demie dans l'intervalle entre trois et cinq heures du matin. C'est dans cet intervalle de temps que l'activité du système endocrinien est particulièrement prononcée, par conséquent, le glucose dans le sang augmente de manière significative.

En règle générale, le sucre à jeun le matin dans les 7,8 - 8 mmol / l est l'indicateur habituel pour cette condition.

Réduire le phénomène (syndrome) de l'aube du matin peut être, changer le calendrier d'injection. Dans ce cas, l'injection prolongée d'insuline dans l'intervalle entre 22h30 et 23h00 aidera à éviter l'augmentation du taux de sucre du matin.

Une autre option pour corriger le phénomène de l’aube du matin est l’introduction d’une drogue à action brève au petit matin, vers quatre heures du matin. Cette méthode nécessite la plus grande attention et le choix correct du dosage du médicament afin d’éviter l’hypoglycémie. Un tel ajustement du schéma d'insulinothérapie ne devrait être appliqué qu'après consultation du médecin.

Le moyen le plus efficace de réduire le phénomène ou le syndrome de l’aube du matin est l’utilisation d’une pompe à insuline. Les avantages de cette méthode sont que le patient n'a pas besoin de se réveiller la nuit ou le matin pour administrer l'injection. L'appareil peut être programmé de telle manière que l'insuline pénètre dans le sang à un moment donné sans implication directe du patient. Le principal inconvénient de la méthode est le coût élevé de la pompe, que tout le monde ne peut pas se permettre.

Il convient de rappeler que le syndrome de l'aube du matin se produit parfois chez les adultes. Dans ce cas, une augmentation de la glycémie survient à l'heure du déjeuner.

Carence en insuline avant d'aller se coucher

Découvrez pourquoi le sucre monte la nuit dans le sang d'un patient, ou pourquoi un saut brutal est constaté le matin avec un test simple. Pour ce faire, vous devez effectuer plusieurs mesures du taux de glucose: avant de vous coucher, à deux heures du matin, à quatre heures et à six heures du matin.

En déterminant le pic des concentrations minimales et maximales de glucose, vous pouvez ajuster le dosage de l'insuline avant le coucher. Pour les patients atteints de diabète de type 2, cela permet de décider de prendre des médicaments hypoglycémiants avant d'aller au lit.

L'augmentation de la glycémie le matin peut être due à un manque d'injection ou à des comprimés réducteurs de sucre au coucher.

L'ajustement du sucre à jeun élevé le matin avec le diabète sucré de type 1 aidera à augmenter la délivrance d'insuline. Parfois, il suffit simplement de transférer l'injection à 23h00 pour éviter que le matin ne monte en glucose dans le sang.

Un taux de sucre élevé au petit matin après un rêve avec un diabète de type 2 est ajusté par le transfert de la prise de médicaments hypoglycémiques avant le coucher ou par une augmentation de leur quantité. Vous pouvez obtenir les informations exactes sur ce problème auprès de votre médecin.

Hypoglycémie la nuit

Une autre raison pour laquelle le sucre dans le sang d'un patient le soir est normal et le matin, il est significativement élevé, une hypoglycémie de nuit peut devenir. Cette affection se caractérise par une diminution du glucose dans le sang pendant le sommeil, puis par un saut brutal au cours des heures précoces.

L'hypoglycémie peut être causée par un taux élevé d'insuline administré avant le coucher. Dans ce cas, il est nécessaire de vérifier la glycémie avant de se coucher. Idéalement, la valeur devrait être d'environ 10. L'injection de sorte que le milieu du niveau de glucose de loisirs de nuit a diminué d'abord à 4,5, puis est allé jusqu'à 6 unités alors introduites.

Ces valeurs sont obtenues par des ajustements longs et persistants de la dose d'hormone administrée ou de la prise de comprimés réduisant le glucose. Pour prévenir l'hypoglycémie la nuit, un test sanguin doit être effectué entre deux et trois heures du matin. Idéalement, la valeur devrait être d'au moins 6 mmol / l.

Malnutrition et mauvaise injection

Une autre raison possible pour laquelle le taux de glycémie du patient le matin est plus élevé que le soir est le mauvais régime.

Si le dernier repas avant d'aller au lit contient de grandes quantités de graisses et d'hydrates de carbone, les niveaux de glucose dans le matin est beaucoup trop élevé. L'ajustement du régime aidera à réduire le sucre (sucre) du matin et à éviter d'ajuster l'insuline administrée et à augmenter la posologie des médicaments réduisant le glucose.

Chez les patients atteints de diabète sucré insulino-dépendant, la cause de l'augmentation du taux de sucre peut être une injection inappropriée. Il est important de se rappeler les règles suivantes et de ne jamais les négliger.

  1. Les injections d'insuline longue sont placées dans la cuisse ou la fesse. Les injections de ce médicament dans l'estomac entraînent une diminution de la durée du médicament et réduisent son efficacité.
  2. Le site d'injection doit être changé régulièrement. Cela aidera à éviter la formation de joints d'étanchéité solides, qui empêchent l'absorption normale de l'hormone.
  3. En faisant une injection, vous devriez former un petit pli sur la peau. Cela évitera que l'hormone pénètre dans le muscle, ce qui peut réduire considérablement son efficacité.

Beaucoup se demandent pourquoi le taux de sucre dans le sang du patient est plus élevé le soir que le sommeil immédiatement après le sommeil. En fait, ceci est une condition normale, pendant le repos nocturne, le sucre devrait diminuer légèrement sous l'action de l'insuline ou de la metformine, comparé aux taux du soir.

Comment prévenir les erreurs?

Il est souvent nécessaire d'ajuster le traitement indépendamment, sans consulter un médecin. Pour éviter les erreurs, vous devez constamment tenir un journal dans lequel enregistrer les valeurs de glucose, la quantité de médicament administrée et le menu.

Cela permettra de suivre la dynamique de croissance ou de diminution de la glycémie, en fonction du nombre de médicaments et du moment de leur administration.

Néanmoins, si vous ne pouvez pas réduire le glucose le matin, vous devez consulter un endocrinologue. La consultation d'un spécialiste aidera à éviter d'éventuelles erreurs de traitement et empêchera l'apparition de complications.

Si les ressources financières le permettent, les patients sont invités à acheter une pompe à insuline, dont l'utilisation facilite grandement l'introduction et l'ajustement.